Home ACTUALITE 75 ans depuis la Grande Victoire : responsabilité commune devant l’histoire et l’avenir…

75 ans depuis la Grande Victoire : responsabilité commune devant l’histoire et l’avenir…

Vladimir Putin addresses Russian citizens in Moscow on Wednesday © Alexei Druzhinin/Sputnik/AP

Il y a 75 ans, la Grande Guerre patriotique s’est terminée. Plusieurs
générations ont grandi au cours de ces années. La carte politique de la planète a changé. L’Union Soviétique qui a remporté cette victoire grandiose, foudroyante sur le nazisme, qui a sauvé le monde entier, n’existe plus.

Et les événements de cette guerre-là sont un passé lointain, même pour ses participants. Mais pourquoi le 9 mai est-il célébré en Russie comme la fête la plus importante ? Et le 22 juin, la vie semble s’arrêter et les larmes nous montent aux yeux ?

Il est d’usage de dire : la guerre a laissé une empreinte profonde dans
l’histoire de chaque famille. Les destins des millions de gens, leurs souffrances et la douleur des pertes sont derrière ces mots. Leur orgueil, leur vérité et leur mémoire.

La guerre pour mes parents, ce sont les tourments affreux de Leningrad
assiégé où mon frère de deux ans, Vitia, est mort. Où ma mère a survécu par miracle. Mon père, étant indisponible pour appel, s’est engagé volontairement pour défendre sa ville natale. Il a fait la même chose que des millions de citoyens soviétiques. Il a combattu aux bords de la Neva (place d’armes dite  » Nevski piatatchok « ,  » petit bout de la Neva « ) et a été grièvement blessé.

Plus ces années sont lointaines, plus grand est le besoin de parler à mes parents, d’apprendre plus de détails sur la période de guerre dans leur vie. Mais il n’est plus possible de demander quoi que ce soit. C’est pourquoi je garde comme une relique au fond de mon cœur toutes les conversations avec mon père et ma mère à ce sujet, leurs émotions sobres.

Fichier: http://www.tamtaminfo.com/wp-content/uploads/2020/06/75-ans-depuis-la-Grande-Victoire.pdf

Il est important pour moi et les gens de mon âge que nos enfants, nos
petits-enfants et nos arrière-petits-enfants comprennent quelles épreuves et
quels tourments leurs ancêtres ont surmonté. Comment et pourquoi ils ont pu tenir le coup et vaincre. D’où venait-elle, leur volonté vraiment de fer qui étonnait et qu’admirait le monde entier ? Oui, ils défendaient leurs foyers, leurs enfants, leurs proches, leurs familles. Mais ils étaient tous unis par l’amour de la Patrie, de leur pays natal. Ce sentiment profond et personnel est reflété pleinement dans l’essence même de notre peuple, il est devenu déterminant dans sa lutte héroïque et sacrificielle contre les nazis.
On se pose souvent la question : « Comment la génération actuelle va-telle se comporter ? Comment va-t-elle agir en situation critique ? » Je vois
devant moi de jeunes médecins, des infirmières, souvent hier encore étudiants, qui vont aujourd’hui dans la « zone rouge » pour sauver les gens. Je vois nos militaires qui tenaient jusqu’au bout en luttant contre le terrorisme international au Caucase du Nord et en Syrie. De tout jeunes garçons. Beaucoup de combattants de la 6e compagnie de débarquement, légendaire, immortelle, n’avaient que 19-20 ans. Mais ils ont tous prouvé d’étre dignes de l’exploit des guerriers de notre Patrie qui l’avaient défendue pendant la Grande Guerre Patriotique.

C’est pourquoi je suis persuadé qu’il est dans la nature des peuples de la
Russie de faire leur devoir, de se dépenser sans compter si les circonstances
l’exigent. Le dévouement, le patriotisme, l’amour de son foyer, de sa famille,
de la Patrie – ces valeurs sont toujours le fondement et le cœur de la société
russe. Ce sont elles qui, au bout du compte, soutiennent largement la
souveraineté de notre pays.

Check Also

COMMUNIQUE DE PRESSE DES AVOCATS DE MOUNKAILA, ZODI ET MOUSSA…

Les avocats de mounkaila halidou, maikol zodi et moudi moussa ont, à travers un communiqué…