Accueil / ACTUALITE / Au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération Niger : Le nouveau représentant de l’UNHCR présente ses lettres de cabinet au ministre en charge des Affaires étrangères

Au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération Niger : Le nouveau représentant de l’UNHCR présente ses lettres de cabinet au ministre en charge des Affaires étrangères

yacoubalettreLe nouveau représentant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) au Niger, M. Ibrahima Traoré a présenté, vendredi dernier, ses lettres de cabinet au ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou.

La présentation s’est déroulée en présence du Secrétaire général dudit Ministère, M. Ibrahim Sani Abani et du Directeur général des relations multilatérales, M. Boubakar Adamou.

À propos de l'Auteur

Source: ONEP

À propos Administrateur

3 plusieurs commentaires

  1. Adali na gari na kowa

    A mon frère Gafifi.
    J’ai commencé à militer au PNDS pendant que je n’avais encore mes dents au complet, pour te dire que je n’ai pas soutenu Issoufou et le PNDS par intérêt, car à cet âge il est difficile d’avoir en tête ces genres de comportement surtout que j’étais sur les bancs. Je l’ai soutenu parce que j’avais pensé que c’est un homme prévoyant, intelligent qui pourrait être à l’écoute de son peuple. Mais ce n’est pas le cas. C’est la 1ère déception, la 2ème c’est que depuis l’AFC ce sont les mêmes et leurs parents qui sont ministres, préfets, gouverneurs, directeurs de sociétés et offices, etc. alors que ces gens ne sont mêmes pas aimés dans leurs propres familles à plus forte raison leurs villages, communes ,département ou régions. Issoufou n’a pas fait une petite ouverture pour faire entrer un jeune au moins pour maintenir l’illusion au sein des frustrés qui leur ferait croire que ça changera. La 3ème déception c’est que Issoufou est méchant, parce que ce comportement ne laissera personne au sein du parti après son dernier mandat, parce qu’il a montré aux gens de rien ne changera, et par conséquent ils devraient partir ailleurs, une trahison parce que c’est son dauphin, Bazoum Mohamed qui récoltera les pots cassés. Je suis certains qu’uax prochaines élections le PNDS n’obtiendra même pas la 4ème place et personne, sauf Dieu n’empêchera à Hama Amadou de devenir le prochain président du Niger, à moins qu’il ne trouve une astuce pour le disqualifier. La 4ème déception c’est qu’il nomme des ministres qui ont une haine vertes contre ses propres frères et parents (je n’en suis pas un , mais je ne cieteria pas non plus sa région d’origine que vous connaissez tous). A titre d’exemple, voyez comment Mme Ali Mariama a humiliés tous les cadres de Tahoua qui sont majoritairement enseigants avec la complicité de son épouse, il n’a pu rien faire au moins pour rappeler à l’ordre cette dame afin qu’elle respecte un peu plus ses frères, même ceux des autres. Aujourd’hui encore, le pire est en train de se reproduire avec Marthé, un faut docteur qui a compris que pour bien gérer et voler le peu de moyens alloués à l’éducation, il faut au préalable étouffer tous les cadres de Tahoua, cela apeurera les cadres des autres régions lorsqu’ils verront que même ceux de la région du président qui a amené plus de 40% de voix ayant permis d’être où on est n’ont pas pu échapper à son douloureux châtiment. La 5ème déception, c’est jamais les enseigants n’ont été aussi insultés, humiliés, et de mémoire d’homme aucun homme politique ne les a fait souffrir plus que ce régime, alors que ce sont eux les enseignants qui ont promu ce parti, qui l’ont fait connaître dans les contrées les plus reculées de ce pays. Aujourd’hui on les traite de voleurs alors qu’ils ne gèrent rien et sans prouver ce qu’ils ont volé, on coupe injustement leurs indemnités, on les menace, on les met dans une insécurité sans commune mesure, etc. Les enseignants constituent 45% de l’effectif des fonctionnaires du Niger, suivis des cadres de la santé qui sont 23% à peu près. Aucun parti ne peut gagner les élections dans ce pays en perdant les voix des enseignants, surtout qu’ils sont en contact direct avec la population qu’ils arrivent à convaincre quelque soit l’argent qui vous leur donnez. 2021, c’est comme demain, nous vous assurons que nous vous payeront de la même manière, sinon pire que vous nous avez traités durant les 10 ans.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*