Home ACTUALITE 1ère édition du Festimil du 21 au 22 février 2019 : le mil, une valeur culturelle qu’il faut protéger et promouvoir

1ère édition du Festimil du 21 au 22 février 2019 : le mil, une valeur culturelle qu’il faut protéger et promouvoir

Le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage sous le haut patronage de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali, en collaboration avec le Ministère de la Renaissance Culturelle, le Ministère de la Santé publique, l’Institut National de la Recherche Agronomique du Niger(INRAN) et l’Institut International de Recherche sur les Cultures des Zones Tropicales Semi-arides (ICRISAT) organisent les 21 et 22 février 2019, au stade du 29 juillet, la première édition du Festival International du Mil dénommé Festimil.

Festimil est d’abord un festival gastronomique, culinaire et culturel autour de la culture du mil. C’est aussi et surtout un cadre d’échanges autour de la chaine de valeur de mil.

Deux jours durant, les professionnels de la production, de la commercialisation, de la transformation, de la nutrition et de la gastronomie rencontrent le grand public au travers de démonstrations, des ateliers culinaires, des concours, des débats, des dégustations, de dîner de gala… Ce rendez-vous se lance comme défis de faire du mil le « Smart Food » Niger garantissant ainsi une nutrition de qualité, saine, équilibrée et intelligente.

Le mil est largement utilisé en Afrique au Sud du Sahara. En tant que « Smart Food » (aliment intelligent), il est bon pour l’environnement, les consommateurs et l’agriculteur. Sa tolérance aux fortes températures et ses faibles besoins en eau font de lui une culture idéale, climato-intelligente et adaptée aux zones arides. Le mil constitue la principale source d’énergie alimentaire dans le Sahel, c’est aussi la source la moins chère pour apporter du fer et du zinc dans les régimes alimentaires des populations au Niger.

Comme vous le savez, notre pays ‘est résolument engagé depuis bientôt 3 ans dans l’atteinte de l’objectif « faim zéro » en 2021 à travers la mise en œuvre de l’initiative 3 N, l’une des priorités du Programme de Renaissance, acte II du Président de la République, Issoufou Mahamadou.

Des cibles précises ont été déterminées pour accroître la production cécéalière au Niger (de 5 à 8 millions de tonnes d’ici 2021). Le mil étant la principale céréale alimentaire et la première source alimentaire du Nigérien, mérite une attention particulière pour atteindre ces cibles. Outres ses avantages du point de vue économique, alimentaire et nutritionnel, le mil constitue une valeur culturelle qu’il faut protéger et promouvoir.

3 Comments

  1. Par mille et une voie, nous avons essayé d’avoir un rendez-vous avec l’intrépide Ministre Illiassou Idi maïnassara afin de lui émettre une idée à propos des questions nutritionnelles et sanitaires dont le Maitre KaksKab nous en avait évoquée. Hélas! Si l’autre indomptable, disons-nous, Elhadj Mamane Barmou DT et animateur de l’hebdomadaire émission « Mutattauna » trouverai l’opportunité d’avoir le contact de ce descendant des ancêtres chargés de préparer le « Tchimée » (origine tant scientifique qu’étymologique de la science dite Chimie) duquel est préparée la mixture huileuse d’un ensemble de graines, feuilles d’arbres, racines, bitume à base de buse de vaches… pour enduire le corps des Pharaons décédés afin qu’ils ne se décomposent pas.

    Oui, ce maitre descendant des derniers renaissants, peut dire avec science et précision ce qu’il sait des moustiques dont la science moderne n’eut pas encore découvert tout comme de la toute-grande valeur du mil et les autres plantes alimentaires dont nous dis^posons au Niger. N’est-ce pas en ce sens qu’il fut l’un des plus extrêmement banni par l’ancien pouvoir de l’autre dictature militaire CMCiste comme si le fuyard Ex-PAN en a été le chargé de son élimination professionnelle avant la physique à laquelle Seul Allah Soubahanahou wa Ta’alla fut Capable de l’avoir protégé. Pourtant le père original de ce fuyard, venu sur instruction de son pays d’origine sur ordre de son grand père d’aller chercher son sang partout au monde sinon continuer sans oser regarder derrière ou revenir avant d’avoir accompli le Hadj à la Mecque.

    C’est pour cette raison que le Prince Kassoum chef d’équipe des ouvriers à la construction du chemin de fer Bouaké-Ouaga dans les années 1946~1949, fut banni de sa famille d’un chef de village grand marabout en terre de Moro Naba, tant qu’il n’aura pas retrouvé la mère et son enfant qu’il eut abandonnés et rentrée près de ses parents peuhls au Niger. Cherchant cette porteuse de son sang, son enfant mais en vain dans toute la région ouest et partout où se trouvait un groupement des peuhls, il arriva au village du père de celui qu’il a tant détesté jusqu’à l’éliminer professionnellement et y séjourna durant près de 13 ans dans l’espoir que ce puissant guide des pèlerins, l’accepte dans le convoi des partants pour le Hadj à la Mecque. C’est dire que Amadou Hampâthé Ba a raison de dire « TOUT VEILLARD QUI MEURT EST UNE BIBLIOTHEQUE QUI BRÛLE » car, ce descendant des Mâ’Goh’Rêh/Mâgôrî/Médecin en sait des raisons de nos denrées alimentaires (surtout, la puissance du mil) qui puissent assurer une excellente santé aux nigériens en particulier et les africains en général.

    Malheureusement, nous sommes au Niger où n’importe quels clochards qui se fabriquent de faux diplômes grâce à « Maï Fabriquer Dakanshi », refusent de servir le Niger près des coquilles vides pour ne s’accrocher qu’à des postes juteux installés sur les couvercles des coquilles pleines qu’ils vidèrent au profit de leur mentorat. REVENONS À NOS VALEURS CULTURELLES ANCESTRALES POUR UN NIGER DE LA RENAISSANCE ACTE II TANT PRÔNÉE PAR SEM LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE. Autrement, l’équipe du fuyard a déjà enterré la plupart des reliquats de ceux pqui peuvent aider à la Renaissance de ce pays.

  2. le Protectionnisme Dr Lalla Malika ISSOUFFOU c’est avec sa que toute les nations du monde ont débuté leur quête à l’auto suffisance alimentaire + économique = Industrialisation + entrepreneuriat + productivité = développement = vœux de l’avocat des causes perdus Zaki pour son peuple le Niger .
    Nous certifions afin que l’action est ce qui qui fait des dominants politiques de notre 7eme République des Administrateurs efficace voir efficient en ce qui concerne l’élaboration des stratégies politiques + sociaux + militaires + culturelles + environnementaux + commerciaux au service du Niger notre chers patrie .
    Mme la Présidente de la Fondation Tattali Iyali le simple fait d’avoir une vision humaniste du monde nous prouve que vous avez expérimenté les aléas de la vie notamment les inégalités entre les Femmes de la ville + campagne = il est temps pour vous de laisser d’avantage des traces patriotiques inoubliables sur notre teritoire à l’image de ISSOUFFOU MAHAMADOU ( son architecture à Zinder ) .
    Vous contribuer massivement à l’éveil de conscience de la Femme Nigérienne laquelle pour des raisons de négligence <> alors que c’est tout à fait le contraire .
    Peu à peu le Niger change à tout les niveau grâce à une politique socialiste moderne et ce pourquoi nous accordons une grande importance au règne qui utilise de la carotte et du bâton pour contraindre le peuple à respecter les lois de la constitution en vigueur .
    La misère est fini au Niger depuis que la lumière de Dieu qui est notre raison d’être est devenu une occupation majeur pour les uns et les autres et que le Grand Architecte de l’univers nous fait sortir pour de bon de ce monde de ceux  » à cœurs aveugles « 

  3. de beaux moments a savourer sans aucun risque a qualitè egale portons notre choix sur le produit local .surtot que le riz occupe une place de choix quotidienne dans les assiettes nigeriennes.touts les nigeriens affichent une mine de satisfaction et de fiertè pour le FESTIMIL.du courage TANTIE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le Président Issoufou Mahamadou s’est entretenu vendredi après-midi à Ouagadougou avec l’ancien Premier Ministre britannique Tony Blair…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, s’est entretenu ven…