Home Diplomatie ‘’C’est à la CENI que revient le monopole de la proclamation des résultats provisoires et c’est à la Cour constitutionnelle que revient le monopole de la validation’’ (Président de la CENI)
Diplomatie - 20 février 2021

‘’C’est à la CENI que revient le monopole de la proclamation des résultats provisoires et c’est à la Cour constitutionnelle que revient le monopole de la validation’’ (Président de la CENI)

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) Maître Issaka Souna a animé, ce vendredi 19 février 2021, un point de presse au siège de la Commission à l’attention des médias nationaux et internationaux.

Le but  de cette rencontre d’échange est de partager avec la presse l’évolution du processus à la veille du second tour de l’élection présidentielle qui se tiendra le dimanche 21 février.

‘’Tout le processus est maintenant sous contrôle, les matériels électoraux, bulletins de vote, urnes, isoloirs, encre tant indélébile que sèche, et tous les matériels sont déjà déployés vers les communes. Les différents présidents électoraux sont tous à leurs postes’’ a déclaré le Président de la CENI à l’entame de ses propos.

Les accréditations pours les observateurs ayant  été délivrées et  la formation des membres de bureau de vote, la prestation de serment et le monitoring des documents sont en train d’être finalisés.

‘’La CENI fait le serment que si les conditions de communication le permettent, la transmission des déclarations des résultats se fera dans de meilleures conditions’’ a annoncé me Issaka Souna.

Il a aussi indiqué que l’innovation sera ‘’la production des données  désagrégées, une nécessité pour affiner l’analyse des résultats des différents scrutins’’.

Les kits sanitaires pour lutter contre la propagation de la pandémie du Covid 19 ont été ajoutés.

Le Président de la commission électorale a par ailleurs lancé un appel aux électeurs pour que chacun respecte de manière disciplinée, les mesures barrières.

Il a ensuite rassuré que ‘’toutes les communes ont reçu leurs kits et les bulletins pour les élections présidentielles second tour’’.

La CENI appelle à des élections apaisées, les médias, les réseaux sociaux et plusieurs autres supports ont été mis à contribution.

‘’Tous les dispositifs ont été mis en place pour assurer la sureté des élections générales, notamment dans les zones considérées comme rouges’’ a-t-il ajouté.

Maître Issaka Souna a martelé que ‘’C’est à la CENI que revient le monopole de la proclamation des résultats provisoires, et c’est à la Cour constitutionnelle que revient le monopole de la validation’’.

‘’Je voudrais qu’ensemble nous construisions une société où la paix est la règle, et où la démocratie dans la sérénité est le principe’’ a-t-il enfin indiqué.

 Le Président de la CENI s’est ensuite livré aux questions des journalistes, qui ont trait aux constats que ces hommes et femmes des médias ont été témoins lors des élections précédentes.

Le Directeur de l’informatique, chargé de l’élaboration du fichier électoral biométrique Oumarou Sayadi a pris la parole pour expliquer aux médias, les nouvelles avancées que la CENI a enregistrées dans le cadre des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Les élections présidentielles du second tour qui se dérouleront ce dimanche 21 février mettront aux prises Bazoum Mohamed du PNDS-Tarayyta et Mahamane Ousmane du RDR-Tchandji, rappelle-t-on.

Par ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

L’école Maarif prend en charge un orphelin

Le jeune Abdoul Rachid, le seul rescapé de l’incendie qui a ravagé le jardin d&rsquo…