Home ACTUALITE Cabale médiatique contre le ministre de la santé publique : Des grincheux qui n’en veulent pas des principes et du bon travail !

Cabale médiatique contre le ministre de la santé publique : Des grincheux qui n’en veulent pas des principes et du bon travail !

Pour avoir pris et même ordonné les dernières décisions que l’on sait dans le secteur national de la santé, le ministre Illiassou Idi Mainassara, même fort de statut personnel de médecin d’Etat ne cesse d’être  » peint en noir  » dans les colonnes de certains organes de presse de la place et les fameux réseaux sociaux. Oui ! Une cabale contre la personne du ministre… Les critiques ne font pas cas de mesures prises, de leur portée et importance en relation avec la santé publique, celle de tous les Nigériens pour être précis.

En effet, qui peut trouver à redire sur le fait qu’une officine de produits médicaux (une pharmacie si vous voulez), qui vend des produits périmés aux usagers, soit fermée ? Puis alors, si le nombre de ce type d’établissements est important dans une ville, ne sommes-nous pas dans une situation de réel danger ? Le ministre de la santé, lui n’attend point et sait prendre un taureau par les cornes. Il sait à l’avance que s’il prenait sur lui, la responsabilité d’une telle action, que celle-ci allait faire de nombreux mécontents et même que  » les sanctionnés  » allaient jaser pendant longtemps.

Ce faisant, ils perdent leur temps, puisque le ministre Illiassou Idi Mainassara n’est pas ce genre de responsable qui badine avec les principes. Son travail, il le ferra avec beaucoup de détermination, ce qui témoigne par ailleurs de son grand sens de responsabilité. Il attend des autres en retour qu’ils accomplissent bien, les rôles et missions dont ils ont les charges. Hier seule ment, c’étaient des cliniques et autres cabinets médicaux de la place de Niamey qui ne disaient pas la réalité de leurs prestations offertes qui avaient été fermées et aujourd’hui c’est le tour de plusieurs pharmacies.

Cela ne signifie rien d’autre que  » la méthode du Docteur Illiassou Idi Mainassara « . Son intention véritable est d’assainir le milieu médical national, de le rendre performant et surtout au service de tous les Nigériens. Voyez vous-même un fait établi: Dans le tout récent classement de l’IDH du PNUD, la place peu reluisante occupée par notre pays se justifie par des grosses insuffisances dans la gestion de notre système de santé national et aussi celles dans le secteur de l’éducation.

Ce qui signifie tout simplement qu’il s’agit d’un secteur de la plus grande importance pour tout pays moderne. Toutes les mesures déjà prise par le passé et mêmes celles plus récentes ne sont adoptées que pour améliorer de façon sensible et durable notre système de santé au plan national. Certes, les vieilles habitudes perdurent, mais l’actuel ministre de la santé lui est un homme déterminé et surtout très exigeant en son domaine de compétence.

Pas donc de failles, de petites faiblesses pour ne pas heurter l’égo de quelques individus, et surtout sévir contre les tricheurs et autres mauvais prestataires ….tels sont les maîtres-mots qui guident et orientent les actions du ministre de la santé tout le temps qu’il dirigera le département ministériel de la santé. Il s’agit là aussi d’un principe fort. D’une sorte de label Illiassou Idi Mainassara.

Qu’importe alors les railleries des uns, les larmes de crocodile des autres, il fera le ménage !

C’est dire qu’il faut plus que quelques écrits mensongers pour ébranler le calme royal du ministre de la santé. Ce qu’il sait et ce qu’il ferra, les jours et mois à venir, seront des actions, des activités exclusivement au profit de notre système de santé publique qui a trop souffert de laisser-aller ou même d’indifférence de la part de ceux-là mêmes qui en avaient la charge. Il faut que tout change que toutes ces inepties cessent affirme le ministre de la santé publique. En plus, il a instruit les responsables à tous les niveaux de sanctionner quiconque auteur d’une faute ou d’une indélicatesse.

D’ailleurs, en ce qui le concerne, il a déjà donné le ton des sanctions lors des derniers examens uniques de certification en rejetant purement et simplement, le dossier de son propre neveu. Mieux, à l’HGR (Hôpital Général de Référence de Niamey) où un de ses beaux-frères fut pris dans une indélicatesse, le ministre n’a même pas hésité à le vider des lieux….Juste un ou deux exemples majeurs en termes de sanction ! Désormais, les choses sont différentes. Il est question d’une nouvelle gestion du système.

Des actions et activités avec lesquelles il faudra assez souvent compter et elles porteront les traces du docteur Illiassou Idi Mainassara……

[author ]Zabeirou Souley (TEMPS N° 126)[/author]

12 Comments

    1. Avec tout le respect que je vous dois, le  » j’ai appris qu’il est… » ,fait de vous un mauvais juge. En bon citoyen , Exigez de ceux qui vous informent des preuves. Vous remarquerez qu’ils se méfieront de vous, car, ils ne pourront pas vous induire en erreur. Merci !

  1. C’est bien ce que le Ministre fait, mais on a l’impression qu’il s’active plus sur le privé (cliniques et pharmacies) que sur le public (hôpitaux et CSI). La majorité des nigériens se rend dans les services publics et c’est là bas qu’il faut instaurer une gouvernance exemplaire afin que l’accueil des patients soit amélioré, les produits de première nécessité soient disponibles, que chaque commune dispose d’au moins un médecin. D’ailleurs à un moment, des médecins ont été affectés dans des CSI des communes rurales, la majorité de ces médecins n’a pas pris fonction et rien ne s’est passé. Pourquoi axer ses efforts uniquement sur le privé au détriment du public?

  2. Il n’a pas à s’intéresser aux critiques négativistes pour perdre son temps alors que les produits manquent dans nos hôpitaux et dans nos pharmacies. Conséquence, nos enfants meurent en cascade à cause du simple palu…

  3. Avec les nigériens: vous ne faites rien, ils vous critiquent, vous faites quelque chose, ils vous traitent de vaniteux. Donc en n’ayant pas peur de prendre des décisions et de trancher objectivement (il me semble que c’est objectif), Mainassara fait du bon boulot, tout comme Mamoudou à Niamey Nyala (il essaye mais c’est clair qu’on doit s’y mettre tous pour que ça marche..). Attention cela ne signifie pas que pour le premier cas qu’il ne peut pas faire mieux. Mais entre nous pour beaucoup de ministres il s’agit de faire semblant en faisant « des visites dans les services déconcentrés de leurs ministères » et en « prenant bonne note ..etc ». Lui au moins tranche surtout dans un domaine sérieux, très sérieux.
    Donc courage monsieur Mainassara et pour utiliser une expression amusante « les jaloux vont maigrir.. ».
    Pour être honnête (préjugé quand tu nous tiens), je pensais après sa nomination qu’il s’agit d’un « Manzeur » mais je pense que ça bosse aussi.

  4. Au fait quand le journaleux cite les déboires des parents du Ministre ( un recalé par insuffisance et l’autre de l’hôpital de référence parvenu d’ailleurs la bas par la voie dont on sait ,pour indélicatesse) c’est mal le servir et mieux lui faire du tankata feri en plein et le présenter dans sa triste réalité.En fait votre ministre fait trop de bruit ,il ne travaille pas ou travaille mal tout au plus: le choléra qu’on arrive pas à circonscrire,le paludisme qui fait des ravages et tant d’autres choses dans le fonctionnement du ministère de la santé.Le MNDS dans le cadre de la gestion du pays à travers la MNR doit proposer au Président ISSOUFOU des cadres de grande valeur et affable dont il recèle et non de petits parvenus et vaniteux comme un bouc de cinq années qui vont plomber l’acte 2 de la renaissance.ISSOUFOU doit être bien regardant.D’ailleurs le remaniement tant souhaité du gouvernement et attendu de tous les vœux des nigériens sera l’occasion de débarquer les ministres corrompus et autres gouverneurs et directeurs nationaux et généraux incompétents et voraces.ISSOUFOU doit réagir c’est la seule voie pour lui pour terminer en beauté .

  5. Si le Ministre du Gouvernement du demissionaire PM Brigitte Issoufou Rafini est certain d´etre sur la bonne voie, alors pourquoi s´embarasser des critiques?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Hama Amadou à Niamey…

L’ancien président de Lumana Monsieur Hama Amadou est arrivé cet après-midi à Niamey en co…