Home ACTUALITE Communiqué de PRESSE du Ministère de la santé publique SUR LA PERCEPTION DES FRAIS D’EXPERTISE MÉDICALE (Rappel )

Communiqué de PRESSE du Ministère de la santé publique SUR LA PERCEPTION DES FRAIS D’EXPERTISE MÉDICALE (Rappel )

Fidèle à sa logique de combattre les abus sous toutes leurs formes au sein du secteurde la santé, le Ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara a ordonné l’arrêt immédiat des  frais directement pris auprès des bénéficiaires pour la délivrance des certificats d’expertise médicale sur réquisition des autorités judiciaires.

Il a réaffirmé que les contrevenants s’exposeront dorénavant aux rigueurs de la loi.  

Le Ministre de la santé publique  rappelle, que  conformément aux dispositions légales en vigueur au Niger, la délivrance des certificats d’expertise médicale sur réquisition des autorités judiciaires ne donne pas droit à la perception des frais directement pris auprès des bénéficiaires.

Ces frais sont pris encharge par l’Etat au titre des frais de justice criminelle.

De ce fait, il est demandé aux prestataires de bien vouloir mettre fin à cettepratique qui est contraire aux dispositions légales en vigueur et est àcertains égards punie par la loi.

Source: Ministere de la Sante

3 Comments

  1. Le ministre est de bonne volonté mais la situation a atteint un tel état de dégradation qu’il faudra l’implication de tous.
    En effet tout notre système de santé est privatisé. Il n’y a plus de système de santé publique.
    Les médecins qui y travaillent ne font que acte de présence pour rejoindre leur clinique.
    Les pauvres sont laissés à eux-mêmes.
    Face à cette situation le ministre ne peut rien faire.

    1. Pire serait quand il s’était agi du fuyard considéré malade entre les quatre murs de la prison de Koutoukalé quand son médecin prétexta une gravité obligeante de son évacuation à l’hôpital national de Niamey d’où, il a nuitamment fui sur le Burkina près de son mentor qui le fit envoler vers sa terre d’exil. Pareillement de sa prison à Filingué tout comme d’Abidjan/RCI quand il s’était senti menacé d’extradition où il a similé une fausse grave maladie forçant les autorités ivoirienne de le transporter en urgence à l’hôpital militaire avant son envol sous les mêmes cieux de son exil. De tels abus sous des formes politiques au sein du secteur de la santé, c’est tout à fait normal que le Ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara ordonne l’arrêt immédiat des frais directement pris auprès des bénéficiaires pour la délivrance des certificats d’expertise médicale sans la réquisition des autorités judiciaires. Tenez! Il suffit à un extra-dilapidateur des biens publics, super-escroc, hyper-délinquant économique de l’État et autres citoyens, de donner une petite part de gâteau de son indélicatesse pour se retrouver libre de ses mouvements et aller bouffer tranquillement son butin, sans aucune inquiétude. Bravo, Monsieur le MSP Dr Idi Illiassou Mainassara. Nous sommes tous d’avis avec vous et l’ensemble du Gouvernement que conduit le « Guizago » homme bleu du désert SE le PM Brigi Rafini sous la guidance du clairvoyant patient Président SEM Issoufou Mahamadou dont nous sommes persuadés qu’avant la fin de ses deux bienheureux mandatures, il laissera un Niger sain, agréable, viable et gérable par toute autorité qui viendra à le succéder. Qu’Allah (swt) assiste toute autorité et autres agents de l’État qui servent volontiers le Niger et son peuple en combattant la corruption. Que soient maudits les travailleurs de l’État qui attendent leurs parts avant de payer le « CAPITAL DÉCÈS » de pauvres orphelins ou les maigres « DROITS À LA RETRAITE » de malheureux auxilliaires dont certains meurent avant de goutter cette aspirine après avoir tout donné de leur vie à la nation. Ceux-ci et leurs semblables doivent aussi attendre l’acidulante réaction de l’intrépide Ministre Hassoumi des Finances qui ne tolère pas de tels comportements pour l’avoir vécu après le décès de son respectable et respecté père. Si l’on peut faire comme à la FRANCE LIBRE EN MARCHE DU PRAGMATIQUE PRÉSIDENT EMMANUEL MACRON qui, voulant changer toutes les vieilles donnes héritées de ses prédécesseurs en les abolissant, combat parallèlement, les prémices de corruption, lenteur administratives et négligence dans l’exercice des fonctions des travailleurs français. De son aiguille sans douleur, ce visioaiire jeune Président, dis-je, Emmanuel Macron piqua ses concitoyens là où ils devaient réagir et, les GILETS VERTS réagissent inconsciemment en lui donnant le code-clé lui permettant aisément de mettre les FRANÇAIS des plus mal rémunérés de leur labeur par rapport à ceux des autres pays membres de l’OCDE; ce, avec l’aval de toute son inconsciente opposition politique. Ainsi, sans pour autant s’être servi de sa majorité parlementaire qui ne fera qu’entériner l’acte qui sera pris après les consultations avec toutes les parties (employeurs et employés) et les différents avis globaux à collecter de tous les citoyens actifs et retraités à travers des livres ouverts dans toutes les Mairies sur tout le territoire français. De ces synthèses, sortira la décision finale et applicable sous forme de loi qui ne lésine personne. TEL QU’AUCUN PROPHÈTE N’EST AIMÉ AU SEIN DE SON PEUPLE; APRÈS TOUT, CROYANT RÉDUIRE OU DÉTRUIRE LA PERSONNALITÉ ET LA POPULARITÉ DE CELUI-LÀ TRAITÉ DE TOUS LES NOMS D’OISEAU, DIEU LE TOUT-PUISSANT ET SAGE FORÇA AUTREMENT SON OPPOSITION À REDORER LE BLASON POPULAIRE DE CELUI QUI, COMME UN SYNDICALISTE DÉFENDANT LES DROITS DE SES SYNDIQUÉS, MEILLEUR QUE SES PRÉDÉCESSEURS, AIME LE BIEN-ÊTRE DES FRANÇAIS QU’IL TIENT À VOIR EXISTER DANS UN « MIEUX-VIVRE-ENSEMBLE ». Et dire que c’est à partir de chez nous, le spectateur que je suis, que l’on voit l’erreur du tireur de but qui rata le pénalty paré par l’excellent comparable au camerounais Thomas N’Kono, le bon gardien de cage des Lions Indomptables de la FRANCE EN MARCHE d’un Emmanuel Macron qu’ils applaudiront durant ce mandat et le suivant, Incha Allah. Nous disons au stratège Dr Illiassou Idi Maïnassara ainsi que tous les membres du Gouvernement de cette 7ème République, d’user de leur capacité intellectuelle pour trouver leurs terrains de chasse de la corruption, lenteur administrative, blocage des méritants dans un combat légal contre les incapables qui mettent des barra-mines dans les engrenages du moteur de BUS-NIGER que conduit SE le PM Brigi Rafini. Du courage!

  2. Soutient partisant du bus réaliste..vous qui, choisissez de vous racheter pourrez témoigner l’escale du trajet de la 7eme République du Niger bien que ce dernier ne finira jamais vue de la distance longue .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

TRAFIC ILLICITE : UNE QUINZAINE DE KILOS D’OR SAISIE PAR LA DOUANE A GALMI !

Selon plusieurs sources, des lingots d’or, cassés en plusieurs morceaux, ont été saisis au…