Accueil / ACTUALITE / Communiqué final issu de la 5ème session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat du G5 Sahel, tenue à Ouagadougou, au Burkina Faso

Communiqué final issu de la 5ème session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat du G5 Sahel, tenue à Ouagadougou, au Burkina Faso

Les Chefs d’Etat se félicitent des progrès dans l’opérationnalisation de la Force conjointe et s’engagent à la rendre pleinement opérationnelle dans les meilleurs délais

1. La 5ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat du G5 Sahel s’est tenue le 5 février 2019 à Ouagadougou, au Burkina Faso, sous la présidence de S.E.M. Issoufou MAHAMADOU, Président de la République du Niger, Président en exercice sortant du G5 Sahel.

2. Etaient présents à cette Conférence les Chefs d’Etat ci-après : S.E.M. Roch Marc Christian KABORE, Président du Burkina Faso ; S.E.M. Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali ; S.E.M. Mohamed OULD ABDEL AZIZ, Président de la République Islamique de Mauritanie ; S.E.M. Issoufou MAHAMADOU, Président de la République du Niger ; S.E.M. Idriss DEBY ITNO, Président de la République du Tchad.

3. La Conférence a enregistré la participation des Institutions et Organisations , sous régionales, régionales et internationales suivantes : l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), l’Autorité de Développement intégré des Etats du Liptako – Gourma (ALG), le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest
(CEDEAO), la Commission de l’Union Africaine (UA), l’Union Européenne (UE), l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’Alliance Sahel.

4. Les Chefs d’Etat, après avoir examiné la situation dans l’espace G5 Sahel, expriment leur profonde préoccupation face à la menace persistante du terrorisme et d’autres formes de criminalité dans la région.

5. Les Chefs d’Etat condamnent fermement tous les attentats terroristes et en particulier ceux survenus récemment au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Tchad et expriment leur solidarité avec les peuples de ces pays.
6. Face à la recrudescence des conflits inter communautaires dans certains pays du G5 Sahel, les Chefs d’Etat appellent les populations à cultiver la tolérance pour une meilleure cohésion sociale et les exhortent à collaborer étroitement avec les Forces de Défense et de Sécurité dans la lutte contre le terrorisme.

7. Les Chefs d’Etat sont préoccupés par la perturbation des activités socio-éducatives conduisant à la fermeture d’écoles dans certains pays du G5 Sahel. Ils ont relevé la nécessité de la prise de mesures fortes pour la reprise des activités scolaires.

8. Relevant le caractère sensible des risques permanents de tension sociale, les Chefs d’Etat appellent les médias à un traitement responsable des informations concernant les attaques terroristes et les conflits inter communautaires

9. Les Chefs d’Etat félicitent les Forces de Défense et de Sécurité pour les efforts et sacrifices consentis et s’inclinent devant la mémoire de ceux d’entre eux tombés au champ d’honneur notamment celle des 11 soldats tchadiens lors de l’attaque terroriste de la base de la MINUSMA d’Aguel Hoc et des soldats burkinabè. Ils présentent leurs condoléances aux familles endeuillées et souhaitent un prompt rétablissement aux blessés.

10. Les Chefs d’Etat réitèrent leur appel à la communauté internationale pour une juste appréciation de l’ampleur régionale et internationale de la crise libyenne et pour une harmonisation des efforts de tous les pays concernés dans la perspective de la réconciliation nationale et de la stabilisation de la Libye.

11. Les Chefs d’Etat lancent un appel à la communauté internationale pour soutenir les efforts du G5 Sahel dans le combat pour la sécurisation et le développement de son espace.

12. Tout en se félicitant du succès de la Conférence sur le Sahel tenue le 23 février 2018 à Bruxelles, les Chefs d’Etat exhortent tous les donateurs à respecter leurs engagements.

13. Les Chefs d’Etat réitèrent leur appel au Conseil de Sécurité des Nations Unies à examiner favorablement leur requête de placer la Force conjointe du G5 Sahel sous le chapitre VII de la Charte des Nations Unies. Ils plaident en faveur d’une coopération plus étroite entre le G5 Sahel et les Nations Unies et saluent, à cet égard, l’engagement et le soutien constants du Secrétaire Général de l’ONU aux efforts du G5 Sahel.

14. Les Chefs d’Etat se félicitent de la réussite de la Conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds du G5 sahel pour le financement du Programme d’investissements prioritaires (PIP) première phase 2019-2021, tenue le 06 décembre 2018 à Nouakchott, en République Islamique de Mauritanie. Ils remercient tous les partenaires pour les intentions de financement exprimées et les exhortent à concrétiser leurs engagements.

15. Les Chefs d’Etat se félicitent également de la synergie qui se met en place à tous les niveaux entre le G5 Sahel et l’Alliance Sahel permettant d’assurer la mise en cohérence des projets de l’Alliance avec ceux du Programme d’Investissements Prioritaires.

16. Les Chefs d’Etat saluent l’engagement de l’Union Européenne et de l’Alliance Sahel pour le financement du Programme de développement d’urgence (PDU) et les encouragent à accélérer la mise à disposition des fonds annoncés.

17. Les Chefs d’Etat se félicitent des progrès dans l’opérationnalisation de la Force conjointe et s’engagent à la rendre pleinement opérationnelle dans les meilleurs délais. Ils réaffirment leur volonté de mobiliser davantage de ressources internes à son profit.

18. Après avoir pris connaissance du relevé de conclusions de la 5ème session ordinaire du Conseil des Ministres, tenue à Ouagadougou le 03 février 2019, les Chefs d’Etat :

– Décident de l’implantation du Centre Sahélien d’Analyse des Menaces et d’Alertes Précoces (CSAMAP) à Ouagadougou, à l’image du Collège de Défense à Nouakchott, du Centre Sahélien de Sécurité à Bamako, de l’Académie Régionale à Koundoul, du Centre de Fusion des Renseignements à Niamey.

19. Instruisent :
– le Conseil des Ministres, les Ministres en charge des transports et le Secrétariat Permanent de prendre les dispositions pour la création de la compagnie aérienne sous le format de l’option 5 adopté par les Ministres en charge des transports les 27 et 28 septembre 2018 à N’Djamena, tout en s’assurant de la réalisation d’un audit financier, d’un audit technique et opérationnel et d’un audit des capacités humaines des compagnies existantes;

– le Conseil des Ministres et le Secrétariat Permanent à prendre toutes les dispositions nécessaires pour opérationnaliser le dispositif de suivi des annonces de la Conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds du G5 sahel pour le financement du Programme d’investissements prioritaires (PIP) ;

– le Conseil des Ministres et le Secrétariat Permanent de prendre les mesures idoines pour l’accélération de la mise en place de l’Académie Régionale de Police à Koundoul au Tchad ;

– le Conseil des Ministres et le Secrétariat Permanent à œuvrer au renforcement des autres instruments du dispositif de défense et de sécurité, notamment le Collège de Défense, le Collège Sahélien de Sécurité et la Plateforme de Coopération en matière de Sécurité ;

– le Conseil des Ministres et le Secrétariat Permanent de réaliser l’étude de faisabilité du projet de Chemin de fer à partir de ressources propres.
20. Les Chefs d’Etat remercient leur frère Son Excellence Monsieur Issoufou MAHAMADOU, Président de la République du Niger, Président en Exercice sortant, pour son engagement constant à la cause du G5 Sahel et pour les avancées remarquables réalisées au cours de son mandat.

21. Les Chefs d’Etat expriment leur profonde gratitude à Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Burkina Faso, au Gouvernement et au peuple burkinabè, pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité dont ils ont bénéficié durant leur séjour.

22. Les Chefs d’Etat ont décidé que la Présidence en exercice du G5 Sahel sera assurée par Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Burkina Faso, pour l’année 2019.

23. Les Chefs d’Etat ont par ailleurs décidé de tenir leur prochain Sommet ordinaire en février 2020, à Nouakchott, en République Islamique de Mauritanie.

Fait à Ouagadougou, le 5 Février 2019

Pour la Conférence
S.E.M. Issoufou MAHAMADOU
Président de la République du Niger
Président en Exercice

À propos Administrateur

2 plusieurs commentaires

  1. Les Chefs d’ Etat appellent les populations à cultiver la tolérance pour une meilleure cohésion sociale et les exhortent à collaborer étroitement avec les Forces de Défense et de Sécurité dans la lutte contre le terrorisme = les chefs d’États des pays du G5 Sahel ou avocats du Grand grand Architecte de l’univers ,oui le terrorisme est une conséquence des causes perdus de certaines personnes déprimés, oubliés du droit à la nature ,abandonnés qui finalement perdent leurs moralités et regrettent d’avoir des semblables à la longue sous prétextes que ses derniers sont à l’origine de leurs malheurs puisque injustes .
    Les Chefs d’Etat réitèrent leur appel au Conseil de Sécurité des Nations Unies à examiner favorablement leur requête de placer la Force conjointe du G5 Sahel sous le chapitre VII de la Charte des Nations Unies = l’Afrique honore et fait valoir ses tribus + ses valeurs sociales + culturelles + politiques + militaires à travers les forces conjointes des pays du G5 sahel et sa c’est un geste patriotique de votre part de ses Dirigeants , qui encourage les Africains a être créatif + productif + soutenir la terre noir ainsi que les démocratiquement élus + se soumettre aux lois de leurs constitutions etc..
    Le Moteur Blandé de la 7eme République du Niger ISSOUFFOU MAHAMADOU Zaki la force tranquille + la correction des donnés erronés + la planification politique ,humanitaire , militaires , administrative + Maitre de l’architecture ( jet d’eau au palais de congrès ) + Maitre des solutions adéquates instantanés à l’échelle national +international = nous ne cesseront jamais de renforcer votre force naturelle qui détermine votre capacité de démasquer et terrasser vos prédateurs politiques .Vous êtes un Président exemplaire à nos yeux non pas seulement parce que vous êtes une personne à l’écoute mais plutôt parce que votre politique est réfléchit + votre idéologie défend la cause du Niger + votre combat pour la chasse à l’égalité sociale dans le respect de la charte des droits de l’homme est grandiose = le Paradis c’est notre souhait pour vous + au monde vos souhaits seront l’œuvre de vos vœux .
    Bonne chance à vous.

  2. The Sahelian Storm

    À moins qu’ils n’agissent pour dess buts inavoués, qu’est-ce qui empêchent ces terroristes de s’assoir sur une table de négociations et de manière démocratique, poser de véritables actes qui mettraient nos peuples et nos nations en excellentes situations de développement durablement sécurisé?
    Elhadj Mahamane Shata Kasina chantait à propos des « Zimmas et autres yan Yawdara »:

    « SI L’HYÈNE DISPOSE DU MÉDICAMENT ANTI-DIARRHÉIQUE, ELLE N’A QU’À SE SOIGNER »!

    L’Afrique est un continent que la nature a bien voulu doter d’énormes richesses tant humaines, du ciel, du sol et du sous-sol dont le peuple ne peut en aucun cas tendre la main pour quémander de l’aide à plus forte raison nous mettre à nous entretuer pour satisfaire les caprices de forces occultes qui nous exproprient les terres, les exploitent et exportent les matières desquelles, ils nous dépassent en nous maintenant dans la pauvreté, la misère sous de permanentes gurres fratricides.

    Tant il est vrai que la coexistence des œufs et des cailloux reste et demeure quasi impossible dans un même panier; ceux-là mêmes qui nous exploitent en attisant permanamment des feux de la haine aveugle; ils ont tous sauf l’humanisme face à leurs intérêts. C’est pourquoi, ils se tapissent dans l’ombre pour désigner les nôtres des plus idiots pour créer des instabilités qui poussent dans les profondes profondeurs du gouffre de l’existence sur cette terre invivables aux peuples des nations riches en matières premières dont ils ont besoin.

    Quand les États membres de la CEDEAO cherchent à s’affranchir du colonial Franc CFA, n’est-ce pas pour trouver les voies et moyens de nous sortir de la situation de dominance en nous garantissant l’auto-développement durable et assuré?

    N’eut été l’idiotie qui a induit les esprits négativement endoctrinés par ceux qui furent les maitres de nos terres; mêmes si l’Afrique ne transforment pas les matières de son sol et sous-sol, vendons-les à ceux qui en ont besoin contre ce dont nous avons alors besoin.
    Heureusement, la génération de nos dirigeants d’aujourd’hui, ont étudié sur les mêmes bancs d’écoles dans les mêmes salles de cours dans les académies occidentales tout en sachant bien ce qu’ils font et faisant ce qu’ils savent, d’égal à égal sur les tables de négociation avec ceux qui nous avaient cruellement dominés. De loin incomparables à leurs prédécesseurs qui ont cédés nos grands-parents à l’esclavagisme, l’abêtisation de leur valeur humaine et l’animalisation de leurs personnes contre la pacotille quand les suivants arrêtaient, séquestraient, emprisonnaient et exécutaient nos parents pour sauvegarder les intérêts de leurs maitres-seigneurs restés à la métropole.

    C’est juste, intelligent et excellent de l’appel lancé par SEM le Président Issoufou Mahamadou du Niger qui voudra plutôt, de batailles pacifiquement idéologiques dans l’arène, sur le dojo ou le tatami démocratique que le combat armée où seuls l’absent marionnettiste tapis dans l’ombre ailleurs, est gagnant.

    Nous vous encourageons Excellence Monsieur le Président Issoufou Mahamadou car, il est dit clairement à travers un hadith du Saint Prophète Mohamed (rsaws):

    « L’HOMME QUI A UNE ÉPOUSE QUI L’ACCOMPAGNE DANS LA BONNE VOIE DU SALUT, CELUI-CI A DÉJÀ ACQUIS LA MOITIE DE SA DEMEURE AU PARADIS; TANDIS QUE CELUI QUI A UNE ÉPOUSE QUI LE POUSSE À SUIVRE LA VOIE DE PERDITION, PRÉPARE SA MOITIE DU SÉJOUR EN ENFER S’IL NE REVIENT PENDANT QU’IL EST TEMPS ».
    C’EST UNE ASSURANCE TOUT-RISQUE QUE S’EST OCTROYÉE L’HOMME ACCOMPAGNÉ D’ÉPOUSES NOBLES DE LA STATURE DES HADJIAS AÏSSATA ET Dr LALLA MALIKA.

    Que l’Éternel Très-Haut et Tout Puissant Seigneur nous assure de sa Clairvoyance et sa Protection contre les malveillants qui concoctent la nuisance de quelle que nature que ce soit, à notre peuple et notre nation autant qu’à toute l’Afrique, sur ce dont seul Allah (swt) peut sonder leurs cœurs et leurs poitrines. Amen!

Répondre à The Sahelian Storm Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.