Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l’Etat signe un décret portant promotion d’officiers de la Garde Nationale du Niger

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l’Etat signe un décret portant promotion d’officiers de la Garde Nationale du Niger

Le Président de la République du Niger SEM Issoufou Mahamadou

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, a signé un (1) décret portant promotion au grade supérieur au titre de l’avancement normal, des Officiers de la Garde Nationale du Niger. Aux termes de ce décret, sont promus au grade supérieur, au titre de l’avancement normal, les Officiers de la Garde Nationale du Niger dont les noms suivent, pour compter du 1er octobre 2018.


AU GRADE DE LIEUTENANT-COLONEL :

LES COMMANDANTS:
1. HAMA ABOUBACAR, matricule OA/SM
2. SALEY OUMAROU BOUBACAR, matricule OA/SM
3. ISSA ABDOU, matricule OA/SM
4. SALHA MAHAMANE MANIROU, matricule OA/SM
5. ABDOULAZIZOU MAHAMANE BALLA, matricule OA/SM 6. MOHAMED OUMAROU GARBA, matricule OA/SM

AU GRADE DE LIEUTENANT :
LE SOUS- LIEUTENANT :
1. ADAMOU ABDOU NAFIOU, matricule OA/SM

AU GRADE DE SOUS-LIEUTENANT :

LES ASPIRANTS :
1. ABDOULAYE ABOUBACAR
TOUDOU, matricule OA/SM
2. DAOUDA SAMBO TOURAMI, matricule OA/SM
3. MAHAMADOU SALIFOU, matricule OA/SM

À propos de l'Auteur

Source: ONEP

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. Le Canada et le Québec n'appuient plus Michaëlle Jean

    (Québec) Les gouvernements canadien et québécois n’appuient plus Michaëlle Jean pour le poste de secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). La décision est tombée d’Ottawa qui constate que la campagne de la Canadienne pour un renouvellement de mandat «est un échec».

    Le Canada va se rallier au choix de la majorité, indique-t-on à Ottawa. La France avait déjà annoncé qu’elle allait appuyer la ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo.

    À Québec, on mise sur la tradition qui veut que lorsque le président vient d’un pays du Sud, l’administrateur est suggéré par le Nord. En ce sens, Québec a fait deux propositions pour un administrateur, soit Michel Audet, ex-sous-ministre des Relations internationales à Québec, issu de l’Université Laval, et Michel Bonsaint, le secrétaire général de l’Assemblée nationale.

    M. Audet avait été le premier représentant du Québec à l’Unesco à Paris, un poste occupé pendant cinq ans. Il est présentement délégué du Québec à Bruxelles.

    À quelques heures de son départ pour le sommet de la Francophonie à Erevan, en Arménie, qui débute jeudi, le premier ministre désigné François Legault a souligné l’apport de Michaëlle Jean, mais «il est maintenant temps de laisser place à un nouveau style de gestion», affirme-t-il.

    «L’Afrique recèle des potentiels énormes, tant pour notre économie, que pour l’avenir de la langue française. C’est pourquoi j’ai l’intention d’appuyer une candidature provenant de ce continent», écrit M. Legault.

    Il dit se réjouir du plan de relance de l’OIF, «mis de l’avant par un groupe de travail présidé par le Québec. Le Québec doit continuer de montrer l’exemple, par ses mesures de saine gestion, de promotion de la démocratie et des droits de la personne. Le gouvernement désigné de la Coalition Avenir Québec prévoit donner son appui à une candidature qui entendra promouvoir résolument la langue française, la gouvernance démocratique et développer la francophonie économique sur la scène internationale et qui assurera au Québec un rôle actif au sein de l’OIF», ajoute M. Legault.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.