Accueil / ACTUALITE / Ce n’est pas la France qui va dicter au Gouvernement du Niger la politique qu’il doit faire, déclare le Ministre Kalla Moutari…

Ce n’est pas la France qui va dicter au Gouvernement du Niger la politique qu’il doit faire, déclare le Ministre Kalla Moutari…

Au cours de son séjour en Europe, le Ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari s’est entretenu avec la presse internationale. Au de cet entretien, il a abordé plusieurs questions intéressant la vie de la Nation, notamment la visite officielle du Président de la République Issoufou Mahamadou en France, les agitations de certains acteurs sociopolitiques au Niger et à l’extérieur, la lutte contre le terrorisme à travers le G5 Sahel et les futures échéances électorales au Niger.

Dans un langage franc, tranchant et sans faux fuyant, le Ministre Kalla Moutari  a souligné que la coopération entre le Niger et la France est  très riche et très forte, que cette visite officielle est un énorme succès. Sur le G5 Sahel, il a affirmé que l’opérationnalisation est en déjà en cours et que 4 opérations ont été menées au fuseau centre. Mais la lutte contre le terrorisme exige d’énormes moyens. Sur la question de la nébuleuse Boko Haram, il a reconnu que malgré les succès certains enregistrés contre cette secte maléfique, Boko Haram demeure encore nuisible, car c’est une guerre asymétrique.

S’agissant de la question des acteurs de la société civile dont certains gardent prison, le Ministre Kalla Moutari a estimé,  «qu’ un Etat qui n’a pas de règles ou qui ne respecte pas ses règles  est un Etat mort. Les  Nigériens qui veulent jouir des fruits de la démocratie, doivent savoir qu’il faut respecter les règles élémentaires de la démocratie et ces règles  ont été édictées par le législateur pour y être  appliquées.

Une manifestation interdite demeure interdite, tant que les moyens légaux n’ont pas dit le contraire.

Lorsqu’on brave l’Etat on doit en subir les conséquences et cesser de se plaindre. Je demande à ceux qui ont bravé l’Etat de faire amende honorable et de cesser d’ameuter des organisations internationales pour venir à leur secours, des organisations souvent fascistes. Il n’y a pas de prisonniers politiques au Niger ce sont des gens qui ont été arrêtés par la justice et qui doivent répondre devant la justice.

Mieux a-t-il martelé à l’endroit de toutes ces ONG qui s’agitent en France à travers des tracts  mensongers sur le Niger, «  Ce n’est pas la France qui va dicter au Gouvernement du Niger la politique qu’il doit faire, ce que nous faisons, nous le faisons conformément à nos lois.

Il ya des gens qui ont défié l’Etat et ce sont ces gens là qui sont confrontés à la rigueur de la loi, c’est tout. Un Gouvernement responsable ne se laisse pas défier par des éléments fussent-ils de la société civile. Sur le plan de la démocratie, nous n’avons pas de leçon à recevoir  de certains individus anti démocratiques. Ils sont mus par autre chose ».

Concernat la question d’un éventuel 3 ème mandat du Président de la  République, le Ministre Kalla Moutari a balayé cette question d’un revers de la main, « le Président Issoufou est un homme d’honneur, c’est un homme de parole, il s’en ira en 2021, n’en déplaise à ceux qui ne voudront pas voir le Président Issoufou inaugurer cette étape historique pour la transition démocratique en Afrique ».

À propos de l'Auteur

Garba Mairigia (Web Contributeur) (Tamtam Info News)

À propos Administrateur

15 plusieurs commentaires

  1. Mdr. de vrais comédiens…

  2. Je n’ai rien trouvé dans les journaux africains sur le drame de l’Aquarius, pourquoi ?
    Merci de me répondre et bien à vous

    • 1. Vous avez raison.
      2. Mais comme d’habitude nous laissons les autres agir à notre place, pleurer à notre place, créer des emplois à notre jeunesse à notre place.
      3. En un mot nous acceptons avec joie d’être les objets de notre histoire que les autres font à notre place.
      4. Pendant ce temps nous nous insultons, nous nous haïssons,.
      5. Et c’est à ces actions de destruction mutuelles que nos journaux sont occupés.
      6. La preuve tous nos journalistes nigériens te diront: si tu n’insultes pas les nigériens ne te lisent pas.
      7. Dans ces conditions nos journalistes n’ont rien à f… des nègres qui meurent en mer par milliers.
      8. C’est aux autres d’en parler.
      9. C’est au grand homme blanc d’en parler lui qui nous conseillé de faire la démocratie.
      10. Et chez la démocratie c’est s’insulter à longueur des journaux….
      11. TU AS COMPRIS?

  3. C’est ce qu’ils disent..J’admet Issoufou comme mon president et comme le president de la republique du Niger..Mais il ne sera pas a mesure de construire mon pays comme prevus..Le gouvernement a lui seul ne peut pas construire un pays,plutot ensemble avec son peuple..Il faut payer les fonctionnaires,et ceux ci contruiraient le pays eu meme.

    • Les nigériens s’assoient tranquillement dans les fadas pour insulter critiquer et attendre les autres leur construisent le Nigerr

  4. Questions existentielles: sommes nous des peuples normaux?
    Sommes-nous des peuples comme les autres?

    Contrairement aux asiatiques qui eux maîtrisent leur destin, chez nous les nègres la démocratie (ce machin que nous imposé le grand homme blanc)
    – est plus importante que notre unité
    – est plus importante que notre avenir
    – est plus importante que notre dignité en tant que peuple
    – est plus importante que le développement de nos pays
    Ainsi chacun de nous ne parle que de la nécessité de sauvegarder la démocratie sans aucune référence au développement comme si nous mangeons la démocratie.
    D’un côté nous sauvegardons la démocratie et de l’autre nous bradons l’essentiel c’est à dire notre dignité, notre honneur, notre avenir et celui de nos enfants.
    Et nous trouvons normal de faire ce que les autres trouvent comme indigne : nous mendions.
    Une question et une seule : sommes-nous des peuples comme les autres ?
    Question subsidiaire : sommes-nous des peuples normaux ?

  5. SOMMES NOUS COLLECTIVEMENT CAPABLES DE FAIRE L’EMPRUNT INTELLIGENT?

    Les peuples asiatiques constituent pour nous de très bonnes références.
    1. Ce qui se passe en Asie (les USA obligés de négocier avec la Corée du Nord) montre que :
    2. L’avenir appartient aux peuples qui ne se contentent pas de tendre l’autre joue
    3. L’avenir appartient aux grands peuples capables de dégager des ambitions et d’y rester fidèles
    4. L’avenir appartient aux peuples qui savent faire leur unité face à l’adversité pour envisager collectivement l’avenir : vaincre ensemble ou périr ensemble
    5. L’avenir appartient aux peuples qui savent contenir leur haine réciproque, pour aller à l’essentiel c’est à dire sauver l’honneur et la dignité
    6. L’avenir appartient aux peuples capables de sacrifices pour atteindre leurs objectifs communs
    7. L’avenir appartient aux peuples qui ne se contentent de chercher à manzer
    8. L’avenir appartient aux peuples qui refusent de tendre la main
    9. L’avenir appartient aux peuples qui disent que : dans ce monde personne n’a, tout le monde cherche
    10. L’avenir appartient aux peuples qui ne se contentent pas de gémir quotidiennement face à l’adversité

    NB : Tous les peuples qui ont opté pour des querelles intestines quotidiennes, pour la division, pour la paresse, pour la haine réciproque, pour le gain facile,… tous ces peuples resteront les objets de leur propre histoire…
    A bon entendeur….

  6. Nouhou est un voyou; Regarde ce qu’il disait de Tazartche mais nuitamment il parti prendre quelques millions de Tanja et Hop il est considéré comme le dromadaire de la marche.L’histoire rattrape les gens.

  7. Nouhou arzika est un martyr.il doit etre libere’!!!on ne peut pas les mettre tous dans un meme panier.il a eu a defendre maintes fois le regime en place.son cas est a revoir et en plus il est malade .c est le seul ki ose dire certaines verites sur les plateaux de television.sa place n est pas en prison. L etat doit revoir sa copie en les liberant (histoire d adoucir la situation ki n est pas du tout reluisante pour notre pays) .c est la fin du ramadan.cultivons l indulgence et le pardon quite a l etat de les surveilles apres

  8. Notre unique problème est que nous connaissons seulement nos droits tout en ignorant nos devoirs, et ça ce n’est pas de la démocratie . Tant que nous ne changeons pas nos attitudes Dieu ne nous donnera jamais un leader qui va nous satisfaire.

  9. Bravo, nous sommes enfin libres!

  10. On dirai que c’est uniquement à l’opposition ou à la société civile indépendante et défenseuse des valeurs démocratiques de respecter les lois du Niger et mettre à l’abri la majorité qui piétinent et défient chaque jour ces mêmes lois.

    • Sauf k certains d entre eux ont il est vrai, un esprit putchistes.ils ont maintes fois exhorter le peuple a l insurrection meme si le cas de nouhou arzika est un peu different.son cas doit faire l objet tout de meme d une certaine indulgence pour service rendu a la nation.il a ete a l avant garde de bcoup de luttes citoyennes(vie chere sous tanja, contre le pain gonfle par des produits nocifs a la sante, contre les agents des finances ki se croient des supers agents,contre les douaniers ki construisent des immeubles insolents sans k personne ne s emeuve etc

  11. Tu as rate l´occasion de fermer ton bec. Tu as parle pour plaire a ton patron et aux hyenes qui l´entourent mais tu n´as pas parle pour le Niger qui se meure du fois que ces lois que tu vantes ne sont ni respectees, ni appliquees sinon appliquees selectivement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*