Home ACTUALITE 5ème année de grève du SMES (syndicat des médecins spécialistes): entre Rancoeur, Haine et Exercise illégal dans le privé…

5ème année de grève du SMES (syndicat des médecins spécialistes): entre Rancoeur, Haine et Exercise illégal dans le privé…

Comme vous le savez le SMES vient de déposer un préavis de grève sur le bureau du ministre de la santé publique, cette dernière grève, la n ieme du genre a commencé ce mercredi 19 juin 2019 pour 72 heures avec service minimum.

Il faut noter que ce syndicat est rentré aujourdhui dans sa 5e année de grève, grève qui a commencé depuis le temps du ministre Mano Aghali et qui a persisté sous la commande de kalla Moutari quand il était ministre de la santé, cette grève continue encore aujourd’hui sous la commande du ministre illiassou Mainassara.

Les principales revendications de ce syndicat tournent autour de l augmentation de salaire malgré tous les efforts accomplis dans ce sens par autorités de la 7e République.

Il faut rappeler que de mémoire d un fonctionnaire de la fonction publique nigérienne jamais un gouvernement n a autant amélioré les conditions de vie , de travail et de renummeration des agents de santé que sous le régime de la renaissance sous le leadership de son excellence elhadj issoufou Mahamadou.

De l indépendance a 2010 le Niger ne comptait que 350 médecins à la fonction publique, est ce que le SMES dira le contraire ? aujourd’hui en 2019 le niger compte plus de 1275 médecins à la fonction publique, qui a recruté ces 925 médecins de plus que l année 2010 durant ces 8 dernières années ? Il est important de le rappeler, le salaire d un médecin a passé d environ 150.000 fcfa en 2010 à plus de 500.000 f cfa aujourd’hui, qui dit que le médecin na pas vu sa situation salariale améliorée sous le régime de la 7e République ?

Tous les 3 ministres cités plus haut qui se sont succédé à la tête du ministère de la santé publique ont consentis beaucoup d efforts lors des négociations avec le SMES afin de trouver une solution heureuse mais malheureusement la haine et la rancœur qui animent certains membres de ce syndicat n ont pas permis de trouver un terrain d entente.

Nos investigations nous ont permis d avoir d autres informations par rapport à cette situation, c est ainsi que nous avons appris que l implication du médiateur de la république a la demande de l actuel ministre dr illiassou Mainassara afin d d’aider à trouver une solution à permis de mener des missions à l extérieur du Niger afin de s’enquérir de leur expérience sur les médecins spécialistes. C est ainsi qu une mission à été dépêchée dans la sous région afin de constater le traitement salarial des médecins spécialistes. Cette mission s est rendue au Sénégal, Mali, burkina fasso, côte d’ivoire, benin, togo etc, dieu merci , le constat fait ressortir que la situation des médecins spécialistes nigériens est meilleure par rapport à la plupart de ces pays , au besoin nous publions les résultats de ces missions dans nos prochaines publications.

Les réformes entreprises aujourd’hui dans le secteur de la santé par le ministre illiassou Mainassara sont entrain de porter leur fruits , et apparemment les médecins spécialistes digèrent très mal ces réformes puisqu’elles vont à l encontre de leur FAMEUX GOMBO et leur exercice illégal à longueur des journées dans les cliniques privées et autres cabinets non autorisés et qui exercent illégalement dans les différents quartiers de Niamey.

Que ces spécialistes ne prennent pas les Nigériens comme des cons. A titre d exemple Comment comprendre qu une césarienne pratiquée a moindre frais dans le service public de santé qui a un meilleur plateau technique qu une salle de soins privés où les MALADES sont escroqués et qui pratiquent la césarienne à un montant variant de 450.000 à 650.000 f cfa parfois au risque de la vie du malade.

Combien des MALADES ont perdus leur vie au moment où ils sont entrain d être opéré dans certaines cliniques et cabinets des soins de malheurs.

Nous pensons que ce ministre doit être encouragé dans ses initiatives afin de protéger ces pauvres citoyens pris en otage par un groupuscule d individus qui s adonnent dans la plupart des cas a l exercice illégal de la noble profession médicale, contraire à l éthique, a la déontologie médicale et surtout en violation flagrante de la loi portant exercice privé des soins de santé.

C est le lieu de feliciter et d encourager certains de ces médecins et autres porteurs de blouses blanches qui s s’adonnent à cœur joie à l accomplissement de leur mission dont ils prêté le serment . Dieu le clément , le miséricordieux et la nation leur reconnaîtra leur efforts.

Il est vrai que la grève est un droit mais qui doit s exercer dans le respect aussi de la loi.

Le droit de grève stipule qu un agent peut aller en grève contre son employeur afin de réclamer ou de défendre ses intérêts matériels et moraux, mais si un agent est en disponibilité et travaille dans le privé ou dans une ONG est-ce qu’il a ce droit de lancer une grève contre celui qui n est pas son employeur , il ne peut aller en grève que contre la clinique ou l ONG pour laquelle il travaille. Mais il ne peut en aucun cas demander aux agents de l l’etat d d’aller en grève et lui se retrouver dans sa clinique ou son ONG pour travailler .la loi doit être appliqué dans toute sa rigueur.

Nous reviendrons avec plus de détails dans notre prochaine publication puisque actuellement nos équipes sont entrain de mener des investigations afin de cerner tous les contours de cette situation.

Par Djibril (Contribution)

7 Comments

  1. la santé n’a pas de prix ..Zaki aider ce syndicat à réaliser leurs objectifs stratégiques afin qu’ils puissent travailler dans les normes à coeur ouvert selon la rationalité des soins et loin des tentatives de transformations biologiques internes de sex pour homme + avortement pour femme qu’on rencontre couramment dans certains clinic privé de Niamey .
    Au Niger nous avons tout , il suffit que nous appliquons le collectivisme stratégique multisectoriel pour s’en rendre compte que le développement est possible dans notre territoire et surtout avec l’arrivé de ce Lion architect politique qui nous fait témoigner les 1er grands pas d’un changement national pour un pays pauvre comme le Niger .
    Conclusion = les accidents sont plus nombreuses à la base et les sommets observe certains chute libre et ils ont raison car on ne guide que celui qui voudrait s’orienter réellement et non celui qui fait semblent

  2. Ce Monsieur Djibril peut se taire s’il n connait rien des médecins spécialistes.
    Il est incapable d mettre les salaires de médecins spécialistes de la sous région car il sait qu il ment.
    Qui est parti en spécialisation et dont le salaire n a pas changé d manière évidente ??
    J crois que le véritable débat n peut se faire qu avec qq qui a les idées claires pas qq à la solde du pouvoir,un lèche cu …

    1. il faut savoir que les textes ont prévu pour tout agent de l’Etat de retour de stage doit bénéficier d’un
      Bonus d’échelon pour avancer en ancienneté.
      Même si c’est un reclassement c’est la même chose.
      D’ailleurs la santé de façon générale a statut particulier dans lequel un cadre B1 est plus payé qu’un cadre A1 de la fonction publique.
      Que veulent les gens dans ce pays?
      Désormais l’État doit faire un traitement uniforme à tous les fonctionnaires car chacun est utile dans ses compétences.

  3. Il y a une ne chose pour laquelle je suis au moins sur, ces médecins qui travaillent à mis chemin entre les cliniques privées et ces hôpitaux nationaux ne sont pas des enfants de cœur…ils n’ont aucune pitié face à un patient qui cherche la santé…il y a une pratique criminelle que certains médecins font, ils reçoivent un patient à l’hôpital national ensuite ils m’envoient dans leurs cliniques privées complices pour les faire faire des examens fantaisistes à coût des milliers de francs CFA, c’est pathétique pour les « médecins »de ce genre qui profitent du malheur de patients pour leur soutirer de l’argent…ce gens sont à fusiller même

  4. il est clair et facile de constater qui a la haine de qui, qui deteste qui et qui cherche a detruire qui
    et comme toutes les tentattives ont echoue on se lance dans la calomnie et le griotisme

    1. Il y a une ne chose pour laquelle je suis au moins sur, ces médecins qui travaillent à mis chemin entre les cliniques privées et ces hôpitaux nationaux ne sont pas des enfants de cœur…ils n’ont aucune pitié face à un patient qui cherche la santé…il y a une pratique criminelle que certains médecins font, ils reçoivent un patient à l’hôpital national ensuite ils m’envoient dans leurs cliniques privées complices pour les faire faire des examens fantaisistes à coût des milliers de francs CFA, c’est pathétique pour les « médecins »de ce genre qui profitent du malheur de patients pour leur soutirer de l’argent…ce gens sont à fusiller même

    2. M. Djibril a peint tout ce que vous faites.Je ne vous mets pas tous dans le même sac.Parmi vous, il y en a qui font bien leur travail mais nombreux font ce que bon leur semble.Le Gouvernement doit sévir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Attaques ciblées contre des militants du PNDS Tarayya…

Des rumeurs de plus en plus persistantes font état de la nomination de M. Sani issoufou di…