Home ACTUALITE [Contribution]: Bazoum au palais présidentiel: la consécration d’un leadership de qualité
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 4 février 2021

[Contribution]: Bazoum au palais présidentiel: la consécration d’un leadership de qualité

En politique, si certains défendent les intérêts du plus grand nombre, d’autres sont dans une logique purement individualiste et égoïste. Il font de la politique par opportunisme. C’est dans une telle configuration que les citoyens sont périodiquement sollicités pour élire leurs dirigeants et leurs représentants.  Pour opérer les bons choix, ils doivent surtout connaître les personnes et leurs parcours politiques. Ainsi, le 21 février prochain, les Nigériennes et les Nigériens auront à choisir leur Président de la République entre deux candidats, Mohamed Bazoum et Mahaman Ousmane.

Le candidat Bazoum incarne la stabilité au regard des nouvelles dynamiques et exigences du monde. Notre pays a besoin d’un homme à jour et à même de faire bouger les lignes pour l’émergence du Niger. Avec lui, la politique c’est la conviction et le sens de l’intérêt général. Il symbolise l’entrée sur la scène politique qui découle d’un don de soi. Son engagement politique a commencé dès son jeune âge. Il est cité parmi les camarades qui ont marqué leur passage à l’Union des Scolaires Nigériens (USN) à l’époque la plus dure de son combat pour l’émancipation de notre peuple du joug de la dictature.

Avec certains de mes camarades responsables des structures de l’USN, nos premières rencontres avec Bazoum remontent au tout début des années 90. C’était aux moments les plus difficiles des luttes syndicales qui ont amorcé le processus démocratique dans notre pays. C’est notre devancier dans le syndicalisme et la politique. Ses prises de position étaient progressistes, courageuses et conséquentes. L’aisance avec la quelle il analysait la marche du monde, son évolution dans les similitudes, les contradictions, les inégalités et les disparités entre pays et régions était fascinante.

Son passage à l’Union des Syndicats des Travailleurs du Niger et au Syndicat National des Enseignants du Niger a aussi été glorieux. Il a beaucoup contribué à faire comprendre à ses camarades que le corporatisme pur et dur peut être source d’immobilisme. C’est ainsi qu’avec son courage et sa verve, il  a réussi avec certains de ses camarades à basculer la lutte des travailleurs dans un cadre plus élargi et progressiste qui est celui de la démocratisation de notre pays.

L’avant-gardisme politique a conduit Bazoum avec d’autres camarades à aller au delà du syndicalisme pour  s’investir dans la conquête et l’exercice du pouvoir. Ils étaient animés par la volonté de poursuivre l’objectif de la transformation socio-économique de notre société pour la rendre plus juste et œuvrer à l’édification d’un monde meilleur. Ce qui a logiquement débouché sur la création du PNDS-TARAYYA et ses nobles principes. La notoriété et la crédibilité de Bazoum et de certains de ses camarades ont suscité plus tard, l’adhésion massive des camarades syndicalistes et d’autres citoyens au Parti. Aujourd’hui, le PNDS est devenu le plus grand parti politique au Niger. La conduite politique de Bazoum repose sur son réalisme, son pragmatisme et son patriotisme.

Dans sa vie de tous les jours, nos concitoyens ont très tôt découvert un homme de la promotion des valeurs et du combat contre les antivaleurs. II est très respectueux des obligations, des principes, des règles, des normes et des préceptes religieux, sociaux et culturels. Même ses adversaires les plus farouches lui reconnaissent sa piété, son intégrité, son franc parler, sa rectitude, son honnêteté et son humilité. C’est un homme qui peut comme d’autres le font, consacrer sa vie à son bien-être personnel, mais qui a fait le choix de ne défendre que l’intérêt général.

Bazoum a un programme politique cohérent et ambitieux pour le Niger. C’est un démocrate et un fédérateur. Il incarne la garantie de la paix, de la stabilité et de la sécurité gage du développement de notre pays. En outre, sa crédibilité et sa riche expérience politique aux plans national et international est un avantage pour le Niger. Au vu de tous ses atouts, c’est tout à fait normal qu’il mérite la confiance et le soutien de ses camarades, de ses alliés et de la majorité écrasante de nos concitoyens. Fort de cette confiance et de ce soutien, il n’y a pas l’ombre d’un doute, à partir du 21 février 2021, Mohamed Bazoum sera le successeur de Issoufou Mahamadou comme Président de la République du Niger.

Par Zakaria Abdourahaman

5 Comments

  1. Bonjour,
    Le journalisme n’est pas du « griotisme ».
    Soyez justeeet hhonnête dans vos écrits.
    Laissezles lecteurs fairele libre arbitre
    Bazoum incarne les gaffes
    Bazoum est leaders des badauds
    Bazoum est un usurpateur
    Bazoum est un espion de la France
    Bazoum n’a pas convaincu sur sa nationalité (article 47)

  2. Que dieu aide les nigériens et le Niger dans son développement et la quiétude sociale. Que guide dans la bonne gouvernance celui qui aura et qui aura la chance à ce fauteuil présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Plus jamais ça au Niger…

Après la proclamation officielle des résultats du second tour des élections présidentielle…