Home ACTUALITE Célébration de la fête de Mouloud : Les fidèles ont prié pour la paix, la quiétude sociale et la prospérité

Célébration de la fête de Mouloud : Les fidèles ont prié pour la paix, la quiétude sociale et la prospérité

La Oumma Islamique du Niger a célébré la fête de mouloud le lundi 19 nombre dernier. La mosquée des Grandes prières de Niamey communément appelé mosquée Kadhafi est l’un des lieux où le Mouloud a été célébré dans la nuit du lundi au mardi. Plusieurs activités religieuses y ont été organisées, notamment, la présentation de la  »Sira »(la biographie du prophète Mohamed, paix et salut sur lui), son éloge, la lecture du Saint Coran et des Hadith, des rappels (sermon), des prières, etc.

A cette occasion des personnalités, dont le Premier Ministre, SE Birgi Rafini, le ministre de la défense, M. Kalla Moutari, le 4ème Vice-président de l’Assemblée nationale, M. Souley Idi, le président de la CNDH Pr Khalid Ikhiri, le gouverneur de la région de Niamey M. Issaka Karanta et plusieurs fidèles musulmans, ont effectué le déplacement de la grande mosquée.

La fête de Mouloud est organisée par les musulmans de la  » Firkhatou Tidjaniya » à l’occasion l’anniversaire la naissance du prophète
Mohamed (PSL) à qui la religion musulmane a été révélée pour sortir de l’humanité de ténèbres et la conduire vers la lumière.
En souhaitant la bienvenue au fidèles musulmans, le président de l’Association Islamique du Niger, Cheikh Djabiri Omar Ismail a imploré Allah, le Tout Puissant de combler le peuple nigérien ainsi que les autres peuples, de sa grâce et de sa bénédiction.

En outre, il a rappelé que, la commémoration de l’anniversaire du prophète de la miséricorde, Mohamed (paix et salut sur lui) est une grande occasion « qui nous est offerte pour réfléchir et méditer sur nos comportements dans le contexte de la vie actuelle afin de comparer et peser cela sur la balance de ce miraculeux hadith du prophète, rapporté par Buhari et Mouslim qui dit : « l’exemple des croyants dans leurs amours mutuels, dans leur solidarité et dans leur tolérance est similaire à l’organisme. Tant qu’un organe se plaint tous les autres membres du corps sont affectés».

Cheikh Djabiri Omar Ismail a rappelé le courage et la bravoure dont le prophète a fait preuve dans la résolution des problèmes de son époque. Ce qui, dit-il, doit nous interpeler à méditer et à comprendre que les difficultés et les problèmes contemporains auxquels on est confronté ne sont que des résultats de la méconnaissance des principes de l’Islam.

Heureux d’être parmi les fidèles en cette occasion commémorative, le Premier Ministre, SE Birgi Rafini a félicité toute la Ouma Islamique. « Nous remercions Allah soubhanahou wataala qui nous a permis de célébrer ce soir l’anniversaire de notre grand prophète (paix et salut sur lui). A cette occasion je voudrais souhaiter mes meilleurs vœux à toute la Oumma Islamique, en particulier les musulmans du Niger.

Je souhaite que la paix, le bonheur et l’unité s’installent dans notre pays », a dit le Premier Ministre, Chef du gouvernement.

Peu après la lecture collective du noble Coran, les fidèles ont prié pour que la paix, la quiétude sociale et la prospérité descendent sur l’humanité toute entière et le Niger en particulier.

[author ]Abdoul-Aziz Ibrahim Souley (Stagiaire) (ONEP)[/author]

3 Comments

  1. Il n’y as plus clair à comprendre que l’attitude de l’Ennemi des enfants d’Adam sur les gens doués de sens et de compréhension. Pourquoi les serviteurs d’Ibliss, au lieu de se repentir pour se faire pardonner leurs erreurs, les ennemis des croyants, restent têtus au caillou à la place du cœur et aux oreilles bouchées de plomb? Tout simplement, leur Maître le Démon s’est installé sur la commande pilotant leurs pensées afin de les manipuler pour les aiguiller vers l’égarement. De toute l’histoire de l’humanité, ceux qui ont choisi ce bas-monde ont toujours été malveillants à l’égard des croyants. Quand, où, comment et pourquoi?
    Quand? Ignorant qu’Allah (swt) eut créé la toute 1ère Créature (l’Âme) de son officine/laboratoire « Qoune Feykoune », il demanda l’ignorant Ibliss de Lui apporter tout genre de terre, sable et limon issus du curage hebdomadaire (chaque veille de Vendredi) du Fleuve Salsabil du Paradis, fleuve dans lequel on y voit son image comme dans un miroir. cette autorité d’entre les Anges et les Djiins, s’exécuta. Ainsi lui ordonna le Seigneur Majestueux et Tout-puissant: « Malaxe et moule ces terres pour constituer la matière à la fabrication d’un corps ». Ibliss s’exécuta! Allah (swt) dit à Ibliss: « Donne telle forme à cette matière en forme de gomme »; Ibliss s’exécuta merveilleusement, car il était très intelligent tel une cyber-machine. À la fin, Dieu Allah (swt) accorda un temps de repos aux présents dans sa Cour Sublime. Ensuite, le Créateur de la toute 1ère créature, sortit celle-là de son Secret et l’introduisit dans le corps-châssis en sable qu’Ibliss eut moulé dans la forme voulu par Allah (swt). le lendemain, Allah (swt) convoqua en Assemblée Générale extraordinaire, tous ses serviteurs qui ont répondu présents. À ce moment, Ibliss se croyant orgueilleusement très important, plus considérable que toutes les créatures présentes, il demanda ce qu’Allah (swt) veut faire de corps inerte. Seule réponse de l’Éternel Maitre de son Univers: « Vas avec tous les autres Anges et Djiins; bâtissez la belle belle et heureuse demeure dans laquelle, cette Créature princeps y vivra sans manquer de tous ce qu’elle désire de ma part ». Ainsi, Ibliss conduit tous les Anges, Djinns et Diables qui bâtirent le Paradis selon l’exact Plan d’Allah (swt). Au jour de l’inauguration de cette Sublime demeure prévue à la Créature fondamentale qu’ignore Ibliss et logée dans le corps qu’il eut moulé la veille, Allah (swt) ordonna à tous ces Diables, Djiins et Anges-ouvriers de se prosterner et adorer ce qu’on croit corps inerte. L’orgueilleux Ibliss refusa d’obtempérer car il se croit plus proche d’Allah (swt); donc, plus important que toute autre créature. Il ignorait qu’il y a cinq mille (5000) ans X quatre (4), soit vingt mille (20.000) années durant lesquelles, l’âme créée, fut équipée de la faculté. Cette capacité unique placée dans l’esprit de l’être humain pour alimenter son âme dans l’existence, lui permet de se placer au dessus des bêtes et autres animaux pour réfléchir afin de discerner le bien du mal et choisir la meilleure entre deux bonnes choses ou la moins pires de deux mauvaises. Pendant qu’elle eut reçu le souffle de la vie, l’âme se servit de sa faculté pour réfléchir et comprendre qu’en dehors de Celui qui est en sa face, il n’y a aucune autre existence car les points cardinaux, les haut et bas, le milieu, l’espace, l’air, la lumière et rien d’autre n’existe. Alors, elle attesta à l’Unique d’en sa face: « Ach »chahadu, Toi; tu es Al Ahad (Unique, il n’y a aucune autre existence à part Toi), Tu es As Samad (Absolu, sans ressemblance à qui et quoi que ce soit), Tu es Lam yalid (tu n’as pas enfanté car Tu n’es attaché à rien); Wa lam yulad (Tu n’as point enfanté, aucune autre créature n’est à tes côtés); Wa lamya kullahu qufu’an ahad (Rien d’autre ne Te ressemble). Allah (swt) satisfait d’elle car Il ne l’a créée que pour cette ferme attestation de foi, le Seigneur décida de créer d’autres créatures (Anges, Djinns et Diables) pour la servir car Lui Allah (swt) qu’on L’adore ou qu’on ne L’adore pas, Il a tout et est Maître de tout. Comme un chiot qui voit son maître ou un enfant heureux de voir son père vers lequel il court en s’accrochant à lui, tout fier; cette créature fondamentale conçue et matérialisée des Mains d’Allah (swt) et introduite dans le corps dit d’Adam, passa les estimativement 4×5000 années (alors que même le temps n’eut pas été créé) entrain d’exécuter des Roukou’ous et des Soudjouds 5000 ans en sa Face, 5000 ans à sa Gauche, 5000 ans derrière Lui, 5000 ans à sa Droite avant de se retrouver en sa Face pour Lui dire « Je t’adorerai toute mon existence pour m’avoir créé ». En souvenir de cet engagement de l’homme pendant ces 5000 x 4 années, Allah (swt) compléta l’homme de 2 x 5 doigts à ses mains et 2 x 5 orteils à ses pieds. Ainsi, Ibliss sait tout de l’homme sauf l’exact emplacement de l’âme; autrement, il l’aurait facilement retirée chaque que l’homme refuserait de le servir; d’où les serviteurs d’Ibliss – ces Bokoharamistes et autres aqmistes – ne peuvent qu’égorger ceux dont ils eurent tout fait sans réussir à les nuire; ce pour leur supprimer la vie en séparant leur tête où se trouve l’esprit de l’âme dans le corps. Aussi, rappelez-vous que depuis les temps immémoriaux, les agents d’Ibliss avaient toujours tué des Prophètes et des Saints hommes pour satisfaire leurs maitres grands serviteurs d’Ibliss dans ce bas-monde. Ainsi, Ibliss fut chassé du Gouvernement Céleste d’Allah (swt) et devint un maquisard qui guettait les serviteurs d’Allah pour les égarer du droit chemin. Dira-t-on de qui j’ai eu ces connaissances? sachez que les serviteurs d’Ibliss ont établi des règles et principes de façon que tout ce qui ne fut pas dit ou écrit par eux, n’est aussi pas vrai. S’ils n’avaient infiltré jusqu’à l’épicentre de la foi pure en se plaçant aux premières loges des bons, vrais, sincères et fidèles croyants juifs, chrétiens et musulmans dont ils combattaient; les serviteurs d’Ibliss ne réussiraient jamais à s’établir sur Terre, dans les foyers, entre amis et voisins en appliquant LA DIVISION POUR MIEUX REGNER. Ainsi, Ibliss savait bien mieux que l’homme, la Parole d’Allah (swt) est immuable et irrévocable. Avant de quitter le Palais Seigneurial d’Allah (swt), Ibliss dit ses doléances car il savait aussi qu’Allah (swt) s’est dit le Juste, l’Équitable qui ne lésine personne du moindre « zar’ra ». Alors il sollicita le Très-haut de lui accorder la puissance de réunir les idiots d’entre les Anges, les Djiins et les diables pour l’accompagner au séjour en Enfer. Ce sont tous ceux qui s’appelleraient des DÉMONS. Et, les démons tels des enfants jouant aux vidéos, s’installent sur la commande de l’esprit des gens pour débrancher les connectiques qui relient les croyants à leur Dieu Tout-puissant pour les brancher au réseau d’Ibliss qui les manipulent pour les tromper et les égarer. Depuis, Ibliss devint l’ennemi des enfants d’Adam (les humains) sur Terre. Voyez comment seules les régions des croyants sont attaquées par les faux jihadistes pour y causer tant d’ignominie! S’ils sont réellement pour la foi en Dieu, pourquoi n’attaquent-ils pas les gens des régions animistes ou mécréantes pour les convertir au judaïsme, christianisme ou à l’Islam? Le simple but étant d’égarer les croyants, seul Allah (swt) peut mettre un terme à leur perfidie. Qu’Allah (swt) nous en garde et nous protège et que nos autorités avec nous tous prions, prions et toujours prions afin de vivre, exister et mourir croyants.

  2. Allah Akbar…vive le Niger et ses habitants .Se soumettre à la vontonté de Dieu c’est le souhait de notre prophète bien aimé qui , sont grand souhait en est que les partisans de sa Al-ouma soient plus nombreux que ceux de tout les prophètes qui l’on précédé. Ne decevons pas notre guide spirituel collectif ,il nous aime tant.
    La 7eme République je prie que la lumière éclaire vos coeurs de mieux en mieux afin que vous puissiez nous dirigé vers le chemin de la vérité. Soyez sous la protection Divine.
    <> = Dieu rend aux prophète son souffle pour nous faire des bons souhaits

  3. Aucun besoin d’inventer une adoration qu’Allah et Son Prophète n’ont jamais établie, d’autant plus que nous ne sommes même pas capables d’accomplir toutes les actes méritoires autorisés. Par contre, les cours et les récits sur la vie et le comportement du Prophète (SAW) doivent être enseignés avec persévérance pour conduire les musulmans à penser continuellement à Lui (SAW) en adoptant Sa conduite dans tous leurs gestes et mouvements et en épousant ses attitudes dont certains critiquent malheureusement ( manière de s’habiller et port de barbe puisque le port du hijab et le salam ont été adoptés après rejet au dedut).
    Enfin, ceux qui qualifient les gens qui délaissent le mouloud de ceux qui n’aiment pas le Prophète (SAW), pensent-ils être plus croyants que les Sahabas comme Abu Bakr, Umar, Ali, Uthman, etc. (RA), qui ont tout sacrifié (maison, richesses, famille) pour le Prophète (SAW) ? Vous rendez-vous compte qu’ils sont dedans ? En vérité, aimer le Prophète (SAW) se limite à le suivre, respecter ses instructions, imiter ses attitudes et son comportement exemplaire autant que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Vers l’implication des média pour un renforcement de la participation citoyenne des femmes et des jeunes dans le processus démocratique…

Un Atelier sur l’identification des médias et Blogueurs pour un partenariat sur le renforc…