Home ACTUALITE Campagnes des Vaccinations de masse au Niger, un pari gagné par le gouvernement…

Campagnes des Vaccinations de masse au Niger, un pari gagné par le gouvernement…

Notre pays, le Niger a organisé deux (02) campagnes importantes de portée nationale contre deux terribles maladies qui font des ravages chez les enfants en particulier mais également chez les autres tranches d’âges, sous l’impulsion de Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou.

Ces deux campagnes concernent la vaccination contre la méningite à méningocoque A organisée en début de l’année 2019 et qui a touché plus de 7 millions d’enfants  âgés de 1 à 7 ans sur toute l’étendue du territoire national et la vaccination contre la rougeole du 13 au 19 septembre 2019 qui va toucher près de 5 millions d’enfants âgés de 9 mois à 5 ans .

Ces  deux campagnes ont coûté environ 20 milliards de fcfa ( vaccins , consommables et coûts opérationnels) et financées par l’Etat et ses partenaires ( GAVI , OMS, UNICEF etc….) .

Si ces campagnes ont pu être organisées en 2019 , c’est du fait de l’engagement  du Président de la République qui tenait non seulement à améliorer et préserver la santé de sa population mais surtout de la promesse qu’il a fait de réduire la mortalité des femmes et des enfants, la santé qui constitue un axe majeur de son  Programme de Renaissance.

Il vous souviendra que le Chef de l’Etat a été sacré champion mondial de la vaccination par l’alliance GAVI en 2018 , et ce grand  partenaire a demandé au Président issoufou Mahamadou d’accepter d’être champion de la vaccination au vu des résultats encourageants enregistrés ces 5 dernières années par son pays  sous son leadership suite à une évaluation indépendante menée au Niger qui a relevé plusieurs résultats confortables dont on peut citer entre autres
 le taux de couverture VACCINALE est au-delà de 90% au Niger ; l’augmentation et le paiement régulier du cofinancement des vaccins du PEV de routine ;  l’augmentation des vaccins du PEV de routine qui passent du simple au double ( de  7 vaccins contre 7 maladies  en 2010 à  14 vaccins contre 14 maladies en 2017 ) ; l’éradication du tétanos néonatal et maternel ; la réduction importante des cas de rougeole passant de 60.000 cas a 1500 cas  confirmés en 2018 et  la certification du Niger indemne du poliomyélite a virus sauvage en 2017 par l’OMS etc……

L’alliance GAVI a demandé au Président de la République Issoufou Mahamadou d’être le porte-parole des enfants du monde et en particulier des enfants africains pour la mobilisation des fonds en faveur de la vaccination.

C’est ainsi qu’il a animé un panel de haut niveau devant des Chefs d’Etat, des chefs  des gouvernements et des partenaires techniques et financiers lors de la conférence internationale pour la mobilisation des fonds GAVI en 2018 aux Émirats arabes unis.

Également pour ces mêmes raisons et tout récemment au Japon lors de la conférence internationale TICAD Japon 2019, le Président issoufou a en tant qu’invité d’honneur, animé une conférence de haut niveau sur le financement de la vaccination en compagnie de ses homologues Chefs  d’état du Sénégal, du Ghana, de la Centre Afrique et du Mali.

Lors de cette conférence du Japon, le Président Issoufou Mahamadou a indiqué que « la vaccination est le meilleur moyen de lutte et de la prévention des maladies, investir dans la vaccination c’est investir dans le développement).

Cette phrase du Chef de l’Etat a été rappelée par le ministre de la Santé publique, Dr Illiassou Mainassara dans   son allocution du lancement de la campagne nationale de lutte contre la rougeole au Niger  lancée au niveau du Centre de  Santé Intégré du quartier Madina de Niamey le jeudi 12 septembre 2019 , devant des parlementaires, des membres du gouvernement, des partenaires techniques et financiers , des élus locaux et chefs traditionnels et religieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT…

Le mardi, 10 décembre 2019, des groupes terroristes lourdement armés ont attaqué le Poste …