Home ACTUALITE 2ème Réunion Du Comité De Pilotage Des Appuis Budgétaires De L’Union Européenne Au Niger : La Mise En Œuvre Des Différents Appuis Budgétaires, Au Menu De La Rencontre…

2ème Réunion Du Comité De Pilotage Des Appuis Budgétaires De L’Union Européenne Au Niger : La Mise En Œuvre Des Différents Appuis Budgétaires, Au Menu De La Rencontre…

Le ministre des Finances, M. Mamadou Diop, ordonnateur national du Fonds européen de développement a présidé hier dans l’après-midi, dans la salle des réunions dudit ministère, la 2èmeréunion du comité de pilotage des appuis budgétaires de l’Union Européenne au Niger. Cette rencontre vise essentiellement à faire le point de la mise en œuvre des différents appuis budgétaires, des reformes subséquentes et d’apporter des solutions innovantes pour une meilleure réussite de la coopération entre le Niger et l’Union Européenne. Elle a regroupé plusieurs membres du gouvernement ainsi que l’Ambassadeur, chef de délégation de l’Union Européenne au Niger, S.E Denisa-Elena Ionete.

Dans ses propos liminaires, le ministre des Finances a précisé que les appuis budgétaires de l’Union Européenne représentent un peu plus de 80% de l’enveloppe du programme indicatif national du Niger, 11èmeFED, estimée à 686 millions d’Euros, soit 450 milliards de FCFA. En effet, au titre de l’année 2019 en cours, 35 millions d’Euros de la tranche fixe ont déjà été décaissés et une requête de décaissement portant sur 78 millions d’Euros sera introduite pour traitement par les services compétents de l’Union Européenne. A cet égard, le ministre des Finances a remercié et félicité au nom des autorités nigériennes l’Union Européenne qui ne ménage aucun effort pour accompagner le Niger dans l’atteinte des objectifs fixés par le gouvernement en vue de relever les défis de développement et de réduction de la pauvreté.

Ainsi, l’agenda de cette rencontre s’articule autour du dialogue de politique sur les thématiques relatives à la Justice ; la sécurité intérieure et la migration ; la mobilisation des ressources internes et les reformes budgétaires et comptables ; le développement du secteur privé ; la stratégie de couverture sanitaire universelle et la prise en charge de la malnutrition et de la planification familiale sans oublier le processus électoral. Il s’agit aussi pour les membres du comité de pilotage de faire le point sur la réalisation des indicateurs en insistant sur ceux qui sont à risque et d’indiquer les mesures d’accompagnement envisagées pour assurer l’atteinte des cibles des différents programmes.

Pour sa part, l’Ambassadeur, Chef de délégation de l’Union Européenne, S.E Denisa-Elena Ionete a d’abord salué l’engagement des autorités nigériennes dans le cadre du partenariat avec l’Union Européenne en général et surtout en ce qui concerne le programme de coopération notamment dans la mise en œuvre de l’outil précieux qu’est l’appui budgétaire. « Les appréciations du Niger nous motivent encore plus à continuer sur ce bon chemin du partenariat. L’appui budgétaire constitue à l’heure actuelle la modalité la plus importante du programme indicatif national car l’espace fiscal du Niger et les déficits sectoriels et de développement ainsi que les fragilités que nous constatons notamment avec l’aggravation de la situation sécuritaire dans les pays environnants, justifient et confirment la pertinence de ces orientations qui ont été prises au moment où le programme indicatif national a été défini », a déclaré SE. Denisa-Elena Ionete. Elle a ensuite souligné l’UE a quatre programmes importants d’appuis budgétaires : deux contrats de reformes sectorielles se focalisant sur les secteurs de l’Education, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que le développement agricole ; le contrat relatif  à la résilience et construction de l’Etat et le programme AJUSEN qui est aussi un outil nouveau développé à travers le fonds fiduciaire.

Par ailleurs, l’Ambassadeur, Chef de délégation de l’Union Européenne a souhaité également que les membres du comité de pilotage initient au cours de cette rencontre une discussion sur l’année 2020. S.E Denisa-Elena Ionete a réaffirmé également l’engagement de l’UE  à jouer pleinement son rôle en accompagnant le Niger dans la coordination des partenaires qui travaillent dans le domaine de l’appui à la gestion des finances publiques et à la gestion des appuis budgétaires.

 Par Hassane Daouda (ONEP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Ligue 2 – France : 12 Africains champions ?

Alors que le Sénégalais Gana Gueye et que le Camerounais Éric-Maxim Choupo-Motin…