Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / Cérémonie d’ouverture du Consulat Général Honoraire de la Turquie dans la région d’Agadez : Renforcement de la coopération bilatérale entre le Niger et la Turquie

Cérémonie d’ouverture du Consulat Général Honoraire de la Turquie dans la région d’Agadez : Renforcement de la coopération bilatérale entre le Niger et la Turquie

L’ambassadeur de Turquie remettant une distinction au nouveau consul

L’ambassadeur de Turquie remettant une distinction au nouveau consul

L’Ambassade de Turquie au Niger a organisé, aujourd’hui dans l’après-midi à Niamey, la cérémonie d’ouverture du Consulat Général Honoraire de la Turquie dans la région d’Agadez. Cette cérémonie a été coprésidée par M. Bazoum Mohamed, ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, et SE. Dr Hassan Ulusoy, ambassadeur de la Turquie au Niger. C’était en présence de plusieurs membres du Gouvernement, de députés nationaux, des représentants des chefs coutumiers, et de plusieurs autres hautes personnalités et invités de marque.


La coopération entre la Turquie et le Niger est le point essentiel qui a caractérisé cette cérémonie. Ainsi, dans son allocution, M. Bazoum Mohamed a relevé le dynamisme par lequel cette coopération entre les deux pays est en train de donner ses fruits en seulement quelques années de son rétablissement. Le ministre d’Etat n’a pas manqué de souligner que le choix de Moussa Sidi Mohamed comme consul honoraire de la République la Turquie au Niger est tout à fait légitime pour deux raisons. Premièrement, selon le ministre d’Etat, M. Moussa Sidi Mohamed était, depuis longtemps, bien avant le rétablissement de cette coopération, le représentant de la Turquie au Niger. En ce sens, il a fait preuve de dynamisme dans toutes les tâches qui lui ont été confiées.  »Aujourd’hui, consul honoraire, M. Moussa Sidi Mohamed utilisera toutes ses connaissances, son savoir-faire et ses qualités pour contribuer très fortement au renforcement des relations de coopération qui existent entre les deux pays », a indiqué M. Mohamed Bazoum.

bazoumIl a souligné que l’histoire a démontré que les liens de fraternité qui existent entre le Niger, à travers la population de la région d’Agadez, et le peuple turc de l’empire Ottoman, l’actuelle Turquie, sont très importants et qu’il fallait les renforcer et les consolider. Il a par la suite rendu un hommage mérité au Dr Hassan Ulusoy, ambassadeur de la Turquie au Niger, qui ne ménage aucun effort depuis son arrivée au Niger pour le rayonnement de cette coopération entre les deux pays.

Au nom des plus hautes autorités du Niger, le ministre d’Etat Bazoum Mohamed a salué cette initiative et souhaité que ces liens de coopération se multiplient et se consolident à travers des projets tels que la réalisation de la route des Istanboulawas. Pour sa part, Dr Hassan Ulusoy, dans son discours de bienvenue, s’est réjoui de l’ouverture de ce consulat après deux ans et demi de l’établissement de l’ambassade de Turquie à Niamey. Aussi a-t-il présenté, au nom des autorités turques, ses vifs remerciements aux autorités nigériennes pour leur appui.

Parlant des raisons de l’ouverture d’un consulat dans la région d’Agadez, Dr Hassan Ulusoy a souligné que la région d’Agadez est connue pour son importance en tant que plus grande région du Niger; elle est aussi la plus éloignée de Niamey, la capitale. En plus, les liens historiques entre les deux peuples frères (la population d’Agadez et le peuple turc) dans cette région sont très importants. Il a ajouté que tout le monde connait maintenant que les origines des Istanboulawas remontent dans l’histoire au temps d’un fils du sultan de l’Empire ottoman turc. Aussi, a-t-il dit, le Kawar, c’est un fait connu, témoigne que les Turcs ottomans avaient vécu avec leurs frères et sœurs nigériens pendant plusieurs siècles, car il y a encore des vestiges du patrimoine historique commun comme la citadelle et le fort militaire.

Dr Hasan Ulusoy a indiqué que l’ouverture de ce consulat était prévue depuis le début par les autorités turques dans cette région pour mieux faciliter les relations bilatérales et aussi pour bien aider les citoyens turcs dans cette région. Quant à M. Moussa Sidi Mohamed, nouveau consul honoraire de la République de Turquie à Agadez, il a adressé ses sincères remerciements et sa profonde gratitude aux plus hautes autorités de la République de Turquie, pour la confiance placée en sa modeste personne pour assumer les tâches qu’elles ont bien voulu lui confier, et aux plus hautes autorités de la République du Niger qui ont bien voulu agréer la demande des autorités de la République de Turquie à cet effet.

Ali Maman (stagiaire) (ONEP)

À propos Administrateur

5 plusieurs commentaires

  1. La Turquie s’ouvre à l’intérieur du Niger ce la copertion isstamboulawa qui commence surtout que ce à Agadez . Que le turc on plus de commun avec leur civilisation vive la culture vive l’islam et ces conquête qui ont permis la de ouverte du Niger après plusieurs siècles .

  2. Tout ce qui se passe au Niger est aujourd’hui comme des actes par des individus est considère comme légal et légitime par c que il est d’une certain es opposition il faut arrêté ça et prendre qui quonk participant ou posant des actes illégales si non on va toujours affaire à de ça similaires ce de la. Pure impunité que nos opposnt. Aspire ont n’accepterai lupus ça , il fo que sa s’arrête chacun répond de ces actes par lui posées.

  3. Personne ne se pose la question pertinente de savoir pourquoi un Consulat Général Honoraire de la Turquie dans la région d’Agadez ?
    Les cas de Kidal et du nord nigeria ne nous ont pas suffisamment edifie ?
    Pauvre Niger

    • Voila le pavé dans la marre j’aurais titré !
      Il s’agit d’une petite affaire.Le gars honoraire et autre est un commercant véreux qui officiait au Grang Marché de Niamey.Il était de ces retourneurs de veste qui sont derrieres tous les regimes et beneficient des ptits contrats juteux de notre Administration.
      J’espere que cela n’aidera pas a menacer notre independance/integrite/security

  4. Liste des militants du Lumana arretés; six (6) ont été sauvagement torturés; deux (2) sont actuellement hospitalisés dans le coma ; quatre (4) familles sont sans nouvelles de leurs parents:

    1.Ismael Hama Amadou
    2.Soumana Moumouni Kalilou
    3.El Mikael Adam dit Mika
    4.Abdou Adamou
    5.Soumana Sanda
    6.Seyni Mounkaila
    7.Mamoudou Seyni
    8.Hamza Sidikou dit Algérien
    5.Aissa Yayé
    9.Madame Biba Adamou
    10.Soumana Ibrahim
    11.Adamou Yayé
    12.Abdou Kimba
    13.Seini Hassane
    14.Gana Boukoki
    15.Djibo Seyni
    16-24.Neuf (9) jeunes de la famille Yarou de Boukoki 2
    25.Oumarou Moumouni Dogari Sabongari
    26.Aboubacar Moumouni Dogari
    27.Ibrahim Noma dit Himou
    28.Omar Hassane dit Petit Omar
    29.Djibrille Seydou
    30.Seini Yacouba dit Seini MEREDA
    31.Aboul Rahamane Seydou
    32.Boubacar Maidouka dit Hamada Madaoua
    33.Ali Babati
    34.Mounkaila Moussa dit Karamoulaye

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.