Home ACTUALITE [Contribution]NOS ÉTATS NE SONT PAS VÉRITABLEMENT SOUVERAINS

[Contribution]NOS ÉTATS NE SONT PAS VÉRITABLEMENT SOUVERAINS

Le chef d’État français, M. Emmanuel Macron a nargué et méprisé les chefs d’État du G5 SAHEL afin de maintenir la présence de l’opération barkhane qui fait l’objet de contestations de plus en virulentes dans l’espace sahélien. M. Macron, demandait – il à ces chefs d’État de violer les constitutions que leurs peuples, qu’il qualifie d’indignes, se sont donnés en toute souveraineté en les incitant, pour que vive l’opération barkhane, à restreindre l’espace civique à travers l’interdiction des manifestations contre la Françafrique, cette relation privée entre le chef d’État français et les chefs d’État des anciennes colonies françaises.

Pourtant, après toute cette arrogance, tout ce chantage, tout ce mépris dont le Président Macron a fait montre vis à vis du peuple sahélien et des chefs d’État du G5 SAHEL, il se fait petit voire très petit même pour envoyer sa ministre des armées à Washington pour négocier le maintien des bases militaires américaines dans le SAHEL notamment celles du Niger car ce sont les militaires américains qui procurent, en réalité, des renseignements et de la logistique aux militaires français de l’opération barkhane.

Si nos pays sont véritablement souverains, il n’ont pas besoin de passer par la France, une puissance moyenne, pour que les USA ne revoient à la baisse leur présence au SAHEL, ils peuvent, en tant que pays souverains, négocier directement avec le gouvernement des USA pour le maintien de leurs bases militaires sur leurs territoires.

Il s’agit de la présence des bases militaires américaines sur les territoires des pays du G5 SAHEL et non sur le territoire français, qu’est ce que le gouvernement français a, donc, à voir avec le maintien ou pas des militaires américains sur des territoires ne lui appartenant pas ? En réalité, l’opération barkhane n’est qu’un tigre en papier sans les bases américaines dans l’espace sahélien. Pourquoi nos pays ne peuvent – ils pas donc négocier directement à la source avec les USA pour un partenariat direct sur le plan de la défense et de la sécurité?

La France vient elle-même de rappeler à nos États que l’opération barkhane sans les militaires américains dans l’espace sahélien ne vaut pas grand grand-chose, pourquoi s’encombrer, donc, d’une puissance moyenne paternaliste et arrogante alors que nos pays peuvent directement traiter avec la grande puissance militaire.

L’arbre étant coupé, il ne cache plus la forêt, il revient donc au peuple sahélien de s’assumer.

Par Elhadji Idi Abdou (Contribution FB)

  1. NOUS NE SOMMES QUE DES CITOYENS ORDINAIRES COMME VOUS ET LES AUTRES ADMINISTRÉS AU SENS LARGE DE LA CITOYENNETÉ RESPONSABLE quand Elhadj Idi Abdou nota ceci dans sa contribution.

    ….Si nos pays sont véritablement souverains, il n’ont pas besoin de passer par la France, une puissance moyenne…

    Elhadj Idi Abdou, cesse d’être l’abruti de la Société Civile. Nous te supplions, ne rabaisse pas les bons intellectuels qui savent ce qu’est véritablement la DÉFENSE des intérêts gerseaux du peuple.
    1/ Aussi téméraire soit-il, un aveugle n’ose pas se balader dans un terrain qu’il ne maitrise pas. Ne sois donc pas de ces aveugles qui, dans leur ignorance de la chose politique de grandes galaxies, gonflent leur gosier pour vomir des idioties comme s’ils savent ce qui était du CONTENU DES CLAUSES DES INDÉPENDANCES DE NOS AFRIQUES (oui, les premiers dirigeants des pays africains ont hérité de plusieurs Afrique (s) dites libres; mais ceux qui savent la vraie vérité cachée de nos indépendances signées et données sur des plateaux, les ont toujours considérées comme des PILULES EXTRÊMEMENT AMÈRES DONT NOUS SOMMES CONTRAINTS D’AVALER AU RISQUE DE NOUS RETROUVER? AUJOURD4HUI? AVEC DES ULCÈRES GASTRODUODÉNAUX CADEAUX EMPOISONNÉS.
    2/ Si chaque fois, nous rappelons que les historiens refusent de dire plus haut ce que nous scandons des oreilles de qui veut nous lire et entendre; c’est par la crainte du courroux de la métropole coloniale qui les ont élevés au statut de Docteurs, PHD et autres Professeurs afin de revenir enseigner du faux pour détourner la CONSCIENCE DE LA GÉNÉRATION CONSCIENTE. N’ont-‘ils pas assez fouillé dans les archives coloniales de l’AOF/Dakar (Sénégal) POUR CONNAITRE LES VÉRITÉS CACHÉES dont même nos Présidents démocratiquement élus n’en prennent connaissance des fonds de la chose relative à nos INDEPENDANCES QU’APRES ETRES INVESTIS DE POUVOIR lorsqu’ils ne peuvent plus reculer ni lever l’échine face aux ordres reçus de leurs grands Maitres quand un Jacques Foccarts n’est pas différend de Pharaon. Sachez que le Pharaon est un nom de GOUVERNANCE telle qu’aux pays Haoussa tu entends appeler la Chefferie dans la Région de Maradi à Gazaoua où tout dignitaire du Trône s’appelle « KAOURA » quand aujourd’hui, c’est l’Honorable Mahamane Sani Maroussa qui dirige ses sujets avec respect et sagesse quand le « KACHÉ » dirige Kanan Bakaché, le « MAYAHI » à Mayahi, l’ancienne originale Chefferie traditionnelle de TASSAOUA était aux mains de TAZAR quand aujourd’hui, cette ville antique est gouverné avec probité et équité dans l’amour de son peuple, par S.A le sage Elhadj Mansour Kané Maïguizo na Madame El Back la Princesse Hadjia Zeïnabou Tari Bako et la laitière de Niger-lait Mme Issoufou Kado Magagi Hadjia Zeïnabou Maïdah. À Maradi c’est SA Ali Zaki le « SARKI » quand à Zinder, le très respecté Sultan Oumarou Sanda Oumarou trône sur le Damagaram…

    Donc, le Jacques Foccart du Général DEGAULE est mort mais Amadou Hampâté Ba écrivait que les MORTS NE SONT PAS MORTS… Des Jacques Foccarts sont toujours là et toujours remplacés une fois morts par d’autres spécialistes en la matière politique, pour ramener à la raison, tout dirigeant africain insoumis ou récalcitrant; faute de quoi, tous les coups sont permis sur le ring de Blood-Sports.

    2/ Donc, cher acteur de la Société Civile Elhadj Idi Abdou et Cie des Nouhou Arzika…MANZER, MANZER ET CONTINUER DE MANZER CE QUE VOUS RECEVEZ OCCULTEMENT POUR DÉSTABILISER LE BON ORDRE PRÉÉTABLI POUR LA GOUVERNANCE DE NOS PAYS. Mais, reconnaissez que vous ignorez les raisons pour lesquelles l’Occident ne lâchera jamais l’Afrique avant le TERME ÉCHU AUX INDÉPENDANCES COMPLÈTES ET TOTALES DE NOS PAYS AFRICAINS. À ce moment venu dit « TERME ÉCHU », ce sera trop tard pour les africains car le MONDE SERA DÉJÀ MONDIALISÉ ET GLOBALISÉ OU LA PROPRIÉTÉ SERA ABOLI AINSI QUE LES FRONTIÈRES, LES MONNAIES SERONT CONSACRÉES AUX « BITSCOINS ».

    Pauvres petits idiots cherchant qui ne savent rien de la musique qui se joue pour comprendre s’il faut danser du BOLÉRO, JERK,ROCK, SOUCOUSSE, CAVACHA ou de la RUMBA CONGOLAISE tout en tenant compte de la fameuse Glissade à la James Brown ou au POLY RYTHMO de Cotonou.
    Rappelez-vous ceci: « QUEL QUE SOIT SON ÂGE, CELUI QUI N’A PAS ENCORE QUITTÉ LES JURONS DE LA MÈRE EST COMME UN ENFANT SOUS LES MAMELLES MATERNELLES – IL N’A DONC PAS PERDU SES DENTS DE LAIT ». Et, si vous croyez avoir perdu vos dents de lait, si vous vous croyez assez mâture pour boire vos cochonneries dans la tasse de thé avec les grands Maitres de la Gouvernance Mondiale, alors, FOUINEZ, FOUILLEZ ET TROUVEZ LES VÉRITABLES CLAUSES DE CONTRAT SOCIAL QUI LIENT LA FRANCE AVEC NOS PAYS. Ainsi, vous pouvez farouchement lutter pour la liberté totale des africains et l’indépendance complète de nos peuples. MAIS AVANT D’EN VOULOIR À NOS DIRIGEANTS POUR LA DOCILITÉ APPARENTE, ALORS QU’ILS FONT TOUT POUR NOUS SORTIR DES CARCANS DE LA SERVITUDE, D’ASSUJETTISSEMENT ET D’ASSERVISSEMENT, COMPRENEZ QU’IL N’EST JAMAIS SIMPLE D’ACCORDER LA LIBERTÉ, L’INDÉPENDANCE OU LE SIMPLE DROIT CIVIQUE À UN ESCLAVE AFFRANCHI. Sinon, dites Macron que vous n’êtes des esclaves et il vous dira qu’au fond de la chose de notre pseudo indépendance politique, se cache le droit d’expropriation franc-maçonniquement, hypocritement et perfidement marqué en encre indélébile, quant à la propriété, les biens et les personnes africaines pendant une certaine durée dans l’espace et le temps. POUVEZ-VOUS DIRE L’AUTEUR DE LA SIGNATURE DES CLAUSES D’INDÉPENDANCE DE NOS PAYS RELATIVEMENT AUX ACTES PROTOCOLAIRES ET TOUTES LES CONVENTIONS POLITIQUES DE BASE AU NOM DU NIGER, DES NIGÉRIENNES ET NIGÉRIENS? CE NE SONT QUAND MÊME PAS LES AUTORITÉS DE LA 7ème RÉPUBLIQUE, QUA NOUS EN SACHIONS!
    Laissez SEM le Président Issoufou Mahamadou complété la chanson du Groupe SOGA quand la cantatrice cherche son ZAROUMI pour entrer dans le puits et lui ramener sa Bague tombée au fond.
    Si les sénégalais s’en sortant mieux, en savent davantage plus que nous sur la colonisation de l’Afrique Occidentale Française (AOF), c’est parce qu’il ont le droit et le contrôle des Archives de la colonisation de nos pays! Autrement, c’est à nos Soc iétés Civiles de porter main forte à nos dirigeants pour mieux nous conduire au bon port. Aux bons entendeurs, nous disons, DU COURAGE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances

Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officie…