Accueil / Uncategorized / Airtel Niger fermé pour non paiement d’impôt

Airtel Niger fermé pour non paiement d’impôt

Après Orange Niger, l’opération Dan Gougouwa déclenchée par la DGI pour faire rentrer l’Etat dansses droits, vient de toucher Airtel Niger. Ainsi, à 13 heures après le délai expiatoire accordé à cette multinationale, les agents de la DGI ont apposé leur fameuse étiquette « fermer pour non paiement d’impôt » surtoutes les agences d’Airtel à Niamey.

En effet, le contrôle général effectué au niveau d’Airtel Niger a été sanctionné par unredressement fiscal de Soixante deux  milliards de FCFA. Cette compagnie avait jusqu’à hier pour verser les Dix milliards représentant les 15 % exigés par la loi avant d’entamer le processus des négociations.


Croyant qu’elle disposait comme par le passé de certaines complicités et de laxisme,  qui lui ont toujours permis d’échapper aufisc, elle avait proposé cinq  milliards de FCFA au Receveur principal des impôts, qui l’a catégoriquement rejeté. Il faut payer Dix milliards ou c’est la fermeture.

Il faut saluer ici le courage et la détermination du Ministre des Finances et des responsables de la DGI, qui, en dépit des pressions extérieures et des chantages ont su résisté jusqu’à présent. L’impôt échu doit être réglé et pas de pitié pour les fraudeurs et autres corrupteurs.

Nous y reviendrons…

Namalka Bozari (Tamtam Info News)

À propos Administrateur

3 plusieurs commentaires

  1. Le niger et ses merveilles

  2. Bravo à la DGI et au Ministre. Vive le Niger.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.