Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / 28ème anniversaire du PNDS-Tarayya : « Le choix du candidat du PNDS- Tarayya à la prochaine élection présidentielle se fera dans les conditions de la grande tradition de consensus de notre parti et qu’il ne donnera lieu à aucune discorde, ni même à quelque tension’’, déclare Bazoum Mohamed

28ème anniversaire du PNDS-Tarayya : « Le choix du candidat du PNDS- Tarayya à la prochaine élection présidentielle se fera dans les conditions de la grande tradition de consensus de notre parti et qu’il ne donnera lieu à aucune discorde, ni même à quelque tension’’, déclare Bazoum Mohamed

Le PNDS a soufflé samedi dernier ses vingt huitième bougies au cours d’une cérémonie grandiose dans son siège à Niamey.

Dans l’allocution prononcée en cette occasion, le président du PNDS-Tarayya, M. Bazoum Mohamed, a passé en revue les questions nationales (la sécurité, les élections générales, les réseaux sociaux, l’opposition, etc.

Il s’est longuement attardé sur quelques réalisations effectuées par le président Issoufou Mahamadou et son gouvernement notamment par rapport à la modernisation de nos capitales régionales et l’énorme investissement pour assurer et garantir la sécurité des Nigériens.

Aussi a-t-il exprimé ses sentiments de grande fierté au lendemain de la grande victoire que viennent de remporter nos FDS contre les forces du mal de Boko Haram. « Cet épisode, à nul autre comparable depuis que cette guerre a commencé, a généré au sein des populations de la région de Diffa un sentiment de confiance absolument indispensable après quelque temps d’incertitudes. C’est le lieu de rendre hommage aux hommes qui nous ont fait ce beau cadeau de nouvel an. Que Dieu les bénisse et leur donne longue vie ».

 « Je voudrais aussi avoir une pensée pieuse pour tous ceux qui, dans ce combat contre le terrorisme, sont morts pour leur pays laissant derrière eux veuves et orphelins. Que Dieu leur réserve le meilleur des accueils en son paradis. De même je prie le Tout Puissant d’assister ceux qui sont blessés afin qu’ils se rétablissent le plus rapidement possible. Si au lac Tchad nous avons gagné une bataille, la guerre n’en continue pas moins tout à côté au Nigeria, marquée récemment par des épisodes de réels succès du terrorisme, ce qui commande de notre part un état de veille permanent et une volonté à toute épreuve ».

Parlant des élections générales, le président du PNDS-Tarayya a souligné que la CENI est en train d’exécuter son programme conformément à l’agenda qu’elle a rendu public.

« Elle vient de procéder au choix de l’opérateur technique qui sera chargé de l’enrôlement biométrique des électeurs. Elle va bientôt publier un appel à candidature à l’attention de tous ceux qui souhaiteraient être engagés dans les équipes chargées du recensement. Les opérations de recensement sont prévues pour commencer vers le mois d’avril et ce pour une durée de trois mois ».

Il a avertit les uns et les autres que, seules les personnes qui passeront devant les équipes de recensement seront enrôlées et pourront voter en présentant au bureau de vote leur carte biométrique sur laquelle figureront leur photo et leurs empreintes digitales.

« Il n’y aura plus personne qui pourrait voter, au moyen d’un faux témoignage, en empruntant la carte d’autrui. Il n’y aura pas davantage de listes électorales truffées de personnes fictives. Cela est une véritable révolution et mettra ainsi fin aux formes les plus courantes des fraudes qui ont jusqu’ici eu cours lors de nos élections ».

Il a promis que «  nous doterons notre pays d’une loi électorale conforme aux standards internationaux et nous lui donnerons la chance d’organiser les élections les plus transparentes de notre histoire’’.

Parlant de  l’opposition et des réseaux sociaux, Bazoum Mohamed a fait remarquer que « c’est à croire que les réseaux sociaux et les nouvelles technologies de l’information et de la communication ont été inventés pour faire souffrir l’opposition nigérienne. Confondant virtuel et réel tout son effort consiste à inventer des scénarios plus funestes les uns que les autres, basés sur des supposées divisions au sein de notre parti, appelées à le faire bientôt voler en éclats’.

‘‘Je voudrais ici leur dire que cette entreprise n’aura pas plus d’effets que la campagne qu’ils avaient menée il y’a quelque temps faisant alors état de dissensions entre le Président de la République et moi. Tout comme cette campagne s’est estompée sans que presque personne ne s’en aperçoive, la campagne actuelle aussi s’éteindra par un effet d’usure naturelle propre aux choses factices. En vérité, nous sommes en droit de nous réjouir du fait de voir nos adversaires perdre tout leur temps à faire ces conjectures et à y investir tant de leur énergie cérébrale. C’est la preuve qu’ils sont aux abois et qu’ils ne comptent plus sur leurs capacités intrinsèques pour vaincre mais espèrent leur salut du ciel’’.

Des partis amis et alliés ont vivement salué le PNDS Tarayya, un des rares partis nigériens qui est resté toujours uni.

TAMTAM INFO NEWS

À propos Administrateur

13 plusieurs commentaires

  1. c’est vraiment bien . si pour une fois comme le dit Bazoum y aura des vrais élections au niger grâce a ce fichier biométrique

  2. Que choisir? Nos pays et leur développement ou la démocratie zizanie voulue par l’occident?
    Comme le disent les tunisiens ils ont la démocratie mais pas la dignité.

    • La démocratie vraie est la voie sûre du développement et de l’épanouissement des peuples.Au Niger je pense que le parti le démocratique est justement le PNDS : pas d’élection de la base au sommet dans ce parti qui rassemble plutôt à un club d’amis qu’un parti structuré , pas de choix pour choisir les dirigeants même au niveau d’une sous- section du parti jusqu’au BEN.Ces pauvres rigolots copient dans l’apparence le consensus adopté par les anciens régimes communistes qui sont dotés d’une idéologie respectée à la lettre par tous les membres qui y adhèrent librement alors que le PNDS actuel est animé par des vrais prédateurs qui n’ont ni idéologie ni moralité qui enfonce notre pays dans la mal gouvernance

      • La démocratie vraie est la voie sûre du développement et de l’épanouissement des peuples.Au Niger je pense que le parti le moins démocratique est justement le PNDS : pas d’élection de la base au sommet dans ce parti qui rassemble plutôt à un club d’amis qu’un parti structuré , pas de choix pour choisir les dirigeants même au niveau d’une sous- section du parti jusqu’au BEN.Ces pauvres rigolots copient dans l’apparence le consensus adopté par les anciens régimes communistes qui sont dotés d’une idéologie respectée à la lettre par tous les membres qui y adhèrent librement alors que le PNDS actuel est animé par des vrais prédateurs qui n’ont ni idéologie ni moralité qui enfonce notre pays dans la mal gouvernance

  3. 28 ans de complots et de nuisance contre le Niger et son Peuple. Le consensus n’a jamais fait partie des meurs politiques du PNDS et encore moins la Democratie. Pour sauver la face, Bazoum evoque le consensus comme mode de designation du candidat du parti en 2021. La mort dans l’ame, il se resigne a accepter que le choix des camarades ne s’est jamais porte sur sa personne et c’est tant mieux ainsi pour tout le monde.

    • Attention danger: n’ oubliez jamais les contradictions principales au profit des contradictions secondaires.
      A Bon entendeur…

    • Les premiers militants du PNDS sont pour la plupart des hommes de conviction excepté Bazoum qui n’est ni démocrate ni homme de conviction mais l’homme des intérêts éloignés des intérêts du Niger .Un homme qui aime son pays et son avenir ne nomme pas des courtisans et des opportunistes à des postes stratégiques de l’Etat et cela depuis l’avènement du PNDS au pouvoir d’où le délitement de toutes les structures étatiques.Bazoum n’a jamais mis en avant les compétences pour proposer les militants mais l’esprit courtisan et opportuniste qui ont envahi l’Etat et ses démembrements.Je pense sincèrement que tu constitues un danger pour l’avenir de nos enfants toi et ta gouvernance archaïque

      • 1. Ou vous étés un sacré menteur ou les gens du PDNS ne savent pas ce qu’ils font.
        2. Vous êtes un sacré menteur qui ne connaît rien du PNDS.
        3. Comment un parti comme le PNDS (un parti des hommes de conviction) peut-il mettre à sa tête pendant tout ce temps quelqu’un qui n’est pas un homme de conviction?
        4. Le PNDS est en effet un parti des hommes de conviction, qu’on l’aime ou qu’on l’aime.
        5. Le PNDS est parti des hommes courageux qu’on l’aime ou qu’on, l’aime pas ;
        6. C’est parce qu’il est un parti des hommes de convictions et des hommes de courage qu’il a traversé toute notre histoire démocratique en se consolidant.
        7. C’est parce que le PNDS a toujours su mettre à sa tête des hommes de conviction et braves comme Bazoum qu’il est devenu le premier parti du Niger.
        8. Si maintenant le PNDS ou un certain clan du PNDS a un autre agenda nous lui souhaitons bonne chance.
        9. Mais attention ne jetons jamais le bébé avec l’eau de bain…
        Qu’Allah aide et protège le Niger. Amine

      • Que nous raconte Mainama? Le PNDS est un parti des hommes de conviction mais qui a mis à tête des hommes sans conviction…
        Faut-il rire ou pleurer en lisant une telle assertion?

    • Monsieur Nostradamus,
      En 1993 classement des partis politiques suite aux élections: 1er MNSD, 2ème CDS ; 3èmme , presque Ex; PNDS et ANDP, après MNSD toujours 1er et PNDS 2ème, aujourd’hui PNDS 1er. Franchement, à qui la faute ? A qui le mérite? jetez un coup d’œil sur la liste des premiers dirigeants des partis à leur création en 1990, le seul parti où la presque totalité est restée fidèle et constante c’est encore le PNDS. Alors, comme dirait l’autre, il faut humblement et sportivement reconnaître que ce parti sait ce qu’il veut et se donne les moyens. Puisqu’après tout l’objectif d’un parti c’est d’exercer la gestion du pouvoir. Maintenant, le reste c’est au peuple d’être vigilant et de savoir où se trouve son intérêt et aux leaders, comme vous, de l’aider à y parvenir. la haine, qu’ALLAH déteste, n’y peu rien.
      Avec mes excuses.

      • Attention Adamou, la premiere place du PNDS n’est pas meritee mais resultat de tricheries electorales et tu le sais bien. La preuve, le PNDS fait tout pour empecher des elections democratiques au Niger car conscient de sa place sur l’echiquier politique nigerien et de son bilan catastrophique a tout point de vue. Ne confondons pas vitesse et precipitation pardon.

Répondre à pauvre Afrique Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.