Home ACTUALITE Assemblée Nationale : Ouverture de la première session ordinaire au titre de l’année 2017

Assemblée Nationale : Ouverture de la première session ordinaire au titre de l’année 2017

La première session ordinaire de l’Assemblée Nationale au titre de l’année 2017, a ouvert ses travaux, vendredi dernier dans la matinée, au palais des Congrès de Niamey, sous la présidence de S.E Ousseini Tinni, président de ladite Institution. Cette session qui va se focaliser en priorité sur l’examen et l’adoption des projets de loi transmis par le gouvernement, sera aussi l’occasion pour les députés nationaux de revisiter le règlement intérieur de l’institution afin qu’il soit conforme à l’évolution actuelle de la configuration politique au niveau du parlement.

L’ouverture de cette rentrée parlementaire au titre de l’année 2017 s’est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement S.E Brigi Rafini, des présidents des Institutions de la République, du Haut représentant du Président de la République, des membres du gouvernement, ceux corps diplomatique et les représentants des organisations internationales, ainsi que du gouverneur de la Région de Niamey et du président du conseil de ville de Niamey.

Comme à l’accoutumée, l’hymne national «La Nigérienne» a été magistralement exécuté par les éléments de la fanfare de la Garde nationale du Niger peu avant l’ouverture de cette session ordinaire de l’Assemblée Nationale. Une fathia a ensuite été dite pour que Dieu descende sa bénédiction sur les travaux de cette session.

Au cours de cette session ordinaire de l’Assemblée Nationale dite des lois, les députés nationaux vont examiner entre autres projets de loi le code de procédure pénale ; la loi portant sur l’institution du travail d’intérêt général ; le statut autonome du personnel de l’administration pénitentiaire etc.

En ouvrant les travaux, le président de l’Assemblée Nationale S.E Ousseini Tinni a souhaité que le contrôle parlementaire se fasse sans troubler outre mesure l’agenda gouvernemental.

[author ]Source: Hassane Daouda(onep)[/author]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La place de l’éthique et de la morale dans la gestion d’un pays

Le respect de l’éthique et de la morale dans les rapports entre les citoyens d&rsquo…