Home ACTUALITE Atelier international sur les enfants non scolarisés au Niger : la BID accompagne les autorités du Niger pour une meilleure prise en charge des enfants déscolarisés et non scolarisés

Atelier international sur les enfants non scolarisés au Niger : la BID accompagne les autorités du Niger pour une meilleure prise en charge des enfants déscolarisés et non scolarisés

Le ministre de l’Enseignement primaire de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l’Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé a présidé hier matin, à  l’hôtel Radisson Blu de Niamey, la cérémonie d’ouverture d’un atelier international sur les enfants non scolarisés au Niger.

Cet atelier organisé par la Banque Islamique de Développement (BID) à travers le Fonds Islamique de Solidarité pour le Développement, a pour objectif d’amener les partenaires, de constituer une coalition en vue d’évaluer de manière exhaustive la situation des enfants hors école au Niger.

Pour rappel, la Banque Islamique de Développement est une institution multilatérale de développement qui s’emploie depuis plusieurs années à améliorer la qualité de vie des communautés par des interventions à grand impact positif. Ainsi, depuis l’adhésion du Niger au niveau de la Banque Islamique de Développement, 20% des investissements la BID ont été alloués au niveau du secteur de l’éducation au Niger.  

Plusieurs allocutions ont marqué la cérémonie d’ouverture, dont, celle du directeur général de la Banque Islamique de Développement (BID), M. Amadou Thierno Diallo, du directeur du fonds Islamique de Solidarité pour le Développement, Dr. Waleed Alwahaib, de la Cheffe de file des partenaires techniques et Financiers du secteur de l’Education et de la formation, Mme Félicité Tchibindat, la représentante de la ministre du Plan, gouverneur de la BID au Niger, Mme. Diarra Fatimata Ly, en présence des chefs de délégation des pays membres de la BID et plusieurs invités de marques.

En procédant au lancement des travaux, le ministre de l’Enseignement Primaire de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l’Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé a exprimé toute sa reconnaissance auprès du groupe Banque Islamique de Développement pour avoir pris l’initiative d’accompagner les efforts des  autorités du Niger, autour d’une cause d’intérêt majeur. « Cette thématique mérite toute notre attention, afin que plus jamais, un enfant ne soit laissé en marge de la société, livré à lui-même. En dépit d’un investissement de 21% des ressources budgétaires, dans le domaine de l’éducation, traduisant ainsi l’engagement fort du Président de la République,  Issoufou Mahamadou en faveur du système éducatif des nombreux défis restent encore à relever. La prise en charge des enfants déscolarisés et non scolarisés en fait partie » a-t-il dit.

Auparavant, la représentante de la ministre du Plan, gouverneur de la BID au Niger, Mme Diarra Fatimata Ly, a indiqué que cet atelier témoigne de l’engagement de la communauté internationale active en éducation « de faire en sorte qu’à l’horizon 2030, aucun enfant ne soit laissé en dehors du système éducatif ». 

Pour sa part, le directeur général de la Banque Islamique de Développement (BID) M. Amadou Thierno Diallo a manifesté leurs engagements, pour accompagner les autorités du Niger, afin de permettre à 2,6 millions d’enfant non scolarisés et déscolarisés de reprendre le chemin de l’école d’ici 2030. « Les pays membres de la BID enregistre une bonne proportion de nombre d’enfant hors école dans le monde et le Niger figure en tête. Il est grand temps que nous, partenaires technique et financier avec le Gouvernement, joignons nos efforts pour lutter collectivement contre cette menace qui risque de faire dérailler le train de l’émergence qui est déjà en marche. Investir dans l’éducation est au cœur de la mission de la BID pour assurer la dignité humaine » a précisé le directeur général de la Banque Islamique de Développement (BID), M. Amadou Thierno Diallo.

Pour sa part, le directeur du fonds Islamique de Solidarité pour le Développement, Dr. Waleed Alwahaib, a précisé que « nous sommes ici pour vous dire et dire au monde entier que nous sommes plus que jamais engagés pour accompagner les autorités du Niger ». 

Notons qu’au cours de ces travaux qui dureront deux jours, les participants vont échanger sur les dispositifs existants pour la prise en charge des enfants déscolarisés et non scolarisés afin de mettre l’accent sur le rôle de chaque partenaire dans la prise en charge de chaque enfant hors école.

Par Tamtam info News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Des Caméras Partout À Niamey !

Encore un buzz mettant en scène des cas de vols filmés ! A peine une dizaine de jours aprè…