Accueil / Uncategorized / Airtel Niger fermé pour non paiement d’impôt

Airtel Niger fermé pour non paiement d’impôt

Après Orange Niger, l’opération Dan Gougouwa déclenchée par la DGI pour faire rentrer l’Etat dansses droits, vient de toucher Airtel Niger. Ainsi, à 13 heures après le délai expiatoire accordé à cette multinationale, les agents de la DGI ont apposé leur fameuse étiquette « fermer pour non paiement d’impôt » surtoutes les agences d’Airtel à Niamey.

En effet, le contrôle général effectué au niveau d’Airtel Niger a été sanctionné par unredressement fiscal de Soixante deux  milliards de FCFA. Cette compagnie avait jusqu’à hier pour verser les Dix milliards représentant les 15 % exigés par la loi avant d’entamer le processus des négociations.


Croyant qu’elle disposait comme par le passé de certaines complicités et de laxisme,  qui lui ont toujours permis d’échapper aufisc, elle avait proposé cinq  milliards de FCFA au Receveur principal des impôts, qui l’a catégoriquement rejeté. Il faut payer Dix milliards ou c’est la fermeture.

Il faut saluer ici le courage et la détermination du Ministre des Finances et des responsables de la DGI, qui, en dépit des pressions extérieures et des chantages ont su résisté jusqu’à présent. L’impôt échu doit être réglé et pas de pitié pour les fraudeurs et autres corrupteurs.

Nous y reviendrons…

Namalka Bozari (Tamtam Info News)

À propos Administrateur

15 plusieurs commentaires

  1. Sachons ce que nous voulons
    Cessons le pilotage à vue
    Ayons une réelle ambition dans ce secteur stratégique et d’avenir
    Cessons notre politique des petits sentiments
    Rigueur pour rigueur soyons rigoureux par rapport à nous-mêmes, par rapport notre propre entreprise nationale qui ressemble plus à un orphelinat, plus à une œuvre de bienfaisance qu’à une entreprise.
    Est-il acceptable que cette entreprise renferme plus de salariés que Orange, Airtel et Moov?
    Dans ces circonstances quelle efficacité, quelle rentabilité, quelle compétivité peut-on attendre d’une telle entreprise?

  2. Pour sortir de l’humiliation il faut que les nigériens connectent les nigériens.

  3. 1. Dans des circonstances comme celles-ci il est bon que l’Etat soit très rigoureux pour ce qui est de la gestion de Niger Télécom.
    2. Il faut prendre toutes les mesures nécessaires pour redresser cette entreprise nationale.
    3. Il faut rentabiliser ces investissements faits sur le dos du contribuable nigérien (qui doit payer, d’une manière ou d’une autre les dettes contractées).
    4. Il faut que cette entreprise soit à la hauteur de la concurrence.
    5. Les citoyens que nous sommes devons consommer national (le 93) mais l’Etat du Niger mettre de côté la politique pour mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut.
    6. Il faut mettre des cadres nationalistes, compétents, patriotes, honnêtes à la tête et dans toutes les structures de cette entreprise.
    7. Il faut agir sans tarder. C’est une question de prudence, de précaution et d’indépendance nationale.
    A bon entendeur…

  4. Donald Trump dit: l’Amérique d’abord.
    Nous nigériens devons dire collectivement: le Niger d’abord.

  5. Les querelles intestines, la zizanie la haine du voisin peuvent attendre. Il y a des chose qui ne se discutent pas.
    L’urgence c’est soutenir les actions de notre gouvernement.
    Il faut se jeter à l’eau, nous n’avons que le Niger comme pays.

  6. Lu pour vous: « La Commission européenne a donné son feu vert mercredi à une deuxième enveloppe financière de 3 milliards d’euros pour aider la Turquie à accueillir les réfugiés syriens sur son sol, comme promis il y a deux ans dans l’accord migratoire controversé conclu entre l’UE et Ankara. »
    On parle d’une deuxième enveloppe de 3 Milliards d’Euros ce qui donne un total de 6 milliards d’Euros cela donne 3930 milliards de cfa.
    Pendant ce temps, nos 5 pays du G5 Sahel peinent à trouver le vingtième d’une telle somme pour des tâches plus complexes: arrêter les flux des réfugiés, logés les réfugiés sur nos sols, les transporter vers leur pays d’origine, trouver d’autres activités aux passeurs, financer la sécurité, financer les projet de développement…..
    Comment expliquer le comportement de nos « amis » européens à notre égard?
    Mépris? Sadisme? Racisme? Ou les 3 à la fois…

  7. S’agit-il vraiment de 15% ?
    Selon des indiscrétions, le contribuable doit plutôt verser 75% (d’abord 15%, ensuite 10%, puis 50%). Si ces indiscrétions disent vrais, pourquoi vous media n’évoquez pas les 10% + 50% = 60% ?
    Si le contribuable doit réellement verser 75%, autant dire qu’on est au GONDWANA et payer simplement les 100%, puisque cela voudrait dire qu’il n y a tout simplement aucune possibilité de contester un redressement fiscal au Niger, c’est inutile.
    Nous comptons sur vous media pour nous éclairer sur ces 75% (15% + 10% + 50%), enfin, si vous êtes indépendants, neutres et encore capables de le faire.

  8. Rira bien qui Rira le dernier. Allo Macron, Orange est ferme.

    • Nous devons appuyer les mesures prises par notre pays.
      Ici la position politique ne doit pas compter. C’est le Niger qui compte.

    • Cessons de souhaiter des malheurs à notre pays.
      Les querelles intestines, la zizanie la haine du voisin peuvent attendre. Il y a des chose qui ne se discutent pas.
      L’urgence c’est soutenir les actions de notre gouvernement.
      Il faut se jeter à l’eau, nous n’avons que le Niger comme pays.

  9. Le niger et ses merveilles

  10. Bravo à la DGI et au Ministre. Vive le Niger.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.