Accueil / ACTUALITE / Au Niger, les manifestations se poursuivent contre la loi de finances

Au Niger, les manifestations se poursuivent contre la loi de finances

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Niamey et dans les grandes villes du Niger pour demander l’abrogation de la loi de finances 2018 qu’elles jugent « antisociale ». Elle réclament en outre le départ des « forces étrangères » basées dans le pays.

« À bas la loi de finances scélérate ! », « À bas la loi de finances injuste! », « Forces étrangères à bas! », « Armées française, américaine et allemande, allez-vous-en ! », ont scandé à Niamey les manifestants, qui répondaient à l’appel d’une coalition d’organisations de la société civile.

Pour la première fois, l’opposition politique et trois centrales syndicales (sur la dizaine que compte le pays), avaient appelé leurs militants à prendre part à la manifestation. « Nous avons le devoir historique de poursuivre la lutte jusqu’à la satisfaction de nos justes et légitimes revendications », a lancé Nouhou Arzika, un des principaux meneurs de la contestation.

Il a qualifié de « forces d’occupation » les bases militaires étrnagères, notamment américaines et françaises, présentes au Niger dans le cadre de la lutte contre les jihadistes, demandant leur « départ ».

Contre-manifestation le 4 mars

Des manifestations similaires ont eu lieu dans plusieurs villes comme Zinder et  Maradi (centre-sud), à Tillabéri et Tahoua (ouest) et Dosso (sud), a indiqué Ali Idrissa, un autre organisateur, et une autre manifestation contre la loi de finances est programmée le 11 mars.

« Nous irons jusqu’au bout », a martelé Mariama Gamatié Bayard, la cheffe du Front de l’opposition indépendante (FOI), dont la justice a libéré mardi sept militants, arrêtés le 4 février lors d’une précédente manifestation. Alhassane Intinicar, le porte-parole du FOI, a toutefois écopé d’un mois de prison avec sursis et 20 000 francs CFA (30 euros) d’amende.

Pour répondre à ces vagues de protestation, la coalition des partis au pouvoir prévoit une contre-manifestation le 4 mars. « Les (nouvelles) mesures fiscales n’ont rien d’excessif » et certaines répondent à une directive de 1998 de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) déjà en vigueur dans les huit États membres, avait affirmé mi-janvier le ministre de l’Intérieur, Mohamed Bazoum, un proche du président Mahamadou Issoufou.

À propos de l'Auteur

Par AFP / (Jeune Afrique)

À propos Administrateur

22 plusieurs commentaires

  1. Malheureusement cette opposition prend le chemin de la facilité: être contre tout.
    Le travail de l’opposition n’est pas seulement de déconstruire, il faut des propositions.
    Et là, quelle faiblesse…quelle manque de réalisme.

  2. Bonjour à tous,

    Les politiciens vont encore et toujours divisé et opposé les nigériens. Et tout le monde sait que la marche que va organiser la MRN est juste une farce pour tromper les gens mal avertis. C’est l’argent du contribuable qui sera utilisé pour amener des gens de différentes contrées de Niamey et des alentours pour gongler le nombre de participants à la marche. Ils l’ont fait à plusieurs reprises, et ça va se répéter le 04 Mars.
    Vous voyez bien combien ces gens n’ont pas la moindre morale d’utilisation de l’argent publique.
    L’argent qui sera distribué aux badauds politiques (ministres, SG des ministères, etc…) et les badauds de la rue aurait du être utilisé pour:
    – acheter des médicaments pour les hôpitaux publiques
    – épurer les arriérés de salaires de certains fonctionnaires
    – nettoyer les grands centres urbains
    – acheter des vaccins….
    – etc….

    Et le président de la république ? Qu’est ce qu’il doit faire dans toute cette cacophonie ? Lui qui est président de tous les nigériens, lui qui se dit rassembleur ?
    N’est il pas mieux qu’il prenne son courage à deux mains pour faire en sorte que les deux camps (opposants et supporteurs de la loi de finance) se réconcilient pour le bien être de tous ?

    – Pourquoi MI ne fait rien et absolument rien par rapport à cette loi de finance ?
    – Pourquoi le gouvernement ne réduit pas son train de vie pour donner le bon exemple ?
    – Pourquoi le sacrifice tant évoqué et tant demandé au peuple n’est pas demandé aux politiciens et politicards ?
    – Pourquoi les maigres ressources sont dilapidées par un petit nombre ?
    – Pourquoi…..?

    Bref, qu’il ait loi de finance 2018 ou non, avec cette génération de politiciens rien ne vas se passer au Niger en termes de développement…

    • C’est tout un peuple qui développe un pays et non ses dirigeants.

      • Bonjour,

        Les dirigeants donnent l’exemple à suivre. Le peuple veut developper le pays, mais les soit-disant dirigeants ne creent pas les bonnes conditions, et de surcroit creer les conditions du sous developpement du pays.

        • Les dirigeants ont un grand rôle à jouer sans doute. Mais soyons honnêtes. Vu nos comportements de méchanceté de nuisance de haine il sera difficile de faire avancer ce pays.
          Ce qu’on dit sur les dirigeants on l’a dit à Ousmane BAARE Tandja.
          Nous ne cherchons pas à construire,à avancer mais à nuire, à maudire, à médire à détruire.
          Vu nos agissements Seul ALLAH peut sauver ce pays.

  3. Avec tout ça nous avons toute la chance de garder notre place dans le classement des nations du monde.

  4. pauvres nigériens

    Ha ha ha pauvres nigériens dan dangui, dan dangui, encore et encore.
    Pauvres nigériens, misérables démocratie.
    Et nous restons la risée de la communauté internationale….
    Hi hi hi

  5. Depuis 1990 :
    Deux (2) coups d’Etat, deux transitions chaotiques et combien de rebellions armées, combien de grèves, combien de marches, combien de déclarations incendiaires….
    Décidément notre dernière palace en IDH nous l’avons pas volées. C’est même un mystère que ce pays soit encore debout.

  6. 1. Pauvres nigériens, pauvre Niger, pauvre pays dont les enfants sont toujours en train de s’insulter depuis 1990, depuis l’avènement de cette maudite démocratie.
    2. Pauvre pays qui a toujours occupé l’une des quatre dernières places en termes de l’indice de développement humain
    3. Pauvre Niger, pauvre pays dont les enfants n’excellent que dans la zizanie
    4. Pauvre Niger, pauvre pays dont les enfants se vouent une haine viscérale sous le fallacieux prétexte de lutte démocratique
    5. Pauvre Niger, pauvre pays dont les fils préfèrent leur démocratie zizanie au développement de leur pays.
    6. Vous avez dit pauvre Niger?
    7. Pauvre Niger, qu’Allah te sauve de la médiocrité de tes enfants. AMEEEEEN!

    • 2 coups d’Etat, deux transitions chaotiques et combien de rebellions armées.
      Décidément notre dernière palace en IDH nous l’avons pas volées. C’est même un mystère que ce pays soit encore debout.

    • Dans les cas nous n’avons honte de rien. Même que notre pays soit toujours dernier en IDH.

  7. LONGUE VIE AU PRESIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU

  8. RAPPEL :MESSAGE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PENDANT LE MOIS BENI DE RAMADAN A LA RUPTURE DU JEUNE .MAJORITE COMME OPPOSITION JE VOUS AIMME TOUS A DIT LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE .BON OU MAUVAIS ON RESTE AVEC LE MIEN.LA SEULE VOIX POUR VIDER TOUT CONTENTIEUX RESTE LE DIALOGUE .SE VOIR C EST BIEN DISCUTER C EST MIEUX.LE MUSULMAN C EST DANS LE COEUR ET LA FOIE.ENCOURAGEONS LE PRESIDENT A TRAVAILLER IL FERA DU NIGER UNE VITRINE.

  9. President of Nombia

    Le 4 mars le pouvoir publique va utiliser l’argent du peuple pour mobiliser le peuple contre le peuple. Tous les ministres, tous les SG des ministères, tous les DG nommés politiquement, tous les présidents des institutions, tous les directeurs des services publiques et leurs adjoints, seront au rendez-vous du 4 mars. Qui sera absent au RDV, au risque de se voir sanctionner? Déjà, un budget de 76 000 000F circule pour la mobilisation de la base.

  10. La charge de l’Etat nous coute enormement d’argent, le problème est loin d’être la loi de finance 2018, qui ne voudra pas cotiser pour la santé, l’éducation, la sécurité, l’agriculture, les routes etc????mais nous cotisons pour permettre à quel qu’uns de vivre aisément sans reelement travailler pour nous!!!!80% de l’argent cotisé à travers cette loi de finance ira encore rendre plus douce la vie de certains nigériens!!!!

    corruption, facilité, fausseté, paresse, etc sont au cœur de la vie quotidienne des nigériens…

    Le Niger ne pourra jamais, au grand jamais se développer ou même être en voie du développement avec de tels comportements….en tout cas qu’ils soient de l’opposition, du gouvernement, de la société civile etc, ils n’ont aucune alternative pour sauver ce pays….chacun fait du bruit pour sont unique intérêt… d’ailleurs, nous avons vu des gens faire du bruit chaque année pendant 5ans pour dénoncer la mal gouvernance, la tricherie etc mais au cours du second mandat, ils ont été appelés pour manger et fermer leurs grandes gueules: cas Seyni Omar…..Nous avons aussi vu des gens défendre chaque année pendant 5ans que le régime 7 a fait mieux que tous les régimes précédents et à peine éjecter du gouvernement ils ont changé de langage et le même régime 7 meilleur est redevenu le plus nul: cas de Amadou Cissé….Nous avons aussi vu des gens à l’assemblé nationale dire que le régime 7 est travailleur et prêt à relever les grands défis du Niger et à peine forcer à quitter le perchoir de l’assemblée et puis ensuite le pays, ils ont traité ce même régime par le pire régime qu’a connu le Niger: cas Hama Amadou…..et ça continu….

    tout ça pour dire que les nigériens en général sont préoccupés d’abord par leurs intérêts personnels égoïstes toujours et jamais le Niger ne compte….

    • pauvres nigériens

      Cette critique s’adresse à nous tous.
      Nous ne travaillons pas assez.
      Nous refusons les sacrifices
      Nous pensons pouvoir vivre avec l’épargne des autres.

    • Nous voulons, nous exigeons que l’Etat intervienne pour offrir une meilleure éducation, un système de santé irréprochable, des routes au bitume moelleux et que sais-je d’autres, mais nous ne voulons surtout pas payer d’impôts ou la moindre taxe. N’avons-nous pas une attitude un peu « légère »…?!

      La manifestation contre la loi des finances a également abrité nombre de contestataires contres la présence militaire étrangère, pourquoi ? Ce sont les soldats venus d’ailleurs qui ont voté à cette loi à notre assemblée ?!

      Il serait temps que cesse le règne des charlatans de toutes sortes et que enfin, les Nigériennes et les Nigériens fassent preuve de bons sens et de retroussent leurs manches pour faire avancer le pays.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.