Accueil / ACTUALITE / POLITIQUE / Clôture de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée Nationale au titre de l’année 2012: L’INTEGRALITE DE L’ALLOCUTION PRONONCEE PAR LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE, SEM. HAMA AMADOU

Clôture de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée Nationale au titre de l’année 2012: L’INTEGRALITE DE L’ALLOCUTION PRONONCEE PAR LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE, SEM. HAMA AMADOU

LE PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE NATIONALE, SEM. HAMA AMADOU

LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE, SEM. HAMA AMADOU

Mesdames et Messieurs, distingués invités, Tout d’abord, permettez-moi de vous remercier tous, au nom de l’Assemblée nationale…

pour avoir répondu à notre invitation, en assistant à cette cérémonie de clôture des travaux de notre première session extraordinaire, au titre de l’année 2012. Cette session a duré quinze (15) jours, et a permis à la représentation nationale d’examiner à travers des débats t rès critiques mais enrichissants, les textes que le gouvernement a bien voulu soumettre à sa sanction. Parmi ces textes, il me plait de citer, hors le projet de loi habilitant le gouvernement à prendre des ordonnances pendant l’intersession, les lois sur le deuxième Collectif budgétaire et sur le Conseil de la République.

De même, nous nous sommes très longuement penchés sur le projet de code du travail, un texte on ne peut plus précieux, en ces temps modernes, qui est appelé à régir dorénavant les rapports entre employeurs et employés. Mais, au-delà de ces rapports, le nouveau code se distingue du précédent, surtout à travers les dispositions relatives au travail des enfants, ainsi que, les sanctions particulièrement lourdes qui y sont prévues, en cas de violation par quiconque des acteurs du monde du travail, des normes organisant l’emploi au Niger.

Quant au projet de loi portant création d’un établissement public à caractère social dénommé  » CARENI « , l’Assemblée nationale a préféré renvoyer l’examen de ce texte à la session d’octobre afin de permettre à la Commission des Finances de procéder à une analyse minutieuse de son évolution financière dans le temps. Car, l’autonomie de gestion envisagée par cette institution, si elle est souhaitable, n’en pose pas moins sur le plan de l’équilibre financier, des interrogations auxquelles, il faut trouver des réponses aussi précises que convaincantes. C’est en effet le sort de plus de vingt mille retraités qui se joue avec l’adoption de cette loi.

L’Assemblée nationale, consciente de ses responsabilités vis-àvis de cette catégorie de nos concitoyens, réduits à ne compter sur aucune autre ressource que leur pension pour la majorité d’entre eux en tout cas, a jugé bon de privilégier la prudence par une analyse plus rigoureuse de la projection dans le temps, de l’équilibre financier de cette caisse autonome des retraités du Niger, sur laquelle se fonde beaucoup d’espoir.

Mesdames et Messieurs, Il me plaît particulièrement, à l’issue de la présente session qui s’achève, de relever non sans fierté le niveau de plus en plus élevé et la qualité des discussions au sein de notre hémicycle ainsi que la clairvoyance et la pertinence dont les honorables députés, font de plus en plus montre dans le cadre de nos travaux.

Cette belle évolution dans l’exercice de l’activité parlementaire contribuera assurément à renforcer la crédibilité de notre institution aux yeux de l’opinion publique nigérienne.

Excellence, Monsieur le Premier ministre, Mesdames et messieurs, Notre session a coïncidé avec le mois de ramadan, mois particulier à tous égards, tant du point de vue de nos dévotions envers le créateur, que du point de vue plus prosaïque du coût de la vie. En effet, il est de commune renommée, que la cherté de la vie a atteint, en raison du ramadan, des proportions hors de tout propos. C’est du moins la cause mise en avant en cette période, même si nous suspectons, en ce qui nous concerne, un fondement plus structurel à ce phénomène.

La spéculation sur les prix, et la flambée inflationniste qui en résulte, est en train de mettre ainsi l’écrasante majorité de nos concitoyens, dans une situation où la précarité le dispute à l’anxiété permanente, pour la plupart des chefs de famille confrontés à des obligations d’un quotidien exigeant, que leur revenu malheureusement ne peut plus supporter. Pourtant le gouvernement, très tôt, s’était évertué, à anticiper les problèmes liés au carême, en défiscalisant la plupart des produits de première nécessité. Les commerçants consultés, s’étaient même engagés à veiller, au maintien des prix de ces produits dans les limites, aussi bien du raisonnable que de l’esprit de solidarité nationale, dupant de cette façon sans vergogne la borne foi des gouvernants.

Mais très vite les démons du profit, ont eu tôt fait, de mettre à nu la duplicité de ces partenaires sans coeur dont les convictions religieuses, elles-mêmes sont affectées d’une incurable et définitive hypocrisie. Aujourd’hui, force est de reconnaitre que le coût de la vie au Niger est sans rapport avec le niveau de revenu auquel on peut prétendre, dans un pays comme le nôtre, constamment sur la brèche. Il est donc impératif, tout en s’efforçant de respecter les principes de la libéralisation du commerce, de faire entorse à ceux-ci en revenant purement et simplement au contrôle des prix en ce qui concerne les produits de première nécessité.

En effet, il est inacceptable de laisser libre cours, aux excès des commerçants véreux, dans la fixation des prix sachant pertinemment qu’ils ne s’embarrassent aucunement de respecter la règle d’or du libéralisme en matière d’offre et de demande. Car ils savent que, même les plus vertueux d’entre eux, auront tôt fait, de leur emboîter le pas, face à l’immobilisme de l’Etat. Cette cherté découle aussi très souvent de l’organisation actuelle de la distribution des produits. L’exemple du prix de la viande est là pour illustrer de la façon la plus explicite, cet aspect du coût de la vie.

Sinon, comment comprendre que sur notre sol où l’élevage est un des secteurs, où le Niger peut prétendre sans contredit possible à un avantage comparatif dans la sous-région, la viande en arrive à coûter plus cher, que dans les pays d’exportation de notre bétail ? Aussi, importe-t-il de mettre un terme à la prolifération des intermédiaires, afin que les petits distributeurs accèdent librement au système de l’abattage légal, mettant de cette façon un terme aux abus des oligarques de nos abattoirs. Il est en tout cas heureux que le Ministre de l’élevage ait décidé de mettre un terme à ce scandale.

Nous attendons du Ministre du commerce, des mesures analogues, afin que tous les produits de première nécessité, sans exception, reviennent à des prix raisonnables, d’une façon ou d’une autre. S’il le faut, le gouvernement devra en discuter, sans faiblesse avec les institutions de Bretton Woods, jusqu’ici gardiennes intransigeantes d’un libéralisme qui tend à ignorer le désespoir économique des plus humbles de la planète. C’est dire que le Niger ne saurait s’accommoder d’une libéralisation du commerce si désastreuse pour le quotidien du nigérien moyen, s’agissant en particulier des produits de première nécessité, susceptible même de déboucher à terme sur des émeutes au nom du pain dans notre pays, déjà passablement meurtri par la disette alimentaire, dont la gestion au quotidien est déjà un véritable exploit pour le gouvernement.

Mesdames et Messieurs, Une autre préoccupation de l’Assemblée nationale suscitée par l’examen de la seconde loi rectificative des finances publiques, réside dans le faible taux de consommation des crédits budgétaires. En effet, si l’on doit considérer que dans un pays à l’économie en construction, comme le Niger, ce sont les dépenses publiques qui constituent le principal carburant de l’activité économique et conséquemment de la circulation monétaire, ce faible taux met en lumière la gravité des insuffisances, à la fois, de nos textes et procédures financiers d’une part et de l’autre, de l’apathie intolérable de notre Administration.

Si la représentation nationale reste admirative face à l’incroyable et exceptionnelle capacité du gouvernement à mobiliser les ressources, en ces temps difficiles de crise financière internationale, elle ne comprend pas en revanche, les raisons du comportement de notre système administratif qui n’affiche aucune ambition et aucune motivation pour le développement et le dynamisme de l’économie nationale. Des questions demeurent, qui interpellent le gouvernement sur sa responsabilité à réformer d’urgence, l’outil administratif. Cette reforme, pour être efficace et utile, exige que les agents de l’Etat soient notés et payés, selon leur mérite et leurs performances. Car pour remettre les fonctionnaires au travail, un travail à haut rendement et à haute productivité, il faut des règles d’incitation et de motivation individuelles qui régissent les carrières.

L’appartenance politique, ne saurait suffire comme critère de promotion aux hautes fonctions de l’Etat. Il faut que le rendement et la productivité de chacun, deviennent les normes primordiales de distinctions au sein de notre Administration. Ainsi les indemnités payées, motifs de toutes ces revendications récurrentes et sans trêve, ne pourront dès lors avoir de justification pour l’Etat, qu’autant qu’elles contribuent à doper plus efficacement le rendement des fonctionnaires au travail. Nous espérons que le gouvernement, dont nous connaissons au demeurant les soucis, au regard de toutes ces préoccupations, trouvera rapidement, dans un cadre d’échanges interactifs dans tous les services de l’Etat, les solutions susceptibles de concrétiser les perspectives de cette croissance à deux chiffres, désormais à portée de l’économie nigérienne.

Mesdames et Messieurs les députés, C’est en tout cas dans l’espoir de voir une véritable mutation dans la gestion de notre appareil administratif dans les mois à venir, que nous allons clore cette session extraordinaire en souhaitant au gouvernement de connaître le succès dans cette entreprise de salut national à la réalisation de laquelle nous l’invitons, avec l’assurance de pouvoir compter sur tout notre soutien. Nous formons aussi le voeu que cet hivernage qui a bien commencé concrétise ses promesses, toutes ses promesses, pour le plus grand bien de nos compatriotes du monde rural. Sur ce je déclare la session close. Je vous remercie. « .

À propos Super User

25 plusieurs commentaires

  1. Clôture de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée Nationale au titre de l’année 2012: L’INTEGRALITE DE L’ALLOCUTION PRONONCEE PAR LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE, SEM. HAMA AMADOU | Tamtaminfo
    [url=http://www.atlantique-sud-depannage.com/essential/nike-air-max-turbulence.html]nike air max turbulence[/url]

  2. Persistez sur cette voie, c’est un plaisir de vous lire.

  3. Avant de nous faire la morale commencer par vous mêmes, Présidence, Primature et Assemblée Nationale, combien de conseillers et chargés de mission vous avez, près de 500 fabriqués de toutes pièces pour récompense politique. A titre illustratif, vos chargés de mission, sans diplômes, ni emploi, touchent en moyenne 300 000 fcfa/mois, au nom de quoi. Pourquoi un ingénieur du développement rural ne touchera pas 3 000 000 fcfa/mois. Ces politicards étaient ou quand nous cherchons nos diplômes. Ils étaient ou quand nous prospérons notre peuple. Donnez nous nos droits et supprimer ces charges inutiles car ces individus ne saurons pas vous garantir un deuxième mandat

  4. Hama Amadou, tu étais ou quand les députés se sont arrogés des indemnités à leur taille, est ce pour bien fonctionner ou pour dormir à l’assemblée et voté des lois à l’aveuglette. Bien que ce soient des illégaux, ils jouissent de tous les privilèges et réclament davantage.Nous avons des droits reconnus par notre constitution et le statuts général de la fonction publique. Nous revendiquons ce qui nous revient de droit n’en déplaise à personne. Si nous sommes les producteurs, mettez nous dans les conditions de vous nourrir.

  5. ISSILI MASHANONO

    Excellence mon Président; il vous souviendra que durant l’Ère de l’ignorance et avant de téter le biberon de la foi en Allah, le Calife Omar Ben Al Khattab était l’incarnation typique de l’obscurantisme alimenté d’impiété et de brutalité. Quand il embrassa l’Islam, il reçut la bénédiction divine qui le transforma en altruiste très rigoureux quant aux droits d’autrui et scrupuleux en matière judiciaire. Sa dureté et sa brutalité se transformèrent en tendresse et miséricorde. Estimé capable de surpasser vos penchants pour vous incliner humblement devant Dieu Allah qu’adorent les 97% de la population nigériennes et nigériens pour s’assurer d’être conformes avec eux pour les gouverner et ne pas tomber dans des erreurs incorrigibles une fois abandonné en haute mer dans un bateau en naufrage alors qu’on ne sait pas nager. Alors, point de crainte pour la stratégies de la peur qu’affichent ceux-là mêmes qui ont emmené les gens à s’égarer afin de les assujettir à leur tutelle.

  6. ISSILI MASHANONO

    A la conception de chaque être, personne d’entre eux n’est là pour le moindre conseil technique au Créateur quant à ce qu’Il crée. Pendant que le très Jeune nationaliste Mahaman Kassoum Moctar Président du Conseil de ville de Maradi se rendit à la Mecque pour demander la Paix, l’harmonie entre les filles et les fils du Niger, une bonne pluviométrie sur notre territoire suivie de bonnes récoltes; la nuit du destin a été très suivie par les 97% de la population que vous aspirez gouverner un jour. Personne n’a remarqué la présence de Son Excellence mon Président sur le petit écran des Télévisions Nationale « Télé Sahel », Radio Télévision Dounya (RTD), la Radio Télévision Ténéré (RTT qui donne des couleurs à la vie), la Télévision Bonféreèye ou la clé du savoir pour ouvrir les portes du monde et la sage Radio Télévision Canal 3 Niger qui s’emploie au mieux pour une société nigérienne plus dynamique cultivée à la base familiale où la mère joue le rôle princeps d’éducatrice.

  7. ISSILI MASHANONO

    Lors des prêches dans la nuit de Destin 2012, Son Excellence le Premier Ministre Brigi Raffini avait offert des tonnes de céréales à ces organes de presse qui ont supporter les « Mussabakas 2012 » pour soutenir les participants. Étaient tout de même présents, l’honorable Ministre Ladan Tchana, le sérieux Ibrahim Yacouba des Transports, l’engagé Ministre Konou Hassane, et beaucoup de ténors de l’opposition ont fait le déplacement à la grande mosquée « Kaddafi de Niamey ». Essayez de poser vos pieds dans le sentier droit, le chemin des hommes humbles. « Celui qui refuse de reconnaitre ses erreurs ne peut se corriger la conduite ». Je tiens à partager quelques paroles du très sage Premier Calife de l’Islam, Aboubacar As Sadiq qui a dit: 1/ La corruption s’installe dans une communauté lorsque la foi ne se retrouve que dans les mosquées; alors, la richesse sera avec les avares, les armes avec les lâches, l’autorité avec les fous et les insensés.

  8. ISSILI MASHANONO

    2/ Ce Bas-monde est comme un marché pour les croyants où les matins et les soirs sont leur capital, les bonnes œuvres leurs fonds de commerce, le culte pur d’Allah, leur bénéfice, le Paradis leur profit et l’Enfer leur perte.Les compagnons dans la voie d’Allah, Le craignent, augmentent leur charité tout en considérant leur péché, minime soit-il, comme une énormité insupportable dans l’Aude-là. Visant la satisfaction d’Allah, ils s’oublient et ne tiennent pas comptes des reproches des ignorants. Quant à moi Issili Mashanono, j’ajoute que la conformité de l’amitié sincère consiste à avoir en partage, les mêmes gouts pour les mêmes mets et veut que les personnes unies pour une même cause, regardent dans la même direction avec une même pensée et un même penchant religieux. Les nigériens veulent cette conformité de la part de tous ceux qui aspirent gouverner sur les destinées qu’à la modestie pour exister dans l’amour d’Allah et de son Messager Mohamed (PS).

  9. GURDUMUS HANAKWANA

    Ali Sidi Ben Mahadi, concentre toutes tes forces et draine toute ton énergie pour emmener la conscience de ces personnalités afin qu’elles partent ensemble (si possible) pour compléter leur croyance en Allah et à son Messager Mohamed (PS) afin de rassurer les nigériens qui sont musulmans à près de 97% de la population. Pour sa religiosité, la majorité des nigériens n’est pas prête de suivre n’importe quel politicien, les yeux fermés. Il est immanquablement certain qu’un président franc-maçon cherchera à drainer la population de la négation de l’Islam vers la franc-maçonnerie qui perce vertigineusement dans notre pays? Pour occuper un poste dans une organisation sous régionale, régionale ou internationale; il faut être franc-maçon. Aujourd’hui, pour avoir facilement d’emploi, il faut passer à l’initiation franc-maçonnique en se faisant coopter car une Loge Maçonnique est construite à Niamey pour contrebalancer l’Islam. A l’allure des choses, les Oulémas ont du travail.

  10. ALI SIDI BEN MAHADI

    HAMA AMADOU IL NE FAUT PAS OUBLIER D ALLER A LA MECQUE AVEC TANDJA MAMADOU POUR ACCOMPLIR LES RITES DU HADJ CETTE ANNEE.

  11. Dans ce discours de clôture prononcé par mon Président Hama, toujours soucieux du bien-être des nigériens, deux points essentiels ont attiré mon attention. Le premier concerne le prix exhorbiant des produits de prémières nécessités au moment où les musulmans font face à un devoir sacré, celui de mener à bien l’abstinance pendant ce mois. Le second est relatif à notre système administratif, toujours défectueux et infructueux. Hama à soulevé des points vitaux relatifs au volet social et à la gestion des patrimoines publics. Dans l’un ou dans l’autre cas, nous devons lancer les débats en vue de trouver des voies et moyens pour pallier à ces problèmes. En effet, au moment où les commerçants doivent penser à alléger les problèmes des populations, ils se donnent à un rencherissement allucinant rien que pour leurs intérêts oubliant les déboires des autres. Nécessité de la mise en place des contrôleurs des prix, comme souhaité par Hama.Le système administratif doit être revu.

  12. DINGAZY IZE & TARANA

    …L’essentiel de tous ces commentaires, c’est de faire comprendre que les serviteurs de Cheitane, sont généralement ces francs-maçons qui sont intéressés par le clinquant de la vie terrestre tout en oubliant que Dieu nous sommes venus et vers Lui nous retournerons.Par la stratégie de la peur à travers les films d’atrocité et abominations, seuls les faibles d’esprit croient que l’esprit du mal peut nuire à l’être humain.Or, quoique porté à l’homme, l’important c’est de garder son Âme inaltérablement propre car c’est ce disque dur de l’ordinateur qu’est l’esprit après la mort qu’Allah interrogera. Gardons-nous de nous rebeller contre les ordres d’Allah. Nous vous remercions.

  13. DINGAZY IZE & TARANA

    …Ce que nous autres aspirateurs à la Paix, craignons, c’est d’être gouverné et commandé par des francs-maçons qui pourraient nous embarquer dans la barque de Cheitane. Rappelons-nous des faits récents dans notre pays lorsque nos dirigeants croyaient aux rites de « Bori » et l’on voyait toutes les personnalités et autres prétendants aux décrets de nominations, se ruer vers ces batteurs de « calebasses et Gogué » pour le culte satanique où même de grandes dames s’adonnent à ces vanités au point de perdre leur valeur et leur honneur dans des cases de charlatans qui les manipulent sous les conseils du guide à la perdition?

  14. DINGAZY IZE & TARANA

    … Suivant l’habitude, Cheitane informé pas ses espions, croyait que l’Ange Gabriel sera seul en cette mission. C’était sans compter avec l’Omniscient Très Capable qui a su déjouer la ruse d’Ibliss. A l’arrivée de l’escorte angélique au niveau du premier ciel de notre terre, l’ennemi des enfants d’Adam se trouva face à une forte, puissante et imposante armée qu’il n’a pu affronter. Alors, pour ne pas rester sans réagir, Cheitane prit une poignée de poussière qu’il jeta sur la mallette des Versets. C’est le simple effet de cette poussière tombée non pas sur les saints Versets mais simplement sur la mallette qui fut la cause de toutes les prostitutions, pédophilie, homosexualité… sur terre. Imaginez l’effet que ça aurait produit si les Versets étaient tous touchées!!! Qu’Allah nous garde des effets sataniques dans nos affaires inter-humaines et vis à vis de notre Seigneur. Amen!

  15. DINGAZY IZE & TARANA

    … Pour cette mission, certains Oulémas disent que: « Soixante-dix (70.000) Anges-Soldats de protection rapprochée, comme lors de transport de fonds des aéroports aux banques, escortaient l’Ange Gabriel au milieu portant attachée à son aile droite, la mallette dorée contenant les saints Versets; où dix-mille body-guard (10.000) devant, dix-mille autres derrière qu’encadraient vingt cinq mille (25.000) sur la gauche et vingt cinq mille (25.000) autres sur la droite avancèrent depuis le monde céleste vers notre planète sur la Terre Sainte d’Arabie Saoudite à la Mecque. Cheitane le rebelle maquisard ayant l’information à travers ses informateurs, pensant que l’Ange Gabriel sera seul comme d’habitude en pareille mission. L’ennemi des enfants d’Adam organisa son armée et tendit une embuscade pour récupérer et détruire ces Versets ou pour le moins les falsifier afin de mieux réussir la corruption et la prostitution de toute l’humanité…

  16. DINGAZY IZE & TARANA

    … (Excusez-nous de ce commentaire longuement développé. Nous n’avons que profiter du mois béni de Ramadan et de l’honneur fait de Niamey/Niger Capitale Islamique mondiale pour passer ces éminents messages enseignés à partir de nos bases familiales afin de tenir fermement la boussole pour mieux nous orienter et comprendre où nous sommes venus, où sommes-nous et dans quelle direction irons-nous dans ce vie passagère minée d’embuches sur cette terre dont le temps d’existence ne nous a été que prêté pendant le juste temps de nous purifier du péché basique inoculé dans nos corps et préparer notre retour vers le Seigneur qui, après Jugement, nous rétribuera selon nos actes et actions dans ce Bas-monde. Lorsque l’Ange Gabriel apportait les Lumineux Versets au Prophète Mohamed (PS) pour éclairer les fidèles quant à la gestion du licite et illicite, le permis et l’interdit relatifs à la vie conjugale, la femme enceinte, l’accouchement, l’allaitement et le sevrage de l’enfant…

  17. DINGAZY IZE & TARANA

    … Mais, quand la pépinière où sera ensemencée la graine de la vie, est impure et minée par des prédateurs et autres microbes; certes, les bourgeons qui y germeront, seront mauvaises et ne fourniront pas d’excellents fruits ou ne se reproduiront pas pour l’utilité du reste de la société. En se servant du seul 1% de péché restant, Ibliss voulait pousser les humains à dévier de leur voie du Salut et c’est ainsi qu’il ne cessa point de tendre ses pièges en élargissant ses mensonges et tromperies pour mieux égarer les humains et drainer tout le monde vers la perdition.Les Oulémas nous rappellent que seule une petite quantité d’hommes et de femmes résisteront aux attaques avilissantes d’Ibliss sur Terre. A travers ses serviteurs assermentés, le maitre du mal, mettra ses mécanismes en place pour supplanter les Lois d’Allah par celles-là humaines pour mieux tromper la Femme et l’Enfant et les opposer à leur guide-responsable, l’homme pour le désordre et le chaos général…

  18. DINGAZY IZE & TARANA

    … Oui, à travers l’émission « Rayawar Mata » de Malama Ramatou Moulaye sur Canal 3 Niger; chacune, chacun, tous les intervenants et animateurs s’activent à apporter un meilleur plus dans l’amélioration des conditions de vie et d’existence ainsi que la Protection de la Femme et de l’Enfant ou grosso modo, de l’homme. Sans faire de la Pub ou la promotion de la dame Ramatou Moulaye et la Radio-Télévision Canal 3 Niger, l’esquisse faite sur le sujet, démontrait (Versets du Saint Coran à l’appui) que la femme est la fondation, le soubassement et la toiture de toute pure et saine société humaine sur terre. Quand la femme est bien éduquée et solidement formée dans l’adoration pure du Seigneur Très Haut, elle sera la meilleure éducatrice de son foyer, ses enfants et son époux y compris pour une vie conjugale heureuse et harmonieuse dans le repentir et la purification de l’âme de chacun et de tous préparant les provisions de retour vers le Dieu Majestueux à l’Aude-là …

  19. DINGAZZY et TARANA

    … La première victime d’Ibliss/Cheitane sur Terre fut l’un des premiers fils d’Adam et Ève en la personne du méchant et cupide Caïn qui assassina son frère bon et pieux frère Abel. Ainsi, Ibliss trouva accessibilité facile pour s’installer le siège décisionnel comme un pilote sur l’avion, un commandant sur le gouvernail du paquebot, un conducteur de train ou de camion qui peut décider de quand, où, comment et pourquoi il manipule librement sa machine. Ainsi sur Terre, Ibliss s’installa au siège névralgique de l’être humain pour le manipuler et l’entrainer vers sa perdition à l’égarement. C’était donc connu qu’originalement, la femme (Ève) et l’enfant (Caïn), étaient les premières victimes et les plus faciles proies aux mensonges, ruses et tromperies par conspiration et perfidies de Cheitane. Et, nous ne cessons pas de supporter l’émission « Rayuwar Mata » co-animée par Mallam Balla et la pieuse jeune dame Ramatou Moulaye sur la Radio-Télévision Privée Canal 3 Niger…

  20. DINGAZZY et TARANA

    … Et, Cheitane/Ibliss poursuivit le couple du premier homme créé Adam et sa compagne de fortune Awa sur Terre pour les avilir (lisez les grandes profondeurs de leur histoire dans l’excellent livre satirique « Ménage à trois » entre Adam, Ève/Awa et Cheitane » du journaliste nigérien Ali de Dosso sous l’idée avancée de Yaou Kaballé lors d’une prêche de sensibilisation pour la collecte de fonds à la construction de la mosquée de Vendredi de l’Université Abdou Moumouni Dioffo/UAM de Niamey. Lorsque Awa/Ève atteignit sa maturité, c’est Allah Lui-même qui célébra le mariage du couple afin qu’ils s’accouplent légalement et que soit manifeste, le transfert des humains du ventre d’Adam à celui d’Ève pour sa mauvaise volonté à satisfaire les gouts sataniques même en désobéissant au Seigneur-Créateur. Cette peine légalement supportée par la femme, lui permettra de gagner des points qui la rapprocheraient de la Cour Céleste afin de regagner l’Éternelle Sainte Demeure au Paradis…

  21. DINGAZZY et TARANA

    … Chassé due la Cour Lumineuse Céleste pour insolence et insoumission; Ibliss poussa Adam et Ève à commettre le péché originel en leur expliquant la fonction du pilon dans le mortier afin d’enfreindre à l’Ordre du Seigneur Majestueux qui leur fit construire la Demeure Sublime au Paradis afin d’y vivre éternellement dans l’aisance et la fierté d’être créé en les autorisant de faire et aller là où bon leur semble mais leur interdit piétiner la pépinière avant qu’elle ne soit à maturité d’où sortiront les jeunes pousses pour la perpétuité de la vie, soit dit autrement « de ne pas goutter à la pomme de l’arbre interdit ». Sous les conseils d’Ibliss; Adam et Awa désobéirent au Maitre Sublime et furent chassés du Paradis sali par l’impureté causée par la femme suite à sa défloration par l’homme. En attendant le nettoyage systématique du Saint Lieu de pureté car Dieu est par essence, « Le Pur ». Adam et Eve parachutés sur Terre pour se repentir car Allah aime le repentir.

  22. DINGAZZY et TARANA

    Ce sera très malheureux et vachement regrettable si les investigations de « Jeune Afrique » se révèlent entièrement fidèles. La Franc-maçonnerie est le contraire de toutes les vraies et nobles religions divines que notre Créateur le Sublime et Absolu a recommandées aux humains pour coexister dans la comm et le respect mutuel; à savoir: le Judaïsme Vrai, le Christianisme Sincère et le Véridique Islamisme Universel. Devant le Seigneur Très Haut, depuis le Monde Céleste, et pour avoir refusé d’obéir en se prosternant devant le noble Corps d’Adam sous les ordres de Dieu; Cheitane avait juré de détourner tous les fils d’Adam en les rendant insolents, insoumis et insouciants sur leur bonne voie du Salut afin de les égarer comme il l’est. Cheitane/Ibliss avait des péchés si immenses sur les mains au point de n’en rester que pas plus d’1% qui suffirait à engloutir l’humanité tout entière au séjour infernal et éternel de l’Aude-là, dans la Géhenne. Lire suite…

  23. La vague maçonnique
    Mahamadou Issoufou sera donc investi ce jeudi président du Niger. Sur les marches depuis la conférence nationale en 1991, le voilà donc qui commence un tutoiement, a priori quinquennal, avec le fauteuil présidentiel. Avant une totale fusion qui va le faire passer de républicain à « fossoyeur de la démocratie »,
    L’autre événement jumeau de cette investiture est le grand-chelem que réalise la franc-maçonnerie au sommet de l’État ouest-africain. Jeune Afrique sort d’ailleurs une grande enquête sur le sujet. Tout de même « curieux » (pour les plus naïfs): Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire (Alassane Ouattara et Guillaume Soro mais pas Laurent Gbagbo, ceci expliquerait-il cela ?), Mali, Sénégal (même si Wade s’en défend eu égard au poids de l’islam dans ce pays), Togo et maintenant Niger (où Issoufou succède d’ailleurs hors parenthèse militaire à Mamadou Tandja, franc-maçon aussi).

  24. nous venons de lire sur actuniger.com pourquoi le Congo a prêt au Niger:
    Issoufou connaît Sassou ; il l’a fréquenté alors qu’il était encore simple opposant nigérien. Les deux présidents ont, rapporte-t-on, une estime réciproque. Par ailleurs, tous deux se réclament socialistes. Le Parti congolais du travail (PCT) de Sassou revendique toujours son étiquette de gauche, tout comme le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme de Issoufou. Il s’y ajoute la fraternité maçonnique puisque les deux présidents sont « frères en lumière ». Pas de problème donc pour se prêter 50 milliards.
    Écrit par Clod Ousmane Traoré (upads.fr)

  25. En faisant des recherche sur le net voila ce que nous avons sur le Fran macon au niger lire :

    Dans les pays sahéliens, on assume rarement. Mais certains noms filtrent. Ainsi de celui de Ndioro Ndiaye, qui a été ministre de la Santé au Sénégal et numéro deux de l’Organisation internationale des migrations. Au Niger, l’ex-Premier ministre Hama Amadou est un « frère », comme l’a été l’ancien président (assassiné) Ibrahim Baré Maïnassara. Le nouveau président, Mahamadou Issoufou, serait entré à la GLNF en 2009.

    Lire l’article sur Jeuneafrique.co m : Ces francs-maçons qui vous gouvernent | Franc-maçons : les maîtres de l’Afrique | Jeuneafrique.co m – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*