Accueil / ACTUALITE / Conseil fédéral du Pnds Tarraya: “notre force est notre cohésion, notre conduite c’est la discipline”…

Conseil fédéral du Pnds Tarraya: “notre force est notre cohésion, notre conduite c’est la discipline”…

En prélude à la tenue du congrès du parti nigérien pour la démocratie et le socialisme, pnds tarraya, le conseil fédéral de la Région de Maradi a tenu ses assises dimanche sous la présidence du coordonateur de la région, le ministre Kalla Hankouraou. C’est le député Moctar Gado Sabo qui a été désigné président du bureau fédéral de Maradi par consensus. Il remplace M. Issa Achalou et M. Tijani Oumé a été reconduit à son poste de SG.

Placé sous le thème « pour une mobilisation massive au recensement électoral pour des victoires écrasantes en 2021, le conseil fédéral se tient, six semaines après la tenue du conseil fédéral ordinaire qui a fait le bilan de la campagne électorale 2016 dans la région de Maradi, la vie du parti et la situation socio politique du pays. Ce conseil fédéral coïncide avec la fin du mandat du bureau exécutif fédéral.

Dans son allocution d’ouverture le ministre Kalla Hankouraou est revenu sur les points inscrits à l’ordre du jour de la rencontre entre autres le renouvellement du bureau exécutif fédéral de Maradi après 4 années de bons et loyaux services, la préparation au 7eme congrès du parti, le bilan des activités ainsi qu’un bilan financier. Cette instance sera aussi une occasion pour débattre de la situation socio politique actuelle au niveau national et régional et dégager des perspectives, selon le coordonateur régional du pnds.

Les agressions que le pnds tarraya et le gouvernement subissent en permanence de la part des opposants de tous bords, ne laissent aucune place à l’indifférence, bien au contraire, elles nous imposent une vigilance accrue devait-il ajouter. Les succès engrangés au cours des dernières années par le Président Issoufou et son gouvernement plongent les adversaires dans le désarroi et les conduisent à intensifier les actions de désespoir.

Parmi ces succès, les succès diplomatiques, économiques et sécuritaires.

Ces succès troublent les adversaires et les poussent à organiser des agitations tous azimuts au fin de destabilisation, et pour mobiliser, ils prennent prétexte de la loi des finances 2018 qu’ils estiment avoir induit une hausse vertigineuse du coût de la vie, en martelant que ce sont les couches les plus défavorisées qui en sont victimes.

Pour Kalla Hankouraou, l’ opposition profite également des mouvements d’humeur des élèves et étudiants pour les négocier et espérer les rallier à leurs manifestations dont le niveau de mobilisation est en dégringolade. Par ailleurs ils sont passés maitres dans l’art de recourir abondamment aux réseaux sociaux pour déverser leur haine au moyens de propagande ethnique, de dénigrement systématique et de mensonge vulgaires. Ils sont réduits à recourir à cette forme abjecte de lutte, c’est qu’ils sont désespérés.

Ce n’est pas autant qu’il faut leur accorder un répit.

En conclusion, le coodonateur du pnds tarraya Maradi a appellé leurs militants à maintenir la mobilisation et à continuer à assurer un soutien constant au Président de la République et au gouvernement. Il faut noter la présence effective à ce conseil fédéral de tous les ministres et députés du parti au titre de la région de Maradi.

À propos de l'Auteur

Yacouba Oumarou (Maradi)

À propos Administrateur

2 plusieurs commentaires

  1. KALLA HANKOURAOU, je pense que tu es très mal placé de taxer quelqu’un de menteur. Je ne suis ni de l’opposition ni du pouvoir ni même de la SC, je suis observateur de la scène politique au Niger, mais je constate que ce que votre parti débite est à plus de 80% faux que du mensonge seulement. Tu as déjà oublié comment votre Maradi Koliya a détruit les opérateurs économiques de la région. Tu parles du prétexte de la loi de finance qu’utilisent la SC et l’opposition pour mobiliser, que l’opposition s’appuie sur les scolaires pour vous déstabiliser, mais bon sang puisque vous connaissez les causes, il faut les résoudre, retirez ou reformulez votre fameuse loi de finance contestée, résolvez les problèmes des scolaires, respectez les citoyens , soyez moins arrogant, restituez les deniers publics que vous avez détournés , en ce moment vous allez clouer les becs de l’opposition et de la SC.

  2. Le TARAYYA de Maradi est désormais dans de bonnes mains. Moctar Gado Sabo n’est pas un arriviste.
    Il est déjà assis sur ses milliards, donc ce n’est pas maintenant avec ces miettes du bureau fédéral qu’il va chercher à s’enrichir.
    Espérons que ça fasse aussi du bien au pays et à notre cher département.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.