Home ACTUALITE COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 JANVIER 2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 JANVIER 2019

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 janvier 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.

Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

AU TITRE DU MINISTERE DE L’INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES COUTUMIERES ET RELIGIEUSES.
Le Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de décret modifiant et complétant le décret n° 2016-344/PRN/MISPD/ACR du 08 juillet 2016, portant organisation du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses.

L’objectif de cette modification est d’adapter la structuration dudit département ministériel à ses missions contextuelles, à travers l’érection de la Direction des Affaires Religieuses en Direction Générale des Cultes qui comprend trois directions techniques nationales à savoir :

la Direction des Affaires Islamiques ;
la Direction des Affaires Chrétiennes et des autres Croyances ;
la Direction des Lieux de Culte.
Il s’agit, par cette nouvelle organisation de mieux prendre en charge, le domaine du culte, pour tenir compte, des importantes mutations intervenues ces dernières années et prévenir toute déviation pouvant mettre en péril la paix et la quiétude sociales.

AU TITRE DU MINISTERE DES TRANSPORTS.
Le Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de loi portant création, missions, organisation et fonctionnement de l’Autorité de Régulation du Secteur des Transports (ARST).

Pour réguler les activités des télécommunications, des postes, de l’eau, de l’énergie et des transports, une Autorité de Régulation Multisectorielle (ARM) avait été créée, par ordonnance n° 99-44 du 26 octobre 1999.

Après plusieurs années de mise en œuvre, la dissolution de cet organisme a été décidée en vue de la création d’une autorité de régulation pour chaque secteur.

Le présent projet de loi intervient dans ce cadre pour créer l’ARST qui sera chargée de la régulation des sous-secteurs du transport routier, du transport ferroviaire, du transport fluvial et du transport maritime.

Ce projet de loi sera transmis à l’Assemblée Nationale pour adoption.

AU TITRE DU MINISTERE DES DOMAINES, DE L’URBANISME ET DU LOGEMENT.
Le Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de décret déclarant d’utilité publique les opérations de construction d’une caserne miliaire sur le plateau de Yawaré, Arrondissement Communal Niamey V.

Dans le cadre de la sécurisation des régions du fleuve et de l’amélioration des conditions de vie et de travail de son personnel, le Ministère de la Défense Nationale s’est inscrit dans une dynamique de construction de compagnies militaires et de logements pour officiers, sous-officiers et militaires du rang.

Dans cette optique, le Ministère de la Défense Nationale a identifié un terrain sur le plateau de Yawaré, sis à Niamey (Arrondissement Communal Niamey V).

Le présent projet de décret est pris pour permettre l’expropriation dudit terrain, afin de le reverser dans le domaine foncier public de l’Etat.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’EQUIPEMENT.
Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :

Projet de décret déclarant d’utilité publique les routes rurales ci-après dans la Région de Dosso:
Dogonkiria-Soukoukoutane 57,6 km)
Bagagi-Soukoutane (48,6 km)
Kalla Béri-Louloudjé-Tinoma-Harikanassou (15 km)
Harikanassou-Kiota-Kolbou Peulh (23 km)
Tasha Dania-Lougou (18,7 km) ;

Projet de décret déclarant d’utilité publique les routes rurales ci-après dans la Région de Maradi :

Moullé-Dan Kano-Frontière Nigéria (21,7 km) Guidan Roumdji-Guidan Sori-Mazadou (44,7 km) Kouran Mota-Dangoma (49 km) ;

Projet de décret déclarant d’utilité publique les routes rurales ci-après dans la Région de Tahoua :
Yaya-Baizo-Allela-Gueza-Dan Gona (71 km)
Tsaouna Chililène-Inkinkaram (12,8 km)
Ishirifane-Bagaré Assalamou Aleykoum (21 km).
Ces trois (03) projets de décrets ont pour objet, de déclarer d’utilité publique, les routes rurales qui seront construites dans les régions de Dosso, de Maradi et de Tahoua, dans le cadre de l’exécution du Projet d’Appui au Désenclavement des Zones Agricoles (PADEZA) Phase I.

En effet, la construction de ces infrastructures va entrainer l’empiètement sur des propriétés privées et des démolitions d’immeubles dans la traversée de leurs tracés, afin de dégager l’emprise des routes.

La réalisation de ces routes qui cadre avec le Programme de la Renaissance Acte II va permettre de :

faciliter l’écoulement des produits et productions agricoles ;
faciliter et accroitre la mobilité entre les zones rurales et les grands centres ;
améliorer le cadre et les conditions de vie des populations ;
contribuer à la création d’emplois.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’INDUSTRIE
Le Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de décret accordant le bénéfice des avantages du régime conventionnel du Code des Investissements à la société « NABI PISCICULTURE ET ECLOSERIE MODERNE – SA » pour son activité de construction, d’équipement et d’exploitation d’un complexe piscicole à Niamey.

La société « NABI PISCICULTURE ET ECLOSERIE MODERNE-SA » est une Société Anonyme (SA), au capital de dix millions (10.000.000) de francs CFA, dont le siège social est fixé à Niamey.

Elle a sollicité l’agrément au bénéfice des dispositions du Code des Investissements, pour la construction, l’équipement et l’exploitation d’un complexe piscicole à Niamey

Elle s’engage en cas d’octroi de l’agrément, à investir quatre milliards sept cent huit millions six cent soixante trois mille cent soixante dix (4 708 663 170) FCFA et à créer quatre-vingt douze (92) emplois permanents.

On peut en outre noter, entre autres avantages du projet, la contribution à la sécurité alimentaire et au développement de la filière piscicole.

MESURES NOMINATIVES.
Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les mesures individuelles suivantes :

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA SALUBRITE URBAINE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE.

Colonel Aboubacar Souley, ingénieur des eaux et forêts, Mle 62984/H, est nommé conseiller technique du Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, en remplacement de Mamoudou Hamadou, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Colonel Moussa Iro Morphy, ingénieur des eaux et forêts, Mle 60464/P, est nommé inspecteur général des services, au Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, en remplacement de Salifou Mahamadou, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Colonel Mani Djika Arzika, ingénieur des eaux et forêts, Mle 51967/F, est nommé inspecteur des services, au Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, en remplacement de Moussa Iro Morphy, appelé à d’autres fonctions.

Colonel Boureima Idrissa, ingénieur des eaux et forêts, Mle 53968/Z, est nommé inspecteur des services, au Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, en remplacement de Soumaïla Dan Baria, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Lieutenant Colonel Boukar Koura Yagana, ingénieur des eaux et forêts, Mle 97847/U, est nommée directrice générale de la salubrité urbaine et de l’amélioration du cadre de vie, au Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable (poste vacant).

Colonel Oumarou Alou Liman, ingénieur des eaux et forêts, Mle 46902/N, est nommé directeur de la protection de la nature et de l’équipement, au Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, en remplacement de Doukia Kaka, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Colonel Abdou Ibrahim dit Malick, ingénieur des eaux et forêts, Mle 63726/X, est nommé directeur de la pêche et de l’aquaculture, au Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable (poste vacant).

AU TITRE DU MINISTERE DU TOURISME ET DE L’ARTISANAT.

Monsieur Boulou Akano, directeur administratif, Mle 61090/H, est nommé secrétaire général, du Ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

Monsieur Souleymane Anafi, chargé d’enseignement, Mle 69369/U, est nommé directeur général du centre nigérien de promotion touristique, au Ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE.

Monsieur Ousmane Boulama, Mle 60205/U, est nommé directeur de l’hygiène publique et de l’éducation pour la santé, au Ministère de la Santé Publique.

Docteur Malam Abari Moustapha, Mle 78929/V, est nommé directeur général du centre national de lutte contre le cancer, au Ministère de la Santé Publique.

Docteur Mahamadou Zaki Harouna, Mle 78928/U, est nommé directeur général adjoint du centre national de lutte contre le cancer, au Ministère de la Santé Publique.

Docteur Komma Issoufou, Mle 102302/T, est nommé président du conseil d’administration du centre national de santé de la reproduction, au Ministère de la Santé Publique.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA RENAISSANCE CULTURELLE, DES ARTS ET DE LA MODERNISATION SOCIALE.

Madame Mamadou Rahamou Ibrah Djibo, professeur d’enseignement secondaire, Mle 51674/S, est nommée conseillère technique du Ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, en remplacement de Madame Moulaye Asmaou, appelée à d’autres fonctions.

Monsieur Amos Isaac, inspecteur de la jeunesse et des sports, Mle 44137, est nommé conseiller technique du Ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, en remplacement de Madame Inoussa Fati Djiré, appelée à d’autres fonctions.

Madame Inoussa Fati Djiré, administratrice culturelle, Mle 60430/D, est nommée inspectrice générale des services, au Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, en remplacement de Amos Isaac, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Karidjo Nouhou, inspecteur de la jeunesse et des sports, Mle 50191/M, est nommé inspecteur des services, au Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, en remplacement de Madame Ibrahim Fati, admise à faire valoir ses droits à la retraite.

Monsieur Adamou Danladi, inspecteur de la jeunesse et des sports, Mle 50882/S, est nommé directeur général du patrimoine culturel, des arts et de l’économie culturelle, au Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale.

Monsieur Mamane Ibrahim Tanko, inspecteur de la jeunesse et des sports, Mle 46286/E, est nommé directeur du patrimoine culturel, au Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, en remplacement de Monsieur Abdoulaye Magé, appelé à d’autres fonctions.

Madame Hamey Mariama Kambeidou, professeur de la jeunesse et d’animation culturelle, Mle 67667/M, est nommée directrice des Arts et des loisirs, au Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale.

Monsieur Mamane Ibrahim Guida, chargé d’enseignement, Mle 62934/X, est nommé directeur de l’économie culturelle et créative, au Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale.

Madame Mahamane Maouloued Babi Khadidja, technicienne supérieure de santé, Mle 56592/H, est nommée directrice de la culture civique et de la sensibilisation, au Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, en remplacement de Madame Mamadou Rahamou Ibrah Djibo.

Monsieur Abdoulaye Boka, inspecteur de la jeunesse et des sports, Mle 136777/T, est nommé directeur de la promotion et de la valorisation des talents de la Nation, au Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale.

Madame Moulaye Asmaou, professeur d’enseignement secondaire, Mle 69267/M, est nommée directrice de la promotion de l’enseignement artistique et de la formation aux métiers de la culture, au Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale.

Monsieur Ali Saidou, ingénieur en génie industriel, Mle 87749/W, est nommé directeur des infrastructures et des équipements scolaires et culturels, au Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE.

Madame Kadidiatou Ali Gazibo, docteur en sciences politiques, assistante à l’Université de Tahoua, est nommée directrice générale des droits de l’homme, de la protection judiciaire juvénile et de l’action sociale, au Ministère de la Justice.

Monsieur Morou Amadou, magistrat du 2ème grade, 2ème échelon, Mle 77182/G, est nommé coordonnateur de la Cellule nationale de l’Entraide pénale et de la Coopération judiciaire, au Ministère de la Justice.

Monsieur Yazi Manou, magistrat du 2ème grade, 1er échelon, Mle 77186/L, est nommé directeur des affaires pénales et des grâces, au Ministère de la Justice.

Chef d’Escadron Maïna Moussa Adamou, officier de la garde nationale, Mle OA/SM, est nommé directeur de la sécurité pénitentiaire, au Ministère de la Justice.

Monsieur Sada Moussa, magistrat du 3ème grade, 7ème échelon, Mle 79392/K, est nommé directeur de la communication, de l’information et des relations publiques, au Ministère de la Justice.

Monsieur Moussa Hamidou, cadre principal de l’information, Mle 77258, est nommé directeur des archives et de la documentation.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS.

Monsieur Sido Seyni, est nommé président du conseil d’administration du stade général Seyni Kountché, au Ministère de la Jeunesse et des Sports.

COMMUNICATIONS.

Le Conseil des Ministres a entendu trois (3) communications :

une (1) communication de Son Excellence, Monsieur le Premier Ministresur la situation alimentaire, pastorale et nutritionnelle 2018 et les mesures envisagées pour 2019.
Il ressort de cette communication qu’à l’issue de l’évaluation de la campagne agro-sylvo pastorale 2018, un excédent céréalier de 721 430 tonnes et un excédent fourrager de 3 513 090 tonnes de matières sèches ont été enregistrés.

Cependant, l’analyse de la situation globale fait ressortir 648 858 personnes identifiées comme étant en situation de vulnérabilité alimentaire en décembre 2018.

Ce chiffre pourrait atteindre 1 221 943 personnes pendant la période de soudure. Sur la base de cette situation, un plan de soutien aux personnes vulnérables pour l’année 2019 a été élaboré avec l’ensemble des acteurs.

Ainsi, au titre de la mobilisation des stocks de sécurité alimentaire destinés à la distribution gratuite et à la vente à prix modéré, il est prévu environ 165 000 tonnes toutes céréales confondues et 2 600 tonnes de sucre.

En ce qui concerne le renforcement de la disponibilité en aliments pour bétail, il est prévu la mobilisation de 10 000 tonnes.

Il faut ajouter les mesures destinées à la prise en charge des personnes réfugiées et retournées, des personnes victimes d’inondations, des personnes déplacées internes, des migrants et des rapatriés.

Des mesures d’assistance en semences améliorées pour les zones déficitaires sont également prévues.

Enfin, un Programme d’appui à la prévention et à la prise en charge de la malnutrition est élaboré.

deux (2) communications du Ministre de la Santé Publique la première communication est relative à l’attribution d’un marché passé entre l’Office National des Produits Pharmaceutiques et Chimiques (ONPPC) et la société AF Emergence France pour l’acquisition de 431.800 Tests de Dépistage Rapide du Paludisme et de 117.202 boîtes de Praziquantel (600) mg pour la prise en charge des Maladies Tropicales Négligées (MTN).


Le montant du marché est de un milliard deux cent sept millions six cent vingt six mille huit cent quatre vingts (1.207.626.880) francs toutes taxes comprises avec un délai d’exécution de quatre vingt dix (90) jours à compter de la date fixée par l’ordre de service de commencer les prestations.

la deuxième communication porte sur l’attribution d’un marché par entente directe entre le Ministère de la Santé Publique et l’ONPPC pour l’acquisition des médicaments pour la prise en charge des effets indésirables de l’AQ_SP des ACT pour la PECADOM dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Maladies Tropicales Négligées (MTN) et Paludisme Saisonnier au Sahel.
Le montant du marché est de deux milliards six cent soixante-onze millions sept cent quatre-vingt-huit mille sept cent quarante-cinq (2.671.788.745) francs CFA hors taxes avec un délai de livraison de six (6) mois.

Ces deux (2) communications sont faites à titre d’information en application de l’Arrêté n° 00139/CAB/PM/ARMP du 24 juillet 2017 fixant les seuils dans le cadre de la passation des marchés publics, qui stipule en son article 11 que « tout marché public dont le montant est égal ou supérieur à cinq cent millions (500.000.000) de francs CFA, hors taxe sur la valeur ajoutée, doit faire l’objet d’une communication en Conseil des Ministres de la part de la personne responsable du marché, après approbation ».

L’ordre du jour étant épuisé, Son Excellence Monsieur le Président de la République a levé la séance.

Fait à Niamey, le 25 janvier 2019

Le Secrétaire Général du Gouvernement

ABDOU DANGALADIMA

2 Comments

  1. Nous estimons que ça n’a pas été fortuit de lâcher l’autre allié ailé de Gouri « Dey Dey Lokaci », c’est parce que son Parti n’a de fierté de travailler qu’avec des nuls faux diplômés engagés non pas pour servir le peuple et la nation ; mais plutôt, pour servir son prince. Si par soucis de loyauté et probité des vrais hommes et femmes restés autour de notre Président de la République en l’accompagnant dans sa lourde, exaltante et noble mission afin de voir notre pays le Niger débarrassé de tous les magouilleurs délinquants et autres saboteurs de la bonne marche de la nation. Si le 25 Janvier 2019 à 12:07, notre Camarade de combat démocratique, AG ADÈS ISILIN BAHAUSHEN MISRA a posté un riche Texte que l’on trouve dès l’accès à la page de veille de son ordinateur ; ce, sur la page de l’Article « Niger et le Nigeria lancent un programme pour la promotion de la paix dans la sous-région en proie à l’insécurité » où notre estimé Camarade Bazoum Mohamed pourra y tirer la quintessence le point « 09 – Estime les bonnes personnes, plains les faibles, fuis les méchants mais ne hais personne. » afin qu’il se l’applique dans l’exercice de sa future très convoitée mission que seul Allah (swt) enrôle quand Il veut, comme Il veut et à qui Il veut; pour notre part, LES SOLDATS LIBRES, SOLDATS DE LA LIBERTÉ ET NOS COMPAGNES AU SERVICE DE LA DÉMOCRATIE, LES JUSTICIERS DÉFENSEURS QUI PLAIGNONS LES DROITS DES FAIBLES, sommes obligés de dénoncer ce qui se passe et se passera suite aux dépôts de dossiers de candidature des enfants de pauvres au CONCOURS DES AGENTS ET FONCTIONNAIRES DE NOTRE TRÈS RESPECTABLE ET NOBLE DOUANE DU NIGER. Nous l’avons dit et expliqué mille et fois de l’intransigeant, inflexibilité et déterminé Ministre Hassoumi Massaoudou à ne jamais cautionner l’injustice et la médiocrité des cadres nommés aux postes dont ils se savent inaptes de relever les défis liés à leur responsabilité afin de bien servir le peuple et la nation. Et, nous reconnaissons l’engagement sans faille de SE le Président Bazoum Mohamed Ministre de l’Intérieur, à accompagner fidèlement SEM le Président Issoufou Mahamadou jusqu’à la fin de ses deux mandats en cette 7ème République. OR, CE QUI SE POINTE À L’HORIZON DU PROCHAIN CONCOURS À LA DOUANE DU NIGER, risque de finir comme le précédent annulé pour irrégularité. Déjà, sur la liste affichée des candidats, beaucoup de plaintes nous sont parvenues quant aux rejets de dossiers. Autrement, les organisateurs de ce concours, profitent-ils du changement du DG remplacé par PETITOT pour profiter et semer la pagaille de laquelle l’o a toujours accusé le Gouvernement de SE le PM Brigi Rafini, de partialité ? Ou bien, ils ne connaissent pas leur travail POUR IGNORER QU’AU PASSAGE DE L’ÉLÈVE DU PRIMAIRE AU COLLÈGE, IL N’A JAMAIS EXISTER UN DIPLÔME DÉLIVRÉ À L’ENTRÉE EN 6ème ? Entre les études primaires et secondaires, il n’y a auparavant que le CEPE (communément appelé CERPTICA par les arawas) et le BEPC pour continuer dans les Lycées. Si les organisateurs de ce Concours ignorent qu’au Diplôme de Master I, toutes les écoles dignes d’enseigner l’informatique et autres, ne délivre pas un diplôme spécifiquement lié à ce niveau; mais, PLUTÔT, UNE ATTESTATION DE MASTER I et que de certaine formation en informatique, il y a des filières simples et des filières où seuls les meilleurs y accèdent tel le Réseaux d’accès qui se trouve une branche enseignée aux étudiants qui ont le MASTER /OPTION SYSTÈME RÉSEAUX ET SÉCURITÉ. Ou bien, ces organisateurs ne connaissent pas la différence entre les options aux diplômes? S’il y a l’honnêteté dans cela, même un borné qui tient à choisir la meilleure entre deux bonnes choses et l’efficiente en deux excellentes, sait que le détenteur de Master I / Option Système Réseaux & Sécurité, est mieux que le Master I en simple Réseaux. C’est pour cette raison que nous reportons le Texte-dit sur cette page afin que chacun et nous tous (simple citoyen lambda, lecteur en ligne jusqu’aux concernés du pouvoir) avons le devoir de lire, comprendre et retenir les conclusions du Conseil des Ministre et rappeler le devoir des Organisateurs des Concours au Niger, d’être honnêtes dans la sélection des candidats qui pourront pousser l’étendard de notre pays au firmament de son sommet en évitant la corruption, le passe-droit et l’affinité aux PACs qui ont forcé notre pays à rester le permanent gardien de la queue d’IDH mondial. CELA AIDERAIT LES UNS ET LES AUTRES À COMPRENDRE LA NÉCESSITE D’ÊTRE PROBE AU SERVICE DE LA JUSTICE ET DE DROITS DES ENFANTS DE PAUVRES.
    01 – Adore l’Unique Absolu et Tout Puissant Créateur des deux Mondes, d’un culte pur. 02 – Aime ton prochain. 03 – Ne fais point le mal. 04 – Fais le bien. 05 – Laisse parler les hommes. 06 – Le vrai culte de l’Éternel Très-Haut consiste dans les bonnes mœurs. 07 – Fais donc le bien pour l’amour du Bien lui-même. 08 – Tiens toujours ton âme dans un état pur pour paraître respectable devant le Seigneur Majestueux, le Dieu Allah (swt). 09 – Estime les bonnes personnes, plains les faibles, fuis les méchants mais ne hais personne. 10 – Parle sobrement avec les grands, prudemment avec tes égaux, sincèrement avec tes amis, doucement avec les petits, tendrement avec les pauvres. 11 – Ne flatte point ton frère, c’est l’une des attitudes d’Ibliss, la trahison. Crains celui qui te flatte, il ne manquera pas de te corrompre. 12 – Écoute toujours la voix de ta conscience et ta raison. 13 – Sois l’ami des forts et le père des pauvres ; car, chaque soupir que ta dureté leur arrachera, augmentera le nombre des malédictions sur ta tête. 14 – Respecte l’étranger-voyageur; aide-le, sa personne est sacrée pour toi. 15 – Évite les querelles; préviens les insultes, mets toujours la raison de ton côté. 16 – Respecte les femmes; n’abuse jamais de leur faiblesse ; car, plutôt mourir que de les déshonorer. 17 – Si le Grand Donateur t’accorde un enfant, remercie-le. 18 – Sois pour cet enfant l’image de la Divinité ; et, tremble sur le dépôt à toi, confié. 19 – Fais en sorte qu’il te craigne jusqu’à ses dix ans; il t’aime jusqu’à ses vingt ans et qu’il te respecte jusqu’à la mort. 20 – Étant élève de sa mère jusqu’à ses six ans, sois son maître jusqu’à ses dix ans, son père jusqu’à ses vingt ans, son ami jusqu’à la mort. 21 – Apprends-lui plutôt de bons principes au lieu de belles manières ; qu’il te doive la droiture éclairée ; mais, non pas une frivole élégance. 22 – Fais de lui l’honnête homme plutôt que l’habile malin. 23 – Si tu rougis de ton état, c’est l’orgueil. 24 – Sache que ce n’est pas ta place qui t’honore, t’élève ou te rabaisse ; mais, la façon dont tu l’exerces. 25 – Lis et profite des idées des autres; vois et imite les bons comportements; réfléchis et travaille, rapporte tout à l’utilité de tes frères et ta communauté, c’est travailler pour toi-même ; car, le travail libère l’homme. 26 – Sois satisfait du peu gagné à la sueur de ton front, content de tout, partout et avec tout. 27 – Réjouis-toi de la justice, courrouce-toi contre l’iniquité, souffre sans te plaindre. 28 – Pèse-toi toi-même sur la balance de ta conscience avant de peser les autres. 29 – Ne juge pas légèrement les actions des hommes, ne blâme pas et loue moins. 30 – C’est à Allah (swt) Seul que revient de sonder les cœurs et les poitrines des autres.
    AL HAMDOU LILLAH

  2. La puissance mentale = loi de complémentarité = le premier Président du Niger par mérite = le seuil suprême de G5 sahel = L’accuser du mal politique digne des analphabètes = les hommes de Dieu = ISSOUFFOU MAHAMADOU .
    Le moteur Blandé oui la religion a été donné à l’homme dans le but se connaitre qui il est ?ce qui lui est caché? ce qu’il doit faire afin de retourner humblement d’où il vient = notre vérité sociale + politique se cache en nous .
    La défense nous étions persuadé que des résolutions crédibles viendront de la part de ce avocat des causes perdus , quand aux patriotes engagés ils se doivent d’uniformiser leur esprit tout en évitant d’être ingrat car un être humain qui fait valoir la dignité de son ego est comparable a un messager qui dicte la parole Divine .
    Dans acte III de la Rennaissance le Nigérien n’a pas besoin de travaillez assez pour gagner son moine , tout lui viendra des causes économiques provoqués par son dominant politique de sa 7eme République dans acte II . Si seulement cette terre sait les plans de redressement sociaux + militaires + économiques que la jeunesse a dresser elle …..à suivre en temps réel .
    NB : laissons du temps au temps , afin qu’il puissent chronométrer son temps sans perdre du temps = la gloire appartient à ceux qui la veulent .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Inondations : Importante Contribution De L’APBEF-Niger Aux Populations Sinistrées

L’Association Professionnelle des Banques et des Etablissements Financiers du Niger (APBEF…