Accueil / ACTUALITE / POLITIQUE / Achat d’armes au profit des FDS nigériennes: La mauvaise foi de l’opposition politique ARN

Achat d’armes au profit des FDS nigériennes: La mauvaise foi de l’opposition politique ARN

Source photo: http://www.lejdd.fr/ (kalachnikovs)

Source photo: http://www.lejdd.fr/ (kalachnikovs)

Une controverse inutile est savamment orchestrée depuis le début de cette semaine par un groupe de députés de l’opposition politique ARN, autour de la décision du Gouvernement de revoir à la hausse les dépenses allouées aux forces nationales de défense et de sécurité.

Cette agitation des députés de l’opposition intervient dans un contexte marqué par des velléités manifestes d’atteinte à l’intégrité territoriale des pays du sahel en raison des mouvements armés en tout genre.Pourquoi une augmentation du budget de défense nationale ?L’augmentation de l’enveloppe allouée aux forces de défense et de sécurité a été rendue possible grâce à la révision du budget général de l’Etat opérée par les parlementaires, à travers une loi des finances rectificative qui a recueillie un vote favorable à l’Assemblée nationale.

Toute chose qui a permis de réaliser une économie de plus de 40 milliards de francs CFA. Cette décision est saluée par l’immense majorité de nos compatriotes épris de paix et du souci de bien être social, car elle permettra à l’Etat d’utiliser l’économie réalisée pour doter les forces de défense et de sécurité, des équipements militaires à la mesure des menaces d’insécurité qui pèsent indubitablement sur le Niger.

On ne le dira jamais assez, depuis près de deux ans, des réelles menaces nées des attaques des combattants islamistes de Boko Haram dans certaines villes du Nigeria voisin, de la guerre en Libye et celles consécutives à l’occupation d’une partie du territoire malien par des forces sécessionnistes, ont placé le Niger dans une situation d’insécurité alarmante plus qu’il n’en a vécue auparavant. Face à une telle catastrophe, les autorités nigériennes ont l’obligation de renforcer de plus de vigilance le long de toutes les frontières.

Pour relever ce défi sécuritaire, l’Etat n’a pas d’autre choix que de renforcer les capacités d’intervention des vaillantes forces de défense et de sécurité dont la mission est de défendre l’intégrité du territoire et la sécurité des personnes vivant sur notre territoire. C’est ce réflexe d’auto-défense et tous les efforts du Gouvernement pour mettre les nigériens à l’abri des réelles menaces que l’opposition politique veut saborder à travers un débat malsain qu’elle ravive par medias interposés.

Malheureusement aussi, on retrouve dans ce jeu, le concours de toutes les forces rétrogrades du pays, tapis dans les milieux proches de l’opposition. Retour sur des récentes bourdes tues par les opposants d’aujourd’huiCes acteurs de l’opposition qui ergotent en longueur de journées ont-ils oublié l’attitude irresponsable de Tandja Mamadou en 2009, lorsqu’il a carrément nié l’existence même de la crise alimentaire pour laquelle, ils s’égosillent aujourd’hui. Comme si à leur époque ils avaient pris des dispositions utiles pour juguler les affres de la famine.

Non seulement, ils se sont tous mis dans la logique de leur chef qui a interdit tout débat sur la famine, mais pire en plus de leur incapacité à venir en aide aux millions des nigériens qui étaient réellement dans une situation de vulnérabilité, ils n’ont rien fait pour faciliter la tâche à la communauté internationale qui voulait tant venir en aide aux nécessiteux. Ces donneurs de leçon de démocratie ont-ils oublié les actes posés par l’ancien président de la République Tandja Mamadou au nom de l’Etat pour préserver l’intégrité du territoire, lorsqu’en 2007 nos frères touaregs avaient pris les armes ?

On se rappelle, au nom d’un certain intérêt collectif, l’ancien chef d’Etat Tandja Mamadou avait usé de ses prérogatives constitutionnelles pour paralyser toutes les activités économiques dans la partie septentrionale du pays, à travers des mesures de mise en garde, qu’il avait renouvelées plusieurs fois. Ces politiciens, ne se souviennent-ils pas de tous les équipements militaires, armes lourdes et avions de guerre notamment, que leur chef Tandja a chèrement acquis dans des conditions troubles, dans le seul but de mâter la rébellion touareg ? Alors pourquoi ces tazarchistes n’avaient pas en 2009 fustigé le comportement de Tandja qui avait interdit le langage de la famine ?

Peut-être eux et Tandja trouvaient de la gêne à parler de la famine au Niger, nous dira-t-on, mais le comble c’est qu’à leur époque ils n’ont rien fait pour mettre les populations à l’abri. Ils ont fait énormément de tapage qu’à leur époque, ils ont renfloué les magasins de l’Office des produits vivriers du Niger (OPVN), qu’ils ont fait de vente à prix modérés, mais en vérité toutes les actions qu’ils ne manquent pas de rappeler à tout bout de champ, n’ont profité qu’à eux, leurs proches et leurs militants des partis politiques comme l’affaire du riz japonais.

Circonstances d’ailleurs que certains d’entre eux ont lâchement exploité pour faire des affaires, soit en rachetant eux-mêmes les vivres destinées à prix modéré qu’ils revendaient en d’autres circonstances, soit pour favoriser les commerçants véreux de leurs bords politiques, qui rachètent l’essentiel de tonnages des vivres pourtant destinées à des opérations de distributions gratuites ou à la vente à prix modérés. Revenons-en à l’achat des équipements de guerre par Tandja avec l’argent des contribuables nigériens, pour demander à ces tazartchistes pourquoi à cette époque précise ils n’avaient pas contesté la décision d’achat d’armes qu’avait prise Tandja, lesquelles armes ont été utilisées contre nos propres frères nigériens ?

Autant Tandja a payé des armes pour préserver l’intégrité du territoire national, autant le Président Issoufou Mahamadou l’a fait aussi pour la même cause. A la différence avec Tandja, l’actuel Chef de l’Etat a non seulement reconnu la crise alimentaire en tirant sur la sonnette d’alarme et n’est pas resté les bras croisés. En plus de l’appui humanitaire qu’il a sollicité auprès de la communauté internationale en plus, il a mis en œuvre un vaste programme d’urgence pour sortir les populations touchées du spectre de la famine.

S’agissant maintenant de l’achat des armes, il faut dire le Président de la République n’a pas agi pour juste payer des armes, mais c’est dans le souci de doter nos forces de défense et de sécurité des moyens de défense nécessaires dans le seul but de sécuriser le territoire dans son ensemble et les vies qui s’y trouvent. Voilà ce qu’il faut comprendre de la décision prise par le gouvernement dans l’achat d’équipements militaires avec l’économie d’environ 44 milliards de francs CFA réalisée sur le budget national.

À propos Super User

18 plusieurs commentaires

  1. Excellente lecture, merci beaucoup !!!

  2. Pour la sécurité du peuple nigérien,44 milliards ne représentent presque rien.Aujourd8,à plus de 700 km de Niamey,à quelques km du Nigeria voisin,nous constatons les réalisations de la 7ème république.La stabilité dans le secteur éducatif,l’intensification des cultures de contre saison,la disponibilité des semences et de l’engrais,la quiétude sociale,bref 1 Niger qui progresse dans l’harmonie. Certes des efforts considérables restent à faire dans les domaines mais il faut rappeler à nos compatriotes que la sécurité reste dans et doit etre la première préoccupation de nos dirigeants.Sans sécurité,aucun investissement,aucun progrès,aucun bonheur ne pourra exister.Le président de la république(bien qu’il nous a menti sur le nombre de classes construites) a besoin d’une armée forte pour sécuriser le pays,attirer l’attention des nigériens sur leurs devoirs de citoyens et mettre en oeuvre sa fameuse politique des 3N. Je l8 souhaite bonne chance et j’encourage vivement l’opposition dans sa nouvelle attitude de contrôleur de l’action gouvernementale.

  3. Ce que je vois, chaque fois la rebellion est animé par l’exterieur et pour un but bien determiné. Mes questions sont :
    1) Esque c’est la première menace ?
    2) Quel interet a la menace pour nos gens qui la reclame?
    3) Les biens matériels et financier qu’il mettent pour combattre le pays ne leurs suffisent pas pour vivres mieux que quand ils se dit libérés ?
    4) Vous ne trouver pas qu’ils reclame toujours l’impossibles ?
    5) Esque nous autres nous ne sommes pas des nigeriens ?
    6) Et que quand tous nigerien doit reclamer comme eux ?
    7) Et nos politiciens, non pas une main de dans ?
    8) Vous ne trouver pas un laisser aller de notre gouvernement ?
    9) Vous ne trouver pas que nos gens du nord sont habitués a des facilités depuis la première ?
    Nous devrons combattre jusqu’au bout et Dieu nous aidera a se degager de tout mal de notre pays.
    Vive le Niger et Unissons nous pour libérer notre terre

  4. Apres les armes penser surtout l`amelioration des conditions de vie deplorables des militaires afin de pouvoir s`en servir merci

  5. Moi je pense que les gens doivent réfléchir avant de se lancer dans des commentaires insulteurs chaque fois qu’ils découvrent un article sur ce site. Tout le monde l’a constaté sur ce site, la plupart de ces journaux prêchent pour leur chapelle ; les articles sont commandés par tel bord politique ou tel autre, il n’ya aucune neutralité dans leurs écrits qui permette au lecteur d’avoir une boussole dans son propre jugement. Les « journalistes » écrivent leurs « articles » commandés et passent ensuite au crépuscule, á la caisse du politicien pour la facture. Sinon, en toute honnêteté, dites-vous une chose : Quel intérêt aurait vraiment une opposition (qu’elle soit celle-ci ou celle d’hier) á refuser une augmentation des FDS dans un contexte sous régional tendu comme il l’est actuellement ? Je réponds automatiquement, aucun. Le vrai problème á mon avis, c’est qu’ils sont tous des politiciens, se connaissent tous ; si l’opposition émet des réserves, c’est que comme ils se connaissent, elle voit plutôt une manière déguisée des gouvernants pour passer á la soupe populaire en se servant de cet alibi. Il ya de grosses sommes á « carotter » á travers cet alibi, c’est l’occasion d’une « mangeoire » énorme…

  6. Ce que l’opposition doit comprendre: en tant que militaire, je préfère être jugé devant n’importe quelle juridiction pour mes actes que de recevoir des honneurs à titre posthume.

  7. vraiemnt c journaleux n p pa etre un bon musulman ds ces genres d propos mm si on c di kon e en democratie, c tros subjectif c kil di, ME j tien à le rapeller d mettre prié dieu seulmn pr q il ns aporte secour car n pense que c regime p t protègé tu a tort e tu oras tjrs tort. avc des journaleux alimentaire le niger n va nul part, ces c genre d comportemn qui amènent tte pagaille ds le pays

  8. tout ça là c d la poudre aux yeux, car l’histoire e connu d tous que des grndes nations militaire ont échoué dvant des pauvres talibans e qui continus à echoué davantage. bref pr vs dire que c pa les armes ki font la geurre, mé plutot la confiance, la responsabilité,l’honneteté, la sagesse etc…… des dirigeants. Ns sommes en afrik, e rassurez-vs que tt c milliards ne vont servir des moyens a nos officiers politiciens de renversé c regime à tt moment e reste e demeure convaincu sur ça. car l’ecrassante majorité d nos povre population innocente n savent PA kils ont une armée à la solde d la FRANCE e non pour ns MEME. QUE DIEU PROTEGE NOS POVRE PARENTS

  9. Pour ce qui est de la sécurité et vu les menaces, le montant n’est pas à repprocher. Il faut aussi voir que dans certaines situations, que nous soyons de la majorité ou de l’opposition je pense que sans la sécurité personne ne peux faire son travail ( gouverné ou opposé ). Il est a noté que la sécurité est la première fortune de tout vivant. Merci à tout nigerien d’apporter sa contribution face a cette situation ( information, sebsibilisation, etc…). Pour les 40.000.000.000 FCFA, pour moi je trouve que ce parceque notre pays n’a pas assez des moyens, si non la sécurité n’a pas de pris et n’oublions pas que nos freres se donnent pour aller revenir ou mourir pour sauver ce pays au moment ou nous sommes au lit ou au bare et peut etre avec une jeune petite fille dans les bras. Nos hommes de defense passent des jours sans prier a temps, sans se laver et avec une consommation d’eau equilibrer. Et sa ne veux pas dire que les nigeriens ne vont pas porter les yeux sur l’utilisation des 40.000.000.0000 FCFA.
    A ce suijet, moi je ne peux que parler des nigeriens et non majorité ou oppositions. Soyons UN et restons des citoyens. Vive le NIGER

  10. Vous êtes trop subjectif. Y’a pas d’objectivité. Vous faites une lecture partisane des choses. Quelles sont les arguments avancés par l’opposition et à travers ce qu’ils avance démontrez qu’ils ont tort. Tant que vous vous entetez à rappelez l’époque tazartché mais même si la situation ne l’impose pas on va croire que vous manquez d’arguments pour défendre votre cause si elle en est une. Sinon vous êtes juste payé pour écrire et vous écrivez du n’importe quoi. Vous avancez sans preuve et si vous avancez ne dites pas que la majorité des nigerien puisquevous n’avez pas fait de sondage pour receuillir les oppinion des un et des autres….

  11. Ce que L’Opposition que je respecte doit dire est ceci. Il faut que les 40 000 OOO OOO fcfa servent réellement à acheter des armes et non ^^etre détournés par les proches de Issoufou . Ils en sont capables et après ils sont aussi capables d’accuser les vrais et vaillants officiers qu’ils détestent pour des raisons de bas étage. L’actuel Chef d’Etat-major et le ministre de la défense sont dans les faits effacés, sinon ils devraient vraiment apposer leur véto face à la politique de la chasse aux sorcières des vaillants et républicains officiers vers l’extérieur alors que le Pays menacé a besoin d’eux. Dans la vie il faut ^^etre courageux advienne que pourra. Pour l’amour de la patrie il faut ^^etre pr^^et à tout.

  12. C’est une décision responsable et soulageante que vient de prendre le gouvernement. Nous devons en faire satisfaits. On ne peut attendre d’être exécuté avant de réagir. En tout cas je me sens soulagé tant cette question du Mali m’empêche de bien dormir. Unissons-nous quand des questions qui nous menacent tous se posent mes frères. Quant au journalistes, rien que l’annonce de cette décision suffit à saluer les efforts du gouvernement, n’essayez pas de comparer à d’autres moments car tous ne peuvent être d’accord avec vous dans cette maladroite démarche

  13. JE SUIS TRES D’ACCORD AVEC ZAKI, IL A LE BON REFLEXE. EN TANT QUE CHEF SUPREME DES ARMEES,VOUS FAITES TOUT CE QUI VOUS SEMBLE BON MILITAIREMENT. VIVE LE NIGER UN EST INDIVISIBLE

  14. Ils jouent a l hypocrisie

  15. Ja dit mrerci guri,et nous n’avons pas de leçon à recevoir des tazartchistes ,qui n’ont ni foi ni loi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.