Home ACTUALITE LES CONSEILS DES DETENUS MOUNKAILA HALIDOU, MAIKOL ZODI ET MOUDI MOUSSA DENONCENT LE CARACTERE ARBITRAIRE ET ILLEGAL DE LEUR DETENTION

LES CONSEILS DES DETENUS MOUNKAILA HALIDOU, MAIKOL ZODI ET MOUDI MOUSSA DENONCENT LE CARACTERE ARBITRAIRE ET ILLEGAL DE LEUR DETENTION

Dans un communiqué de presse rendu public, les conseils des acteurs de la société civile, Mounkaila Halidou, Maikol Zodi et Moudi Moussa, inculpés et placés sous mandat dépôt le 19 mars 2020 pour délits d’organisation d’une manifestation interdite, complicité d’homicide involontaire, d’incendie involontaire et destruction des biens publics, dénoncent le caractère arbitraire et illégal de leur détention.

En effet, depuis le lundi 21 septembre 2020 à 18 heures, ils sont détenus sans titre dans les prisons de Daikaina, Ouallam et Kollo et ce, en violation des dispositions de l’article 132 du code de procédure pénale et en absence de renouvellement de leurs mandats.

Face à cette situation, les Conseils des activistes comptent déposer une plainte pour détention arbitraire conformément à l’article 108 du code pénal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Panorama de Diffa N’glaa…

10 janvier 2020 Le Comité Interministériel d’Orientation du Programme de modernisation des…