Accueil / ACTUALITE / POLITIQUE / Chute du Tazartché: Entre BEN et Gamatié qui a le plus trahi Tandja ?

Chute du Tazartché: Entre BEN et Gamatié qui a le plus trahi Tandja ?

Le 19 février dernier, l’invité de la semaine, une émission de la Radio Télévision Ténéré, était Ben Omar Mohamed, ancien ministre pendant les deux mandats de Tandja, Député de l’éphémère 6ème République, aujourd’hui député au sein de la Majorité au pouvoir.

Qui est BEN Omar Mohamed ? Vous portez Ben sur le dos, vous le bercez, vous le chouchoutez, il vous mordra quand même. Vous le descendez, il se mettra à brailler comme pas possible. C’est ça Ben Omar Mohamed, licencié en histoires avec ‘’S’’. En effet Ben adore raconter des histoires à dormir débout. C’est son sport favori. Rien n’est plus dangereux qu’un homme cynique et vicieux, préparé à trahir. Ne dit-on pas que « qui a trahi, trahira » ? Le désormais célèbre braillard de l’éphémère 6ème République, le ministre des commérages et porte mensonge du gouvernement, celui qui vociférait sur tous les toits « le référendum, vive ! », est apparu sur le petit écran pour nous livrer toute la haine qu’il porte à la 7ème République et à ses dirigeants, particulièrement au PNDS qu’il avait quitté en claironnant « Plus PNDS que moi, on meurt. ».

Ce que les gens ignorent et qui mérite de figurer dans son CV, c’est que BEN a passé toute sa vie à trahir. Dans les structures estudiantines d’abord, syndicales ensuite et enfin en politique qu’il intègre en tant que conseiller obscur de Baré avant de s’imposer au sein du RDP, ce RDP qu’il entraînera dans le giron du MNSD de Tandja puis du PNDS de Issoufou Mahamadou aux dernières élections présidentielles. Qui aurait cru que BEN allait trahir de manière aussi grotesque son idole Tandja en le quittant pour les ‘’beaux yeux’’ de Issoufou présenté à l’époque comme le diable, l’ennemi n° 1, l’homme à abattre ?.

De la refondation du MNSD à la renaissance du PNDS, le pas est prestement franchi par BEN pour aller au ‘’mangement’’. La bouche qui a tété n’oublie pas la saveur du lait. La philosophie de Ben, être toujours du bon côté, du côté des gagnants même au prix de la trahison la plus abjecte. A la télé, nous avons vu un BEN, le visage illuminé par un sourire narquois, le ventre bedonnant, des joues de gros bébé, la prestance artificiellement altière assis dans un salon ministériel, un tapis rouge couvrant des escaliers qui mènent aux appartements. En somme, un luxe insolant. Quel ancien prof d’histoire du secondaire catégorie A2 voudrait perdre un tel joyau acquis en raccourci sur une longue distance, de Gouré à Niamey, en passant par Maradi. ?

Il a beaucoup changé notre BEN national au point où, le journaliste doutait si c’était bien lui. -C’est bien vous Ben Omar ? – Absolument, en chair et en os ! Oui, il était bien en chair en tout cas mais les os, on ne les voyait pas du tout Mais au fait, qu’est-ce que notre BEN national nous a encore débité comme inepties sur les chaînes de télé ? Et pourquoi a-t-il choisi le 19 février, le lendemain du mémorable 18 février qui a fait s’écrouler tout l’édifice grotesque de la 6ème République ? Pourquoi maintenant à la veille de la session parlementaire de mars prochain ? Il y a anguille sous roche, et cela sent à plein nez le coup fourré, n’est-ce pas BEN ?

De l’opportunité de la sortie médiatique de BEN Omar Mohamed.

Dans un entrefilet paru dans le journal Le Canard déchaîné, nous nous posions la question de savoir où est passé le Ministre BEN. C’était, disions-nous une question pleine de nostalgie que se posaient alors beaucoup de Nigériens. Qu’est-ce qui peut bien expliquer le silence du Ministre de la Communication, Porte- parole du gouvernement, lui qui a habitué les Nigériens à blablater sur un rien ? A –t-il la langue coupée puisqu’en tant que ministre de la communication, l’idée qu’il fasse l’objet d’une quelconque censure ne peut même pas effleurer notre esprit, le censeur national, c’est lui. En tout cas le moment sied bien pour qu’il sorte car le tazartché prenait de l’eau de tout côté.

A moins qu’il ne soit opposé au tazartché et là il a tout intérêt à se taire. Et il s’était tu, muet comme une carpe ! Vous l’avez bien compris, on n’était pas encore à la 7ème République que déjà, Ben voulait se faire oublier. Il fourbissait clandestinement ses armes pour quitter le bateau de la refondation qui chavirait. Sentant la mort du tazartché arriver, il n’eut pas le courage de réunir ses amis pour leur dire qu’il avait caché un trésor quelque part. Il réfléchissait plutôt à la stratégie de sauvegarder les acquis ou si vous préférez les ‘’prérequis’’ dont il faisait cas en bon … pédagogue.

Ben s’est donc tu et arrivera en silence à se faire élire député de la majorité au pouvoir en s’arc-boutant au bateau PNDS qu’il détestait pourtant, du moins, selon ses discours de démagogue patenté. L’occasion de s’illustrer encore une fois va lui être offerte à quelques semaines de la tenue d’une session de l’Assemblée Nationale et qui vraisemblablement va statuer sur la levée de l’immunité de certains parlementaires dont Ben Omar Mohamed. Vous comprenez maintenant la vraie motivation de l’apparition inattendue et grossière de BEN. Vous vous demandez certainement pourquoi il a choisi le 18 février pour se livrer à un tel show médiatique ? La réponse à cette question se trouve dans les propos de Ben Omar. De manière récurrente, vous avez entendu l’expression pleine de mépris et de rancoeur ’’le soldat Salou’’.

Des propos mensongers, arrogants et frondeurs.

BEN le farouche défenseur de la 6ème République qui a fini par abandonner ses amis politiques pour ne s’occuper que de ses propres intérêts au détriment de son ‘’peuple’’ est mal placé pour faire la morale aux Nigériens, entend-on par-ci parlà. Quand il affirme que « Le 18 février 2010, il y a eu un véritable gâchis national qui sera immortalisé dans l’histoire sociopolitique de notre pays. Le héros du 18 février pensant faire oeuvre utile a oublié au passage qu’il était un instrument manipulé par certaines forces politiques internes comme externes » Ben Omar fait du dilatoire. De sa conviction sur la 6ème République de 57 jours, renversée par l’armée, Ben Omar fait son mea culpa innocemment, en reconnaissant que le mandat de Tandja n’était point propre.

En effet, disait-il : « Je n’ai jamais partagé le bonus de trois ans accordé au président Tandja. Nous avions changé la constitution à travers un referendum, l’idéal aurait été que Tandja prenne un nouveau mandat propre ». L’historien Ben Omar, ignore véritablement la définition du mot peuple. Le ridicule ne tue pas au Niger, reconnaît délibérément Ben Omar. Mais, cela ne l’empêche pas pour autant, de définir le peuple en ces termes : « le peuple, c’est les nigériens qui sont sortis dans la rue pour demander que Tandja continue ». Pour cet homme qui est aujourd’hui député juste par un accident malheureux des urnes, ceux qui ne sortent pas dans la rue ne font donc pas partie du peuple.

Pour M. Ben le peuple c’est celui qui est sorti pour dire à Tandja de continuer … Tous ceux qui se sont opposés au projet funeste de démolition de la démocratie et de la République sont quantité négligeable et ne peuvent par conséquent constituer une partie du peuple à plus forte raison en constituer un. Sacré BEN ! Pire, tout en disant que c’est le peuple qui a demandé à Tandja de continuer, il affirme sans aucune contrainte que, son régime avait péché en nommant Gamatié premier ministre alors même que selon Ben Omar : « Gamatié ne connaissait rien du travail abattu à l’époque pour que Tandja reste ». Ce qui signifie clairement, que c’est plutôt un groupe d’individus qui a oeuvré pour que Tandja s’incruste au pouvoir et non le peuple. Ben Omar était-il absent à la rencontre au domicile de Lamine zen à Zinder juste après la pose de la première pierre de la raffinerie de Ollelewa pour attribuer la paternité du tazartché au peuple?.

De la parenthèse Gamatié.

« A mon humble avis, ce n’est pas l’homme qu’il fallait à la tête du gouvernement de l’époque. Gamatié n’a rien à voir avec l’objectif de la refondation que nous nous sommes fixé. Il ne connaissait rien du travail que nous avions abattu pour que Tandja reste au pouvoir. Mieux, lors du dialogue inter nigérien, nous étions bien au courant des démarches entreprises par ce bonhomme au prés de certains responsables de la sous région. Et au lendemain du coup, il croyait encore être maintenu. » Pour Ben, Gamatié est l’instigateur n°1 de la mort prématurée de la 6ème République car c’est lui qui aurait vendu la mèche aux puissances ‘’néo impérialistes’’.

Mais lui BEN n’a-t-il pas laissé tomber son parrain dès qu’il a senti le vent tourner, abandonnant ses amis politiques à leur triste sort ? Cette attitude n’est-elle pas la pire des trahisons ? « Si c’était à refaire, je le referai » a dit Ben de manière péremptoire à la question de savoir s’il ne regrette pas d’avoir soutenu Tandja. Si c’était à refaire, notre Ben national piétinerait allègrement la constitution qui ne constitue, à ses yeux, qu’un simple mouchoir avec lequel il peut s’essuyer le … front ! Aujourd’hui sentant qu’il n’est plus à l’abri de l’impunité qui l’a conduit à soutenir Issoufou aux élections, le ‘’Docteur’’ BEN soutient que « le Niger va mal, le Niger est à l’hôpital…

S’il y a un acte que je regrette, c‘est celui d’être l’artisan du soutien au candidat Issoufou Mahamadou » Quelle hypocrisie ! La vérité, c’est que BEN n’a jamais cru en Mahamadou Issoufou sinon il n’aurait pas quitté le PNDS. La vérité, c’est que BEN Omar n’a jamais cru en qui que ce soit, l’homme ne croit qu’à lui-même et ne protège que ses propres intérêts. Mais comme le dit un adage de chez nous « sar sar yan si donou bon kaa wa » en d’autres termes « quels que soient ses manèges, la boule (le fura) finit toujours par être pétrie dans le lait. »

À propos Super User

35 plusieurs commentaires

  1. I like the best rare metal tidy gucci bags. Folks waiting to be exposed mainly because August fifth purchased these individuals and also it was first really have to wait! They can be so for carrying. Only hope most of the specific temperatures has outside helpful months in order to attract these products.

  2. Un vrais plaisir passez a lire ce billet, je vous remercie grandement !!!

  3. KAMTCAKA, mouche-toi car tu es morveux. 9a se voit que BEN vous fait mal vous autres! Tu lui souhaites la mort, c’est pas un mystère, il mourra, tu mourras, je mourrais un jour! Qui a peur? Sans doute le faible qui souhaite la mort aux autres. Pourquoi veux-tu qu’il change? Ou bien tu l’aimes autant que tu le détestes? Vois-tu bien que c’est idiot de réagir de la sorte! Non?

  4. sacre Ben, tu ne changeras jamais. Specialiste de la danse du ventre, les militaires auraient du te fusier, ils nous auraient epargne des tes diatribes dilatoire. IM doit penser a te faire prendre la place qu’occupait Hama a Koutoukale, ce serait un luxe enorme pour ce badaud de grand chemin.

  5. Les chiens aboient, la caravane passe …

  6. A mes chers freres IDI, le Veilleur, MAMADOU Abdou Gaoh Sani et Cobay.
    ((Je prie les lecteurs de m’excuser pour le derangeant long commentaire dont le sujet engage doit etre reume et expedie en bloc car l’on ne revient pas pour en evoquer et cela permet d’englober la portee de long en large afin que d’autres nigeriens puissent le developper pour des causes nobles au benefice de notre Niger maintenu toujours dernier dans le marathon mondial a cause des gens nuisibles tapis parmi nous qui sapent tout. Ce qui pensent ne pas avoir le temps de le lire ne sont pas obliges d’y jeter le moindre coup d’oeil, Tout en se respectant, qu’ils evitent de nous insulter).
    Je sais que vous n’avez pas assez de connaissance sur votre propre histoire a plus forte raison celle qui soit importante sur ce qui s’etait passe dans ce pays depuis son independance a ce jour. J’ai alors compris que vous etes des enfants ayant pris le cours de notre histoire recemment, vous n’avez aucun repere ni Qibla pour vous orienter afin de savoir qui est qui dans ce pays. En 1960, j’etais nigerien et mes ancetres etaient tous nigeriens puisque je connais leur origine avec certitude aux fins de vous affirmer que « Seuls les idiots et les fous ignorent leur origine ». Lisez mon commentaire attentivement pour votre formation et information car c’est aussi cela, la raison de Tamtam Info comme celle de Son Excellence le President Mahamadou Issoufou qui fut le tout premier a signer la « Montagne de la Table » afin de permettre l’inter-culture socio-politico-historique et aux sans voix de trouver un espace protege pour s’exprimer librement tout en lui adressant directement des doleances dont son Protocole ne pourrait bloquer en chemin, d’interet national soient-elles ». Sur ce, mes chers freres bornes ou sous-cultives sur votre propre histoire; sachez que le President Tandja Mamadou est le genre de Nigerien qui soit le plus digne a etre appele fils du Niger. Vous voulez comprendre comme tous les idiots qui disent qu’il est mauritanien? Eh bien, c’est son sage pere qui est venu servir au Niger au temps de l’Afrique Occidentale Francaise, AOF d’ou, il n’y a pas de frontiere depuis la Mauritanie, le Senegal, Tchad, Cote d’Ivoire, Haute Volta renommee Burkina Faso par le digne fils de l’Afrique, le Feu President assassine Thomas Sankara et le Dahomey aussi renommee Rep du Benin. Les agents coloniaux avaient connu des affectations sur tout ce territoire francais d’outre-mer sans consideration de race, d’ethnie ou de religion. Et, le Niger etait le plus pauvre en cadres et intellectuels pour etre reste une nation musulmane qui pensait que tout acte pose par le colon est conspiratif pour saboter la foi religieuse en Allah Soubahanahou wa Ta’Ala le Createur de toute chose. Pour les nigeriens musulmans, notre colon n’est pas le francais qui est venu nous assujetir; mais plutot c’est le serviteur de Satan cache sous la tunique de pretres et colonisateurs venus nous imposer une doctrine religieusement demoniaque afin de nous detourner de notre voie salutaire. (Etes-vous croyants en Dieu sinon j’arrete de narrer ce que je sais pour votre remise a niveau sur ce site de Tamtaminfo. Il est dit que laver la tete au singe, c’est gaspiller du savon). Donc, vous parlant du tres sage papa du sage Tandja Mamadou, il avait travaille et pris sa retraite au Niger et plus particulierement dans le Manga a Maine Soroa dans l’Est ou celui que vous dites de 50% etranger, naquit. Non! Vous faites erreur. Je vous rappelle encore qu’ils sont nombreux nigeriens venus servir au Niger, ayant epouse des femmes indigenes qui leur ont donne des tres serieux et intelligents enfants devenus aujourd’hui les veritables constructeurs de ce pays comme Tandja Mamadou. Je vous comprend et ma peine prise pour vous informer est le fait que tous ces descendants des agents coloniaux se sentiront concernes dans le traitement que j’ai reserve a ABDOULAYE TIEMOGO du Canard Dechaiine qui est, je precise, a 4/5eme nigerien. Pourquoi n’ai-je pas fait cas des familles Sangare, Sidibe de laquelle mon frere et ami Issoufou gere la CDTN, la famille LY et Lamine Koulibaly qui creerent la 1ere ecole Privee LAKO au Niger pour participer a la formation des cadres et intellectuels indigenes, les Diabri a Yantala Corniche de Niamey, les Wattara, Kaziende, Assogba, Ouedraogo, Lo, N’Diaye, Sanago, Fall, Keita, Toure, Konate…Ma seconde epouse est une Fall. Donc, je maintiens ce que j’ai dit et dis ce que je sais. Apres l’independance ou Diori Hamani devint President de la Republique du Niger, il se trouvait que la plupart des agents coloniaux etaient formes dans la Franc-maconnerie afin de transformer les croyants nigeriens en chretiens d’abord puis en francs-macons pour servir Satan qui a jure devant Allah, de detourner les enfants d’Adam de la voie d’adoration de leur Seigneur Createur. Et Dieu Allah repondit a l’ennemi du fils d’Adam: « Va, mais tu n’y peux rien sur mes serviteurs sinceres et devoues »; ceci est ecrit dans certaines Sourates telle que Bakara S2 du Saint Coran. C’est partant que furent nes les collabos qui servent l’ennemi pour nuire les nationaux a l’exemple des indigenes qui ont aide les colons a arreter, emprisonner ou executer les freres revoltes contre la politique de domination et d’assujetissement. Et, les agents coloniaux servant dans notre pays, furent maintenus a leur poste au Niger mais ceux sont quelques uns pour la plupart des convertis non pas au christianisme ou judaisme, mais a la franc-maconnerie pour servir la metropole, rien que la metropole sans tenir compte des indigenes qui doivent etre ecrase s’ils osaient se revolter ou s’insurger contre la politique coloniale qui consiste a exploiter l’homme par l’homme en expropriant la richessesi locale. Ce sont les descendant de ces collabos serviteurs des puissances etrangeres que l’on voit (Ex: Soumana Sanda) avec la tete constamment rasee sans porter de bonnet ou de turban afin de marquer l’appartenance au service du mal contre les peuples assujetis. Comme Diori Hamani est un digne fils devenu President de la Rep du Niger, il a tout fait pour assoir une politique de developpement du Niger et son peuple en majorite paysan dans les profondeurs du monde rural. Il fit la promotion de l’agriculture, l’elevage, la sante dont les soins etaient gratuits ainsi que l’education gratuite a tous sans oublier l’industrie avec la creation de la Sonara, le Riz du Niger,… Helas! Helas! Helas! Le President Diori Hamani s’etait trouve avec des cadres et fonctionnaires franc-macons tapis dans tous les rouages de l’administration. Dans la sante, les agents et infirmiers consideraient les indigenes comme des cobayes afin de tester tous les medicaments a risque et produits pharmaceutiques fabriques par les laboratoires des anciens colons. Dans l’agriculture, les agents et agronomes fermaient les yeux au controle de qualite sur la dangerosite des produits destructeurs de notre sol sous forme d’engrais chimiques pour faire disparaitre beaucoup de nos arbres qui maintenaient l’equilibre de l’echosysteme, accelerer la progression rapide de la desertification et provoquer la rarete des animaux sauvages. Les caprices de la pluviometrie fut mis a l’epreuve pour creer la framine afin de nous maintenir dans la dependance alimentaire (C’est la raison qui fait que le sage Tandja Mamadou refusait d’accepter de reconnaitre certaine situation de famine qui empechaient les nigeriens de changer de mentalite en eviter de toujours tendre la main pour mendier a cause de ce que l’on nous a malicieusement cree par la faute des orgueilleux idiots manipules qui croyaient etre les seuls meilleurs a bienn gouverner ce pays dont la plus plausible solution c’est le changement de mentalite et de methode afin de combattre cette situation et creer les conditions pour l’autosuffisance alimentaire qui nous garantira la vraie independaqnce comme l’espere Son Excellence le President Mahamadou Issoufou avec son programme 3 N que tenteront encore de saboter les nouveaux francs-macons qui l’accompagnent dans cette alliance. C’est justement pour le service des puissances exterieures qu’ils refusent le regime presidentiel fort dans nos Constitutions de 3eme, 5eme et 7eme Republique afin de profiter pour participer a toute action de tout gouvernement et dans l’armee et servir comme collabos de ces puissances etrangeres tout en creusant des galeries pour ecrouler les constructions pouvant liberer le peule face aux interets des maitres exterieurs qui dominaient et fragiliseront, certes, les actions de l’honnete President Mahamadou Issoufou comme ils l’ont fait a tous ses predecesseurs qui etaient animes de bonne foi pour developper ce pays. Ils avaient fomente des coups d’Etat contre le pouvoir de l’AFC dirige par l’homme qui rassure Mahamane Ousmane de la CDS Rahama, assassinant le Feu President Ibrahim Bare Mainassara et degageant le sage et decisif President Tandja Mamadou afin d’arreter la montee de l’acte salvateur en la REFONDATION. Dites-vous que Satan se sert des gens idiots pour accomplir sa sale besogne de detournement des hommes pour les eloigner de la voie de la verite qui les sauve et c’est dit quelque part dans le Saint Coran: « Satan vous prend dans son filet de la ou vous l’attendez le moins, par la ou vous ne le voyez pas ». Et, tout coup d’Etat contre un vaillant dirigeant des peuples ou de la communaute des croyants, est la finalite de la conspiration de Satan a travers les plus idiots de ses serviteurs. Reflechissez sur l’acte ignoble commis sur l’Honorable Mouammar Al Khaddafi Guide de la Jamahiriya Arabe Libyenne et, c’etait ainsi de l’assassinat du Calife Aboubacar As Sadick, le Prince des croyants Omar Ben AlKhattab surnomme Al Farouk « Celui qui sait sait choisir la meilleur d’entre deux bonnes choses en optant pour la moins pire de deux mauvaises » par le Saint Prophete Mohamed (PS), Ousmane Ibn Affan et Ali Ibn Abi Thallib. Tous ces Saints hommes furent tous assassines afin d’exploser la salvatrice religion musulmane qui maintient les freres croyants dans l’amour d’Allah et son Messager dans la tolerance de l’autre par l’entraide, la solidarite et l’amour mutuel. Comme il n’execute pas les sales besognes de ses propres mains, n’aimant pas des dirigeants qui assurent du bien aux peuples et communautes des bons serviteurs de la Verite, Satan fait accomplir des actes ignobles par ses serviteurs idiots, mal cultives et maintenus dans l’obscurantisme total. Ainsi donc, le President Diori Hamani avait compris que certains des agents coloniaux servant au Niger independant dans son gouvernement comme dans toutes les administrations naissantes, sont entrain de miner ses actions. Ce patriote President avait alors releve que ce sont surtout des gens originaires de certains pays voisins restes parmi les nigeriens qui causaent tous les tords au pays qu’il preside. Sagement, il ordonne a tous ceux qui sont issus d’autres territoire de l’Ex-Afrique Occidentale Francaise (AOF) de choisir entre la nationalite nigerienne ou celle de leur pays d’origine pour y retourner. C’est ainsi, par exemple, le douanier Lo, pere du Chanteur Senegalais Ismael LO, retourna a Rufisque au Senegal avec sa famille, emmenant notre soeur Tchima qu’il a epousee a Madarounfa; ainsi l’ont procede beaucoup d’autres de differentes nationalites. Certains qui avaient epouse des femmes indigenes qu’ils avaient sincerement aimees et qui leur ont donne des enfants tres nobles (Ex: le sage Tandja Mamadou, Sidibe, Ly, Fall, Assogba, Kaziende, Diop…), ont prefere opter pour la nationalite nigerienne. Quelques annees apres, la nuisance des efforts du President Diori, n’etant pas endiguee, l’obligea, en 1963, a ordonner a certains de quitter le territoire nigerien dans un delai de 72 heures sous peine de connaitre les rigueurs de la loi suite aux maux qu’ils ne cesserent de causer au Niger et son peuple. Malgre ce depart massif des ennemis de la nation, beaucoup d’autres se sont caches en se terrant tapis dans la societe. Ce sont les descendants de ce renegats francs-macons qui continuerent encore a creuser toutes les galeries pour avoir fait ecrouler la structure de developpement herite de l’honnete fils d’Afrique le Feu President Guineen Ahmed Sekou Toure qui a cru au seul et dynamique President Seini Kountche qui peut mettre cet acte salvateur a execution pour donner l’exemple a partir du Niger. A un moment, il vint dans notre pays (1983, si je ne me trompe) et confia le livre de sa doctrine a Kountche qui l’a recommanda au sage Tandja Mamadou qui presente toutes les caracteristiques de l’homme apte a aboutir l’application pour son genie et sa sagesse. Le President Sekou Toure continua a Maradi comme pour visiter la ville dans laquelle il a travaille au service postal comme agent colonial. En realite, c’est pour trouver et donner les cours intensifs de base a l’homme capable, au soldat aguerri Tandja Mamadou alors Prefet de Maradi. La Samaria prit de l’essor pour animer la Societe de Developpement qui, avec l’avenement de la democratie et du multipartisme, devint le Mouvement National pour la Societe de Developpement MNSD NASSARA actuellement presidee par le digne fils de la region du fleuve en la personne du tres respecte Elhadj Seini Omar chef de file de l’opposition. En cette doctrine tres puissante et capable de placer le Niger au premier rang de veritables nations independantes de l’Afrique de l’Ouest, le renard zinderois du 20 Janvier 1950 en la personne de l’homme qui rassure, Elhadji Mahamane Ousmane de la Convention Democratique et Sociale CDS Rahama qui reste et demeure convaincu de la complementarite en la compagnie intangible et inconditionelle des deux partis politiques (CDS Rahama-MNSD Nassara) pour sauver le Niger de son alitement a l’hopital de la pauvrete depuis plus de 50 ans. Ceux des veritables intellectuels animateurs du PNDS Taraya, tel que le Buldozer de Tahoua, Elhadji Mahamadou Issoufou, en sont conscients qui, durant leur periode d’opposition, permirent sans assez de remous au sage Tandja Mamadoude de tester l’experience des conclusions resultants des actions socio-educatives de developpements economiques et culturels engages pour le bien-etre du Niger et son peuple sans enfreindre aux conventions internationales. Il n’y a que le serviteur des puissances exterieures qui s’est fait maintenir inamovible au poste de Premier Ministre pendant pres de huit (8) ans durant les dix (10) ans des deux mandats du President Tandja Mamadou afin de bloquer en sabotant cet engagement salvateur d’ou il a fallu le degager par la troisieme motion de censure et pouvoir tester la « REFONDATION DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE AU NIGER » que les uns et les autres avaient qualifie de Tazartche pour l’avorter afin de garantir les interets des puissances etrangeres. Degage des affaires, il fut contraint de s’en remettre au Parti des Ladan Tchana et Dogari qui lui donnerent le Moden Lumana gratuitement sur un plateau et dont aujourd’hui il tente, vaille que vaille, de les y disqualifier avant de les liquider. Or, les Ladean Tchana et Dogari sont de serieux patriotes (souvent manipules avant qu’ils ne se rendent compte pour se revolter contre quiconque voulait les detourner de leur voie patriotiquement humaine). Ils sont tres difficiles a cuisiner dans la casserole des manipulateurs. Voyez-vous mes chers freres que l’effet positif de la Refondation ne s’est produit qu’en deux ans seulement sans le saboteur qui dirige notre seconde puissante institution nationale apres la Presidence de la Republique. Ahhhhhh! C’est pour cela que l’acide des ennemis de la nation et du peuple, ce Bororo d’Albade Abouba, la dame de fer mi-homme, mi-femme Aichtou Mindaoudou, le bouillant Issoufou Tamboura, le piquant Moussa Keita, le cuisant homme de Tahoua Abdou Raouf Sidi, la lionne Faty Salha ou la liquidatrice chanteuse cantatrice qui tue l’ennemi avec les mots en la tigresse d’Habsou Garba ou ces descendants de guerriers Oumarou Hadari et Ali Sabo; tous ne supportent l’odeur de celui qui intente le moindre mal contre le Niger et le peuple. Comprenez donc que le Niger et les vrais nigeriens onrt encore du pain sur la planche pour extirper tous les ennemis de la nation avant de voir ce pays avancer normalement. C’est l’erreur qu’a commise nos freres d’un pays voisin qui ont confie le pouvoir a un serviteur des interets exterieurs qui ordonne tous les massacres de ceux qui osent lever le petit doigt d’opposition en les qualifiant d’activistes de Boko Harem comme mobile de leur extermination parce qu’ils sont musulmans. Oh, God! Let bless my people!

  7. Mr le journaliste ou Mr le griot ou plutôt le haineux! J’en suis vraiment déçu, désolé, affligé et peiné vivement d’avoir lu votre article! Mais ça m’a surpris de le lire sur votre journal, car, votre journal a toujours incité à la haine publique et ethnique. Ben connait mieux que toi ce pays et ses leaders. As-tu un parti politique? Oui, certainement tu en as, le Lumana Africa n’est ce pas! Dans ton article tu es sorti un vrai défenseur de la 7ème République. As-tu oublié que selon l’éthique et la déontologie du journalisme, tu ne dois être dans aucun camp de la vie politique. Tu ne dois qu’informer et sensibiliser! Mais c’est pas de ta faute tu n’es qu’un journaliste alimentaire!

  8. POUR LE CAS DE GAMATIE IL DOIT SEULEMENT NOUS REMETTRE LA VILLA DE L ÉTAT QU IL S EST OCTROYÉE ET DONNER EN LOCATION ET DE NOUS RESTITUER LES QUELQUES BIENS MAL ACQUIS.QUANT A BEN ALORS LA IL FAUT LE DÉPOUILLER POUR LE RÉDUIRE A SA JUSTE VALEUR AINSI IL VA S ASSAGIR ET REVENIR SOUS LA PROTECTION DE SON PREMIER MAITRE BAZOUM MOHAMED.

  9. tank les genres Ben existent en Afrique,on se developpera jamais,j’ai di bien jamais!!!si c’etait en Chine(Pays en perpétuel avancement),on aurait exécuté Ben

  10. tamtam info c pa jrnalistes mai ds imposteur,vou devrai etr juge pr usurpation.Mr ben Omar sil c trouv ojordhui depute d la majorite c malgre lui il n peu rien si l RDP decide d porte secour a issoufou e cela n veu pa dir kil doi kite son parti c kil a fai seul un vrai democrate peu l faire.e au sein d RDP clui ki orai trahi tanja nou l savon tous(algabite)mai vou preferai tapez sur ben k lui.c vrai domage

    • [quote]tamtam info c pa jrnalistes mai ds imposteur,vou devrai etr juge pr usurpation.Mr ben Omar sil c trouv ojordhui depute d la majorite c malgre lui il n peu rien si l RDP decide d porte secour a issoufou e cela n veu pa dir kil doi kite son parti c kil a fai seul un vrai democrate peu l faire.e au sein d RDP clui ki orai trahi tanja nou l savon tous(algabite)mai vou preferai tapez sur ben k lui.c vrai domage[/quote]
      soit honnete pardon,et crain Dieu mon frère!c’est un conseil

      • citoyen gama ou alpha,peu import c grace a ds gens cme vou k nou otr petit ls Nigerien percite ds la confusion.j’apreci ts conseil e jesper k t honete toi.voila ds gen ki n’ont ok1e idee d cke veu dire un individu au s1 d1 parti politiq.

  11. juste pour informer que je viens de decouvrir ce site assez attractif pour s’informer le Niger

    http://www.nigerexpress.info

  12. Je pense que par rapport à cette analyse sur la chute du tazartché vous n’avez pas poussé des réflexions sur la vraie motivation du Tazartché vous vous êtes pris à la personne de BEN. Et Gamatié, vous pensez qu’il n’en est pour rien. Dans tous les cas en politique tout est permis. La politique ce n’est pas une religion. Personnellement le comportement ‘un politicien ne me surprend. Que ça soit Gamatié ou Ben tous sont pareils. Ce qui est vrai tant qu’on ne s’approche pas de la politique, on ne peut pas la connaître. je pense que BEN a dit ce qu’il pense et nous sommes pas obligés de le croire. Je pense aussi qu’il faille fouiller les motivations réelles qui ont amené Gamatié à accepter le poste de Premier Ministre.Je pense qu’il faut être honnête dans vos écrits.

  13. Je pense que par rapport à cette nalyse sur la chute du tazartché vous n’avez pas poussé des réflexions sur la vraie motivation du Tazartché vous vous êtes pris à la personne de BEN. Et Gamatié, vous pensez qu’il n’en est pour rien. Dans tous les cas en politique tout est permis. La politique ce n’est pas une religion. Personnellement le comportement ‘un politicien ne me surprend. Que ça soit Gamatié ou Ben tous sont pareils. Ce qui est vrai tant qu’on s’approche pas de la politique on ne peut la connaître. je pense que BEN a dit ce qu’il pense et nous sommes obligés de le croire. Je pense aussi qu’il faille fouiller les motivations qui ont amené Gamatié a accepté le poste de Premier ministre.Je pense qu’il faut être honnête dans vos écrits.

  14. Moi je dis bravo à ce journaliste qui a mis à nu le comportement de ce Monsieur (Ben Omar)avant,pendant et après le Tazartché.S’il regrette son soutien au Président de la République,cela ne me surprend guère car il a de tout temps regretté ses actes;Il ne les assume jamais.

  15. En lisant l’article, j’ai comme l’impression que c’est le voleur qui crie au voleur. Il est bien vrai que BEN OMAR est la personnalité politique la plus cynique de toute l’histoire politique du Niger, mais je pense que ce n’est pas Abdoulaye Tiemogo qui est le journaliste le mieux indiqué pour faire la critique de BEN. Abdoulaye Tiemogo du canard dechainé est le journaliste le plus sale de toute l’histoire des médias au Niger.

  16. pour Ben la 6ème république ne doit pas s’éfondré comme l’a fait le titanic il ya des deux siècle.Ben n’a pas voulu que l’histoire roulera de la sorte.Mais il ignore qu’il n’est pas le bon Dieu qui detient les roues de l’histoire.

  17. Messieurs du canard, depuis un certain temps je suis surpris de votre tendance à trop vous aligner sur la ligne du pouvoir, comme vous l’avez fait au début du coup d’état du 18 février.
    Est ce que ben n’a pas le droit de s’exprimer ou de critiquer l’alliance à laquelle il appartient ? Entre vous et Ben, qui est le mieux placé pour le faire ? Certainement que vous occupez la meme posistion que le RDP dans cette alliance sinon vous auriez dû analyser en leur profondeur ces propos – comme l’ont d’ailleurs fait la plupart des médias- au lieu de vous pencher uniquement sur la personne de BEN.
    Dommage que votre journal en qui on a beaucoup cru, prenne de l’eau comme cela; combien cela vous rapporte t’il ? Attendez vous une nomination comme c’est la mdoe maintenant !

  18. on sent de la haine dans ton article mr le journaliste;c honteux;c est pas parce que tu as un probleme avec mr Ben que tu vas venir le ternir;soyew plutot objectif et dire la vérité sur tout ce que vous connaissez sur la 7e republique aue vous voulez coute aue coute protéger pour des intérets mesquins,je vous rappel k on peut pas cacher le soleil avec la main!!!

  19. Pas étonnant qu’il n’y ait d’inepties dans le Canard des chaînés dans le genre d’A. TIEMOGO, ténu de rester suspendu à A.B.GAMATIE; le journaliste en fait un centre d’intérêt au nombre des aspects insignifiants qu’il racole pour trouver à redire sur la personne de BEN OMAR.Apparemment tous les terrains sont difficiles pour faire courber l’échine à l’ancien tazartchiste qui s’assume. Le TAZARCE, pour n’évoquer que ce thème, ce n’est pas la peste, plutôt une fierté à revendique.Et BEN a raison de s’en prendre au torpilleur du tazarce, l’intrus passé inaperçu au moment des faits, l’espion dangereux que s’est avéré être GAMATIE. Comme qui dirait c’est de bonne guerre! N’est pas messieurs du canard lugubre!

  20. Pas étonnant que le mouchoir d’ABDOULAYE TIEMOGO nous serve de telles inepties. Au nombre des centres d’intérêt de

  21. A IDI.
    Quand on a dit a Idi le chien de venir gouverner la ville, il repondit: « Demandez l’autorisation aux enfants ». Je pense que tu sais ce que tu dis et dis ce que tu sais beaucoup mieux que le chien! Pour qui connait la nature d’Abdoulaye Tiemoge, meme au sein des journalistes de l’ORTN et Tele Sahel, je te dis que ce Journal « le Canard Dechaine » et son Directeur de Publication constituent la classe des cupides qui mettent des barres de fer dans le pignon synchro de la boite de vitesse au moteur du Bus-Niger afin qu’il s’arrete pour ne point avancer. C’est a ce moment de l’immobilisme qu’ils se sentent heureux pour trouver de quoi dire. Ces genres de journalistes ne sont pas dignement nigeriens car ce Directeur de publication est a 4/5eme malien. Ce n’est donc pas surprenant qu’il sabote et denature les sinceres nigeriens. Mohamed Ben Omar et Gamatie n’ont que bien fait a ce pays pour avoir aide le sage President Tandja Mamadou a mettre a la disposition des generations futures, l’instrument de gouvernance democratique fiable et adapte pour notre peuple et qui aurait eviter ces genres d’alliances assassines de nos maigres ressources partagees entre un groupuscules d’individus qui n’ont aucun souci a l’egard de la grande majorite du reste de la population nigerienne. Sois donc serieux, IDI. Bats-toi doc contre les destructeurs de notre Niger.

    • Avec un nom pareil, « tinguidji kayyadda » pas étonnant que vous ecriviez des inepties du genre :« Ces genres de journalistes ne sont pas dignement nigeriens car ce Directeur de publication est a 4/5eme malien. »!! Sache une fois pour toutes qu’il n’y’a de digne nigérien que celui qui est utile à ce pays et à sa population! Toi, et tous ceux qui pensent comme toi, êtes les vraies plaies de ce pays! De petits esprits pleins de prèjugés et de betise congénitale! 4/5ème de nigérien?? c’est vraiment déguelasse de classer les nigériens en ourcpentage! Dis-moi, pauvre type, avant 1960 date de l’inépendance, et bien avant cette date, au moment du tracé des frontières tu étais quoi?

    • Mamadou Abdou Gaoh Sani

      Ce qui est marrant, ce que celui dont tu parles avec appréciation (Président Tandja) est nigérien seulement à 50%. Donc pas aussi Nigérien que Toi. S’il vous plais, soyons sérieux dans nos commentaires et élevons nos esprits dans la critique sincère du sujet en question.

  22. Il ya vraiment des gens cyniques dans ce pays.Certains trouvent toujours du plaisir a saboter les efforts considérables que les journalistes mettent pour nous informer.Qu’est ce que le journaliste a dit de mal dans son récit si ce n’est des choses que nous connaissons.Vous devrez plutôt condamner les propos de BEN au lieu de s’acharner sur ce journaliste talentueux.En tout cas monsieur le journaliste,moi je vous dis bravo.Votre commentaire sur ce monsieur BEN mérite une sacrée félicitation.

  23. Mais c’est le journal d’Abdoulaye Tchiemago. Connaissant la personne, qui va donner de l’importance á ce qu’il écrit. Il est l’incarnation typique des journalistes alimentaires instrumentalisés.
    Le journalisme ne s’agit pas de bafouiller l’honneur de quelqu’un, mais plutôt de faire une analyse objective des choses en respectant la digitée humaine.
    Les Tchiemago sont entrain de détruire progressivement le journalisme Nigérien au point où on a l’impression que tous les journalistes du pays sont des mercenaires.

    Pauvre Tiemago, les gens t’ont compris.

  24. Cet article n`est que des insultes basses une sorte de tentative de fuite en avant comme le fait le gouvernement des faussaires de notre 7eme Republique…En tant qu`intellectuel on insulte jamais on essaie d`analyser de quintifier les propos afin de prouver le contre verité ou les contorsions existantes et non s`élançait dans une diatribe dans une offensive visant à vitrioler l`auteur…
    La democratie ca se mange??? Si oui apporter des preuves..
    SALOU DJIBO n`a t`il pas volé les 129 milliards laissés par TANDJA à la BCEAO?Si non Traduisez BEN à la justice pour jet de discrédit
    Le gouvernement de ISSOUFOU n`est il pas entrain de viler de maniere flagrante et continue la loi fondamentale?Sinon porter plainte…
    Votre attitude Mon cher journaliste denote de votre carence et met à nu vos insuffisances professionnelles et au dela intellectuelles….Franchement ton article est creux.

  25. Journalisme d’intox
    Entre nous si on lit tes écrits franchement on a l’impression que tu as une dent contre Ben ou tu a été payé comme c’est le cas de nombreux de soit disant qui pour quelque miettes ne se privent pas de salir les gens;tu aurais dû te contenter de rapporter les faits et à nous les lecteurs de faire notre appréciation,pauvre journaliste!

  26. C est pour ca que vous vous etes battu pour la dépénalisation du délit de presse?
    Prendre position de manière flagrante. Tu penses qu après un tel acte tu est dufferent de Ben Omar? Je n aimait pas le manières de Ben avant, encore moins les tiennes journaliste affamé et partisan. Wallay tu me fais honte. Ton acte de prise de position est grave, tres grave.
    Cherche plutot à nous édifier sur ce qui va nous avantager que de raconter des bobars comme ton Ben. Si tu peux pas retourne à l’école

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.