Home ACTUALITE COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 12 AOÛT 2021
ACTUALITE - CONSEIL DES MINISTRES - 12 août 2021

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 12 AOÛT 2021

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,
jeudi 12 août 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence,Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.
 
       Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :
 
I.         AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION.
 
Le Conseil des Ministres a adopté les projets de textes ci-après :
1.1         projet d’ordonnance autorisant la ratification de l’Accord de financement, composé du crédit N°6839-NE d’un montant de cinquante-sept millions cent mille Euros (57 100 000 €), signé le 1er juin 2021 à Niamey, entre la République du Niger et l’Association Internationale de Développement (AID), pour le financement du Projet d’amélioration de la Connectivité dans le Nord-Est du Niger ;
 
L’Accord objet du présent projet d’ordonnance poursuit les deux (02) objectifs suivants :
–      améliorer la connectivité et la sécurité routière le long de la section de route Agadez-Zinder dans le nord-est du Niger par la réhabilitation du segment de route Tanout-Tiguidit et l’entretien complet de la section complète Agadez-Zinder ;
 
–      améliorer l’accès aux infrastructures socio-économiques de base pour certaines communautés locales le long de la section de route Agadez-Zinder .
 
Le présent projet d’ordonnance est pris conformément aux dispositions de l’article 169 de la Constitution et à celles de la loi n°2021-018 du 07 juillet 2021, habilitant le Gouvernement à prendre des ordonnances et ce, après avis de la Cour Constitutionnelle.
 
1.2         projet de décret portant abrogation du décret n° 2006-287/PRN/MAE/C/IA du 26 septembre 2006, portant création d’un comité ad’hoc d’appui à l’équipe des conseils/avocats du Niger en l’affaire frontalière Niger/Burkina Faso ;
 
Le Comité ad’hoc d’appui à l’équipe des conseils/avocats du Niger a été créé par décret n° 2006-287 du 26 septembre 2006. Il avait pour missions d’appuyer l’équipe des Conseils et avocats de l’Etat du Niger dans l’affaire frontalière qui l’opposait à l’Etat du Burkina Faso.
 
Les travaux d’abornement de la frontière Niger-Burkina Faso étant actuellement en cours, le présent projet de décret est pris pour dissoudre le Comité ad’ hoc  et transférer ses missions à la Commission Technique Mixte d’Abornement de la Frontière entre le Niger et le Burkina Faso (CTMA) mise en place à cet effet.


 
II.      AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DE LA LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION.
 
Le Conseil des Ministres a adopté le Projet de décret modifiant le décret n°2012-075/PRN/MH/E du 06 mars 2012, portant classement de la Réserve Naturelle Nationale de Termit et Tin-Toumma
 
Le présent projet de décret est pris pour redéfinir les limites de la Réserve Naturelle Nationale de Termit et Tin-Toumma (RNNTT) afin de disposer d’une aire protégée répondant aux enjeux universels de conservation de la biodiversité sahélo-saharienne.
 
Le réajustement ainsi proposé permet d’intégrer l’ensemble des sites viables aux espèces emblématiques qui y vivent.
 
III.       MESURES NOMINATIVES.
 
AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE, DE LA POPULATION ET DES AFFAIRES SOCIALES
 
·      Il est mis fin aux fonctions des conseillers techniques du Ministre de la Population exercées par les personnes ci-après :
 
–      Monsieur Soumana Adamou ;
–      Madame Abdoul Rachid Fatima Moustapha Tahi ;
–      Monsieur Issa Bana Djibrin ;
–      Madame Seyni Aïssa.
 
AU TITRE DU MINISTERE DES FINANCES
 
·      Monsieur Issoufou Mamane, ingénieur statisticien économiste, Mle 53736/G, est nommé inspecteur général des finances, à la l’Inspection Générale des Finances, au Ministère des Finances.
 
·      Monsieur Moussa Koché, ingénieur statisticien économiste, Mle 135/INS, est nommé directeur des études et des analyses macroéconomiques et financières, à la Direction Générale des Opérations Financières et des Réformes, au Ministère des Finances.
 
·      Monsieur Abdoul Karim Moussa Tambari, macroéconomiste, est nommé directeur des réformes financières, à la Direction Générale des Opérations Financières et des Réformes, au Ministère des Finances.
 
·      Monsieur Namamou Ajirou, économiste planificateur, Mle 115255/W, est nommé directeur des études et de la programmation, au Ministère des Finances.
 
·      Monsieur Maï Mamadou Goni, inspecteur principal du trésor, Mle 60147, est nommé directeur du contrôle des marchés publics, à la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics et des Opérations Budgétaires, au Ministère des Finances.
 
·      Monsieur Mahamane Ousmane Maïga, inspecteur principal du trésor, Mle 53633, est nommé directeur du contrôle des opérations budgétaires, à la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics et des Opérations Budgétaires, au Ministère des Finances.
 
·      Monsieur Adamou Ousseini, directeur administratif, Mle 115193, est nommé directeur des études, de la réglementation et de la formation, à la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics et des Opérations Budgétaires, au Ministère des Finances.
 
·      Monsieur Rabé Issoufa, ingénieur statisticien économiste, Mle 115254, est nommé directeur des systèmes d’information, à la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics et des Opérations Budgétaires, au Ministère des Finances.
 
·      Madame Abdou Aminatou Ali Diadié, inspectrice principale du trésor, Mle 115021, est nommée contrôleur des marchés publics et des opérations budgétaires au Conseil Supérieur de la Communication (CSC), à la Médiature, au Conseil Economique, Social et Cultuel (CESOC) et à la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH).
 
·      Monsieur Haya Ousseini, inspecteur principal du trésor, Mle 66286, est nommé contrôleur des marchés publics et des opérations budgétaires au Ministère de l’Agriculture et les Structures rattachées.
 
·      Madame Danté Maïmouna Maman Falissou, inspectrice principale du trésor, Mle 61944, est nommée contrôleur des marchés publics et des opérations budgétaires au Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et les Structures rattachées.
 
·      Madame Maïmouna Amadou Adamou, inspectrice centrale du trésor, Mle 115055, est nommée contrôleur des marchés publics et des opérations budgétaires au Fonds Commun Sectoriel de l’Education.
 
·       Monsieur Yacouba Malam Sama, inspecteur principal du trésor, Mle 115032, est nommé contrôleur des marchés publics et des opérations budgétaires au Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage.
 
IV.       COMMUNICATIONS.
 
Le Conseil des Ministres a entendu cinq (05) communications :
1.    deux (02) communications du Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales :
–      la première communication est relative à la situation de la Covid-19.
Au Niger, à la date du 9 août 2021, la situation se présente comme suit :
L’analyse de la tendance épidémiologique hebdomadaire de la COVID-19 montre que la situation est toujours sous contrôle.
On note une légère augmentation du nombre de nouveaux cas positifs notifiés par rapport à la semaine précédente. Presque tous les cas de la semaine ont été notifiés au niveau de la région de Niamey et le test de séquençage n’a pas encore détecté de variant Delta.
Le niveau des indicateurs est satisfaisant.
La tendance actuelle du taux d’attaque hebdomadaire est en augmentation cette semaine comparativement à la semaine précédente.
 
A. STRATEGIES DE CONFINEMENT
 
–      total cas confinés 25.773, soit une augmentation de 0,04% par rapport à la semaine précédente ;
 
–      total cas sortis du confinement 25.698, soit une légère augmentation par rapport à la semaine précédente;
 
–      total cas en cours d’auto confinement 75, soit une diminution de 24% par rapport à la semaine précédente.
 
B. STRATEGIES DE PRISE EN CHARGE
 
­      cumul cas positifs 5.687, soit 50 nouveaux cas par rapport à la semaine précédente ;
 
­      cumul décès enregistrés 196 (Stationnaire) ;
 
­      taux de létalité cumulé 3,4% (Stationnaire) ;
 
­      cumul des cas guéris enregistrés 5.401, soit une augmentation de 56 cas par rapport à la semaine précédente ;
 
­      taux de guérison cumulé 94,9% (Stationnaire) ;
 
­      taux d’attaque hebdomadaire 0,21 cas/100.000, soit une augmentation de 31%  par rapport à la semaine précédente ;
 
­      patients actifs 90, soit une légère réduction par rapport à la semaine précédente ;
 
­      patients en cours d’hospitalisation 18 cas, soit une augmentation de 15 cas par rapport à la semaine précédente.
 
La vaccination contre la COVID-19 se poursuit et une campagne nationale de masse avec le vaccin JOHNSON and JOHNSON est en cours de préparation.
 
Le maintien des mesures barrières demeure vivement recommandé.
 
–      la deuxième communication du Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales  est relative à la situation de la gastro entérite (Choléra) au Niger ;
Depuis quelques semaines, notre pays enregistre des cas de diarrhée- vomissements dans les régions de Zinder, de Maradi, de Dosso et de Tahoua.
Après analyse des prélèvements au niveau du Laboratoire National de Référence, le germe du Choléra a été identifié. Les districts sanitaires touchés sont ceux de Tanout, de Magaria, de Damagaram Takaya, de Mirriah, dans la région de Zinder, de Maradi commune, de Madarounfa et de Guidan Roumdji, dans la région de Maradi, de Gaya et de Dogondoutchi dans la région de Dosso, de Konni dans la région de Tahoua.
La plupart des cas sont en lien avec une épidémie qui sévit depuis plusieurs mois au  niveau des régions frontalières d’un pays voisin où on note d’importants brassages des populations. En outre, notre pays enregistre, en cette période, de fortes précipitations ayant occasionné des inondations par endroit qui constituent des facteurs de propagation de cette maladie.
Il faut noter que les quatre (4) régions touchées actuellement enregistrent de façon récurrente des épidémies de choléra dont la dernière remonte à 2018.
A la date du 11 août 2021, la situation se présente comme suit :
–      Région de Zinder : 168 cas dont 10 décès ;
 
–      Région de Maradi : 243 cas dont 06 décès ;
 
–      Région de Dosso : 03 cas dont 0 décès ;
 
–      Région de Tahoua : 5 cas dont 0 décès.
 
On dénombre un total de 419 cas, avec 16 décès, 307 guéris et 96 sous traitement.
 
Face à cette situation, des dispositions ont déjà été prises, à savoir :
–      échanges réguliers avec les Directions régionales de la santé publique, de la population et des Affaires Sociales (DRSP/P/ AS) sur la situation du choléra dans la sous-région ;
 
–      pré-positionnement des Kits choléra, des tests de dépistage rapide et renforcement des stocks au niveau des régions ;
 
–      missions d’investigation au niveau de tous les foyers dès la détection des premiers cas par les équipes des districts sanitaires et des Directions régionales, appuyées par les partenaires techniques se trouvant dans les régions concernées ;
 
–      mise en place des sites d’isolement et de prise en charge des cas au niveau des foyers ;
 
–      traitement régulier des points d’eau et distribution des comprimés d’aquatab ;
 
–      sensibilisation de la population et des leaders, en continu, sur les mesures de prévention à travers les radios communautaires ;
 
–      désinfection des domiciles et des sites de prise en charge ;
 
–      suivi journalier de l’évolution de la maladie à tous les niveaux.
 
Le Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales recommande :
–      le recours urgent aux services de santé devant tout cas présentant les signes de suspicion de choléra à savoir : la diarrhée, les vomissements, la déshydratation ;
 
–      l’utilisation des latrines et à défaut l’enfouissement des selles ;
–      la consommation d’une eau potable, de l’eau bouillie ou de l’eau traitée avec les désinfectants (eau de javel, aquatab) ;
 
–      le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ;
 
–      le lavage soigneux des mains avant la préparation et la consommation des aliments ;
 
–      la salubrité des lieux ;
 
–      la protection des denrées alimentaires et la désinfection des aliments crus avant leur consommation ;
 
–      le respect strict des conseils donnés par les professionnels de la santé.
 
Dans l’ensemble la situation est sous contrôle grâce à la mobilisation des acteurs à différents niveaux avec l’appui de l’Etat et de ses partenaires.
 
Par ailleurs, le Gouvernement rend un hommage mérité à l’ensemble du personnel de la santé pour le dévouement et l’efficacité avec lesquels il est entrain de gérer la situation des maladies en général et du choléra en particulier.
Le Gouvernement adresse également ses remerciements et ses encouragements à tous les partenaires techniques et financiers qui l’ont toujours accompagné en pareille circonstance.
 
2.    Une (01) communication du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche relative aux résultats provisoires du Baccalauréat session 2021.
 
3.    une communication du Ministre de l’Equipement relative à l’attribution d’un marché public par demande de propositions pour études d’exécution, d’impact environnemental et social, le contrôle et la surveillance des travaux de réhabilitation, d’aménagement et de bitumage de la route Niamey-Kollo-Kirtachi-Boumba (163 km).
 
Le marché, d’un montant d’un milliard sept cent soixante-neuf millions cinq cent quatre-vingt-neuf mille cinq cents (1 769 589 500) francs CFA, toutes taxes comprises a pour attributaire provisoire GERMS CONSULTING, avec un délai d’exécution de 41 mois.
 
4.    une communication du Ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire sur le processus de fusion du service civique national et du volontariat national pour le développement.
 
L’ordre du jour étant épuisé, Son Excellence Monsieur le Président de la République a levé la séance.
 
 
Fait à Niamey, le 12 août 2021
 
Le Secrétaire Général du Gouvernement ABDOU  DANGALADIMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Opération Ba Sani Ba Sabo au ministère de l’équipement Un consultant voit son contrat résilié

Le ministre de l’équipement a refusé de renouveler le contrat d’un consultant …