Home ACTUALITE CEREMONIE DE SIGNATURE D’UNE CONVENTION D’APPUI…

CEREMONIE DE SIGNATURE D’UNE CONVENTION D’APPUI…

Le jeudi 19 mars 2020, s’est tenue dans les locaux du projet PDIPC, la cérémonie de signature d’une convention d’appui entre ledit projet et le Cadre Transitoire Opérationnel de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CTO-CCRS). En effet, à travers cette convention, la Banque Africaine de Développement, bailleur du projet, vient de concrétiser son engagement à continuer d’appuyer le processus de l’opérationnalisation de la CCRS, processus dont elle est le Chef de fil des partenaires.

 Faudrait-il rappeler que, la BAD a déjà octroyé un premier appui à ce processus dès 2017 lors de l’enclenchement de l’opérationnalisation de cette commission. Ce premier appui  a permis ainsi  à l’organisation d’une série de réunions-experts, ministérielles et aussi au financement de l’élaboration de l’étude du Plan d’Investissements Climat  pour la Région du Sahel (PIC RS) , plan qui constitue désormais le cadre de référence régional stratégique dans le domaine de l’action climatique.

Avec le présent appui qui a fait l’objet de la signature de cette convention, la Banque Africaine de Développement vient d’apporter son concours au  financement des activités entrant dans le cadre de la feuille de route du Cadre Transitoire Opérationnel de la Commission Climat pour la Région du Sahel, des activités qui sont en rapport des orientations issues de la première conférence du Chef de l’Etat et du Gouvernement de la région du Sahel, conférence tenue à Niamey le 25 février 2019.

L’exécution de ces orientations,   était ainsi à la base de la création   (Décret n°2019-561/PRN du 04 octobre 2019) auprès du Président de la CCRS, Président de la République du Niger, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, du Cadre Transitoire Opérationnel de la Commission Climat pour la Région du Sahel.

Ainsi à travers le présent appui, un premier montant de 275 000 000 fcfa, servira au financement de la prise des experts régionaux de l’équipe technique du CTO ainsi que celui de l’organisation de  deux grands évènements régionaux, il s’agira :

  • du forum des acteurs non étatiques qui réunira les représentants des collectivités territoriales ceux de la société civile et du   secteur privé de la région du sahel. Cette première grande rencontre devra permettre à ces acteurs d’échanger avec les partenaires étatiques sur les mécanismes d’une bonne mise en œuvre du PICRS.
  • Et de la réunion régionale des organismes de mise en en œuvre du PICRS dans le but de veiller à une cohérence et une synergie des actions programmées.

En outre de ce montant, la Banque Africaine de Développement s’engage aussi à mettre à la disposition du cadre un lot d’équipements informatique et de mobiliers de bureau pour un montant d’environ 125 000 000 FCFA.

Prenant la parole en   marge de cette cérémonie, le Coordonnateur du CTO CCRS, Mr Issifi Boureima, également, Conseiller Spécial Climat du Président de la République, a saisi l’occasion pour exprimer au nom des plus hautes autorités de la CCRS, ses remerciements et toute sa gratitude envers la BAD ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe du projet PDIPC pour cet appui. Il a saisi de l’occasion aussi pour rassurer la BAD quant à la ferme volonté de son organisation  de  veiller à une réussite des actions programmées dans le cadre de cet appui.

En réponse à leur hôte, le Coordonnateur du PDIPC, Mr Zakou Moussa Mayaki, a remercié très chaleureusement le Coordonnateur du CTO CCRS, pour son professionnalisme et son leadership dont il a fait preuve pendant toute la phase de consultation ayant conduit à la concrétisation de cet appui. Mr Mayaki lui a fait part aussi de la grande satisfaction et du grand honneur de l’ensemble de son équipe ainsi que de leur bailleur, la BAD, d’accompagner un tel processus qui constitue une grande mission du Président de la république, mission que l’Afrique lui a confiée. Enfin, le Coordonnateur du PIDC a rassuré celui du CTO CCRS, que toutes les dispositions prises à leur niveau en vue d’une mise en œuvre réussie de cette convention.

Par ailleurs, Mr Boureima a fait part de l’enclenchement d’une série de consultations avec d’autres partenaires de la Commission Climat notamment, le Programme des Nations Unies   pour le Développement (PNUD) qui quant à lui, a déjà répondu à une requête de financement du CTO. Ainsi, à travers sa représentation Niger, le PNUD apporte un premier appui   de 150 000 dollars pour le financement de la prise en charge de trois experts nationaux de l’équipe technique du CTO ainsi le financement de certaines missions stratégique entrant dans le cadre de la poursuite du plaidoyer et la participation à des rencontres thématiques en lien avec le climat.

Des consultations sont aussi en cours au niveau régional au sein du PNUD pour une mobilisation d’un appui au niveau de toutes les représentations des 17 pays du sahel que celles-ci pays puissent apporter leurs concours financiers et techniques à la CCRS.

Aussi, le Coordonnateur du CTO CCRS, a fait part que ces consultations vont intéresser l’ensemble des partenaires multi et bilatéraux notamment,   la Banque Mondiale, l’Union Européenne, la FAO, le FIDA, le PAM, la COOPERATION FRANCAISE, la COOPERATION SUISSE, la GIZ,   et cela dans le cadre de la mobilisation des ressources requises au financement de la feuille de route du processus de la CCRS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Des Caméras Partout À Niamey !

Encore un buzz mettant en scène des cas de vols filmés ! A peine une dizaine de jours aprè…