Accueil / ACTUALITE / 5 ème réunion de dialogue à haut niveau avec les Etats-Unis à Washington La Ministre Salamatou Bala Goga représente le Niger

5 ème réunion de dialogue à haut niveau avec les Etats-Unis à Washington La Ministre Salamatou Bala Goga représente le Niger

La Ministre Déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, chargée de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, Madame Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga est arrivée hier à Washington où elle doit représenter notre pays à la cinquième réunion de dialogue à haut niveau avec les Etats-Unis. Elle a été accueillie par l’ambassadeur du Niger à Washington qui l’accompagnera à cette importante rencontre.

En prélude à cette réunion, les représentants de l’Union africaine, selon RFI, étaient ce jeudi à Washington. A partir d’aujourd’hui, avec 37 ministres de ses pairs africains des Affaires étrangères, Madame Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, insistera sur les intérêts pour le Niger d’avoir une coopération multiforme active avec les USA. Déjà la coopération sécuritaire et en matière de lutte contre le terrorisme se porte bien.

Notre pays sous l’impulsion du Président de la République, Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou se trouve en première ligne pour la bataille afin d’éradiquer le terrorisme sous toutes ses formes. Le Niger et les Etats Unis luttent côte à côte au Sahel pour enrayer le fléau et les USA ont récemment décidé d’apporter un appui conséquent au pays du G5 Sahel engagés dans la lutte.

Dans le cadre des préparatifs de la Table ronde à Paris, les 13 et 14 décembre 2017, l’ambassadeur du Niger à Washington, Hassana Alidou a multiplié des actions en vue de mobiliser les investisseurs Américains à prendre part à cette rencontre et à venir investir au Niger comme le souhaite le Président de la République lors de ses visites et contacts aux USA.

Pour cette cinquième réunion de dialogue à haut niveau avec les Etats-Unis, les objectifs affichés par les Américains sont entre autres, renforcer les relations économiques, créer des opportunités commerciales, soutenir la bonne gouvernance et travailler à la sécurité du continent. Et tous sont liés, car il n’y a pas de paix sans perspectives économiques, a rappelé le secrétaire d’Etat adjoint à l’Afrique dès l’ouverture de la réunion.

Les Etats-Unis restent impliqués dans la sécurité du continent : ils ont entraîné des soldats africains de 26 pays au cours de l’année écoulée pour des missions de maintien de la paix et ont dépensé 16 millions de dollars pour soutenir l’action du G5 Sahel.

Un effort salué par le commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine : « Nous avons besoin de vous », a reconnu Smaïl Chergui, avant d’ajouter « votre soutien est essentiel, non seulement via une aide financière et technique, mais aussi en favorisant une relation commerciale équitable, avec des investissements mutuels. » Comme pour souligner une sourde inquiétude face au dédain affiché par la Maison Blanche vis-à-vis des organisations internationales, Smaïl Chergui a plaidé pour « un soutien actif des Américains au sein des Nations unies sur les dossiers importants pour l’Afrique. »

Et le commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA a conclu : « Dans un monde globalisé, nous appelons les Américains à maintenir un engagement fort et constructif dans les affaires internationales ». Pour sa part, le Secrétaire d’État Rex Tillerson, tiendra des discussions avec les ministres des Affaires étrangères ou leurs représentants du continent africain, y compris le président de la Commission de l’Union africaine, à Washington cee 17 novembre 2017.

Les discussions porteront sur trois thèmes : commerce et investissement, sécurité et bonne gouvernance. Cette réunion fera progresser l’ordre du jour des États-Unis, en travaillant avec des partenaires africains, afin de promouvoir un engagement commun en faveur de l’ouverture des marchés ; commerce libre et équitable ; la démocratie et la primauté du droit ; et des réponses efficaces aux menaces terroristes mondiales.

Cette réunion s’appuie également sur le déjeuner de travail du Président Trump avec les dirigeants africains en septembre à l’Assemblée générale des Nations Unies.

À propos de l'Auteur

Tamtam Info News

À propos Administrateur

2 plusieurs commentaires

  1. Mr Isidore, quel est l’apport de ce commentaire que tu as posté ? Ou bien tu t’es fixé la mission de nuire à l’image du NIGER?

  2. Le terme « haut niveau » fait allusion à quoi? J’ai remarqué que ce terme est entré dans le dictionnaire des journalistes de la presse public et des activistes de Guri. A chaque fois « haut niveau »…. Donc le reste du temps vous faites des rencontres de bas, qui est le vôtre?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*