Home ACTUALITE Atelier Régional des Points Focaux Changement Climatique et Fonds vert pour le climat des pays membres de la CCRS
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 10 août 2021

Atelier Régional des Points Focaux Changement Climatique et Fonds vert pour le climat des pays membres de la CCRS

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le Coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel, M. Issifi Boureima, a présidé ce lundi 9 août 2021 la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier régional des experts points focaux changement climatique et Fonds Verts Climat des pays membres de la CCRS.

Étaient présents à cette cérémonie, le représentant de la Banque Africaine de Développement (BAD), Cheick Abdallahi Cheibany Moustapha, M. Abdou Soumaila mandaté par la représentante résidente au Niger du Programme des Nations Unies pour le Développement PNUD et plusieurs experts des points focaux. Cet atelier de deux jours a pour but de contribuer à l’opérationnalisation de la CCRS.

En prenant la parole au nom de Mme Dianna Louise Ofwana, représentante résidente du PNUD au Niger empêchée, M.Abdou Soumaila a rappelé les effets néfastes que peut avoir le changement climatique sur le développements notamment dans la région du Sahel. Il a ensuite fait cas de l’Accord de Paris qui depuis son entrée en vigueur « des progrès sont certes enregistrés, en terme d’adoption de solutions fiable à l’intensité de carbone, mais les mesures de lutte contre les effets climatiques doivent être renforcées pour atteindre les objectifs poursuivis » a-t-il dit avant de souligner que le présent atelier est une opportunité pour passer en revue les expériences de mobilisation des ressources financières, en vue de relever le défi du financement.

Le représentant de la Banque Africaine de Développement BAD, a quant à lui salué les importants efforts déployés par les pays du Sahel depuis la déclaration des Chefs d’Etats Africains issue du ‘’Sommet africain de l’action en faveur d’une co-emergence continentale’’, tenu à l’initiative de sa Majesté, le Roi du Maroc en marge de la 22ième Conférence sur les changements climatiques (COP 22).

Dans la suite de son intervention, Cheick Abdallahi Cheibany Moustapha a précisé que l’engagement de son institution pour l’opérationnalisation de la Commission Climat du Sahel vise « à nous accompagner pour mobiliser des ressources conséquentes pour faire face aux besoins de renforcement de la résilience de plus de 500 millions d’habitants de la région, et pour le respect de vos engagements pris dans le cadre des contributions déterminés au niveau national. Cela est en droite ligne avec les objectifs des Plans d’Actions du changement climatiques de la BAD » a-t-il confié.

Dans son adresse, le Coordonnateur du Cadre Transitoire opérationnel, M. Issifi Boureima a d’abord rappelé les conditions dans lesquelles a vu le jour le CTO/CCRS ainsi que son mécanisme de fonctionnement avant de souhaiter « vivement que nos travaux enrichissent le projet d’appel des points focaux climat et fonds vert de la région du Sahel dit ‘’Appel de Niamey’’ à l’endroit notamment de la communauté internationale pour plus d’attention sur les préoccupations africaines et sahéliennes en particulier dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le Climat. »a-t-il affirmé.

Par Bangaré M.sani (Tamtam Info News)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Opération Ba Sani Ba Sabo au ministère de l’équipement Un consultant voit son contrat résilié

Le ministre de l’équipement a refusé de renouveler le contrat d’un consultant …