Home ACTUALITE 45°c au Niger et pourtant le covid19 sévit, le seul remède demeure la prévention…

45°c au Niger et pourtant le covid19 sévit, le seul remède demeure la prévention…

Selon la Direction de la Météorologie Nationale, une vague de chaleur est prévue sur le Niger avec des températures supérieures ou égales à 45°C du 29 avril au 1er mai 2020.

C’est pourquoi, en raison de ces fortes températures prévues, il est fortement recommandé de ne pas s’exposer sous ce temps ; de s’hydrater au maximum; et de mettre à l’abri les enfants et les personnes âgées.

Pendant ce temps, le décompte macabre des personnes atteintes du COVID 19 continu de faire son bonhomme de chemin. Ainsi, chaque jour que Dieu fait, on enregistre des nouveaux cas au Niger, sous cette chaleur démoniaque, alors que des charlatans avaient prédit que le virus ne résistait pas à la chaleur.

Aujourd’hui, nous sommes à 713 cas positifs au Niger et le malin virus continu son bonhomme de chemin en résistant aux radiations intenses du soleil et en se moquant allègrement des prévisions des spécialistes, charlatans et autres.

Même la prétendue étude américaine n’a pas pu résister au courroux dévastateur du COVID 19.

A vrai dire, les seules mesures efficaces pour lutter contre cette pandémie demeurent la prévention. Se laver régulièrement les mains avec du savon ou gel alcoolisé, éviter d’éternuer ou de tousser dans ses mains, porter le masque de protection, éviter les attroupements de quelque nature que ça soit, éviter de se saluer avec les mains ou de se donner des accolades, rester à distance de toute personne qui tousse ‎ou éternue, ne pas toucher ses yeux, son nez ou sa bouche. ‎‎‎

En cas de toux ou d’éternuement, couvrez-vous ‎la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un ‎mouchoir. ‎ ‎

Restez chez vous si vous ne vous sentez pas ‎bien. ‎ ‎

Consultez un médecin si vous avez de la fièvre, ‎que vous toussez et que vous avez des difficultés à ‎respirer. Prévenez le service concerné par ‎téléphone au préalable. ‎ ‎

Respectez les indications des autorités sanitaires ‎locales. ‎ ‎‎ ‎

Évitez de vous rendre dans un établissement de ‎santé si cela n’est pas nécessaire, pour que les ‎systèmes de santé fonctionnent de la manière la ‎plus efficace possible et puissent protéger tout le ‎monde, vous y compris. ‎

Le COVID 19 est une réalité, il n’a pas de frontière et il est devenu planétaire. Il faut donc apprendre à vivre avec et s’adapter en conséquence.

Par Tamtaminfo News

4 Comments

  1. En Afrique de l’Ouest la pandémie est en nette régression depuis le mois d’avril 2020:

    Au Niger pour la première fois , le nombre des cas guéris est plus important que celui des malades .
    À la date du 28 avril 2020 ,
    La situation de l’évolution du COVID19, au Niger, se présente comme suit :
    Sur 2 817 cas testés, 708 sont déclarés positifs .
    Il ressort :
    275 cas positifs en cour de traitement médical.
    403 cas guéris sortis de l’hôpital.
    31 cas de décès.
    Au Niger nous enregistrons donc près de 57% des cas guéris, sortis de l’hôpital.

    Au niveau de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest , la CEDEAO, la situation officielle globale, à la date du 23 avril 2020, dans les 15 pays membres, se présente comme suit :
    Sur 6525 cas testés , il ressort, 1968 cas guéris sortis de l’hôpital, 170 cas de décès, et 4 387 cas en cours de traitement médical.
    Globalement comme le montrent les statistiques officielles, la situation de la pandémie COVID19 est sous contrôle en Afrique de l’Ouest.

    Incha Allah ! L’ Afrique sera le tombeau de leur COVID19.
    Les savants scientifiques sérieux l’ont prédit, l’Afrique ne sera pas sévèrement frappée par leur COVID19, à cause de la chloriquine, de Covid-Organics , Avivirus, les plantes médicinales et le climat très chaud qui s’annonce rude .

    Ceux qui prédisent le péril en Afrique seront frappés incha Allah par le dit péril.

    En Afrique de l’Ouest, la progression de la pandémie est en nette régression, d’ici la fin du mois béni de ramadan, par la grâce de Dieu le plus puissant, nos vaillants personnels soignants et nos tradipraticiens, vaincront leur COVID19 au grand dam des prophètes des malheurs.
    C’est l’Afrique qui gagne et qui progresse !
    Isssoufou BOUBACAR KADO MAGAGI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 10 JUILLET 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 10 juillet 2020, dans la salle habi…