Home ACTUALITE CONTRIBUTION: Mohamed BAZOUM, Debout sur les Remparts au Mali
ACTUALITE - Politique - 14 juillet 2021

CONTRIBUTION: Mohamed BAZOUM, Debout sur les Remparts au Mali

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Cette Réflexion est plus destinée à nos Frères et Sœurs du Mali, afin qu’ils ne se  laissent pas divertir par des Opinions simplistes, qui ne sont pas constructives.

Au regard de l’incompréhension suscitée ci et là par les propos du Président BAZOUM Mohamed sur la Junte militaire et les coups d’Etat récurrents au Mali, il nous  a paru nécessaire de partager notre appréciation de cette posture.

En réalité la posture du Président BAZOUM Mohamed dénote d’une grande intelligence politique prenant compte de nombreux enjeux géostratégiques que nous ne saurions tous aborder ici. Elle démontre l’attachement de l’Homme au respect des valeurs démocratiques, ainsi que son soutien aux Peuples en lutte pour leur émancipation. Plutôt que de l’affront, nous voyons dans cette prise de position un soutien fort au peuple malien, un appel ardent pour que la Transition en cours s’achève dans les termes et délais prévus.   En harmonie avec l’Hymne National  du Mali,  le panafricaniste BAZOUM se tient «  Debout sur les Remparts » avec le Peuple fier et digne du Mali.

Sa sortie médiatique en France ne peut donc être assimilée  à  une ingérence dans les Affaires intérieures du Mali. Il faut l’analyser comme une Alerte d’un     Président  démocrate d’un pays frère et ami, qui  entend être vigilant sur le processus de transition chez son voisin et qui souhaite que celle-ci se termine avec la tenue d’Elections Générales libres et transparentes dont les résultats seront acceptées de tous.

Deux  Panafricanistes  de renom,  qui connaissent bien le Président BAZOUM Mohamed nous confortent dans notre position : Mr Djeukam TCHAMENI , intellectuel et Homme politique Camerounais, Camarade de longue date du Président BAZOUM Mohamed, et Mr Tieble DRAME, homme politique malien, qui a été plusieurs fois ministre des Affaires Etrangères.

  1. BAZOUM, le Panafricaniste

Dans son récent livre très agréable qui se lit d’un trait, titré « Mohamed BAZOUM : Chemin de la Présidence », Mr Djeukam TCHAMENI  décrypte les valeurs morales et idéologiques qui ont guidé son ami et camarade dans l’itinéraire qui le hisse à la plus haute charge politique du Niger. Malgré les obstacles multiples et multiformes qui ont jalonné son parcours, il ressort que l’Homme est demeuré fidèle aux grands principes moraux qui caractérisent la pensée progressiste et panafricaniste.Son attachement absolu aux  valeurs fondatrices de la Démocratie et de la République, lui ont servi de boussole  pour adopter  dans les moments de crise politique, les postures les plus adéquates, celles qui permettaient de faire bouger les lignes dans le sens du progrès.

Selon l’auteur du livre, Bazoum est intimement convaincu que la voie démocratique est la seule à même de  produire  les bonnes énergies sociales , pour le développement d’un pays ; Ceci explique son aversion pour les Coups d’Etat, ou pour toutes  autres formes non légitimes de  remise en cause de l’ordre constitutionnel. Les propos de Paris reflète donc le fonds de sa pensee philosophique et politique. En effet, comme le souligne Mr Djeukame Tchameni fort à propos « Le Président BAZOUM Mohamed a le privilège d’être à la fois un personnage de la cîme des arbres et de la racine de ceux-ci, un Homme d’Etat mais aussi un Homme du peuple» .

Incontestablement sa Gouvernance politique sera imprégnée par cette sève   nourricière bienfaisante, entre les racines et la cime l’arbre. Mr Djeukam Tchameni   met en exergue cette qualité de l’Homme qui fait, qu’il ne saurait être indiffèrent devant la détresse de ses Concitoyens, ou devant l’injustice. Certes, beaucoup de politiciens se réclament d’être des hommes du Peuple, des « porte-voix pour les laissés pour compte. Cependant à la différence de BAZOUM Mohamed, soutient Mr Tchameni, ces Hommes politiques « de par leurs conditions d’existence (…) ne savent guère grand-chose de la souffrance du Peuple , car ils ne les ont pas vécus dans leur chair » .

Cette façon d’être et d’agir qui colle à sa philosophie politique explique pourquoi l’engagement de BAZOUM Mohamed aux côtés de ses Camarades africains sur tous les chantiers destinés à faire progresser la cause de l’Afrique. De Dakar a Johannesburg en passant par la « Fada » du panafricanisme de Salif Diallo à Ouagadougou , il a toujours apporté sa belle pierre à l’édifice. Aujourd’hui plus qu’hier, Mr BAZOUM Mohamed  ne saurait cautionner un  acte qui soit susceptible de provoquer une régression de la démocratie en Afrique. Nous faisons donc nôtres, ce vœu inscrit dans le livre de Mr Tchameni : « Que le Camarade Président garde sa boussole morale et militante solidement pointée vers le bien-être de ses compatriotes. « (…) Il est aussi attendu de lui qu’il œuvre activement autant pour le rayonnement du Niger que pour l’unité et la puissance de l’Afrique »

  • BAZOUM Mohamed, debout sur les Remparts

Nous comprenons la sensibilité du Peuple malien vis-à-vis de tout ce qui peut écorner sa dignité. C’est un Peuple fier et sur son sol se sont écrit de belles pages de l’Histoire glorieuse des Peuples africains. Il faut également noter que le Mali est un des premiers pays du Continent à inscrire dans sa Constitution, sa disposition à renoncer à tout ou partie de sa souveraineté pour la cause de l’Unité de l’Afrique. Une telle grandeur d’esprit ne saurait s’accommoder d’un micro-nationalisme chauvin et ne saurait interpréter la solidarité africaine des peuples sous le prisme d’une prétendue « ingérence dans les affaires intérieures ».

Les Propos tenus en France par le Président BAZOUM Mohamed, ne sont nullement différents de ceux proclamés immédiatement après le Sommet d’Accra qui a décidé de ne pas prendre de sanctions économiques contre le Mali. L’Afrique n’a pas donné un chèque en blanc à la Junte militaire. Le Président du Niger reste tout simplement cohérent avec ses convictions personnelles autant que les décisions prises avec ses pairs :  Dénoncer et combattre la balkanisation de l’Afrique et la régression démocratique.

Le Peuple malien profond ne peut pas oublier les positions prise par Mohamed Bazoum alors ministre des affaires étrangères concernant l’intégrité territoriale du Mali. En panafricaniste convaincu, il avait pris fait et cause pour le peuple malien, en s’opposant fermement a toute tentative de division du pays. Nul n’a su mieux que Mr Tieble DRAME exprimer la gratitude du Mali pour cet avocat défenseur et bénévole. Je vous restitue ses propos in extenso :

«  Quand le Mali s’est effondré en 2012, quand, sanctionné par la CEDEAO et l’Union Africaine pour cause de rupture institutionnelle, est devenu aphone sur la scene internationale, la pays  avait trouvé en Bazoum  Mohamed son Avocat-défenseur .

Le ministre des Affaires Etrangères du Niger était le Porte-parole du Mali occupé. Il était la voix du Mali meurtri qui souffrait tant. D’où son immense popularité au Mali.  Les positions panafricanistes , les convictions démocratiques du militant Bazoum le prédisposaient à jouer ce rôle .

Pouvait-il en être autrement ?

En mission à  Bamako, Bazoum Mohamed été témoin  oculaire , le 21 Mars 2012, du coup d’Etat qui a précipité le Mali dans le gouffre. Il a vécu en direct, depuis l’esplanade de l’hôtel de l’Amitié, la prise de la Radio et de la Télévision par les hommes du Capitaines Sanogo , auteur du putsch contre le Président ATT. S’ils pouvaient voter le 27 Décembre, les Maliens auraient choisi le Candidat de la Renaissance africain » (Confidentiel Afrique spécial Niger ; Décembre 2020).

Nous ne devons donc pas nous laisser divertir par des « Officines » qui pour promouvoir leurs sordides intérêts, entretiennent des guéguerres qui nous empêchent de prendre à bras le corps les vrais problèmes de l’Afrique. Nous devrons rester unis et solidaires dans la fraternité historique et éternelle qui nous lie, derrière nos chefs légitimes choisis par nos soins dans des processus démocratiques.

Elhadj MAIGA  Alzouma

Marketing Politique,

 Marketing Evènementiel et des Institutions 

Nigérien Tout Nigérien – NTC

2 Comments

  1. Bonjour
    Mon cher frère
    Pourquoi les militaires sont sur la scène. C’est à cause de l’échec des politiques utilisant le fauxbet l’usage du faux. ATT n’a t il pas laissé entrer les rebelles et terroristes armés entrés par la frontière porreuse du Niger.
    Pour unemo CEDEAO ua et les ONU n’ont pas dit a IBk de ne pas tricher les élections. Au contraire le Niger faisait parti des pays qui via les organisations régionales et autres qui ont validé le vol des élections par IBK.
    Même l’élection de bazoum a été contestée et pourquoi il n’a pas demandé un recomptage des voix.
    Pour que bazoum puisse être là aujourd’hui c’est par ce que il y’a le coup de 1999 et celui de 2010-2011 qui ont fait la refondation de la démocratie nigérienne.
    Moi qui parle comme tel j’ai de l’estime pour le peuple nigérien, l’armée qui se bat contre les soit-disant terroristes. Mais il a trop parlé il n’avait pas besoin d’aller à Paris pour le dire. Mais je comprends il faut dénigrer son voisin pour attirer les faveurs des occidentaux.
    Avec ce dénigrement aumoins il a eu un salaire pour son pays notamment le transfert des bases du mali vers le Niger.
    Il ne faut pas qu’il oublié son precedesseur avait vu les choses autrement. Qui empêchait les armées d’entrée a Kidal et de circuler dans le nord
    Son prédécesseur avait demander à la France de clarifier sa position par rapport a Kidal. Alors que on empêche le mali d’évoluer alors les rebelles et terroristes s’arment lourdement.
    La position de la France et l’Occident s’était de donner le temps et les moyens à nos ennemis de mieux se préparer.
    Même si il y’a eu des soldats français qui sont morts. Ils sont morts par ce que c’était dans le jeu que certains meurent. Amadou et lyad agali circule au nord. Temps tout ce temps la France n’a pas pu les localisée cela est fait exprès.
    Si il avait accusé la France d’avoir fait le coup ‘etat en Libye en tuant Kadhafi avec toutes les conséquences qu’on sait.
    Tout le monde sait comment deby est mort sur le front par le tir d’un drone armé. Il devait demander les eclairissement a la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

LA VISITE DU PRESIDENT MOHAMED BAZOUM A LONDRES : L’EFFICACITE ET L’EFFICIENCE DANS LES DEPENSES PUBLIQUES

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Bazoum a quitté Niamey, ce …