Accueil / ACTUALITE / Chaque petit parti cherche à se positionner par des subterfuges…

Chaque petit parti cherche à se positionner par des subterfuges…

Mr.
Issoufou Boubacar Kado Magagi

Dans les perspectives d’une imminente recomposition du paysage politique qui serait opérée , les petits partis politiques s’agitent à travers les réseaux sociaux ,chacun veut montrer qu’il existe.


Tantôt c’est X parti qui a arraché tous les militants d’une région à Y parti, tantôt c’est une fusion qui s’annonce entre Y parti et X parti , tout cela pour se faire bien voir et être dans la grâce des grands partis pour partager le gâteau ! Et rappeler que son parti pèse encore lourd sur l’échiquier politique, alors qu’il n’en est rien !

Oh la politique du ventre quand tu les tiennes !

Le pays est presque pris en otage par les partis politiques qui sont réfractaires au changement positif du code des partis politiques . Le nomadisme politique est devenu monnaie courante sans honte !
Il est grand temps de trouver un mécanisme juridique qui mettrait fin au nomadisme politique et que la politique retrouve sa noblesse d’antan.

A fin de permettre à la politique de cesser de devenir une rente et de continuer à accomplir effectivement sa noble mission, il serait hautement souhaitable d’apporter des aménagements à la charte des partis politiques en vue de tenir compte réellement de la représentativité des partis politiques , pour la confection des bulletins de vote, de l’allocation de la subvention, ce qui aura pour avantage de permettre de faire des économies budgétaires d’une part et d’autre part de réduire le nombre pléthorique des partis politiques qui n’existent que pour amuser la galerie.

Ainsi donc le budget de la CENI pourrait être allégé , l’organisation des élections démocratiques, libres et transparentes cesserait peut être d’être un cauchemard pour nos gouvernants.

La problématique qui se pose : est-ce que la classe politique actuelle est prête à accepter les réformes tant souhaitées et très nécessaires ?

Issoufou Boubacar Kado Magagi (Contribution FB)

À propos Administrateur

16 plusieurs commentaires

  1. Bonjour!
    Pour arrêter le nomadisme des opportunistes, il me parait important de revoir le scrutin à deux tours. Un seul tour suffit, le premier devient Président quelque soit son score. Tout parti qui n’est pas représenté à l’Assemblée Nationale doit disparaitre.

  2. il faut tout de même se dire la vérité, il n’y a pas que les petits partis qui se sont mis dans cette activité, d’ailleurs beaucoup de ces petits partis sont le résultat du comportement de ce régime qui utilise les fonds publics pour diviser les gens et c’est ce qui a crée ces petits partis, cela continuera sans doute

    résumons un peu les partis des quels sont crées d’autres partis de 2011 à 2018:

    MNSD: parti de Albadé et Sallah Habi
    Lumana: parti deTchana
    CDS: RDR Tchangi et Hankouri
    PNDS Tarraya: Kishin kassa de Ibrayim Yacouba
    RSD Gaskia: parti de Kassoum Moctar
    RDP jama’a: Parti de Ben omar
    Amen amin: bientot en cours
    kishin kassa: bientot en cours

    pire lors de leurs congrès politiques pour les grands et petits partis, ils payent des gens pour qu’ils viennent assister et remplir des endroits comme le palais de sport par exemple….tout le monde connait cette pratique honteuse

    si nous voulons, nous pouvons bien sur arrêter ces crimes que nous imposent ces criminels politiques…..

  3. Pour moi, j’irais plus loin! Qu’il n’y ait plus de partis politiques, que des candidats indépendants à toutes les élections :
    -Locales:caution 1.000.000 et parrainage par 1.000 électeurs ;
    -Législatives :caution 10.000.000 et parrainage par 10.000 ;
    -Presidentielles:caution 100.000.000 et parrainage par 50.000 à raison de 10.000 dans au moins 5 Régions du Niger.
    Un régime présidentiel modéré comme aux États-Unis avec un mandat unique de 10 ans, le nombre de députés fixé éternellement à 5 par Régions soit 40 pour un mandat unique de 10 ans avec 3 suppléants pour chaque député pour éviter la survenance d’élections partielles en cas de décès du député et de ses 3 suppléants, un gouvernement bloqué à 15 membres dont la composition est bloquée par une loi organique.
    Surtout ne me dites pas que c’est impossible! L’impossible, c’est de faire du surplace depuis 1991 et penser que du fatalisme! C’est ce que j’appelle un « remède de cheval » pour refonder le socle démocratique de notre Pays. Que Dieu nous guide Dans Le Droit Chemin car Lui Seul Est Connaisseur et Véridique!

  4. Bjr à tous. Ma proposition est la suivante:
    Après les élections législatives et locales, tout parti politique doit avoir au moins un (1) député à l’Assemblée Nationale et au moins 50 conseillers sur le plan national. A défaut, le parti doit être limogé.

  5. Ce n’est pas facile, c’est vraie mais pas impossible. On pourra par exemple trouver un mécanisme pour que certains petits partis disparaissent d’eux même en jouant par exemple sur les votes obtenus aux élections ( locale; régionale et présidentielle) ou la non présentation de candidats pendant une certaine période. Les critiques, on ne pourra jamais s’en débarrasser. Il faut agir.

  6. Wirgiss Tagress

    Propositions pratiques pour faire le ménage dans la galerie des partis politiques:
    1. Tout parti politique candidat à un mandat électif doit démontrer qu’il a au moins 100 000 adhérents par région (confirmé par une liste dûment signée et certifiée par notaire)
    2. Tout candidat à la présidentielle, en sus d’une caution de 100 millions et de preuve bonne moralité, doit attester avoir fait le service militaire ou le service civique ou toute autre action dûment constatée au profit de l’intérêt publique
    3. Tout candidat qui ne parlerait pas correctement au moins deux langues nationales serait disqualifiée
    4. Tout candidat qui n’aurait servi au moins 5 années à l’intérieur du pays serait disqualifié….

  7. Bonjour,

    C’est bien possible de limiter le nombre de partis politiques en révisant la charte des partis politiques. Si la classe politique accepte bien sur de faire ce pas.

    – Un pays ou nous avons plus de partis politiques que d’hôpitaux
    – Un pays avec plus de partis politiques que d’universités
    – Un pays avec plus de partis politiques que des programmes de développement

    On va ou ?

  8. Bonjour à tous,

    Les partis politiques nigériens regorgent des types de gens ci dessous:

    1. Les voyous
    2. Les prébendiers
    3. Les partisans du moindre effort
    4. Les vauriens
    5. Les detourneurs des biens publiques
    6. Les gens sans valeurs, la seule valeur qu’ils connaissent est celle de détourner les biens des pauvres citoyens, les médicaments des malades, l’argent qui devrait servir à créer des écoles, des hôpitaux, etc…

    Je ne dis qu’il n y a pas de bonnes graines, mais la plupart de ces bonnes graines quittent le navire dès qu’ils se rendent compte de ce qui se passe.

    – A l’école, ils ont fait les associations scolaires à un certain age, ils sont habitués à détourner l’argent de cotisation de leurs camarades,
    – Dans la vie active (s’ils en ont) ils créent des ONG aux noms ronflants et détournent tout ce qu’ils prennent avec les bailleurs, ils créent des associations, ils créent ou rejoignent des partis politiques, ils changent de veste à chaque élection. Et ces gens là, attirés par le gain facile sont de plus en plus nombreux

  9. LA PLETHORE DES PARTIS POLITIQUES A DENATURER LE SENS REEL DE LA DEMOCRATIE : SERVIR LE PEUPLE ET NON SE SERVIR SOIT MEME. IL EST TEMPS, GRAND TEMPS DE REGLER CE PROBLEME. PAR EXEMPLE
    -ON A 266 COMMUNES, IMPOSER A CHAQUE PARTI DE CONCOURIR AUX ELECTIONS MUNICIPALES AU MOINS DANS UNE COMMUNE,
    – TOUT PARTI AYANT PAS PU OBTENIR UN (01) CONSEILLER MUNICIPAL DOIT CESSER D’EXISTER.
    AINSI, LES PARTIS DONT LEUR BASE SE TROUVE DANS DES CARTABLES FERONT LEUR PROPRE MEA CULPA…

  10. Tu as raison , comme ça des petits escrocs, des repris de justice, des faux types seront vite exclus du jeux politique.
    Regardez comment des gens comme : Kassoum Moctar, Ben Omar, Ibrahim , Maiga, Tchalatou, ect .narguent les honnêtes citoyens ! Chez nous la politique est laissée aux petits voyous , les gens sérieux, honnêtes, intègres , commencent à fuir la politique, c’est inquiétant. Il faut arrêter cette descente aux enfers.

  11. Je pense un mécanisme juridique qui permettrait de réduire les partis politiques à un nombre assez raisonnable est possible.
    Faisons la politique en tenant compte de nos réalités socio-économiques.
    Il y a des pays où la population est plus nombreuse que la nôtre , les moyens plus importants que les nôtres , mais le nombre des partis politiques est limité à deux, leur système d’élections démocratique est le meilleur. Ils n’ont pas besoin d’observateurs, ou aide extérieure pour organiser leurs élections. Mais chez nous, non seulement nous tendons toujours la main à l’extérieur pour organiser nos élections, mais le nombre des partis politiques en compétition est le plus pléthorique au monde.
    Soyons sérieux, organisons nous pour faire du sérieux en politique. Je suis personnellement pour la limitation par un procédé objectif, par exemple tout parti politique qui ne justifie pas de 700 000 signatures ne peut être reconnu juridiquement. Tout candidat aux élections législatives , présidentielles, locales , qui ne justifie d’une caution de 40 millions de francs CFA ne peut se présenter aux élections.

  12. Il suffit de limiter le nombre des partis.

    • ce n’est pas aussi facile que ça apparaît monsieur parce que d’autres (les plus insignifiants d’ailleurs) ne verront en cela qu’une tentative d’instaurer un parti unique; nous sommes au Niger n’oublies pas. .Sinon ça allait être vraiment une bonne chose

      • Ce n’est pas facile, c’est vraie mais pas impossible. On pourra par exemple trouver un mécanisme pour que certains petits partis disparaissent d’eux même en jouant par exemple sur les votes obtenus aux élections ( locale; régionale et présidentielle) ou la non présentation de candidats pendant une certaine période. Les critiques, on ne pourra jamais s’en débarrasser. Il faut agir.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.