Home ACTUALITE 18 Sommet du partenariat mondial JCI Promouvoir t l’égalité des sexes dans leurs communautés respectives, et responsabiliser toutes les femmes et les filles d’ici 2030

18 Sommet du partenariat mondial JCI Promouvoir t l’égalité des sexes dans leurs communautés respectives, et responsabiliser toutes les femmes et les filles d’ici 2030

La Jeune Chambre Internationale organise à New York du 24 au 27 juillet prochains, le 18 Sommet du partenariat mondial JCI pour
explorer comment les jeunes – travaillant avec des partenaires du gouvernement, des entreprises et de la société civile – peuvent
promouvoir activement l’égalité des sexes dans leurs communautés respectives, et responsabiliser toutes les femmes et les filles d’ici 2030.  Notre pays sera représenté à ce sommet mondial, par le vice-président de la Jeune Chambre internationale Niger M. Ousmane Mahamadou.


Tout au long du programme du Sommet mondial sur le partenariat mondial, la question de l’égalité des sexes sera abordée en soulignant
comment ce sujet touche chacun des 17 objectifs mondiaux et examinerons le rôle des entreprises, de la société civile et du gouvernement dans la réalisation de l’objectif global n ° 5: Égalité.  Comme l’a souligné la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed, « l’égalité des sexes joue un rôle dans la réalisation de chacun des 17 objectifs. Les principaux thèmes et sessions de travail du sommet de partenariat de cette année porteront non seulement sur l’objectif global n ° 5 sur l’égalité des genres, mais aussi sur le rôle que joue l’égalité dans la réalisation des autres objectifs.

Les objectifs mondiaux pour le développement durable visent à mettre fin à l’extrême pauvreté, à lutter contre les inégalités et l’injustice et à lutter contre le changement climatique. Elle a poursuivi en indiquant que « Tous les objectifs de [développement durable] sont intrinsèquement interdépendants et interdépendants. Nous croyons que le genre doit être traité et intégré dans tous les objectifs.

L’éradication de la pauvreté de manière irréversible ne peut être réalisée sans l’égalité des sexes ou l’action climatique et vice versa.  »
Le rôle de l’égalité dans le développement durable Le Cadre JCI du Citoyen Actif nous appelle à identifier les plus grands défis auxquels nous sommes confrontés et à prendre des mesures concrètes pour y faire face. Un défi majeur auquel nous sommes confrontés en tant que société et organisation est l’égalité des sexes.

L’égalité des sexes est une question mondiale très pertinente et opportune qui touche chacun des 17 objectifs mondiaux. Les questions
de genre sont déjà à l’honneur et JCI a l’opportunité de se joindre à la conversation et de fournir des solutions locales pratiques.  Les événements actuels démontrent l’appétit pour cette conversation, y compris les mouvements à grande échelle comme la Marche des femmes et le mouvement #MeToo.

Lors de la réunion annuelle du Forum économique mondial de 2018 en janvier, les questions de genre ont occupé le devant de la scène avec un premier panel de sept coprésidents. Des voix bien connues telles que le journaliste Richard Lui et le maire d’Hiroshima parlent de la nécessité de l’égalité des sexes.

Le défi de l’égalité des sexes est souvent un problème non résolu mais toxique qui touche nos entreprises, nos gouvernements, nos
organisations et nos communautés. Nous parlons de cette question mais ne la traitons pas directement, et ne prenons certainement pas des
mesures actives pour contrecarrer les effets néfastes. Il est cuit dans nos structures politiques – de manière à la fois visible et invisible. C’est un sujet qui manque historiquement d’attention.

Nous avons l’opportunité d’élever cette question importante au niveau international et de l’utiliser comme une étude de cas sur la façon
dont les membres JCI peuvent prendre des mesures concrètes pour atteindre les objectifs mondiaux. De nombreux membres ont commencé à s’exprimer sur le défi de l’égalité des sexes, et c’est l’occasion de montrer de manière significative que JCI écoute et prend des mesures.

La JCI est une organisation à but non lucratif de jeunes citoyens actifs de 18 à 40 ans qui sont engagés à créer un impact dans leurs
communautés. Les citoyens actifs sont des personnes investies dans l’avenir de notre monde. La JCI rassemble des citoyens actifs de tous
les secteurs de la société. Nous développons les compétences, les connaissances et la compréhension pour prendre des décisions et agir.

[author ]Tamtam Info News[/author]

4 Comments

  1.  »Qaryar banza  », c’est une lutte contre la pauvreté des organisateurs , ALLAH seul est capable ,qui a créer l’homme et la femme .  » alqalami ya bouché  »

  2. Bon courage a la jeunesse!!! Mais je ne crois pas a l’egalite des sexes….plutot dire responsabiliser les sexes est plus plausible. Nous avons tous hommes et femmes des responsabilites qui nous incombent en tant qu’etre humains…mais parler d’egalite est une illusion occiendale…je n’y crois vraiment…..

  3. Super vraiment petit frère très fier de toi. Voilà des jeunes qui arrivent à se réaliser. Vraiment c’est une bonne choses de représenter autant notre pays.

    1. Voilà bien, notre jeunesse pleine de talents reconnus et au service des grandes institutions internationales. Pourquoi ne pas exploiter nos propres ressources humaines. Retenons les ici, ils sont prêts à servir leur Pays.Bon vent à toi cher ami, dans quelques jours tu vas t’asseoir et discuter à New-York avec les plus grands de ce monde. Ici, certains diront que la jeunesse manque d’expérience pour diriger. Quelle contradiction !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

L’opposant mauritanien Moustapha Ould Limam Chafi rentre après un long exil

L’opposant et homme politique mauritanien Moustapha Ould Limam Chafi, visé par un mandat d…