Home ACTUALITE Anniversaire du franc CFA : 73 ans de servitude volontaire pour nos 14 pays d’Afrique…

Anniversaire du franc CFA : 73 ans de servitude volontaire pour nos 14 pays d’Afrique…

Créé le 26 décembre 1945 par le Général Charles de Gaulle, le franc CFA, qui signifiait alors, tenez vous bien, le franc des Colonies Françaises d’Afrique, fête son anniversaire aujourd’hui. Cette trop vieille monnaie coloniale a 73 ans, et est toujours en circulation dans 14 Etats d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale, en dépit de l’accession à l’indépendance de ces pays, pour la plupart, dans les années 1960.

Certains Etats et territoires ont su logiquement se libérer de cette domination coloniale :

  • 1960 : la Guinée quitte et commence l’émission de francs guinéens ;
  • 1973 : Madagascar quitte la zone et commence à émettre sa propre monnaie
  • 1973 : la Mauritanie quitte, remplaçant le franc par l’ouguiya ;
  • 1974 : Saint-Pierre-et-Miquelon quitte pour le franc français ;
  • 1975 : La Réunion quitte pour le franc français ;
  • 1976 : Mayotte quitte pour le franc français ;

Beaucoup d’autres pays ne sont pas pressés de se défaire de ce joug français et assument même cet état de servitude, en devenant des potagers de la France et du monde.

  • C’est le cas édifiant du Mali qui quitta le franc CFA en 1962 pour le réintégrer en 1984 ;
  • Le Sénégal, le Gabon, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso… qui jouent à la perfection le rôle d’attaché de presse pour défendre la monnaie coloniale contre les intérêts de leur peuple ;

D’autres comme le Togo, le Cameroun, le Tchad, la Guinée Equatoriale… sombrent inexorablement vers des régimes autoritaires, antidémocratiques, voire dictatoriaux.

Le constat est sans appel : le bilan de cette monnaie coloniale est extrêmement nocif et délétère pour les millions d’Africains. Pourtant, excepté Sylvianus OLYMPIO, Modibo KEITA et Thomas SANKARA, depuis les années 60, aucune organisation internationale sur le continent noir, aucun leader politique africain n’ont proposé une feuille de route ou une initiative sérieuse pour libérer nos pays du franc CFA et de la domination étrangère

Il est donc grand temps que les populations se mobilisent réellement pour en finir avec cette anomalie géopolitique qui dégrade continuellement l’image de l’Afrique face au reste du monde. C’est ce que cherche modestement à faire comprendre notre collectif Sortir du franc CFA. Bien sûr, nous ne souhaitons pas un bon anniversaire au franc CFA, cette monnaie coloniale.

Par M. Makhoudia DIOUF (Coordonnateur du Collectif Sortir du franc CFA)

Email : contact@sortirdufranccfa.fr

POUR SAVOIR PLUS

LIVRES :

Sortir l’Afrique de la servitude monétaire. À qui profite le franc CFA ? Sous la direction de Kako Nubukpo, Martial Ze Belinga, Bruno Tinel et Demba Moussa Dembele, La dispute.

L’arme invisible de la Françafrique, une histoire du Franc CFA,  Fanny Pigeaud, Ndongo Sylla, La découverte.

VIDEO  sur Youtube:

Franc CFA : une monnaie de plomb #DATAGUEULE 64

3 Comments

  1. Au Niger, tous nos dirigeants ont été achetés par la France pour éviter que cette réalité soit jamais mise à nu. Les nigérien sont l’un des peuples les plus Rebels par rapport aux autres westafr. Portant personne ne parle jamais de notre servitude monétaire qui dure depuis plus d’un siècle. Tous nos dirigeants ou presque ont reçu des villas en France. Pourquoi d’après vous?

  2. l’élève qui chasse son Maitre sans avoir retenu ses leçons risquera de moisir dans l’ignorance comme un analphabète . Tant de chose se sont passé entre l’ Afrique et ses colonies pour faute d’éducation . mais personnellement nous pensons que le Niger n’est pas suffisamment prêt pour rompre ses relations avec sa colonie Française laquelle la fournit de nos jours un soutient franc et sincère à l’égard des autres coopérateurs .
    Le Niger se doit d’être construit comme l’on fait les pays pillés au lendemain de la guerre = liberté économique à l’avenir , ce dernier doit aussi faire face à ses échéances en discutant rehaussant ses interêts dans l’exploitation minière + améliorer le pouvoir d’achat de ses habitants et finalement rentré dans la course mondiale avec tout les pays Africains .
    Dieu pouvait créer l’univers et les créatures en un clin d’ œil mais il a préférer prendre 7 jours pour le faire = rien de bon ne peut se construire en brulant les étapes essentiels .
    L’ Afrique entière se doit de partager les mêmes courants de pensées concernant la géopolitique car lorsque le monde noir va soustraire la phrase <> de son dictionnaire , il pourra insérer de lui même la phrase qui lui semble être approprié sans aucune crainte d’ échouer = liberté continentale .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le chantage éhonté de M. Dominique Aubert DG d’Orange Niger…

Depuis hier circule sur les réseaux sociaux, un document administratif émanant de la polic…