Home ACTUALITE Assemblée Générale de l’ANIDE…

Assemblée Générale de l’ANIDE…

M. Abdoulaye Dia Omar, élu président de l’Association nigérienne des importateurs et distributeurs des engrais (ANIDE)

L’Association nigérienne des importateurs et distributeurs des engrais (ANIDE) a tenu, le jeudi 8 août 2019, sa première assemblée générale dans les locaux de la chambre de commerce et de l’industrie du Niger, dans le cadre de la mise en place d’un bureau exécutif national,. Au cours de cette assemblée Générale, les participants ont examiné et adopté les textes statutaires ainsi que le plan d’action de l’ANIDE.  

C’est le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba qui a présidé la cérémonie d’ouverture, en présence du président provisoire de l’Association nigérienne des importateurs et distributeurs des engrais, M. Abdoulaye Dia Omar, le DG de MCA-Niger, M. Mamane Annou, les délégués de toutes les régions du Niger et de plusieurs autres invités.  

En prenant la parole, le président provisoire de l’Association nigérienne des importateurs et distributeurs des engrais, M. Abdoulaye Dia Omar, a rappelé que la mise en place de cette association a été un vieux rêve pour tous les acteurs œuvrant dans le secteur de l’agriculture. « Après la tenue de l’assemblée générale constitutive le 18 juin 2019, qui consacre la création de l’association, suivie de l’installation officielle de tous les bureaux régionaux du pays, nous voila aujourd’hui, autour des autorités en charge de la reforme du secteur des engrais et des représentants des partenaires qui nous accompagnent dans cette exaltante mission ».        

Selon les initiateurs de cette association, le système d’approvisionnement actuel dépend très fortement de la fourniture d’engrais subventionnés par la CAIMA (subvention de l’offre). Ceci, conjugué à d’autres contraintes d’ordre institutionnel et règlementaire a concouru à freiner l’émergence d’un secteur privé formel, compétitif et professionnel dans l’importation et la distribution des engrais au Niger.

Pourtant, à côté du circuit d’approvisionnement de la CAIMA, existent d’autres circuits de moindre envergure, à savoir, des privés formels animé par des acteurs professionnels qui se sont spécialisés dans la fourniture soit des pesticides, soit des semences et qui n’ont pas pu pénétrer le marché des engrais ; des importateurs privés informels, peu professionnels, qui opèrent principalement le long de la frontière avec le Nigéria ; des distributeurs (grossistes, semi-grossistes, détaillants, boutiques d’intrants, etc.) en voie de professionnalisation. « Pour aider à résoudre le problème d’ordre institutionnel et règlementaire, les organes de la réforme (OMEN et COTEN) ont été créés et opérationnalisés et les textes règlementaires élaborés et validé lors d’un atelier national est en cours de signature » a fait savoir le président de l’association.

En procédant à l’ouverture de l’assemblée générale, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage qui a présidé la cérémonie, M. Albadé Abouba a précisé que les assises de l’ANIDE interviennent dans un contexte marqué par une dynamique de changement de changement sans précédent, qui impose à tous les acteurs, une prise de conscience relativement aux enjeux de cette reforme du secteur des engrais et aux défis à relever tant au niveau individuel et collectif. « Le gouvernement qui est déterminé à assainir ce contexte dit-t-il, fait le pari qu’à terme, l’approvisionnement et la distribution de l’engrais seront essentiellement par un secteur privé de l’engrais rénové, performant et responsable » a indiqué , M. Albadé Abouba.  

A l’issue des travaux de cette première assemblée générale, c’est M. Abdoulaye Dia Omar, qui élu pour conduire la destinée de l’Association nigérienne des importateurs et distributeurs des engrais (ANIDE).

Notons que cette association (ANIDE) est une organisation des professionnels du secteur privé des engrais qui a des représentants dans toutes les communes du Niger.

Par Aziz Ibrahim (Tamtam Info News)

Check Also

Session de travail sur la consolidation des résultats des evaluations des derniers processus electoraux au Niger : echanges entre acteurs politiques et propositions aux instances décisionnelles…

Le  National Democratic Institute,  (NDI) a organisé hier matin à l’hôtel Royal Palace de …