Home ACTUALITE Cérémonie de réception de matériel Militaire au profit des Bataillons Nigériens de la Force Conjointe du G5 Sahel : Renforcer les capacités opérationnelles des militaires pour mieux accomplir leur mission…

Cérémonie de réception de matériel Militaire au profit des Bataillons Nigériens de la Force Conjointe du G5 Sahel : Renforcer les capacités opérationnelles des militaires pour mieux accomplir leur mission…

Le ministre de la Défense Nationale, M. Issoufou Katambé, a réceptionné, hier après-midi à la Direction Centrale du Matériel de l’Armée de Terre (DCMAT), un lot de matériel militaire au profit des Bataillons Nigériens de la Force Conjointe du G5 Sahel, offert par les Etats-Unis d’Amérique au Niger afin de poursuivre sa lutte contre le terrorisme. C’est l’Ambassadeur des Etats-Unis au Niger, SE Eric P. Whitaker, qui a remis au ministre de la Défense Nationale le don en présence du Chef d’Etat-major des Armées, ainsi que des cadres de la hiérarchie militaire.

En prenant la parole à cette occasion, le ministre de la Défense Nationale, M. Issoufou Katambé, a d’abord rappelé que les Etats-Unis d’Amérique ont de tout temps appuyé les Forces Armées Nigériennes dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Pour rappel, la coopération militaire américaine a mis à la disposition de notre pays 29 engins blindés de type MAMBA en 2016.

En effet, le ministre de la Défense Nationale a noté que les Etats-Unis réitèrent leur appui au Niger en contribuant à l’équipement de deux Bataillons nigériens de la Force Conjointe du G5 Sahel, avec les moyens de transport, de communication et de navigation composés de 13 véhicules blindés MAMBA ; 2 stations HF de base ; 9 Harris HF radios à dos d’hommes ; 6 Harris HF sur véhicules ; 71 radios Motorola VHF ; 71 GPS. Il a, au nom du gouvernement du Niger, transmis ses sincères remerciements au gouvernement des Etats-Unis d’Amérique pour toute l’assistance qu’il apporte aux Forces Armées Nigériennes, dans le cadre de notre coopération militaire.

Pour sa part, l’Ambassadeur des Etats-Unis, SE Eric P. Whitaker, a annoncé la mise à la disposition de notre pays prochainement de 47 véhicules blindés tactiques, ainsi que des pièces de recharge, des équipements de protection individuelle et de formation. Le diplomate américain espère que les appuis que son pays accorde au Niger contribuent à renforcer sa capacité à déployer ses forces du G5 Sahel et à améliorer la sécurité aux frontières avec le Mali et le Burkina Faso où les organisations extrémistes violentes opèrent activement.

Selon lui, l’assistance des Etats-Unis aux forces du G5 Sahel est une petite partie d’un plus grand et durable appui au secteur sécuritaire du Niger. En outre, il a notifié à titre illustratif qu’en 2019, le Bureau de la Coopération Militaire de l’Ambassade des Etats-Unis au Niger a réussi à obtenir un budget de plus d’un million de dollars pour le Programme International de Formation et d’Education Militaire (IMET) permettant aux officiers et sous-officiers nigériens de se former dans les institutions militaires américaines. SE Eric P. Whitaker a par ailleurs ajouté que son pays a également apporté son soutien au Niger en le dotant des avions C-130.

Notons qu’en prélude au déploiement du premier C-130 qui est prévu en fin février 2020, les Etats-Unis ont fourni plus de 14 millions de dollars en pièces détachées, en formation de pilotes, d’équipages, de mécaniciens, et envisage de fournir un million de dollars supplémentaire en 2020 pour la dotation en carburant destiné à la formation du C-130. Le diplomate américain a ajouté avoir construit un hangar de sept millions de dollars américains à la Base Aérienne 201 d’Agadez avant de préciser que la cérémonie officielle dudit hangar est prévu en janvier 2020.

Par ailleurs, il a souligné que ces efforts combinés au quatre avions Cessna C-208 de Renseignement, de Surveillance, de Reconnaissance, et d’Evacuations Médicales (MEDEVAC) fournis par les Etats-Unis témoignent de la détermination du gouvernement américain à développer les capacités des Forces de Défense et de Sécurité du Niger afin de bien mener leurs opérations de lutte contre le terrorisme et la sécurisation de leurs frontières et leurs citoyens.

Par Laouali Souleymane(onep)

4 Comments

  1. Le bon débatteurs est celui-là même qui, devant des questions évoquées, il n’hésite pas à rehausser le niveau des discussions pour mieux former les autres quand c’est encore mieux comme l’a démontré, Abdoulaye S qui reconnut la véracité de certaines données immuables. LE PIRE DÉBATTEUR EST CELUI QUI, EN PROMOUVANT SES IDÉES, REFUSE DE RECONNAITRE LA VÉRITÉ DES AUTRES POUR FAIRE RÉGRESSER LES FACULTÉS INTELLECTUELLES DES AUTRES. C’EST DU PUR NÉGATIONNISME.

    Quelque part, c’est par de simple parallélisme de forme sociologique que nous aimerons rectifier cette partie de la tour intellectuelle de notre frère Abdoulaye S. En effet, il est clair que nos différents dirigeants africains ont toujours cru qu’après le colonialisme, les indépendances de nos pays, furent complètement acquises pour ainsi vouloir des droits d’exercer le pouvoir selon les règles et principes africains relativement à la réalité de nos entités sociopolitiques ancestrales. Hélas! Ils se retrouvent devant des réalités insurmontables qui emmènent certains de nos dirigeants à des renversements de leurs pouvoirs par des coups d’États militaires qui, souvent, les emportent sans détails à la faveur de nouveaux dirigeants plus enclin à servir servilement la métropole dominatrice qui savait avoir signé des conventions avec les précédents dont quiconque ne peut outrepasser; le Regretté Feu Guide de la Jamahirya Arabe Libyenne, soit-il. Ainsi, essaies de nous lire avec ton calme et ta sérénité reconnus:

    – Feu Président Diori Hamani se rendant compte de l’arnaque sur l’Uranium nigérien avait voulu s’insurger en véritable guerrier défenseur des intérêts de son peuple et sa patrie en réclamant avec intransigeance, la révision de convention liée au prix du Yellow Cake exploité à la Somaïr et la CK d’Arlit. Cette attitude lui a couté ce que ça lui a couté.
    – Le soldat servile Seïni Kountché vint avec ses idées préimprimées dans sa tête et des manières préconçues pour pouvoir bien conduire le peuple nigérien à la soumission totale vouée à la tutrice; ce, jusqu’à son rappel à Dieu (que son âme repose en paix).
    – Surfant sur le JE-M’EN-FOUTISTE Ali Seybou et le renard ex-vert, premier signataire de la dévaluation du franc CFA (imposé à son élection principalement pour cet acte) quand nous nous intéressons au Regretté Patriote Ibrahim Baré Maïnassara qui défia l’embargo sur la Libye tout en cherchant toute solution aux problèmes de son pays le Niger et son peuple en allant jusqu’au pays de Fidèle Castro afin de signer de convention avec Cuba afin d’y trouver des médecins qu’ils ramena dans son avion pour venir sauver des vies humaines au Niger. Hélas! Il fut trahi par ses propres compagnons d’armes qui l’assassinèrent sans vergogne.

    TOUS CES COMBATS POLITICO-STRATÉGIQUES DE NOS ANCIENS DIRIGEANTS, PAS DES MOINDRES, ÉTAIENT MENÉS AUX FINS FINALES D’EMMENER LA TUTRICE COLONIALE À OCTROYER L’INDÉPENDANCE TOTALE À NOS NATIONS LEURS PEUPLES DOMINÉS POUR QU’ILS TROUVENT UN SOUFFLE DE VIE.

    Aujourd’hui, avec la nouvelle race consciente de nos dirigeants face à un jeune Président de la France en Marche sous l’intelligente et sage poigne de SEM Emmanuel Macron qui endosse tout en interne comme à l’extérieur pour libérer l’Afrique du joug de servitude auquel elle est soumise depuis des décennies. N’avait-il pas doit aux hommes Intègres du Burkina Faso, qu’il n’avait pas connu la période coloniale française pour être né après nos indépendances; donc, hors de ce temps qu’il tint à changer?

    IL EST DONC TRÈS CLAIR À N’EN POINT DOUTER QUE LES DATES ÉVÈNEMENTIEL QUANT À L’ABOLITION DE L’ESCLAVAGE QUE LE FRÈRE ABDOULAYE S, AIT DONNÉES, NE SONT QUE DES INTRODUCTIONS ENGAGÉES PAR LES ANGLAIS EN 1833, LES FRANÇAIS EN 1848 LORSQUE LES HOLLANDAIS ET PORTUGAIS (Non partants pour l’abolition de la traite négrière) MAINTINRENT L’ÉPÉE DE DAMOCLÈS SUR LES TÊTES DE CES EMPIRES QUAND L’ENSEMBLE DES EUROPÉENS PARTAGEURS LES AMÉRIQUES, MUSCLÈRENT LEURS BICEPS CONTRE LEURS TUTELLES EUROPÉENNES D’ORIGINE (donc, contre leurs rois) SUITE À LA GUERRE DE SÉCESSION. AINSI, EN 1865 CE REGROUPEMENT DES « BUFFALOS BILLS » SE REBELLÈRENT CONTRE LES ORDRES DE LEURS MENTORS ROIS POUR S’ÉRIGER EN ROIS-D’EUX-MÊMES AUX AMÉRIQUES UNIES ET CONFÉDÉRÉES À CE QUE L’ON APPELLE AUJOURD’HUI, LES PUISSANTS ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE QUI, SOUS LA GOUVERNANCE D’ABRAHAM LINCOLN, FORCÈRENT TOUS LES EMPIRES ET ROYAUMES COLONIAUX EUROPÉENS À SE PLIER À LA VOLONTÉ DU PUISSANT ET SAGE ANTICOLONIALISTE MULTICULTUREL PEUPLE ARC-EN-CIEL OÙ CHACUN DES PIONNIERS, VOULUT SE CONSTITUER EN SON PROPRE COMMANDEUR LIBRE DE SES MAITRES. C’ÉTAIT LÀ LA NAISSANCE DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE => Sorte de Fédération des États indépendants des Amériques qui se sont unifiés pour rester forts et devenir plus puissants quand on dit « L’UNION FAIT LA FORCE DES PEUPLES ».

  2. Dire que c’est Lincoln et les États-Unis qui ont les premiers aboli l’esclavage est une erreur historique. Ce sont les anglais les premiers en 1833, puis les français en 1848 et les USA les derniers en 1865.
    Dire que les américains n’ont pas colonisé l’Afrique est vrai. Mais pour autant ce sont les pires colonisateurs puisqu’ils ont massacré les amérindiens et leur ont volé leur pays et leurs terres.
    Ceci étant tout cela est dû passé et merci aux américains pour leur aide ds la lutte contre les terroristes. Nous avons besoin d’eux c’est évident.

  3. LES BONS AMIS NE TE POUSSENT PAS DANS DE RAVINS NI NE T’ENTRELACENT DANS DES NŒUDS INEXTRICABLES. LES VRAIS AMIS T’AIDENT EN T’APPORTANT L’ASSISTANCE MATÉRIELLE OU HUMAINE POUR TE SORTIR SANS DOMMAGE, DE LÀ OÙ LA SITUATION COMPLEXE VINT À TE SURPRENDRE (Me Zakhskab).

    Nous l’avions sagement estimé et compris quand L’HOMME EXPRIMA SES PREMIÈRES INTERVENTIONS DE BIENVENUE AU NIGER, dis-je, CE DIPLOMATE SORTI D’UN MONDE MULTIRACIAL ET PLURICULTUREL – SEM ERIC P.WHITAKER AMBASSADEUR DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE en poste à Niamey au Niger.
    C’était sans penchant religieux que toutes les nigériennes et tous les nigériens épris d’un sens de sociabilité et de Paix, ont vu, entendu et appris que notre pays a eu l’honneur de recevoir un sage représentant du pays de l’Oncle Sam, venu consolider les liens ancestraux fondés sur des relations sincères entre les peuples nigérien et américain lorsqu’il partit présenter UNE HEUREUSE FÊTE DE « L’AID EL KÉBIR » 2019 au noble fils de noble Diabri Ismaël Président de l’Association Islamique du Niger (AIN).

    Autrefois, nous avions connu ceux qui nous ont sevré du colonialisme lorsqu’ils eurent appris la pire des méthodes de « DIVISER POUR MIEUX RÉGNER » pour des intérêts matérialistes éphémères en la méthode de désigner « CELUI QUI APPORTERAIT LA CRAVACHE AFIN DE LACÉRER LE CORPS DE SON, PÈRE, FRÈRE, PARENT OU AMI » afin de mériter la récompense d’accès au banquet du pouvoir post-indépendance.

    Reconnaissons-le, les États-Unis d’Amérique n’ont colonisé aucun pays d’Afrique quand c’est son Regretté Feu Président Abraham Lincoln qui abolit l’esclavage sur le dos de toute la Terre, en imposant la Charte des Droits de l’Homme contenue dans l’inviolable Constitution américaine.

    Telle la femme d’Abou Lahab dans la Sourate CXI du Saint Coran, quand Allah (swt) bannissait ce couple d’impies, certains individus ou communautés riches et puissants s’ingèrent dans les pires affaires d’autre communauté, peuple ou nation pour allumer tous les feux et en faire des pogromes pour que des frères acquis à l’Esprit du Mal, y jettent leurs propres frères, parents et amis pour des vanités éphémères. QUAND LE PHARAON ÉLIMINAIT EN TUANT TOUS LES NOUVEAUX-NÉS MÂLES DES FILS D’ISRAËL AUX FINS DE SE MAINTENIR ÉTERNELLEMENT SUR LE TRÔNE MONDIAL, CE SANGUINAIRE ROI N’EUT PU S’EXFILTRER DE SON IGNOMINIEUSE FIN AU FOND DE LA MÉDITERRANÉE SOUS LES ORDRES D’ALLAH (swt). Que puisse faire toute puissance contemporaine pour se croire supérieure à celle des Pharaons de l’Égypte antique? Les américains l’ont compris et font de leur mieux pour faire la différence entre ce Peuple héritier de la bonne et vraie DÉMOCRATIE au service de l’humanité tout entière quand ils se battent contre LES PLUS RICHES ET PUISSANTS QUI S’APPUIENT SUR LES PLUS FAIBLES POUR SE LEVER TOUT EN ÉCRASANT LES PLUS PAUVRES POUR AVANCER.

    Les Peuples du Sahel en général et celui du Niger en particulier, sont confiants quant à l’apport technique et matériel des États-Unis d’Amérique pour instaurer et restaurer la Paix dans le Sahel. Avec l’arrivée du sage diplomate SEM ERIC P. WHITAKER, les donnes dominantes au profit des plus forts vont trouver un parfait poids-mesure sur l’autre bras de la balance démocratique mondiale et le G5 Sahel saura déployer toute sa capacité normative pour puiser l’eau des fins fonds de la nappe phréatique alimentée par la PAIX. Qu’Allah (swt) soit avec les amis sincères du Peuple nigérien, de tout l’espace du G5 Sahel, de l’Afrique et de l’humanité tout entière. Amen!.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Des Caméras Partout À Niamey !

Encore un buzz mettant en scène des cas de vols filmés ! A peine une dizaine de jours aprè…