Home ACTUALITE Construction d’infrastructures à Niamey : l’extraordinaire métamorphose de la capitale…
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - POLITIQUE plus - 4 juillet 2019

Construction d’infrastructures à Niamey : l’extraordinaire métamorphose de la capitale…

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Dans le programme qu’il a présenté aux Nigériens,intitulé « Niger : la Renaissance » à l’occasion de l’élection présidentielle de 2011, le Président de la République SEM. Issoufou Mahamadou avait fait la promesse que la ville de Niamey fera l’objet d’une attention particulière. « Notre ambition est de faire d’elle une vitrine, une capitale qui offre un cadre de vie agréable, des loisirs sains et diversifiés, des conditions de travail idoines pour les activités économiques et culturelles », est-il indiqué dans ce programme.

L’espoir était donc permis, avec le volontarisme affiché du Président de la République, de voir désormais s’opérer les mutations nécessaires au niveau du paysage urbain de notre capitale, afin de lui donner un nouveau visage, après plusieurs années dans la léthargie, avec cette impression partagée que tout avait l’air d’être figé comme si le temps s’était arrêté !

Dans un article paru en 2011 dans l’hebdomadaire La Roue de l’Histoire sous le titre « Faire de Niamey une capitale attrayante : un défi relevable ! », je faisais remarquer à l’époque qu’il était bien possible de réussir la transformation de la ville, mais qu’il fallait pour cela, entre autres choses, de la vision et de la volonté. 

Il s’agit en effet, d’intervenir de façon drastique sur le tissu urbain, en particulier au niveau du centre-ville, pour créer à l’instar d’autres capitales, des infrastructures modernes, des espaces beaux et fonctionnels ; des lieux à voir et à visiter, mémorisables et mémorables ; des monuments qui particularise la ville et participent à définir son identité ; une identité qui lui est propre, à travers son architecture, son style urbanistique, ses représentations collectives, ses symboles ; …

Le lancement du Programme Niamey Nyala, dont la cérémonie, présidée par le Président de la République en personne, avait coïncidé avec la pose de la première pierre de l’Echangeur Mali Béro (le premier du genre dans la capitale) dès les premiers mois du quinquennat,participe ainsi de cette volonté de donner corps à cette ambition présidentielle.

Depuis lors, plusieurs autres chantiers ont été lancés, permettant d’amorcer ainsi les transformations positives longtemps attendues par les populations au niveau de la ville. Ces mutations structurelles achèvent de convaincre même les plus sceptiques et les plus irréductibles, que le Gouvernement est résolument déterminé à changer le visage de notre capitale pour en faire une métropole tournée vers le futur. L’engagement pris par le Niger, d’organiser la 33ème Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement de l’Union Africaine en Juillet 2019 à Niamey, est venu donner un coup d’accélérateur à la mise en œuvre d’un certain nombre de projets visant à moderniser la ville et à accueillir un grand nombre d’étrangers.

On peut donc considérer aujourd’hui avec un légitime sentiment de fierté, que cette promesse du Président de la République, d’entreprendre la restructuration de la ville de Niamey pour qu’elle soit, tel qu’il l’a indiqué lors de son discours d’investiture le 7 avril 2011, « la digne capitale à laquelle les Nigériens ont toujours rêvé » est une réalité.

Dans le domaine de la voirie urbaine surtout, ce sont plusieurs dizaines de kilomètres linéaires de routes qui ont été aménagées. Ces infrastructures routières relient souvent plusieurs arrondissements communaux ; elles permettent d’assurer de façon appropriée la desserte des quartiers et des principaux lieux d’activités économiques et sociales de la ville tout en contribuant à prendre en charge les problèmes liés à l’assainissement pluvial. La construction des échangeurs (Rond Point de Martyrs, Diori Hamani), du 3ème Pont sur le fleuve Niger (Pont Général Seyni Kountché) va pratiquement dans le même sens. Outre le fait que ces ouvrages concourent à embellir la ville, ils ont pour objectif de rendre fluide la circulation et d’améliorer ainsi la mobilité urbaine.

En matière de transports aériens, la rénovation de l’Aéroport International Diori Hamani dont les nouvelles infrastructures ont été inaugurés avec le 11 juin 2019 par le Président de la République a été un grand challenge gagné en termes de desserte aéroportuaire pour le Niger.

La construction de la voie express reliant l’Aéroport International Diori Hamani rénové, au centre ville de Niamey est tout aussi un challenge réussi, tant ce boutde la RN1 est désormais un ouvrage à part dans le paysage de la ville de Niamey, du fait de son envergureet des éléments qui le caractérisent. 

Dans le secteur de la construction de bâtiments, desimmeubles modernes, publics ou privés, aux fins de logements, de bureaux, de commerces, … ont pu jaillir de terre. Mais c’est surtout la réalisation d’hôtels de haut standing (Radisson Blu, Bravia, Noom,…) qui retient l’attention. Ces infrastructures hôtelières renforcent les capacités d’accueil de la ville et cela est a priori de nature à booster le secteur du tourisme. Dans le même ordre d’idées, la construction du Centre international des Conférences Mahatma Ghandi, favorisera à coup sûr la tenue des grandes rencontres internationales en terre nigérienne.

La construction du Complexe WAQF (en face de la SONIBANK), des sièges de quelques sociétés, etbientôt de la Tour du Pétrole, de la Tour du Ministèredes Finances, … viendra donner un autre visage à la zone administrative du Plateau, renforçant son attractivité et sa visibilité.

L’aménagement du Guntu Yena et des berges du fleuve Niger, créent des espaces de loisirs et de promenades à travers une intégration réussie de l’environnement naturel dans le tissu urbain.

Enfin, l’aménagement de places publiques, la réhabilitation des espaces verts, l’aménagement des grands carrefours avec la construction des monuments, la réhabilitation de l’éclairage public …sont autant d’actions qui participent à la modernisation de la ville et qu’il aurait fallu entreprendre, si elles n’avaient pas été initiées !

La réalisation de toutes ces infrastructures qui sont autant d’externalités positives, contribue naturellement à améliorer les conditions de vie des populations, la compétitivité des entreprises, l’efficacité des administrations. A travers ces projets, ce sont plusieurs milliards de francs qui sont investis, injectés dans l’économie nationale, permettant la création d’emplois, l’amélioration des revenus des ménages, la lutte contre la pauvreté…

Désormais, Niamey n’a rien donc à envier aux autres capitales la sous-région. Elle devient même une destination de choix pour les grandes rencontres internationales ; un carrefour d’échanges, un pôle d’affaires et d’investissements ! Au cœur du Sahel, sur les rives du fleuve Niger !

Par Zarami ABBA KIARI Urbaniste D.E.I.A.U (Cabinet du Premier Ministre)

3

9 Comments

  1. Cher Mamane, tu ressembles à un « Agola » dans la famille où le père y apporte cinq (5) beignets à partager à ses cinq (6) enfants en plus de toi « Agola » qui comptez six (6) gosses. Aimant que l’enfant « Agola » fils de son ex-mari dont elle amena au dos tout petit; et, maligne qu’elle est, cette dame donna un beignet à chacun des fils de son mari et leur dit: « Donnez une moitié à votre frère, mon fils ». Le père n’a compris qu’elle a lésé ses enfants que lorsqu’il remarqua l’Agola manger 5 demis (5×1/2) qui font deux beignets et demi (2,5) beignets à lui tout seul d’où, les chanteurs traditionnels disent: « UN AGOLA NE MANGE QUE DE PLAT MIEUX GARNI TANT QUE C’EST SA MÈRE QUI PRÉPARE LE REPAS FAMILIAL ». Tu es très gourmand qui ne pense qu’à ton ventre. Qu’apportes-tu à l’intérêt de ta communauté pour que la nation de ta communauté considère tes baratins relatifs à ton commentaire-ci =>

    [Ce n’est pas du visage de Niamey dont il faut prendre soin, mais de la vie de millions de nigériens laisses pour compte par un système inhumain, inique et malfaisant…].

    Penses-tu que SEM le Président Issoufou Mahamadou délocalisera à Dandadji/Tahoua, toutes ces réalisations faites rendant Niamey véritablement N’Yala ou bien son fidèle assistant SE le PM Brigi Rafini tranportera tout à Iférouane/Agadès?

    Relativement aux genres de ton post de ce 6 juillet 2019 à 7:06, réfléchis avant de baratiner tes idioties infantiles. Pourquoi tu ne manges pas chez la restauratrice du coin quand ton argent ne te permette que d’acheter le juste nécessaire pour t’habiller afin de sortir pour aller travailler et te soigner? C’EST À L’HONNEUR DU NIGER QUE LES AUTORITÉS DE LA 7ème RÉPUBLIQUE SE SONT DONNÉES CORPS ET ÂME POUR RENDRE NIAMEY N’YALA/LA VITRINE DE TOUT LE PAYS.

    Aux négationnistes et autres défaitistes de creuver leurs yeux pour ne rien voir de ces bénéfiques réalisations quand, dans le débat sur la motion de censure du Gouvernement de SE le PM Brigi Rafini, motion morte-née déposéeun par l’opposition alors qu’une embonpoint Déshonorable députée de le cette aveugle opposition dit qu’il y a la famine au Niger; alors, un respectable et respectueux Honorable Député du Pouvoir, rétorqua:

    « PAR ALLAH (swt), JE DEMANDE À CETTE INTERVENANTE DAME DE L’OPPOSITION (Véritable Camion TLM qui prétend l’existence de la famine au Niger) DE SE LEVER AFIN QUE TOUT LE MONDE LA REGARDE, LA VOIT ET AINSI AFFIRMER SI ELLE A L’AIR D’ÊTRE AFFAMÉE ».

    Comment peut-on se permettre d’affirmer que les nigériens ont faim quand on est calée à Niamey où les bureaux, voitures et résidences sont climatisés alors qu’en campagne, les vaillants citoyens habitant le Monde Rural aux fins fonds des zones reculées, sont entrain de travailler durement pour la raison des 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens) tant prônés par SEM le Président Issoufou Mahamadou pour la Renaissance du Niger? Aux bons entendeurs, saluts!

  2. Ce n’est pas du visage de niamey dont il faut prendre soin, mais de la vie de millions de nigeriens laisses pour compte par un systeme inhumain, inique et malfaisant. Brader le patrimoine public a des escrocs internationaux, dilapider des dizaines voir des centaines de milliards d’argent public juste pour permettre a issoufou de paraitre ce qu’il n’est pas releve du non-sens. Il n’appartient pas a l’etat de batir niamey, c’est a naimey de se batir elle meme par les opportunites qu’elle offre a ses investissuers potentiels. Qui pour investir dans un pays avec une justice aux ordres, un pays ou la corruption et devenue une norme, Le role de l’etat c’est de creer les conditions pour attirer des investisseurs prives et non saccager les biens publics au nom du prestige d’individus plus interesses par des interets etrangers que ceux de leur pays et de leurs concitoyens. Le role de l’etat c’est de s’assurer que la ressource publique profite equitablement a la nation entiere et non a une clique d’amis et de familles de dirigeants d’usurpateurs qui ont perdu la confiance des populations. En attendant, joignons nous les uns aux autres pour souhaiter la bienvenue et un sejour agreable a nos hotes qui n’ont pas exige un sacrifice pareil sur le dos de miserables nigeriens juste pour 2 jours de reunion.

  3. Certains compatriotes sont tout ce qu’il y a d’insolent quand ils ignorent la peine que se donnent les agriculteurs pour arriver à produire la denrée alimentaire vitale à chacun et à nous tous, sans elle nous resteront de permanents tendeurs de mains pour nous trouver à manger. Or, le Regretté défunt digne fils d’Afrique – Elhadj Ahmed Sékou Touré de Guinée Conakry – a plutôt trouvé mieux d’opter à son peuple « l’existence dans la Liberté et la Dignité que la Richesse dans l’esclavage ». Tout individu que l’on peut manipuler malgré sa richesse, voilà le plus idiot esclave quand on sait que les billets de banque (richesses) ne nourrit pas tant qu’il n’est pas possible de les transformer en de nécessaire vital; d’où, SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU A PLUTÔT RÉFLÉCHI, CONÇU, MIS AU POINT ET INSTALLÉ LE PROGRAMME DES 3N => LES NIGÉRIENS NOURRISSENT LES NIGÉRIENS afin que notre peuple produise lui-même sa nourriture par la Grâce d’Allah (swt) le Grand Pourvoyeur de la nourriture à l’humanité. C’est ainsi que le Regretté Ahmed Sékou Touré réussit à préserver son peuple de la misère et de la faim malgré le blocus que la tutrice colonisatrice a imposé à son pays pour avoir dit « NON » au dominateur colonial.
    Si l’on ne prenne garde à produire ce que nous allons manger pour vivre, si nous nous basons sur le monde des puissants groupes financiers, ceux-là mêmes qui contrôlent les routes alimentaires et sanitaires du monde pour nous exiger d’acheter la graine de semence, C’EST PAR SIMPLE PLAISIR DE NOUS DOMINER POUR MIEUX EXPLOITER ET EXPORTER NOS RICHESSES QU’ILS REFUSERONT DE LIVRER LA COMMANDE DES ENGRAIS ET SEMENCES NÉCESSAIRES POUR LA CULTURE ALIMENTAIRE DE NOTRE SURVIE DE PAR LES CAPRICES PLUVIOMÉTRIQUES OU L’HIVERNAGE REPARTI DANS L’ESPACE ET LE TEMPS SELON NOS RÉGIONS ET NOS PAYS. À quoi alors, servira l’engrais et les graines de semence livrés à la fin de la saison pluvieuse? Quand la famine s’installe, c’est à ce moment que l’on nous dira d’échanger notre pétrole, or et uranium contre la nourriture ailleurs servant à nourrir des chevaux ou les animaux d’abattage pour leur viande? Réveillons-nous et accrochons-nous aux 3N de SEM le Clairvoyant Président Issoufou Mahamadou Na Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika qui se sacrifient en l’assistant et l’accompagnant partout au bonheur et mieux-vivre du peuple nigérien.

    La catégorie de malveillants citoyens ressemblent aux enfants marchant pieds-nus sous une chaleur torride. À un moment, on les verra criards immobiles sur leurs pieds brûlant sans pouvoir avancer ni revenir à leur point de départ; alors, il faut aller les chercher pour les sécuriser sinon, ils s’affaibliraient davantage. Que l’on comprenne ceci quand on sait que l’Occident combattait l’usage des OGM et autres produits agricoles traités au glisofate développé par la gourmande société Monsanto. De nos jours, partout et tout le monde se consacre à la bio-agriculture que prône SEM Albadé Abouba Ministre d’État Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage pour une santé bio dans un environnement bio où vivront les nigériennes et les nigériens afin d’atteindre le plein épanouissement au Mieux-Vivre-Ensemble. Compte tenu des fluctuations et caprices saisonniers, la nature se joue de nous. Il faut donc dompter cette nature pour mieux la dominer. Grâce à la clairvoyance de SEM le Président Issoufou Mahamadou et la bonne assistance du Gouvernement conduit par SE le PM Brigi Rafini, il est ressort que toute surproduction de produits agricoles => nourriture et logement dont se réclame le pauvre fainéant et paresseux « chétima » intervenant en ce 5 juillet 2019 à 1:10 qui dit:

    [J’AI PEINE POUR TROUVER A MANGER, A TROUVER OÙ DORMIR. QUEL SENS AURAIENT CES INFRASTRUCTURES POUR MA VIE?]

    C’est malheureusement malheureux de savoir qu’un intellectuel à même de pianoter sur un clavier d’ordinateur, serait incapable de comprendre que:

    – Sans route et moyens de transporter la production alimentaire à d’autres régions du pays, le travail des producteurs ne serait que peine perdue d’avance (Cas de ces vaillants hommes bleus du désert et ces Ninjas Blancs de l’Aïr qui ironisent ceux-là nés, grandis et développés au bord du Fleuve Niger qui, depuis des millénaires coulent derrière les cases de leurs ancêtres et sous les pieds de leurs parents; hélas, fainéants dans leur majorité, ils sont incapables d’exploiter cette eau coulante dans le lit du Djoliba. Chaque année pour double saison de moisson et récolte du blé, maïs, tomate, grenadine, oignons, orange, pamplemousse jusqu’à la pomme meilleure que l’importée; ces producteurs du nord n’ont qu’un seul souci: LA ROUTE ET LES MOYENS DE TRANSPORTER LEURS PRODUCTIONS JUSQU’À NIAMEY POUR NOURRIR LES NIAMEYENS AUX QUATRE COINS DE NOTRE CAPITALE partant du site de la Place Toumo en passant dans tous les marchés jusque derrière le Garage-municipale au Quartier Boukoki.

    Dites, « FISSABILILLAH », s’il n’y a pas de route, ne serait-ce pas du gâchis ou le renoncement de produire pour se nourrir et qu’à la fin se tourner vers d’autres peuples pour tendre la tasse de mendicité?
    Aujourd’hui plus qu’hier et avant-hier, SEM le Président Issoufou Mahamadou a construit des routes urbaines, interurbaines, régionales et des marchés très modernes aux fins de promouvoir le développement global du peuple nigérien. QUOI DE MIEUX que de satisfaire l’avidité des individualistes qui veulent plutôt trouver de logement et de la nourriture pour se gaver le ventre et dormir en passant toute les nuits et les journées à ronfler. RÉVEILLEZ-VOUS ET RETROUSSEZ VOS MANCHES POUR TRAVAILLER AFIN DE VOUS LIBÉRER DU CARCAN DE LA PAUVRETÉ ET LA MISÈRE; CAR, ZAKSKAB L’A BIEN DIT ET Mr BEN OMAR MOHAMED MINISTRE DE L’EMPLOI L’A CONFIRMÉ => « SEUL LE TRAVAIL LIBÈRE L’HOMME DE LA SERVITUDE ».

    CEUX QUI NE SONT PAS RECONNAISSANTS POUR LES BIENFAITS AU NIGER FAITS PAR SON EXCELLENCE LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU, ILS N’ONT QU’À SE TERRER AILLEURS EN ATTENDANT L’HEUREUSE FIN DE SES DEUX MANDATS POUR SORTIR ROULER SUR LES ÉCHANGEURS ET AUTRES VOIES EXPRESS MÉTAMORPHOSANT LA CAPITALE NIAMEY DEVENUE VÉRITABLEMENT N’YALA. SINON, QUE LES DÉFAITISTES ET AUTRES NÉGATIONNISTES EMPRUNTENT D’AUTRES VOIES POUR SE DÉPLACER DE CHEZ EUX AU TRAVAIL, DE LEUR QUARTIER À D’AUTRES QUARTIERS OU DE LEUR VILLE À D’AUTRES VILLES.

    NB: Que ce pouvoir pense défendre un des nôtres à son poste où ses collègues autochtones d’un pays voisin, ne cessent de lui causer d’ennui par des coups-bas parce qu’il fait son travail sans leur donner l’occasion de tromper leur employeur métropolitain. Se disent-ils qu’il est placé par quelle autorité du Niger! Alors, il est placé pour ses compétences, un point c’est tout. Autrement, ceux des leurs au Niger, connaitront aussi ce qu’a connu l’indésirable BB Alpha. Qu’ils se disent que nos dirigeants sont au perpétuel combat pour la ZLECAf qui englobe tout, de Libre Échange au Libre Mouvement des citoyens travaillant dans la Zone. QUAND LE PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT DIT:  » Pour une intégration effective, l’Afrique a besoin de leaders convaincus… »; moi je note que POUR UNE PARFAITE INTÉGRATION, LES PAYS MEMBRES DE LA CDEAO; L’AFRIQUE A BESOIN DE CITOYENS PROBES, SINCÈRES QUI S’AIMENT EN FRÈRES LES UNS LES AUTRES, PARTOUT DANS LA DANS LA ZONE DE LIBRE ÉCHANGE CONTINENTAL AFRICAIN (ZLECAf) car viendra un moment où le nigérien travaillera en Égypte, Afrique du Sud, Sénégal ou en Tanzanie sans distinction d’origine, race ou patrie => LA GLOBALISATION ET LA MONDIALISATION EFFECTIVES. Aux bons entendeurs, salut!

  4. C’est bien vrai que notre gouvernement à changer le visage de Niamey et on est fière mais le cadre de vie n’est pas agréable car la sécurité n’est pas malheureusement au rendez vous, et aussi la vie chère.. mais surtout à long terme ces réalisations vont coûté chère au Niger car le gouvernement à prêter de l’argent pour le faire.. entre temps si on entretien ce travail abattu par le gouvernement on peut en profiter..

  5. Il est indeniable que Niamey a change de visage mais de la a dire qu`elle na rien a envier aux villes comme Lagos, Abuja, … c est pire que du foutage de gueule cet article
    Vous devrez tout faire pour paraitre beau aux yeux de votre boss et ainsi justifier les detournements mais cela ne vous donne pas le droit de nous insulter

  6. 😂😁 D’où sort ce vilain??? TOTO A DIT est trop fainéant pour lire … Mais de la lecture de l’input de ce monsieur ou ce dernier a revoir un ophtalmologue pour revoir le pourcentage de ses loupés à la hausse ou il ignore tout de la sous région …. sinon monsieur l’urbaniste dis tu que Abuja pour ne pas méprendre Lagos ou Abidjan ou Accra n’a rien à envier à Niamey nyalisé ou bien tu ne comprends le sens de ce que tu écris …..?

    Pendant que l’on y est …en tant que spécialiste que preconises dans le court terme pour ces immondices qui ensevelissent ou empoisonnent les riverains …. Ou ces CACATOIRS d’adultes de grand papa et papa a ciel ouvert …. À quand les toilettes publiques par quartier pour ne tuer les autres qui risquent de piétiner caca d’adultes lors des jogging ou paisibles marches ….

    T’es tu hasardé a visiter rien qu’a Niamey quelques marchés de condiments ou volaille quand il pleut …. pour aussi dire pas de manger vendu pèle mêle semble d’hygiène douteuse …. Faudrait il auparavant lutter avec les mouches qui ont bien sucés ces caca blindés d’adultes ….

    Mais de quoi se plaint ou se mele TOTO A DIT ???

    AH …. ta photo lui a coupé l’appétit ..😋🤗😂

  7.  »Désormais, Niamey n’a rien donc à envier aux autres capitales la sous-région. » Mais en fin, si nous gardons Niamey propre…!
     »Elle devient même une destination de choix pour les grandes rencontres internationales » : nous devons tout faire pour que cela soit une réalité car les milliards d investissement dans ses infrastructures nous obligent à pousser vers des retombées financières sinon c est que du gâchis ! En plus nous ne devons pas négliger la maintenance, autrement ça risque de devenir des ruines! Faisons un effort!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Incendie à l’école primaire Pays-Bas Talladjé : la première dame au chevet des victimes

La Première Dame, Hadjia Hadiza Bazoum Mohamed accompagnée d’une très forte délégati…