Home ACTUALITE 18 ème anniversaire du lâche assassinat du Président Baré: le récit pathétique d’Alia Rayana Bare

18 ème anniversaire du lâche assassinat du Président Baré: le récit pathétique d’Alia Rayana Bare

Le 9 avril 1999, un jour terrible, une tragédie nationale, un drame inqualifiable pour une famille. En effet, ce vendredi jour saint de l’Islam, le Président de la République du Niger, Ibrahim Mainassara Baré a été lâchement assassiné par les éléments de la garde présidentielle sous le commandement du sinistre Commandant Daouda Malam Wanké. 18 ans après, la fille du Président Baré, comme pour exorciser le démon se livre à travers ce récit pathétique.

Les grands hommes ne meurent jamais.

« À la veille du 9 avril, je prends un peu de temps, une fois n’est pas coutume, pour partager mes « états d’âme ».

Je l’emploie aujourd’hui au sens propre du terme, car il s’agit de l’état de mon âme après 18 ans. 18 ans de tristesse, de pleurs en silence traversés parfois de désespoir, car le plus dur est de garder espoir, espoir en l’humanité, espoir en mon pays. On nous a souvent reproché de rester silencieux. Pour beaucoup, « qui ne dit mot, consent », mais la vérité serait plutôt « qui ne dit mot souffre en silence ».

Comment mettre des mots sur cette souffrance, ce vide, cette trahison innommable. Trahie par les gens qui vous entouraient, qui étaient censés vous protéger, trahie par son peuple, son pays…. Et 18 ans après, toujours ce silence assourdissant du gouvernement malgré la condamnation de la CEDEAO! Il paraît que lorsque l’on se fait amputer d’un membre, on continue très longtemps à ressentir la douleur du membre perdu.

Perdre un être cher dans des circonstances aussi douloureuses, c’est se faire amputer du coeur. On continue à vivre, on apprend à vivre avec cette partie en moins. Mais la douleur de ce vide est omniprésente, constante, lancinante…

Que répondre à ma fille de 5 ans lorsqu’elle me demande « maman, pourquoi les méchants ont tué ton papa? » … Que répondre?…. Et encore pire lorsque cet enfant rajoute, « les méchants sont en prison n’est ce pas? ». La vie, ce n’est pas un film Disney. Dans la vie, Simba du Roi Lion ne revient pas venger son père, il reste en exil et regarde de loin la déchéance de la terre des Lions livrée aux charognards.

Dans la vraie vie « Hakuna Matata », c’est juste une chanson sous la douche.

Désolée de paraître un peu mélodramatique mais la vie, souvent et malheureusement, ça finit beaucoup plus mal que dans les films. Mon père fut mon étoile filante, il a traversé le ciel de ma vie, j’ai suivi sa lumière des yeux avant de la voir disparaître et de me laisser dans le noir. Un ciel vide et sans étoile. Certains diront que je ne suis pas objective, qu’il s’agit de mon père et que j’enjolive le personnage Mais les gens qui l’ont approché, qui l’ont côtoyé, vous le diront…c’était un être exceptionnellement bon, généreux et intègre.

Pendant des années j’ai été en colère contre Dieu, pourquoi nous avoir pris notre père?

La bonté n’est-elle pas censée être récompensée?

Mon père n’était-il pas allé faire son pèlerinage?

Un patriote, un fils, un père et un mari aimant?

Comment Dieu avait-il pu laisser faire ça??!!!

Aujourd’hui, je me rends compte qu’un être aussi exceptionnel ne pouvait rester auprès de nous.

Aujourd’hui je remercie Dieu de m’avoir permis de grandir auprès de lui, de me remplir de cet amour et de ce respect infini, au delà de la vie et de la mort.

Lorsque je ferme les yeux, je revois ses yeux rieurs plein de bonté et de malice. Mes yeux se remplissent de larmes mais mon coeur déborde d’amour. En cette veille du 9 avril, je souhaitais juste rappeler avant tout l’importance de dire à nos parents à quel point nous les aimons, au delà de tout, au delà de la mort.

Chérissez vos proches, dites leur à quel point vous les aimez, car demain est incertain ».

Clémence Baré Maïnassara et l’un de ses fils, lors d’une cérémonie funéraire après l’assassinat de son mari en 1999.
SEYLLOU DIALLO / AFP

[author ]Alia Rayana Bare[/author]

28 Comments

  1. BAARE N’EST JAMAIS MORT. DIGNE FILS DE LA NATION. LE PEUPLE NIGERIEN A ETE TRES LACHE SUITE A SON ASSASSINAT ET NOUS SOMMES TOUS COMPLICES. TOUS LES MALHEURS QUI NOUS TOMBENT C’EST NE PAS RENDRE JUSTICE AUX VICTIMES ET LE DIEU NE DORT PAS. PAIX A SON AME IBRAHIM BAARE JE PLEURE TOUJOURS POUR LUI.

  2. QUE TON AME REPOSE EN PAIX MON GENERAL. NONBRE DES NIGERIENS TE RECONNAISSENT GRAND BRAVE DROIT JUSTE ET SINCERE. NOUS T’AIMONS CERTES MAIS DIEU QUI T’A CREE ET QUI T’A REPRI AU MOMENT OU NOUS AVONS GRAND BESOIN DE TOI, T’AIME PLUS QUE NOUS. REPOSE TOI EN PAIX.

  3. Chère soeur, le grand Général qu’est ton père repose en paix actuellement. Sache que Dieu ne dort pas et la justice finira par s’accomplir. Qu’Allah t’assiste toi et ta famille et surtout continuez de prier pour cet Homme intègre dont l’amour pour son pays et sa famille n’a point d’égal.

    Reposez en paix mon Général!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Des Caméras Partout À Niamey !

Encore un buzz mettant en scène des cas de vols filmés ! A peine une dizaine de jours aprè…