Accueil / ACTUALITE / 8 mars 2019, la Femme à l’honneur…

8 mars 2019, la Femme à l’honneur…

La communauté internationale célèbre aujourd’hui, comme le 8 mars de chaque année,  la Journée Internationale de la Femme. Depuis 1975, sous l’initiative Institutionnalisée des Nations Unies, cette journée est l’occasion pour plusieurs pays à travers le monde, de mener des activités afin de donner un cachet particulier à la journée.

L’édition 2019 a pour thème : « Promotion et Accès aux infrastructures durables au service de l’égalité de genre et de l’autonomisation des femmes et des filles ».

 Il est tiré du thème prioritaire de la 63ème session de la Commission de la Condition de la Femme intitulé: « Les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et les infrastructures durables au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles», prévu du 11 au 22 mars 2019 à New-York.

En effet, le choix de ce thème n’est pas fortuit car nous pouvons aisément affirmer qu’aujourd’hui, le développement durable d’un pays ne peut être effectif sans la promotion et l’accès aux infrastructures durables au service de l’égalité de genre et de l’autonomisation des couches représentant plus de la moitié de la population, qui sont les femmes et les filles. Il s’agit d’attirer l’attention des autorités et des Partenaires au développement sur l’importance de l’accès des femmes et des filles aux infrastructures durables en vue de leurs capacités en entrepreneuriat et en leadership.

Cette initiative des Nations Unies vise à marquer les marches historiques des femmes de mars 1907 et 1908 qui revendiquaient leurs droits au suffrage. Ainsi, depuis son institutionnalisation, cette journée est célébrée sous un thème bien défini par les Nations Unies. Aussi, pour marquer cette célébration dans leurs pays respectifs, les autorités nationales des différents pays membres, se donne des thèmes nationaux en lien avec le thème des Nations Unies. 

Dans son message, la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, a souligné que le choix de ces thèmes cadre bien avec les Objectifs du Développement Durables, notamment le 5ème Objectif qui est défini comme suit : « parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ». Cet objectif, a-t-elle ajouté vise l’élimination de toutes les formes de discrimination fondées sur le genre dans tous les domaines de la vie sociale, politique et économique à l’horizon 2030.

« Ainsi, ce thème vient à point nommé quand ont sait que la réduction des inégalités de genre et l’autonomisation des femmes et des filles est une priorité des autorités de la 7ème République, comme en témoigne l’un des objectifs prioritaires du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) ».

Mme ElBak a énuméré les importantes réalisations faites par le Gouvernement en vue d’améliorer le bien-être des populations d’une manière générale et celui de la femme et de la fille en particulier. 

« Des infrastructure ont été réalisées afin de favoriser le développement économique et améliorer la qualité de vue des populations en général et des femmes en particulier, en vue de faciliter l’accès à des services sociaux de base de qualité et aux besoins essentiels », a soutenu Mme Elback.

Parmi les réalisations: la création de la Maison de la Femme dans toutes les huit régions du pays ; la mise en place des plates formes multifonctionnelles dans plusieurs villages en tant qu’outil d’autonomisation des femmes et des filles ; la mise en place des institutions financières décentralisées de microcrédits au profit des femmes ; la création des centres de santé de la mère et de l’enfant ; la mise en place des espaces sûrs pour le renforcement de capacités des filles ; etc.

Malgré les importants progrès enregistrés, la ministre a relevé que des défis restent à relever. En effet, dit-elle, pour promouvoir et pérenniser les infrastructures durables, l’Etat et ses partenaires s’attèlent à accroitre les investissements dans les domaines des infrastructures, et l’amélioration de l’accès aux services sociaux de  base et à la protection sociale durable pour les femmes.

Pour améliorer la situation  socio-économique de la femme surtout rurale,  nous comptons poursuivre les actions en cours et développer les stratégies ci-après : la mise à l’échelle des plateformes multifonctionnelles ; le renforcement des capacités économiques des femmes à travers la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de l’Autonomisation Economique des femmes. Etc. Il s’agit, notamment, le développement de l’entreprenariat féminin ; la mise en place des mini adductions d’eau potable ; la mise en place des centres de formation professionnelle et féminine ; la création des centres multimédia pour la formation des femmes et des filles aux nouvelles technologies de l’information et de communication.

Pour que la femme puisse participer à la  gestion de la vie publique,  il faut nécessairement qu’elle soit autonome sur le plan financier, social. C’est pourquoi dans le souci de promouvoir les droits des femmes, nous envisageons d’élaborer et de mettre en œuvre un Programme National de Promotion du leadership féminin.

Par Tamtaminfo News

À propos Administrateur

4 plusieurs commentaires

  1. GASKYA SAÏ ALLAH & BATASSAYÉ JIKAN AGGO

    En marchant, courant, assis ou debout; nous avons lu et relu la Kabalé/Rububya des Prophètes Adam jusqu’à Noé; les Révélations du Prophète (le Patriarche) Hanifa Abraham (Noble Époux de la Sainte Anna Sarah/Saratou mère d’An’a Sarah/les blancs et l’Essence de la pureté Aghar/Hadjara mère des gens de couleurs – Noirs, Jaunes et Roux). Nous avons aussi lu et relu la Torah de Jacob jusqu’à Moïse l’africain noir d’Éthiopie~ Érythrée en dormant avec la Bible de Jésus/Issah fils de Marie dans la main gauche. Mais, nous n’avons nulle part vu, lu ou compris de passage où la FEMME fut considérée de l’Être d’importance protégée et bien défendue tant par la divinité que par la société des hommes jusqu’à l’Avènement heureux de l’humanité avec la Venue du Noble fils des nobles arabes, le Bien-aimé Prophète Mohamed (rsaws) récepteur, enseignant-propagateur du Saint Coran quand ses Compagnons (Abubkr As Sadiq, Omar Ibn Al Khattab, Usman Bin Affan, Ali Ibn Abi Thalleb, Az Zoubeïr Ibn Awam, Abou Moussa Al Ach’ar, Abou Dzarr Al Ghiffari, l’Africain noir Bilal…) rassemblèrent, compilèrent et vulgarisèrent les connaissances profondes décodées à la portée de l’intelligence humaine.
    Au 7ème siècle de notre Ère, fut l’Édition divine du Livre des livres, le Texte des textes, la Constitution des constitutions, le Codes de la route cultuelle, l’Inviolable Parole d’Allah (swt) le Saint Coran porté sur et dans la tête quand la Sounnah du Noble fils des nobles arabes – le Prophète Mohamed (rsaws) – est tenue dans la main droite.
    C’est avec le Saint Coran que nous altérons notre soif de connaissances tant sur l’homme, le monde, l’univers, nos pratiques quotidiennes et les fins que sur l’anthropologie, métaphysique et philosophie.

    Ailleurs, nous n’avons nulle part lu, vu ou compris de sérieux passage où la Femme s’était trouvée protégée par des articulations juridiques probantes de par la divinité qu’adore la société humaine que par les hommes eux-mêmes. Dieu Allah (swt) n’envoie de Prophètes, Messagers et Juges/Guides répétiteurs que quand les hommes tendent à oublier leurs devoirs d’Adoration de l’Éternel Seigneur Majestueux Créateur de la création créatrice de toutes les créatures. L’Homme en étant le vicaire de Dieu sur Terre pour conduire l’humanité sur le droit chemin, doit s’efforcer de se comporter en digne et sincère responsable de ce monde d’Ici-bas pour éviter des catastrophes regrettables à l’humanité.

    1/ À la Mésopotamie antique (période de l’Avènement du Prophète Abraham), la femme n’a aucune considération.
    – Aucun citoyen n’a le droit d’épouser de jeune fille vierge.
    – C’est au clergé que sont rassemblées (entre le 9ème et 12ème mois de l’année) toutes les filles en âge de se marier.
    – Ces jeunes filles de tout l’empire, sont nourries, soignées et entretenues par les responsables du clergé sous la charge de l’empereur qui, de l’autre côté au fond de son palais, se préparait à la sanctification de ces filles.
    – Toutes les plus belles filles à bénir, étaient sélectionnées et emmenées dans un endroit sombre aménagé dans l’obscurité où elles sont rangées comme des sardines quand leurs fesses sont posées sur un réceptacle en terre cuite (méthode des esclavagistes qui emportèrent des africains dans les soutes des négriers pour l’Amérique).
    – À minuit du 24ème et 25ème jour du dernier mois de l’année, par la porte d’accès à ce lieu de sanctification, d’une torche tenue à sa main, l’Empereur Mazda/Mazadou rentre et commence à dévirginer/dépuceler toutes ces filles qui se croient accoupler avec le dieu. Les malchanceuses sont déflorées de doigt annulaire pour les mâtures et de l’auriculaire pour celles qui ont le bassin serré.
    – les chanceuses se trouveraient enceintes à cette macabre occasion pour accoucher les fils de Dieu.
    – À la lumière de la torche apparue à l’autre porte de sortie du lugubre lieu, c’est le signalement de la fin de sanctification par l’empereur, permettant ainsi aux chefs du clergé de procéder à la même ignominieuse opération avec les moins belles qui n’ont pas eu le mérite à la phase impériale. celles-là, sont chanceuses, seraient enceintes pour enfanter de saints fils des Saints.
    – Ainsi, le matin, l’empereur mange son pain de casse-croute en buvant le sang récupéré, issu de défloration de plus belles filles => CE QUI, DE CE TEMPS DE PAGANISME, DONNE LA FORCE, LA PUISSANCE ET LA LONGÉVITÉ À L’EMPEREUR MAZDA/MAZADOU/MAZDAK.
    – Pareillement, les chefs du clergé boivent le sang de celles qu’ils eurent déflorées pour e même utopique pouvoir. DE NOS JOURS, CE SANG EST REMPLACÉ PAR DU VIN ROUGE À CERTAINES FÊTES PRÉTENDUES RELIGIEUSES.
    – C’est à partir du 25ème jour du dernier mois de l’année que les riches fiancées commencent la célébration de leur malheureux mariages avec leurs belles fiancées quand le reste des citoyens épousèrent leurs futures femmes et les pauvres s’allient avec les pauvres vilaines demoiselles déflorées par les moins importants gens du clergé. VOYEZ COMBIEN L’AUTRE TEMPS FUT PAGANISÉ JUSQU’A L’AVÈNEMENT DU PROPHÈTE ABRAHAM PAR LA VOIX DE QUI, ALLAH (swt) ABOLIT CES PRATIQUES OCCULTES.

    Le temps s’écoula et les gens oublièrent le culte pur d’Allah (swt). Mais, Allah (swt) aime ses créatures humaines. Sans tenir compte des mauvais comportements des hommes, le Patient et Sage Éternel Seigneur Très Haut, continua d’envoyer des Prophètes, Messagers et des Juges/Guides rappelant les hommes de revenir à la bonne conduite sur la bonne voie dans le bon sens. Mais, durs d’oreilles, sourds-muets et aveugles, les gens n’entendent pas ces incessants appels.
    De nos jours, on ne sait pour réduire la démographie ou pour déshonorer la Femme, il existe des nations où il faut se déclarer RGBT pour gouverner sur les peuples et les nations +> et, ce sera le temps du Prophète Loth/Loudhou/Loutou et les conséquences venues du ciel que tous les Livres divins en ont évoqué. Provoque-ton Dieu pour le courroucer? Aoudzou bil lah!
    Et Allah (swt) abolit ce paganisme en la pratique des hommes pervers qui veulent détruire toutes les fois en Dieu aux fins de créer une nouvelle religion regroupant les trois divines principales en vigueur.
    Si de par le monde, l’on combat le Livre du vrai Islam à travers le dernier des Prophètes, l’Envoyé Mohamed (rsaws) et l’Adoration du Culte Pur d’Allah (swt); quand la Papauté dans la Sainteté du Pape au Vatican, cherche à endiguer la pédophilie et l’abus sexuelle sur les enfants du couvent afin de purifier l’Église; LES FEMMES DU MONDE – COMME LES MITOUS FACE AUX HARCÈLEMENTS SEXUELS – DOIVENT RASSEMBLER LEURS FORCES ET LEURS PUISSANCES FÉMININES, MATERNELLES ET D’ÉPOUSES POUR COMBATTRE TOUTE FORME DE LEUR RELÉGATION AU DERNIER PLAN DU BESOIN DES POUVOIRS MONDIAUX QUE DES INDIVIDUALISTES HOMMES DÉTIENNENT INJUSTEMENT À LEURS ÉGARDS, SANS COMPASSION NI PARTAGE.
    Le Saint Prophète Mohamed (rsaws) de/par qui, la Grâce d’Allah (swt) arrosa les FEMMES de tous leurs honneurs pour perpétuer l’existence de l’humanité; le Dieu Tout Puissant a édité l’abrogation de la volonté des hommes serviteurs de l’esprit du Mal qui, par dédain et ignorance, enterraient les nouveaux-nés filles vivantes. C’en est un exemple donné à l’humanité afin de lutter contre tous ceux qui n’honorent pas la femme. Qui n’aime pas la vérité, est un hypocrite serviteur de l’Esprit de Satan. Or, chacun et nous tous savions qu’Ibliss est l’ennemi déclaré des humains, enfants d’Adam et Ève. Devait-n regarder percer la coque du navire dans lequel, nous naviguons sur cette mer tempétueuse terrestre où des guerres et des épidémies de toutes sortes nous guettent partout et à tout temps? Devait-on croire aux arguments juridiques fabriqués par les hommes au détriments de ceux d’Allah (swt)? Sommes-nous sourds-muets et aveugles pour nous laisser transporter par la conviction de l’ennemi Ibliss et ses serviteurs? Réveillons-nous de notre somnolence. À bons entendeurs, salut!

  2. JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES DE NIAMEY.
    Cercle restreint qui profite des biens publics.
    Depuis quand un femme de l’interieur du Niger a t-elle des droits?
    Seulement les grosses fesses de Niamey ont des droits parceque les voleurs du Niger pissent sur elle, la nuit.
    Toto a dit tu est mort?
    C’est vrai ou c’est faux

  3. CONSCIENCE DU PEUPLE, Conscience Prudente, TARANA BAMARADATCHÉ & GÉORGIENNE DE TBLISSI

    Il l’a dit (Me ZaksKab):
    « LA FEMME EST LA FONDATION, LE SOUBASSEMENT ET LA CHARPENTE DE TOUTE SOCIETE HUMAINE BIEN BÂTIE ».
    Quand Allah (swt) s’est créé dans son « Koune Feykoune » / sa Toute-Puissance; Il s’est dit: « QUI SUIS-JE S’IL N’Y A PAS UNE CRÉATURE QUI PUISSE RECONNAITRE QUE JE SUIS UN DIEU TRÈS CAPABLE ». Et,
    Il créa l’Âme qu’il installa dans le corps d’Adam, le dota de la raison – cette faculté lui permettant de réfléchir et savoir choisir la meilleure entre deux choses bonnes ou la moins pire de deux mauvaise – puis l’anima. Ce corps animé appelé Adam (ancêtre de l’humanité) réfléchit et compris qu’il n’est dans rien, sur rien à gauche, à droite, en haut, en bas ni à côté de rein. Mais, il reconnut qu’en dehors de ce qu’il voit à sa face, cet Être qui n’est pas un être, cette forme qui n’a pas de forme; n’existe « Rien » car, même le « Rien/néant » n’existait pas; n’eut pas été créé. Ainsi, la toute première créature matérialisée par le Tout-puissant Très-capable, attesta:

    « TOI (d’en face), TU ES AHAD (Un), TU ES SAMAD (l’Impénétrable Absolu), TU ES LAM YALID (tu n’es pas engendré/créé par qui que ce soit), WA LAM YU’LAD (Tu n’as pas engendré/tu n’as ni pondu ou accouché de ton semblable), WA LAM YA KOULLAHOU KOUFOU’AN AHAD (nul n’est égal ou comparable à Toi). J’atteste que Tu es mon créateur.

    C’est par et pour cette finalité qu’Allah (swt) créa l’être humain pour L’adorer glorieusement d’un Culte Pur. Puis de cette satisfaction en sa raison de créer l’Homme, Allah (swt) créa les Anges, Djinns et autres pour rester au service de cette Créature Bien-aimée – l’Homme Adam à travers l’âme pure dont il fut doté qu’aucune autre créature n’en a mérité. Les Anges et les Djinns sont des serviteurs de l’homme si ce dernier reste en harmonie parfaite avec son Créateur Allah (swt).
    Allah (swt) fit construire le Paradis par des ouvriers Anges et Djinns selon son plan et y plaça l’Homme Adam dans cette demeure pleines de toutes les merveilles. Il y affecta des Anges-gardiens et autres serviteurs pour ne rien manquer de satisfaire Adam. Mais, Allah (swt) s’est dit:
    « DANS TOUTE MA GLOIRE ET MA MAJESTÉ, JE NE SUIS RECONNU TRÈS PUISSANT ET TRÈS CAPABLE QU’APRÈS AVOIR CRÉÉ MA CRÉATURE BIEN-AIMÉE QUI, D’UN CULTE PUR, M’A ATTESTÉ MON UNICITÉ DANS MA TOUTE-PUISSANCE ; CERTES, CETTE CRÉATURE BIEN QUE BIEN-AIMÉE, NE SE SENTIRAIT BIENHEUREUSE AU PARADIS QU’EN COMPAGNIE D’UNE CRÉATURE SEMBLABLE QUI L’ACCOMPAGNERA ». Et
    Allah (swt) créa la femme HAWA/Eve à partir de la partie qui ne déséquilibrerait ni ne nuirait à son existence. Ainsi, Allah (swt) préleva l’une des Côte d’Adam et créa Hawa/Eve quand on sait que toute créature mâle dispose d’un nombre d »une côte de moins par rapport à la femelle (Cherchez à en savoir davantage)!

    N’eut été les conseils malveillants d’Ibliss/Satan qui tenta Adam et échoua puis s’adressa à Hawa/Eve qui l’accepta en bon ami confident pour commettre le Péché Originel duquel nos ancêtres-là furent chassés du Paradis et parachutés sur cette Planète Terre de toutes les difficultés à l’existence et de tous les maux; nous serions aujourd’hui, les éternels résidents éternels de cet Heureux Lieu.
    Tel compris, Allah (swt) notre Créateur nous aime pendant que Sheïtane/Ibliss/Satan nous déteste et, d’une fourberie évidente, il éloigne les enfants d’Adam de l’Amour de Dieu. Que la Femme n’en soit pas l’agent causal.
    De nos jours et dans ce monde devenant un village planétaire et labyrhintique; la société humaine est gravement menacé dans l’obscurité du doute où certaines sciences entrainent l’humanité dans l’oubli de qui sommes-nous, la méconnaissance d’où nous sommes et l’incertitude d’où nous allons.
    Pour nous retrouver et suivre la bonne voie de la vie harmonieuse, notre guide national SEM le Président Issoufou Mahamadou ne cesse ni ne se fatigue de nous exhorter à savoir nous surpasser pour quitter le stade animal afin d’atteindre celui des hommes raisonnables. Pour y arriver, l’exemple de son foyer à trois sous un toit honorables où nos 1ères Dames les Mères de la Nation – Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika en constante et permanente veille sur l’éducation des enfants – en est l’exemple à adopter par toutes nos femmes et nos mères afin que soit aplani tout obstacle sur notre route de développement durable et commun par lequel, chacun et nous tous serons des plus satisfaits.
    Pour y parvenir, ils l’ont mentionné, je l’avais lu dans le Plan d’Action de leur ONG « Alliance d’Appui au Développement des Énergies Renouvelables et Réseau d’Accès Rural – ADER & RAR – NIGER » quand les membres fondateurs soulignaient en gros caractères:
    « LA FEMME EST LA PREMIÈRE INFIRMIÈRE, ÉDUCATRICE, CONSEILLÈRE QUI DISTRAIE EN PROCURANT LA JOIE DE VIVRE À L’HOMME; ELLE EST LA MÈRE, SŒUR, COUSINE ET GRAND-MÈRE DE L’HOMME ». Voilà la femme croyante en Dieu à cause de laquelle et pour laquelle, le Prophète de l’Islam, guide des Imams et Intercesseurs des croyants au Jour de la Rétribution, a tant sacrifié d’énergie pour lui dévoyer tous les honneurs jusqu’à ce qu’Allah (swt) décréta de ne point enterrer les enfants filles vivantes. Depuis-là, le monde commença à respecter la FEMME.
    Quand Adila Yar Tassaoua disait: « UNE FEMME IGNORANTE EST UNE BLESSURE POUR LA SOCIÉTÉ », l’on y comprend que toute femme non éduquée pour qu’à son tour, elle puisse éduquer ses progénitures dans le bon sens de la bonne direction, il ne manquera pas qu’elle produise des enfants qui nuiraient à la société tout entière. Aimons et protégeons celle-là qui nous a appris qui nous sommes dans ce Bas-monde.

  4. La Femme quand elle s’investit librement et volontairement dans des pensées créatrices , elle est trois fois plus productive que l’homme et la seule chose qui les motives à exercer en toute tranquillité une tache quelconque c’est  » quand elles se sentent en sécurité polico()nomique + sociale + religieuse .
    Mr Trump vous conviendrez enfin avec nous que le système mondiale moderne ne se résume qu’à la coopération bilatéral qui stipule que l’ouvrier et le Maitre doivent manger à même table pour le bien géostratégique de tous = n’arrêter de tendre la main aux plus faibles notamment les Femmes et les enfants afin de faciliter la tache au moins faibles qui en sommes les <> .
    La communauté international la problématique à votre porté que nous vous laisserons résoudre en temps réel est la suivante :
    Quel sera le courant qui animera la géopolitique lorsque la moitié de la misère mondiale sera éradiqué ( USA ) ?
    Quel est l’atout du protectionnisme féminine sur le marché mondiale ? ( Chine arabia ).
    Que dire d’un monde juste dans la répartition des règles institutionnels + application des droits humaines ?( Europe ).
    Militants et militantes du blackland soyez heureux loin des soucis car les nations unies adopteront dorénavant une politique d’intégration à but lucratif miroir (réciproque )sur nos maigres terrains de foot .
    Le Moteur Blandé de la 7eme République du Niger ISSOUFFOU MAHAMADOU , autrefois dans les périphéries Agadez + Alger une seule belle femme avait causé une guerre entre deux conquérants d’hémisphères différentes d’une même zone désertique qui a finit par dissoudre tout le campement après des affrontements sanglantes .
    Autrefois il existait des femmes nomades qui sont parvenus à fonder tout un village de naissance à naissance puis de génération en génération .
    Conclusion = le bonheur + malheur + l’existence d’un peuple dépend de la femme ainsi que la conduite morale + suivi qu’elle perçoit de l’éducation .
    I.A lorsque la nature nous acceptera nous les placerons dans la cour black afin qu’elles pussent rendre notre continent riche en main d’œuvre dans les industries ,production + riche en saveur (supporteurs ) dans nos politiques modernes et surtout riche en apaisement de tensions internes + externes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.