Home ACTUALITE Conférence au sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO : la CEDEAO décide du lancement de l’ECO à l’horizon 2027
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 21 juin 2021

Conférence au sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO : la CEDEAO décide du lancement de l’ECO à l’horizon 2027

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

La CEDEAO a tenu sa 59 ème session ordinaire de la Conférence ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement le 19 juin dernier à Accra au Ghana.

Au cours de cette session où l’ancien Chef de l’Etat nigérien, Issoufou Mahamadou et de S.E. Nana ADDO DANKWA Akufo-ADDO, Président de la République du Ghana ont été nommés comme champions de la mobilisation des ressources pour le Plan d’Actions, la CEDEAO a pris un certain nombre de décisions notamment,  son attachement à la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région, condition préalable à l’intégration économique et au développement dans l’espace communautaire.

S’agissant de la situation politique dans la région, la Conférence a réitéré ses préoccupations au sujet de la crise au Mali dans le contexte des problèmes sécuritaires relatifs aux attaques terroristes et à la pandémie de COVID-19 entrainant de terribles impacts socio-économiques. La Conférence a pris note de la nomination d’un Premier Ministre civil et de la formation d’un nouveau Gouvernement. Elle prend également note de l’engagement des Autorités de la Transition à se conformer au calendrier électoral; l’élection présidentielle étant prévue en février 2022.

La Conférence a également été informée du mécanisme de suivi qui sera mis en place pour s’assurer du respect strict du calendrier électoral publié le 15 avril 2021. Elle donne instruction au Président de la Commission d’assurer le fonctionnement efficace du mécanisme et la mise en œuvre des mesures qui y sont contenues. La Conférence a pris note de l’évolution positive de la situation au Mali et décide de rester saisie de la situation politique malienne.

La Conférence a adressé ses plus chaleureuses félicitations à son Excellence Monsieur Patrice TALON, Président de la République du Bénin,pour sa réélection à la plus haute fonction publique de son pays et à son Excellence Monsieur Mohamed BAZOUM pour son élection à la présidence de la République du Niger et leur souhaite plein succès.

Concernant la situation sécuritaire dans la région, la Conférence reste préoccupée par la situation sécuritaire dans la région. La Conférence réaffirme sa détermination à lutter sans relâche contre le fléau du terrorisme, et condamne fermement la récurrence des attaques terroristes dans les pays de la ligne de front, à savoir le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Nigeria. Elle exprime sa solidarité avec les Etats membres et les populations touchés.

La Conférence réitère ses appels urgents aux Etats membres pour qu’ils accélèrent le paiement de leurs contributions volontaires au Fonds dédié à la mise en œuvre du Plan d’actions 2020 -2024 pour l’éradication du terrorisme dans la région. 

La Conférence a noté la nécessite de mettre en œuvre un plan de financement important pour les économies de la Région afin de soutenir la relance. Dans ce sens, elle se félicite des différentes initiatives en cours, notamment le Sommet de Paris pour le financement des économies africaines, ainsi que les initiatives du G20 relatives à la restructuration des dettes des pays en développement. Elle appelle à une mise en œuvre diligente de ces initiatives. La Conférence félicite le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour le lancement d’une facilité pour aider les pays africains, y compris les pays membres de la CEDEAO, à faire face à la pandémie de COVID-19, ainsi que pour son soutien aux pays du G5 Sahel visant à renforcer les systèmes de santé nationaux. Elle félicite également la BAD pour le soutien de 22 millions USD apporté à l’Organisation Ouest Africaine de la Santé(OOAS).

La Conférence a félicité le Comité ministériel sur le Programme de la monnaie unique pour les diligences accomplies dans la mise en œuvre des décisions prises lors de sa 58ème Session ordinaire tenue par vidéoconférence le 23 janvier 2021. Elle a décidé d’adopter le Pacte de convergence et de stabilité macroéconomique entre les Etats membres de la CEDEAO dont la phase de convergence couvre la période de 2022 à 2026 et la phase de stabilité à partir du 1er janvier 2027 ; et de prendre note de la Feuille de route pour le lancement de l’ECO à l’horizon 2027et charge le Comité ministériel de continuer à travailler pour résoudre toutes les questions en suspens.

Par Tamtaminfo News

Check Also

LA VISITE DU PRESIDENT MOHAMED BAZOUM A LONDRES : L’EFFICACITE ET L’EFFICIENCE DANS LES DEPENSES PUBLIQUES

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Bazoum a quitté Niamey, ce …