Accueil / ACTUALITE / A mes jeunes camarades de l’Union des Scolaires Nigériens (USN)

A mes jeunes camarades de l’Union des Scolaires Nigériens (USN)

Mon devoir est de toujours leur rappeler qu’ils ont aussi le devoir de connaître l’histoire de l’évolution socio-politique de notre pays en général et l’histoire du mouvement scolaire nigérien en particulier.

C’est ainsi qu’ils comprendront que le mouvement du 09 février 1990 n’est pas un mouvement qui a surgi ex nihilo pour créer les conditions du pluralisme politique, syndical et associatif et qui a culminé à la convocation de la Conférence Nationale Souveraine du Niger.

Pour s’en convaincre, il leur est nécessaire de connaître cette histoire qui est d’ailleurs récente. C’est l’histoire des différentes luttes démocratiques conduites par les forces démocratiques. J’ai écrit quelques modestes contributions dans ce sens, ils peuvent les lire sur ma page Facebook.

Ensemble avec nos jeunes camarades, notre combat est celui de l’enracinement de la démocratie dans nos mœurs pour un développement économique et social de notre chère patrie.

Que les âmes des martyrs reposent en paix!

Par Abdourahman Zakaria

À propos Administrateur

6 plusieurs commentaires

  1. LES COMPAGNES DES SOLDATS DE LA LIBERTÉ & SOLDATS LIBRES

    – L’homme manipulable est celui qui ignore d’où il vient;
    – L’homme manipulé est celui qui ignore pourquoi je pose tel ou tel acte:
    – L’homme égaré est le manipulé qui perdit les repères; et se trouve incapable de revenir à sa case de départ. Il devient un électron libre ou un corps céleste en errance que tout autre corps plus fort peut happer et avaler. VOILÀ UN HOMME PERDU.

    Tel un socio–philosophe, cet homme de toutes les sciences – SEM le Président Issoufou Mahamadou – cherchant sans répit, le savoir partout et dans tous les domaines que l’on dit toujours d’ouvrir son ordinateur avant d’aller au lit pour lire les derniers commentaires sous les articles médiatiques tel le conseille la sagesse humaine de tout responsable: « UN BON CHEF DOIT CONNAITRE LES CRITIQUES DE LA VEILLE POUR MIEUX AMÉLIORER LA GESTION DES AFFAIRES PUBLIQUES DU LENDEMAIN, PLACÉES SOUS SA RESPONSABILITÉ ». N’y est-ce pas de tout bon démocrate qui refuse tout accord signé sans soumettre la question aux épreuves de choix de la meilleure solution sur les bonnes, l’excellente sur les meilleures et l’efficiente qui doit être considéré?

    En effet, la jeunesse doit compter sur sa capacité à faire la différence entre le nuisible et le profitable, l’utile à la communauté et l’éphémère profit pour soi qui n’est que l’individualisme. Or, ne perdons pas de vue que L’INDIVIDUALISME est ce comportement du poussin qui attrape un insecte et se met à courir loin de ses congénères pour l’en manger seul. C’est aussi ce qu’enseignent les serviteurs d’Ibliss aux idiots pour créer des mésententes au sein d’une famille, dans un foyer, sous un toit conjugal entre époux couples, amis, frères, voisins, communautés, sociétés, peuples et nations aux fins de séparer les uns des autres pour mieux les dominer et les égarer. La jeunesse nigérienne doit se ressaisir en réglant au mieux les jumelles de sa conscience pour mieux se diriger dans la bonne voie.
    Evitons l’opportunisme quand on ignore la vraie histoire de la vie de notre pays. Les étudiants ne furent pas les premiers acteurs des changements sociopolitiques de notre pays car, pour semer dans un champ, on le prépare d’avance en le défrichant et répandant l’engrais avant l’hivernage. Le peuple a tant souffert en la manipulation qu’il a connu dans la coexistence de nos parents divisés en militants de Sawaba et RDA. Puis ce fut le règne de parti civil unique et ensuite, le régime dictatorial des militaires au parti unique avant d’arriver au multipartisme et tous ses corolaires de divisions, manipulations inconscientes et irresponsables des frères, époux, voisins, communautés… pour un pouvoir, au lieu de nous comprendre et nous entendre pour LE MIEUX-VIVRE-ENSEMBLE. Si nous nous sommes raisonnés à travers les filtres sélectifs de sagesse, nous aurions compris que cette démocratie nous aurait beaucoup bien fait grandir malgré toute forme de pauvreté car les dignes fils d’Afrique, dis-je, les Regrettés Présidents Ahmed Sékou Touré de la Guinée Conakry et Thomas Sankara du pays des hommes intègres l’ont dit: « MIEUX VIVRE LIBRE PAUVRE DANS LA DIGNITÉ QUE D’ÊTRE RICHE ESCLAVE DANS LE MALHEUR ET SANS DIGNITÉ ». Tant que nous nous laisserons infiltrer par des malveillants sans que lnous puissions les dénicher et les dénoncer; alors, chaque fois et toujours nous serons manipulés pour rester divisés et dominés. C’est ainsi que fut né le Printemps-Arabes où leurs pays souffrent de tous les maux.

    – QUE LES PARENTS PRENNENT ET ACCEPTENT VOLONTAIREMENT, SANS INDIVIDUALISME, LEUR DEVOIR ET RESPONSABILITÉ QU’ALLAH (swt) LEUR A CONFÉRÉS QUANT À L’ÉDUCATION, LA SANTÉ, LA PROTECTION ET LE SUIVI DE LEURS ENFANTS »; et,
    – QUE LES ENFANTS NE SURFENT PAS EN OUTREPASSANT LEUR ÉTAT D’ENFANTS POUR SE SOUMETTRE AUX RÈGLES ET PRINCIPES DE L’ORDRE PRÉÉTABLIS EN L’EXISTENCE HUMAINE QUI SE TROUVE DIFFÉRENTE DE LA VIE ANIMAL; car, ce qu’y s’apprenne de nos jours n’est qu’un retour vers le passé où les plus forts s’appuient sur les plus faibles pour se lever et marchent sur les plus pauvres pour avancer. NOUS POUVONS CHANGER LE MONDE À PARTIR DE CETTE AFRIQUE, BERCEAU DE L’HUMANITÉ. Lors d’une conférence dans une Université d’un pays occidentale, Adila Yar Tassaoua a dû rafraichir la conscience d’un éminent professeur par cette raison simple:
    « TOUTE COULEUR EST SORTIE DU NOIR ET RETOURNERA AU NOIR. LES HOMMES BLANCS, JAUNES ET AUTRES SONT TOUS ISSUS DU NOIR CAR AU DÉBUT DES TEMPS, SOLEIL N’EXISTAIT PAS ET LE MONDE DANS SON ENSEMBLE, ÉTAIT DANS LE NOIR. AVEC L’ACTION DU SOLEIL, LES ALGUES? LES ANIMAUX AQUATIQUES COMMENCÈRENT À SE FORMER QUAND LES HOMMES (êtres humains) ÉTAIENT TERRÉS DANS DES GROTTES ET DES CAVERNES. Ce n’est que longtemps après, sortis de leurs logis, ils eurent appris à pêcher, chasser et cultiver pour se nourrir avant de se répandre sur le dos de la Terre (origine des migrations humaines) dont Me ZaksKab en a fait des manuscrits qu’il n’eut pas encore trouvé d’assistance pour les éditer. Travaillons, prenons de la peine; c’est le fonds qui manque le moins, disait Lafontaine:

    NB: Si nos jeunes frères les étudiants et scolaires savaient que tout a été établi par les serviteurs d’Ibliss pour empêcher les plus faibles de se lever, les plus pauvres d’émerger et les plus idiots de s’égarer pour aller vers leur perdition avant d’arriver à l’avilissement; il suffit de rencontrer les grands Maitres des sciences ésotériques qui peuvent les éclairer sur « LES 24 PROTOCOLES DES SAGES DE SI… » d’où est établi le plan de destruction de la race humaine raisonnable. Autrement, comment des grandes puissances mondiales vont jusqu’à provoquer le Créateur de la création en le mettant à l’épreuve de manifestation à déclencher une autre histoire que tous les Saints Livres Divins en ont évoquée aux peuples de « SODOME ET GOMORRHÉE » qu’Allah (swt) a anéantis par des jets de feux à cause de leurs turpitudes alors que le Pape François ramasse tout son courage pour rencontrer le grand Imam d’Al Azar du Caire à Abu Dhabi. Si l’homme peut épouser l’homme et la femme épouser la femme; est-ce que ce Pape et cet Imam auraient existé pour qu’il y ait cette rencontre historique. Donc, la jeunesse doit savoir ce qu’elle fait et faire ce qu’elle sait. Autrement, croire aux cours enseignés à l’université d’Ibliss par ses Serviteurs qui accordent des diplômes de gouvernance des peuples à ceux-là qui se déclarent ouvertement RGBT afin qu’ils corrompent et travestissent la race humaine au point de déclencher le Courroux d’Allah (swt) – Wa’iyazibillah!

    Semons de bonnes initiatives, cultivons de bonnes graines sociales pour moissonner de bonnes récoltes en nos enfants de générations futures. L’on aime la pureté du corps et d’esprit que pour se trouver protéger, défendu et sauver par le Grand Sauveur – Allah (swt) – qui a fait du Paradis un Lieu Pur ou n’entre que ses propres et pures créatures. Recommandons à nous-mêmes tout comme à nos enfants, sœurs, épouses et mères d’aller à la recherche du savoir original dans les Makarantas où l’on enseigne les bonnes leçons de la vie tel l’a étayé et installé le Maitre ZaksKab sur la page de garde de l’écran de veille de son ordinateur. L’on ne se fatigue pas de rappeler car le rappel rafraichit la mémoire, revivifie la conscience et restaure l’âme des meilleurs aliments pour la vie d’Ici-bas et l’Au-delà. Ne serait-il pas mieux pour l’éducation civique de chacun et de nous tous, de copier, imprimer en A3 sur grosse police de caractères et l’afficher, telles les statuts des Pharaons ou les photos de nos dirigeants, sur les parois de murs dans nos chambres intimes, les chambres à coucher de nos enfants, les bureaux et ateliers pour les lires chaque fois en initiations primaires des connaissances en attendant de les mémoriser ? Et l’on aura une société responsable quand, comme un symbole accroché à un élève ayant fauté dans la cour de l’école, nous et nos enfants aurons tous en mémoire les « 30 REGLES PRINCEPS DE LA VIE » qu’on peut familialement réciter en communion au réveil matinal et après les repas du soir ou avant d’aller au lit. Cette volonté dépend des parents qui le conseilleront au sein de leurs familles respectives :

    01 – Adore l’Unique Absolu et Tout Puissant Créateur des deux Mondes, d’un culte pur. 02 – Aime ton prochain. 03 – Ne fais point le mal. 04 – Fais le bien. 05 – Laisse parler les hommes. 06 – Le vrai culte de l’Eternel Très-Haut consiste dans les bonnes mœurs. 07 – Fais donc le bien pour l’amour du Bien lui-même. 08 – Tiens toujours ton âme dans un état pur pour paraître respectable devant le Seigneur Majestueux, le Dieu Allah (swt). 09 – Estime les bonnes personnes, plains les faibles, fuis les méchants mais ne hais personne. 10 – Parle sobrement avec les grands, prudemment avec tes égaux, sincèrement avec tes amis, doucement avec les petits, tendrement avec les pauvres. 11 – Ne flatte point ton frère, c’est l’une des attitudes d’Ibliss, la trahison. Crains celui qui te flatte, il ne manquera pas de te corrompre. 12 – Écoute toujours la voix de ta conscience et ta raison. 13 – Sois l’ami des forts et le père des pauvres ; car, chaque soupir que ta dureté leur arrachera, augmentera le nombre des malédictions sur ta tête. 14 – Respecte l’étranger-voyageur; aide-le, sa personne est sacrée pour toi. 15 – Évite les querelles; préviens les insultes, mets toujours la raison de ton côté. 16 – Respecte les femmes; n’abuse jamais de leur faiblesse ; car, plutôt mourir que de les déshonorer. 17 – Si le Grand Donateur t’accorde un enfant, remercie-Le. 18 – Sois pour cet enfant l’image de la Divinité ; et, tremble sur le dépôt à toi, confié. 19 – Fais en sorte, jusqu’à ses dix ans, qu’il te craigne ; jusqu’à ses vingt ans, il t’aime et jusqu’à la mort, il te respecte. 20 – Étant élève de sa mère jusqu’à ses six ans, sois son maître jusqu’à ses dix ans, son père jusqu’à ses vingt ans, son ami jusqu’à la mort. 21 – Apprends-lui plutôt de bons principes au lieu de belles manières ; qu’il te doive la droiture éclairée ; mais, non pas une frivole élégance. 22 – Fais de lui l’honnête homme plutôt que l’habile malin. 23 – Si tu rougis de ton état, c’est l’orgueil. 24 – Sache que ce n’est pas ta place qui t’honore, t’élève ou te rabaisse ; mais, la façon dont tu l’exerces. 25 – Lis et profite des idées des autres; vois et imite les bons comportements; réfléchis et travaille, rapporte tout à l’utilité de tes frères et ta communauté, c’est travailler pour toi-même ; car, le travail libère l’homme. 26 – Sois satisfait du peu gagné à la sueur de ton front, content de tout, partout et avec tout. 27 – Réjouis-toi de la justice, courrouce-toi contre l’iniquité, souffre sans te plaindre. 28 – Pèse-toi toi-même sur la balance de ta conscience avant de peser les autres. 29 – Ne juge pas légèrement les actions des hommes, ne blâme pas et loue moins. 30 – C’est à Allah (swt) Seul que revient de sonder les cœurs et les poitrines des autres. Alhamdou lillah – Wassalam !

  2. Le message qu’il tente de véhiculer n’est autre que celui l’unité Nationale pour un Niger digne et prospère. En effet, beaucoup parmi nous ont vécu les événements du 09 février, mais la méthode utilisée aujourd’hui est incroyable. Le discours 09 février devrait s’articuler sur l’épanouissement des étudiants, sur comment apporter un changement de comportement dans la socioéducative nigérienne. Les étudiants ont adoptés des comportements va-t-en guerre se substituant tantôt à l’exécutif, tantôt au parlementaire. Ils se croient tout permis, alors que nous vivons dans un état de droit, ou chacun devrait savoir que la limite de ses droits c’est le début de celui d’autrui.

  3. Mr Zakaria c est le fruit de ce toi et semblables Zakou ont semé à l université dans les années 90 , la haine, l ethno-régionalisme, le clanisme, le népotisme.
    Tu es porte parole du gouvernement à cause de cette idéologie, Sanoussi et sa famille de même.
    Aujourd’hui si tu as un ressortissant de Tahoua dans ta boîte tu tous les problèmes du monde soit tu le laisse faire ombrage à ton autorité où tu sera viré aux prochaines vacances de Zaki à Dan Dagi.

    • Je suis désolé si a la fait tu démontre que tu est tout ce dont tu l’accuse

    • En tout cas tu as raison ce Mr a oublié déjà que les mouvements à l’époque étaient contre le pouvoir et maintenant il est avec un pouvoir traité de tous les maux. Un pouvoir exceptionnel par la mal-gouvernance, le clientélisme etc..

  4. Ensemble avec nos jeunes camarades, notre combat est celui de l’enracinement de la démocratie dans nos mœurs pour un développement économique et social de notre chère patrie = esprit d’un leader Nigérien aguerris et déterminé . Camarade de l’ USN , chers frères jeunes de régions + ethnies confondus nous étudions à l’Université Abdou Mounmouni pour approfondir nos performances éducative ( savoir ) mais n’oublions pas aussi que les réalités ( connaissances ) sociaux + politiques + environnementaux qui ont animés notre patrie de son Indépendance 1960 à nos jours sont gravés à jamais dans nos mémoires et ce pourquoi nous devront nous battre corps et âme pour la continuité d’un régime Démocratique Transparent au sein de notre Territoire .
    Sa ne sert à rien de craindre l’échec de perdre une bataille si cela pourrait nous conduire à la victoire .
    La 7eme République du Niger de ISSOUFFOU MAHAMADOU est à l’écoute de nos doléances et nous présente ses condoléances aux mémoire de nos Frères qui nous ont quittés Martyrs .
    Il suffit de faire la paix avec ce gouvernement pour que notre système éducatif brille de jours en jours car les grèves font du mal à nous même dans la mesure que la fuite intellectuel du genre humain est synonyme de sécheresse d’une forêt + ensablement d’un fleuve + l’érosion d’un sol + désensablement d’un désert – la créativité – la productivité .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.