Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / Boucle ferroviaire du Niger: bye bye Bolloré, bonjour la Chine

Boucle ferroviaire du Niger: bye bye Bolloré, bonjour la Chine

Le groupe Bolloré a entamé puis suspendu la construction de cette boucle ferroviaire. © DR

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire français Challenge, le président béninois, Patrice Talon,  estime qu’il faut que Bolloré sorte du grand projet ferroviaire de la boucle du Niger.  Long de 3000 km, ce chantier pharaonique attribué au groupe français en 2013 n’a pas avancé depuis, empêtré dans un bras de fer judiciaire.

Les magistrats ont donné raison au rival de Bolloré, l’homme d’affaires béninois Samuel Dossou, qui estime avoir des droits concédés antérieurement par le gouvernement béninois. «Il faut sortir de cet imbroglio juridique, souligne Patrice Talon. Les deux opérateurs doivent se retirer, à l’amiable, du projet. Et il faudra qu’ils soient indemnisés de façon équitable », rapporte Challenge.

Pour Patrice Talon, seule la Chine est capable de réaliser un tel projet de 3 milliards d’euros, qui doit relier Cotonou à Abidjan en passant par le Niger et le Burkina Faso. Pékin a d’ores et déjà donné son accord de principe.

Reste à savoir comment Paris verrait l’intrusion de l’Empire du Milieu dans son pré-carré pour réaliser un projet français datant de 1905.

À propos de l'Auteur

Par Albert Savana (financialafrik.com/)

À propos Administrateur

5 plusieurs commentaires

  1. une information qui me réconforte trop . je suis tunisien expatrié au Niger frère. j’ai fait 15 ans de carrière aux chemins de fer tunisiens. j’ai trop aimé ce secteur de transport que je considère le meilleur pour le transport de masse (voyageurs et marchandises) sur les grandes distances. il est aussi, à mon sens le meilleur moyen d’intégration entre les peuples. et dire que nous cherchons de nos jours à établir et renforcer les groupements régionaux sur le continent africain et instaurer par la même la zone de libre échange africaine.
    dans ce contexte le chemin de fer sera d’un grand apport dans la concrétisation de ce voeu combien cher à tout citoyen africain.
    un projet de cette dimension sera vite réalisé s’il est confié aux entreprises chinoises qui ont fait leurs preuves en la matière un peu partout dans le monde et même sur le continent africain.
    combien je souhaite que ce projet voie le jour dans les quelques prochaines années. il y va de l’intérêt des pays de la région et de l’Afrique tout entière.
    bon courage

  2. La dernière phrase du texte donne à réfléchir ! Un chemin de fer attendu depuis 1905, nous sommes « un pré-carré ». Attendons le bon vouloir de la France !

  3. Il y a longtemps que nous avons tiré la sonnette d’alarme, Bolloré n’est pas la solution, c’est plutôt un problème.
    Il serait hautement souhaitable que les pays concernés par ce projet acceptent d’un commun accord de confier la construction de ce chemin de fer longtemps attendu par nos populations, à la Chine.

    • les issoufou qui se soucient plus des interets personnels de bollore et de la france au detriment de ceux de leurs pays pensent et font le contraire.

  4. …SAUF QUE PATRICE TALON EST SEUL….FACE A BOLLORE , SES AMIS -PRÉSIDENTS D’AFRIQUE ET LA FRANCE!!!!

Répondre à WAJDI MSAAD Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.