Accueil / ACTUALITE / 123 cas de choléra, dont quatre décès, sont recensés à Madarounfa

123 cas de choléra, dont quatre décès, sont recensés à Madarounfa

IMAGE D’ILLUSTRATION

A la date du 17 juillet 2018, une épidémie de choléra a fait au moins quatre décès sur 123 personne contamnées dans le district sanitaire du département de Madarounfa, dans la région nigérienne de Maradi (sud), ont rapporté mercredi les médias locaux.

Tous les patients sont pris en charge au niveau du district sanitaire du département. Une cellule de veille a été mise en place pour faire le point de l’épidémie, au jour le jour, et diffuser des messages de sensibilisation à la population, a affirmé la direction régionale de la santé.

L’épidémie est apparue pour la première fois au Niger en 1971. Depuis 1990, la tendance générale montre une augmentation annuelle de la fréquence et de la taille des épidémies. Entre 1994 et 2016, la surveillance épidémiologique a rapporté 23 740 cas avec 1 064 décès, soit un taux de mortalité élevé de 4,5%, selon les statistiques officielles.

Les principales épidémies ont été enregistrées dans la région de Tillabéry, le long du fleuve Niger, et dans les régions de Tahoua, Maradi et Zinder, à la frontière avec le Nigeria.

Le choléra est une maladie extrêmement virulente qui peut provoquer, dans ses formes les plus sévères, une diarrhée aqueuse aiguë pouvant conduire à la mort par déshydratation sévère.

À propos de l'Auteur

Source: Xinhua

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. Maladie facilement préventable en bouillant l’eau, en se lavant les mains au savon, en buvant beaucoup de concentré de tsamia pour bien acidifier l’eau et minimiser le développement des bactéries Vibrio cholerae.

Répondre à Matsi Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.