Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / 8ème anniversaire de l’élection du Président Issoufou Mahamadou : Le Niger se transforme, grâce à la mise en œuvre du Programme de Renaissance

8ème anniversaire de l’élection du Président Issoufou Mahamadou : Le Niger se transforme, grâce à la mise en œuvre du Programme de Renaissance

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou, a accordé, un long entretien à la télévision nationale (Télé Sahel) à l’occasion du 8 ème anniversaire de son élection à la tête de l’Etat du Niger, le samedi 6 avril dernier. Tamtaminfo va essayer de vous donner les grandes de cet entretien.

Dans cette interview exclusive, le Président Issoufou Mahamadou s’est longuement attardé sur le bilan de la mise en œuvre de son programme de gouvernance dénommé ‘’Programme de Renaissance du Niger’’ qu’il met en œuvre depuis le 7 avril 2011.

Il a rappelé que c’est en 2011 que le peuple nigérien lui a fait confiance, pour un premier mandat de 5 ans ; une confiance renouvelée en 2016. Cela fait donc, a-t-il estimé «  huit ans que je suis à la tête de mon pays. Le bilan de ces huit années de mise en œuvre du Programme de Renaissance est positif. Pendant ces huit ans, le Gouvernement a travaillé sans relâche à la mise en œuvre des huit priorités dudit Programme ».

Sur la Renaissance culturelle, une des priorités du programme, le Chef de l’Etat a indiqué que celle-ci, « vise la modernisation sociale, politique et économique.

Ces trois chantiers visent également à créer les conditions du renforcement de l’action collective de l’ensemble du peuple nigérien sur le chemin de son développement économique et social. Il s’agit, en effet d’un chantier de longue haleine.

Le gouvernement a défini le plan d’actions pour la mise en œuvre et l’exécution de ce chantier et a aussi mis en place une feuille de route. Il a aussi identifié les valeurs qu’il faut promouvoir sur le chemin de la Renaissance culturelle, ainsi que les contre-valeurs qu’il faut combattre.

Le gouvernement a également bien défini les enjeux autour desquels il faut travailler. Il s’agit par exemple de la transition démographique, la promotion de la scolarisation de la jeune fille, la lutte contre la mendicité et la mentalité d’assisté. C’est aussi la lutte pour la salubrité, la protection de l’environnement, l’unité nationale. Il y a aussi le renforcement, sur le plan politique, de la capacité de l’Etat à rendre justice, à lutter contre la corruption, à lever l’impôt, car sans impôt, on ne peut rien faire. Sur le plan économique, il y a d’autres enjeux sur lesquels nous travaillons, comme le développement de l’esprit d’entreprise, la promotion du travail.

C’est vraiment un vaste chantier sur lequel un résultat a retenu mon attention. C’est concernant la transition démographique, la réduction de la fécondité. Elle est passée de 7, 6 à 6 enfants par femme. Nous sommes, pour ainsi dire, sur la bonne voie. Le gouvernement continuera à donner les impulsions nécessaires, afin que ce difficile chantier puisse être mené à bon port ».

Concernant la sécurité du pays, le Président Issoufou a réaffirmé que « durant toute cette période a été assurée, dans un environnement où des organisations terroristes et criminelles font peser des menaces très fortes sur les Etats. La stabilité des institutions démocratiques a également été assurée, pendant cette période. Toujours durant ce temps, nous avons tout fait pour créer les conditions de stabilité, de développement économique du pays, avec une forte croissance de notre économie, une maîtrise de l’inflation et de l’endettement du pays et un effort d’assainissement des finances publiques. Ce qui a permis, à travers la mobilisation des ressources internes, de réduire le déficit budgétaire de notre pays, qui sera autour de 3% à l’horizon 2020, conformément aux critères de convergence de l’UEMOA.

Par ailleurs, le gouvernement a fait beaucoup d’efforts dans le domaine des infrastructures, qu’elles soient routières, énergétiques, de télécommunications, mais aussi urbaines. D’autre part, des résultats sans précédent ont été obtenus sur le plan de l’Initiative 3N, de l’éducation, de la santé, de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, de la création d’emplois pour les jeunes. Donc, je peux dire que le Niger est vraiment en chantier, et que le Niger se transforme, grâce à la mise en œuvre du Programme de Renaissance.

À propos Administrateur

8 plusieurs commentaires

  1. Personnellement, j’ai trouvé le Président cohérent et droit dans ses bottes…
    J’ai trouvé que le journaliste n’était pas ni sagace ni pugnace. Le Président a éludé certaines questions et le journaliste n’a pas relevé…
    Certains sujets ont été survolés alors qu’ils interessent le peuple notamment la pléthore de ministres et conseillers, le concassage des partis politiques, le pouvoir d’achat du citoyen, pourquoi les réalisations ne sont jamais termeniés dans les chefs-lieux de Région lors de la fête tournante du 18/12,…

  2. pourquoi trouve t il du plaisir a mentir ce issoufou,c,eat lui qui doit nous dire si nous Avons faim out pas.si le niger fait des progres ou pas c,est nous qui le savons pas lui,lui qui suit mieux ce qui se passe a Paris qu’a birni gaouré.alors pardon collez nous la paix.

  3. BAMUSSON TCHUNKUSUMA

    ET, NOUS TROUVONS MIEUX DE VOUS LAISSER AVEC VOTRE CONSCIENCE PAR RAPPORT À CE QUE VOUS DÉVELOPPEZ AUTOUR ET CONTRE LES ACTIONS BÉNÉFIQUES AU PEUPLES NIGÉRIEN ET SALVATRICES DE LA GÉNÉRATION PRÉSENTE ET FUTURES.
    Quand on manque de noblesse, rien n’est surprenant chez des individus qui refusent de servir l’Etat près des coquilles vides pour confirmer qu’ils ne sont pas de ces citoyens prêts à se sacrifier pour servir le Niger à Bilma ou dans la tourmentée région de Diffa aujourd’hui stabilisée et rendue fréquentable grâce aux efforts de SEM le Président Issoufou Mahamadou.
    Malheureusement, ceux qui ne trouvent plus d’occasion de vider les coquilles chargées, ne peuvent apprécier l’utilisation utile faite de ce qui aurait dû leur revenir à eux et leurs familles seules ou leurs PACs.
    Pleurnichez et pleurez jusqu’aux larmes de sang, mais sachez que le temps d’arnaque et d’escroquerie est révolu au Niger.

  4. Vraiment la honte ne tue pas. Dans cette interview, issoufou demontre caremment son ignorance des problemes et de la situation du Niger et des nigeriens. Pathetique

  5. La trafic de drogue mene le niger droit vers le peril.

  6. La renaissance européenne dont probablement s’inspirent les dirigeants africains et dont le centre a été l’Italie, a été surtout un retour vers le passé païen, idéalisé de l’Europe symbolisé (ce passé) par la Rome antique et la Grèce. Ils (les européens de l’Ouest) avaient opéré une alchimie (au propre comme au figuré) entre le passé idéalisé et les germes de la modernité tout en gardant pour un temps les racines judéo-chrétiennes de l’Europe. cette renaissance là chérissait la science, la quête de la connaissance malgré l’épisode de l’inquisition. Les renaissances africaines chantées par certains politiciens africains (pas les pionniers qui étaient d’une très haute tenue morale et pleins de conviction comme Kwame Nkrumah) se résument à la quête désordonnée d’un mieux être économique sans la fondation qu’est le passé. Les germains européens (anglais, allemands…) ont fait de la Grèce et du monde latin antiques leur héritage bien qu’étant..germains, idem pour les anciens celtes germains (britanniques). Les renaissances africaines n’ont pas de racines historiques (antiques, médiévales, post-coloniales, pré-indépendance), elles dédaignent leurs propres histoires. Du coup dans la bouche des dirigeants adeptes de « cett » renaissance, cette dernière est devenue une incantation stérile, insensée, sans boussole, un talisman attrape-tout.

    L’exception en termes de « renaissance africaine » est évidemment Paul Kagamé.

  7. 8 ans de regrets et d´amertumes pour tous ceux qui avaient cru en mahamdou issoufou comme leader en mesure de transformer le niger et d´impulser le progres. Au terminus, que de la desolution face a l´etat de destruction de l´etat et de la societe nigerienne. Allah ya issa.

  8. cet article me donne de la nausee.

Répondre à Iram Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.