Home ACTUALITE 61ème anniversaire de la proclamation de l’Indépendance du Niger: Inauguration de la route Zinder-Tanout et posé la première pierre pour la construction d’une centrale thermique de 22 mégawatts à Zinder
ACTUALITE - Economie - 4 août 2021

61ème anniversaire de la proclamation de l’Indépendance du Niger: Inauguration de la route Zinder-Tanout et posé la première pierre pour la construction d’une centrale thermique de 22 mégawatts à Zinder

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Mohamed Bazoum a lancé, le 3 août 2021, à Zinder, la 46ème édition de la fête de l’Arbre qui correspond au 61ème anniversaire de la proclamation de l’Indépendance du Niger.

 En marge du lancement de cette fête de l’arbre, le Chef de l’Etat a inauguré la route Zinder-Tanout et posé la première pierre pour la construction d’une centrale thermique de 22 mégawatts à Zinder.

Longue de 138 kilomètres, la route Zinder-Tanout, a un coût global de 34 milliards de CFA.

Lancés le 13 janvier 2019, les travaux de réhabilitation de la route bitumée Zinder-Tanout ont été entièrement financés par le 11e Fonds Européen de Développement (FED) pour un délai d’exécution de 48 mois.

Pour le ministre de l’Equipement, Hamadou Adamou Souley, la réalisation de cette route « revêt une importance capitale sur le plan socio-économique pour les populations des localités desservies notamment sur les échanges commerciaux et sur l’amélioration de leurs conditions de vie ».

Cela s’est traduit par « la réalisation des travaux connexes, notamment les pistes rurales pour relier les villages proches du projet, des candélabres de type solaire installés dans les traversées des agglomérations, des forages, des murs de clôture des infrastructures publiques et des emplois temporaires créés ».

L’ambassadrice de l’Union Européenne au Niger, Mme Denise Elena Ionete a indiqué que cette route, « tronçon de la Transsaharienne, corridor primordial pour le désenclavement du Niger, pour sa connectivité et son intégration régionale, économique et commerciale est aussi une façon de donner des moyens à ce que la zone de libre-échange continentale africaine devienne une réalité ».

« L’impact sur la vie des populations de ces 138 kilomètres de route est important, faciliter les déplacements, les échanges économiques pour potentiel de développement et d’emploi notamment des jeunes, mais également accès aux services de base, accès aux administrations et aux autres services étatiques. C’est toute une revitalisation de la dynamique socioéconomique locale, nationale et régionale ».

« Je souhaite confirmer notre engagement tant sous la bannière Team Europe qu’avec les autres partenaires, pour travailler comme partenaires fiables catalyseurs de cet esprit de coordination des partenaires » a-t-elle annoncé.

Le Président de la République a ensuite procédé à la coupure du ruban inaugural, en compagnie de l’ambassadrice de L’union Européenne.

Cette route a été exécutée par une entreprise française et italienne AIC Progetti et sous le contrôle de l’entreprise nigérienne ‘’Art et Génie’’.

Pose de la première pierre d’une centrale électrique de 22 MW

Cette réalisation est le résultat d’un Partenariat Public Privé (PPP) entre le gouvernement du Niger et la société mauritanienne ISTITHMAR WEST AFRICA, pour un coût global de 14,4 milliards de francs CFA.

Dans son discours, le Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, M. Mahaman Sani Mahamadou a annoncé que ‘’la  présence du Président de la République  à cette cérémonie exprime avec force, votre détermination à faire du secteur de l’énergie, l’un des moteurs de notre développement économique et social, et ce, à travers la mise en valeur de nos ressources énergétiques nationales’’.

‘’D’importants progrès ont été réalisés au cours des 10 dernières années dans le cadre de l’électrification de notre pays. Ainsi, sur la période de mise en œuvre des Programmes de Renaissance I et II, la puissance installée a augmenté de 116% pour atteindre 320 MW en 2020. Le renforcement du réseau a aussi fait l’objet d’une attention particulière, à travers la réalisation d’infrastructures de transport électrique. Le taux d’accès des ménages à l’électricité a quant à lui, été doublé, passant de 8% en 2011 à un peu moins de 20% en 2021. La mise en œuvre du volet énergie du Programme de Renaissance III, s’inscrit dans la continuité des réalisations que je viens de citer et connait, sous votre impulsion, Excellence Monsieur le Président de la République, des débuts prometteurs, en atteste le raccordement de près de 30000 ménages et l’électrification de 100 localités en 100 jours. Conformément aux objectifs fixés, nous sommes convaincus qu’avec votre soutien, nous pourrons atteindre la cible de 30% de taux d’accès des ménages à l’électricité à l’horizon 2026, à travers la réalisation de plusieurs projets ,à l’image de celui dont vous avez bien voulu lancer les travaux aujourd’hui ».

Avec la construction de cette centrale électrique, ajoute-t-il,  la région de Zinder se verra à nouveau dotée d’une infrastructure structurante ayant trois vocations dont  ‘’la première sera de garantir une autonomie suffisante pour couvrir la demande de la ville de Zinder ainsi que les chefs-lieux des départements de Mirriah, Magaria, Matamèye, Tanout, Takieta, Gouré et Damagaram Takaya, ainsi que les 110 autres localités qui sont raccordées au réseau interconnecté et alimenté à partir du poste de Zinder, plus celles à venir’’.

La capacité de 22 MW de cette centrale ‘’suffira largement, même en l’absence de la ligne d’interconnexion avec le Nigéria, à couvrir la demande de l’ensemble  de la région de Zinder dont la pointe cette année a été de 16,22 MW’’ a-t-il ajouté.

La deuxième vocation de la centrale sera d’appuyer les régions de Tahoua et Maradi à travers les lignes 132 Kv Zinder-Gazaoua-Maradi-Malbaza, desservant ainsi l’ensemble du réseau de la zone dite Niger-centre-est.

La troisième vocation sera de contribuer à améliorer la continuité de la desserte électrique dans toute la zone Niger-centre-est en stabilisant la tension qui se caractérise actuellement par de nombreuses fluctuations, en particulier pendant les périodes de forte demande. 

Pour le Ministre en charge de l’Energie, « Il est important de préciser que les centrales ISTITHMAR de Niamey et Zinder sont conçues pour fonctionner au pétrole brut et permettre ainsi de fournir à la NIGELEC de l’électricité à des coûts plus abordables que les centrales thermiques classiques, à travers la mise en valeur du pétrole brut nigérien. C’est le lieu pour moi de féliciter le Président Directeur Général de la société ISTITHMAR, ainsi que tous ses partenaires et collaborateurs, pour leur intérêt pour le Niger. Leur engagement à nos côtés, permet ainsi d’accompagner nos efforts de développement et d’amélioration des conditions de vie de nos laborieuses populations, dans un secteur des mieux indiqués à cet effet et faisant partie de vos principales priorités, Excellence Monsieur le Président de la République. Aussi, puis-je vous assurer que mon département ministériel mettra toute en œuvre pour concrétiser tous les projets contenus dans le programme de Renaissance Acte3 et réaliser les objectifs fixés par la Stratégie Nationale d’Accès à l’Électricité, qui vise à atteindre l’accès universel à l’électricité au Niger à l’horizon 2035. Nous le ferons au service d’une politique globale de l’énergie, respectueuse de la nature, qui accordera une place importante aux énergies renouvelables pour lesquelles notre pays possède des potentialités majeures ».

Pour sa part, le PDG de la Société ISTITHMAR WEST AFRICA Baba Ainina Moulaye, la première centrale électrique de Niamey d’une capacité de 89 MW a déjà été mise en service et a pu participer de ‘’manière significative à l’allègement des difficultés récurrentes des délestages pendant la période de grande chaleur’’. 

‘’Nous sommes fiers de participer à l’effort de développement et de bien-être du peuple nigérien à travers des réalisations d’infrastructures dont le niveau de technicité était jadis réservé à d’autres régions du monde’’ a-t-il laissé entendre.

Cette  centrale électrique  est équipée de deux moteurs diesel de marque Caterpillar d’une puissance de 11 MW chacun, conçue pour fonctionner au pétrole brut nigérien, la centrale pourra produire en cas de besoin, plus de la moitié de la consommation du réseau centre-est qui relie Zinder-Maradi-Malbaza et Tahoua, elle sera connectée à ce réseau en haute tension de 132 kv à travers des transformateurs élévateurs reliés à l’association Nigelec.

‘’Cette centrale pourra donc en période de pointe, particulièrement les mois de grande chaleur, apporter un complément nécessaire pour satisfaire la demande en électricité sur les réseaux NCE et ainsi, elle pourra aider à éliminer les déficits structurels du réseau NCE en termes de puissance’’ a indiqué Baba Ainina.

Tous les équipements lourds et importants sont déjà livrés sur site,  l’installation complète est prévue se terminer avant le prochain mois de  ramadan.

Le Président de la République Mohamed Bazoum a ensuite procédé à la pose de la première pierre, marquant le début de l’installation de cette centrale électrique. Il a aussi dévoilé la plaque commémorative du lancement des travaux.

Par Tamtaminfo News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Lutte contre la corruption: Le président Bazoum donne des directives sur l’opération ba sani ba sa bo

Le Président de la République ,Chef de l’État son excellence Mohamed BAZOUM a présid…