Accueil / ACTUALITE / Célébration de la Journée Nationale des Energies Renouvelables, édition 2017: les avantages des énergies renouvelables

Célébration de la Journée Nationale des Energies Renouvelables, édition 2017: les avantages des énergies renouvelables

Comment rendre hommage à un digne fils du Niger qui a consacré sa vie à la recherche scientifique pour permettre à notre pays d’être à l’avant-garde sur l’énergie solaire ? C’est l’équation résolue à travers la Journée Nationale des Energies Renouvelables qui a été instituée par Décret du 6 avril 1998 par le gouvernement pour rendre hommage au Pr. Abdou Moumouni Dioffo, rappelé à Dieu le 7 avril 1991.

Homme de grande valeur dont les travaux de recherche et les réalisations dans le domaine de l’énergie solaire sont mondialement connus et reconnus, le Pr Abdou Moumouni reste une référence en ce moment où le changement climatique fait peser des graves menaces sur l’humanité. Cette journée, édition 2017, placée sous le thème « Energies Renouvelables :

Opportunités, Choix et Défis pour le Développement », a été célébrée cette année dans les locaux du Central National d’Energie Solaire (CNES) ex-ONERSOL.

Hasard de l’histoire, c’est la ministre de l’Energie, Mme Moumouni Amina, fille de l’illustre disparu qui a parrainé la célébration de cette journée en présence de plusieurs sommités. Le monde bouge et change à grandes vitesses. Le changement climatique fait des ravages un peu partout. L’énergie une denrée essentielle pour assurer le développement d’un pays devient un facteur d’inquiétude, car certaines énergies font monter la température et menacent l’équilibre du monde. Les énergies alternatives deviennent la règle.

Notre pays à travers la célébration de cette journée nationale des Energies Renouvelables, également célébrée dans l’espace CEN/SAD veut retrouver sa place de pionnier. C’est pourquoi le Ministère en charge de l’Energie, veut profiter de cette occasion pour informer et sensibiliser l’opinion publique sur les avantages de l’utilisation massive des énergies renouvelables et cela à travers des émissions radiotélévisées ; des conférences débats ; des journées ouvertes ; des visites des stands dédiés à la recherche et au développement et l’encouragement des jeunes à se former dans les applications des technologies des énergies renouvelables.

Pour la directrice générale du Centre National d’Energie Solaire (CNES) Mme Siddo Mariama, grâce au génie du Pr Abdou Moumouni Dioffo, le Niger est l’un des précurseurs, voire pionniers dans le domaine des Energies Renouvelables en Afrique avec la création en 1965 de l’Office de l’Energie Solaire (ONERSOL), ancêtre de l’actuel CNES. La recherche développement était florissante et de nombreuses réalisations de l’échelle de prototype à l’échelle commerciale ont vu le jour, notamment les chauffe-eau solaires, les distillateurs, les fours et cuisinières solaires, le moteur spilling, etc.

Elle a ajouté que le défi du développement durable à travers la ressource solaire n’est pas insurmontable car : la ressource est abondante et constitue une des meilleures au monde avec un gisement de l’ordre de 5-7 Kw/m2/j ; la technologie est maitrisée ; les fonds verts sont de plus en plus disponibles et accessibles et la superficie du pays est suffisamment grande.

Quant à la ministre de l’Energie, Mme Moumouni Amina qui présidait cette cérémonie solennelle, le choix du thème « Energies Renouvelables :

Opportunités, Choix et Défis pour le Développement » est en en parfaite harmonie avec la volonté politique exprimée par les autorités de notre pays de faire des énergies renouvelables un des leviers de notre développement économique et social. Elle a énuméré les mesures institutionnelles et réglementaires prises par le Gouvernement afin de booster le sous-secteur des énergies renouvelables, offrant ainsi des solutions novatrices, compétitives et durables dans le cadre du Programme de Renaissance acte II du Président de la République, Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou.

Elle a entre autres mentionné la réhabilitation du Centre National d’Energie Solaire (CNES) ;

l’élaboration d’un texte réglementant l’exonération des équipements solaires, etc ;

avant l’électrification rurale de plusieurs villages par système solaire photovoltaïque et par kits solaires individuels ;

l’éclairage de plusieurs artères de nos villes et localités avec des lampadaires solaires ;

le pompage solaire à des fins d’irrigation ou d’adduction d’eau potable au bénéfice des populations rurales ;

la construction en cours d’une centrale solaire photovoltaïque à Malbaza de 7 MW ;

l’installation et l’utilisation des plateformes multifonctionnelles dont certaines avec option énergies renouvelables dans plus 200 villages dans le cadre de l’autonomisation des femmes ;

la construction de centrales solaires photovoltaïques et centrales éoliennes à Niamey et dans les Chefs-lieux des régions ;

la construction d’une centrale hybride (diesel-PV) à Agadez ;

la construction de la centrale hydroélectrique de Kandadji.

Un témoignage sur la vie du Pr. Abdou Moumouni Dioffo par Albert Wright, un extrait du film sur Abdou M. Dioffo, une remise des prix de l’innovation et la visite guidée des stands d’exposition, étaient également au menu de la journée.

 

 

 

 

À propos de l'Auteur

Tamtam Info News

 

À propos Administrateur

5 plusieurs commentaires

  1. projectinvestorgroup@gmail.com

    La société Project Investor Group est spécialisé dans le financement, l’investissement et prêt.Notre groupe est habileté a financé tout projet a caractère rentable. Nous sommes en quette de personne responsable,dynamique,de bonne moralité pour nous représenter valablement en Afrique, dans le but de développer notre société dans les domaines d’activité a s’avoir: L’agriculture a grande échelle,la Construction des logements sociaux, l’élevage moderne ,le transport urbain, commerce import-export, la quincaillerie générale, l’énergie renouvelable,l’extraction minière et autres. Si vous êtes alors intéressé par notre offre, veuillez nous contact via:
    Tel et whatsapp 00 44 74 13 36 90 13 .
    NB: vous pouvez nous envoyer votre adresse e-mail par sms sur le même numéro.

  2. GASKYA TAFI KOBO

    tu as parfaitement raison liste il ne faut jamais caher ce que l on aime a chacun son gout l amour na pas de limite d age

  3. liste d attente

    cette amina me plait beaucouppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppp

  4. Pourquoi personne n’intervient quand il y a du positif pour le Niger? cela signifie que les nigériens ne veulent que du mal pour leur pays? Bizard!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*