Accueil / ACTUALITE / Conférence de presse des trois candidats à la présidence de la FENIFOOT : Apporter des clarifications sur le processus électoral en cours

Conférence de presse des trois candidats à la présidence de la FENIFOOT : Apporter des clarifications sur le processus électoral en cours

Les trois (3) candidats au poste de la présidence de la Fédération Nigérienne de Football, à savoir Oumarou Amadou Saley, Amadou Salifou Mayaki et Abdoul Aziz Hima Souley, ont co-animé, jeudi dernier, une conférence de presse relative à l’évolution du processus électoral. L’assemblée générale élective pour le renouvellement du Comité Exécutif de l’instance suprême du football nigérien se tiendra le 16 Juillet prochain.

Au cours de la conférence de presse, les trois conférenciers ont relevé des insuffisances qui entachent le processus électoral. A cet effet, ils ont noté que, pour avoir déposé leurs candidatures afin de succéder au président sortant de l’institution, ils sont victimes de pression. Par la même circonstance, ils se disent inquiets de leur propre sécurité et celle de ceux qui les ont parrainés.

C’est pourquoi, ils demandent au gouvernement de leur porter assistance pour assurer davantage leur sécurité. Les trois candidats déplorent aussi l’ingérence de l’administration de la Fédération Nigérienne de Football ainsi que la partialité de la Commission Electorale. Ils ont par ailleurs expliqué que certains membres de la Commission Electorale sont en train d’effectuer des sorties médiatiques pour défendre le programme et les activités du président sortant et candidat à sa propre succession.

«Ce qui est contraire à leur mission», estiment-ils. En outre, ils ont dénoncé la présence des noms de certains membres du gouvernement et le suppléant du ministre de la Jeunesse, aujourd’hui député, sur la liste du président sortant. Compte tenu de l’acharnement et de la pression qui pèsent sur eux, ils craignent aussi que leurs candidatures soient rejetées par la Commission Electorale.

Au regard de tout ce qui précède, les trois candidats déclarent  »ne plus reconnaitre la Commission Electorale au regard de sa partialité ». Ils ont confié avoir déposé leurs candidatures dans le souci d’apporter leur pierre à l’édifice pour l’émergence de notre football. Ils estiment qu’il y a toujours des voies à explorer et des initiatives à entreprendre pour développer davantage le football nigérien. Et enfin, ils se disent prêts à aller à l’Assemblée générale du 16 Juillet 2017.

À propos de l'Auteur

Laouali Souleymane(onep)

À propos Administrateur

2 plusieurs commentaires

  1. bonne chance, que le meilleur passe!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*