Accueil / ACTUALITE / 12ème édition du FIMA en marge du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine en 2019 à Niamey : Le FIMA de retour à Niamey

12ème édition du FIMA en marge du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine en 2019 à Niamey : Le FIMA de retour à Niamey

Le Promoteur du Festival International de la Mode en Afrique (FIMA) M. Seidnaly Sidahmed Alphadi a organisé une conférence de presse, hier matin, à l’auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères. Cette conférence de presse a pour Objectif d’informer l’opinion nationale et internationale sur la tenue, en juillet 2019, à Niamey, de la 12ème édition dudit festival.

C’est le ministre du Tourisme et de l’Artisanat M. Ahmed Boto qui a présidé cette conférence de presse en présence du Ministre Conseiller du Président de la République et Directeur Général de l’Agence UA 2019 M. Mohamed Saidil Moctar, du Secrétaire Général du Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, M. Harou Moussa, du Coordonnateur du CELHTO et chef de mission de l’Union Africaine au Niger, M. Komi Tublu, du Représentant Résident de l’UEMOA au Niger, M. Serigne Mbacke Sougou et de plusieurs autres invités.

A l’entame de cette conférence, le promoteur du FIMA a, dans son mot introductif, salué l’ensemble des partenaires du FIMA. Il a exprimé toute sa reconnaissance aux plus hautes autorités nigériennes pour le soutien et les appuis nécessaires qu’elles ne cessent d’apporter au Festival.

Il a profité de cette occasion pour exprimer tout son engagement et toute sa volonté de poursuivre son effort de promotion de l’Art, de la Mode et de la Culture africaine en générale et celle du Niger en particulier.

Alphadi a aussi réitéré son engagement à apporter son soutien au Niger dans l’organisation du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine.
Le FIMA sera de retour au Niger. Ainsi en prélude à l’organisation de ce sommet, la 12ème édition se tiendra à Niamey.

A cette occasion, le promoteur a annoncé plusieurs activités dont entre autres : un salon de mode, un colloque international pour le financement de la mode, un cadre d’échange entre les artisanats, les créateurs et les acteurs de la chaine artistique et de la mode, et bien d’autres surprises, a-t-il annoncé.

Prenant la parole à leur tour, le Coordonateur du CELHTO, le Chef de Mission de l’Union Africaine au Niger, M. Komi Tublu, et le représentant Résident de l’UEMOA au Niger, M. Serigne Mbacke Sougou ont réitéré l’engagement de leurs institutions respectives à accompagner l’organisation de cette 12ème édition. Ils ont aussi rendu un grand hommage au promoteur du FIMA pour son engagement dans la promotion de l’Art et de la culture africaine.

Au nom du ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, empêché, le Secrétaire Général dudit ministère M. Harou Moussa, a lui aussi salué cette initiative avant de réitéré les encouragements de son ministère.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat et le Directeur de l’Agence UA-Niger 2019 ont quant à eux réitéré l’engagement du Gouvernement a accompagné cette initiative d’Alphadi. Ils ont souligné que c’est une occasion en or pour notre pays de se faire connaitre
davantage aux yeux du monde entier. Les deux ministres ont aussi invité tous les Nigériens à soutenir cette initiative, creuset de paix, d’intégration africaine et du développement.

Par Ali Maman (ONEP)

À propos Administrateur

8 plusieurs commentaires

  1. Le Nigérien et son sens de morale tordu. Ceux qui critiquent le FIMA, j’aimerais savoir quel est votre apport social, économique et culturel dans ce pays. Si ce n’est la perpétuation de la bêtise humaine et de l’abrutissement extrême. Pfff!!!

  2. Bonjour,
    Monsieur le Ministre de l’Intérieur (BAZOUM)

    S’il vous plaît empêchez cette malédiction pour notre pays. Vous êtes un musulman, comment pouvez-vous accepter la promotion de l’homosexualité ? Le FIMA est un véritable nid de l’immoralité, de la perversion de l’espèce humaine. BAZOUM, votre responsabilité devant ALLAH est trop grande dans cette affaire, empêchez ça autant que vous pourriez le faire, car ALLAH est témoin.

    Que le Seigneur des Mondes vous assiste !

    • VIve le FIMA et vive Alfadi son promoteur. Puisse la fete etre belle et eclatante.

    • L’immoralite c’est gandou zakara a la cours constitutionnelle. L’immoralite ce sont les pillages ehontes des ressources publiques. L’immoralite c’est l’impunite dont jouissent les escrocs, les trafiquants de drogue qui sont tapis au sommet de l’etat. L’immoralite, c’est le detournement de 200 milliards de fonds publics par le president et son dircab au moment ou les hopitaux sont depourvus du minimum, les enseignants sans salaire, les ruraux dans la misere anjecte. et.. y’a t’il eu regime plus immoral que celui la usurpe en 2016 pour lui demande de frapper le FIMA d’immoralite, le meme FIMA qui a ete a l’honneur au Maroc l’an dernier, ce meme Maroc qui forme vos imams. Pauvres ignorants.

  3. Le FIMA revient a niamey sur la pointe des pieds et dans le sillage de la reunion de l´UA, cependant les causes de son exil restent toujours la, c´est a dire la substitution achevee de la culture et des valeurs culturelles legendaires du niger et des nigeriens par des pratiques d´ailleurs sous un vernis d´hypocrisie religieuse avec la complicite active des opportunistes politiques. Les nigeriens ont perdu a jamais leur identite et les consequences sont deja la.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.